TechOfAfrica http://www.techofafrica.com Le magazine des TIC pour l'Afrique, Actualités sur Internet, le mobile, les Startup, les événements et l'économie numérique du continent Fri, 24 Feb 2017 13:13:26 +0000 fr-FR hourly 1 Le numérique : la prochaine révolution des marchands ambulants sénégalais ? http://www.techofafrica.com/numerique-prochaine-revolution-marchands-ambulants-senegalais/ http://www.techofafrica.com/numerique-prochaine-revolution-marchands-ambulants-senegalais/#respond Fri, 24 Feb 2017 13:13:26 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=10082 Plus connectés qu’on pourrait le penser, en quête de reconnaissance, harassés par des journées à rallonge : les marchands ambulants des rues de Dakar ont la parole dans la dernière enquête de deux startups de marketing au Sénégal. Si le numérique commence à accompagner leur quotidien, il pourrait jouer un rôle plus important dans les années […]

Cet article Le numérique : la prochaine révolution des marchands ambulants sénégalais ? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Plus connectés qu’on pourrait le penser, en quête de reconnaissance, harassés par des journées à rallonge : les marchands ambulants des rues de Dakar ont la parole dans la dernière enquête de deux startups de marketing au Sénégal. Si le numérique commence à accompagner leur quotidien, il pourrait jouer un rôle plus important dans les années à venir, en leur rendant la vie moins difficile.

Ils s’appellent Alioune, Ndeye Awa, El-Hadj et Mohamed, mais ils n’existent pas. Pourtant, les témoignages de ces quatre personnages fictifs, créés sur la base des enquêtes menées par les agences YUX et Byfilling, en disent long sur les comportements des vendeurs de rue. Intitulé Marchands ambulants et numérique, le document de 32 pages est une bonne entrée en matière pour se projeter dans le quotidien de ces personnes qui ponctuent le nôtre à tous les carrefours. Si l’on peut regretter une partie consacrée au numérique in fine un peu maigre, les pistes données permettent déjà de briser certains clichés.

A commencer par celui de la déconnexion dont souffriraient les vendeurs de café, de fruits ou de crédit mobile. La plupart des sondés possède un smartphone, l’utilise à longueur de journée, et surfe plusieurs fois par semaine en prenant des forfaits internet à courte durée. Malgré une connexion parfois récalcitrante, c’est entre 1500 et 4000 francs CFA qui passent dans les données mobiles chaque semaine, une somme qui peut être importante pour ces vendeurs qui doivent parfois se contenter d’un bénéfice quotidien de 5000 CFA. Et c’est sans parler du coût des appels et SMS, qui peuvent s’élever jusqu’à 6000 CFA par semaine, d’autant plus qu’un certain nombre de ces commerçants est d’origine guinéenne et cherche à communiquer avec leur pays d’origine.

Car ce mode de communication est devenu de plus en plus répandu. Il en est ainsi de Ndeye Awa, vendeuse de fruits idéal-typique, qui gère ses commandes par SMS. Cela lui cause quelques contraintes, les messages reçus ne sont pas toujours assez précis pour préparer les commandes, sans parler du risque de perdre ou casser son téléphone… et perdre toute sa clientèle d’un coup. Quoi qu’il en soit, on constate qu’à son instar, de nombreux vendeurs gèrent sur un modeste feature phone leur commande dès le petit matin, dans les minibus qui sillonnent les embouteillages de la capitale sénégalaise.

Manque de reconnaissance

Surtout utilisés pour leurs fonctions de radio, pour Whatsapp, Imo et autres applis de communication, les smartphones pourraient jouer un rôle plus important dans la vie quotidienne de ces commerçants, décrite comme assez pénible.

Ce qui frappe avant tout, c’est le manque de reconnaissance de ces vendeurs, rarement décrits comme des entrepreneurs, ce qu’ils sont pourtant, avec leurs spécificités. Parfois dédaignés par la mairie, qui leur attribue des emplacements pas toujours avantageux, avec des contacts parfois très éphémères avec les clients, comme dans le cas des vendeurs de crédit mobile, ces marchands ambulants réalisent pour la plupart des journées de 12 à 15 heures, dans des conditions souvent difficiles.

Leur faible marge de négociations avec leurs employeurs comme leurs clients, leur exposition à la contrefaçon et la perception qu’ont d’eux les passants comme une gène les place en bas de la chaîne de valeur, pointe le rapport.

Le numérique comme porte de sortie ?

Celui-ci affiche en revanche un certain optimisme en proposant via le numérique des pistes d’améliorations. « La conclusion de ce rapport, c’est que les ambulants sont connectés en partie selon leurs profils, ils demandent des solutions qui répondent à leurs problèmes. Ce n’est pas évident de connaître leurs émotions et frustrations, donc il faut creuser pour trouver des idées pertinentes« , explique Yann Le Beux, cofondateur de YUX. Parmi cette boîte à idées sur laquelle s’achève le rapport, les deux entreprises avancent plusieurs suggestions, qui seront testées dans les mois à venir:

  • Un système de gestion de stocks par SMS et USSD pourrait voir le jour pour gagner en efficacité, suggèrent les startups à l’origine du document. Pourquoi ne pas imaginer en effet une simple système de calcul permettant de dresser des moyennes journalières pour éviter pénuries et déperditions ? Le gain de temps et de transport gagné serait colossal.
  • Le rapport propose aussi une application mobile d’achat en gros pour plusieurs marchands du même quartier. L’idée serait de regrouper les petits commerçants pour augmenter leur pouvoir de négociation. Imaginez une centaine de vendeurs de café achetant en une seule fois sa marchandise à une entreprise ? Celle-ci aurait tout intérêt à conserver un tel marché et donc à proposer une commission plus équitable au groupe de vendeurs. De quoi rappeler le réseau social Mon P’ti Voisinnage créé en France pour permettre aux particuliers de faire des économies… et des rencontres en achetant en gros.
  • Dans le même temps, il apparaît que le secteur du conseil et de la formation numériques a de beaux jours devant lui. Un certain nombre de ces vendeurs n’a pas fait d’études, ou s’est arrêté à la primaire, et se montre demandeur de formations en marketing et en langues étrangères. Un motif trop important pour que le rapport ne propose pas de développer des applis de conseil entre les vendeurs, voire même d’aide au marketing.

En poussant la logique plus loin de l’article, on peut se dire qu’avec la formation en pleine croissance des développeurs et les progrès de la géolocalisation, il sera bientôt possible d’inventer un Uber du marchand de fruits ou de café. Alors que « l’uberisation » est critiquée en Occident pour ses effets dérégulateurs, elle pourrait avoir l’effet inverse au Sénégal et dans la quasi-totalité des pays d’Afrique, où on constate l’existence de marchands de rue : ceux-ci pourraient s’organiser, grâce au numérique, pour peser plus lourd dans la chaîne de valeur, et gagner en visibilité aux yeux de leur clientèle. Au plus grand bonheur de celle-ci.

Cet article Le numérique : la prochaine révolution des marchands ambulants sénégalais ? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
http://www.techofafrica.com/numerique-prochaine-revolution-marchands-ambulants-senegalais/feed/ 0
En Afrique francophone, la formation au numérique à l’assaut des frontières http://www.techofafrica.com/afrique-francophone-formation-numerique-a-lassaut-frontieres/ http://www.techofafrica.com/afrique-francophone-formation-numerique-a-lassaut-frontieres/#respond Wed, 01 Feb 2017 09:28:31 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=10064 En Afrique, en plus de briser des frontières géographiques en rapprochant les internautes, la maîtrise du code et de l’informatique permet de mettre à bas d’autres murs, moins visibles : ceux des inégalités hommes / femmes, de l’insertion professionnelle ou encore entre les classes sociales. Si les structures traditionnelles d’enseignement se voient concurrencées par de nouvelles […]

Cet article En Afrique francophone, la formation au numérique à l’assaut des frontières est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
En Afrique, en plus de briser des frontières géographiques en rapprochant les internautes, la maîtrise du code et de l’informatique permet de mettre à bas d’autres murs, moins visibles : ceux des inégalités hommes / femmes, de l’insertion professionnelle ou encore entre les classes sociales. Si les structures traditionnelles d’enseignement se voient concurrencées par de nouvelles formations, le chemin vers la démocratisation de l’apprentissage du numérique est encore long, et coûteux.

« Il y a cinq ans, la formation au numérique était encore une denrée rare. Mais depuis, on a beaucoup de cours en ligne, un certain nombre de communautés se créent et des espaces de coworking facilitent l’apprentissage », s’enthousiasme Marie-Pascale Bayé. Cette jeune animatrice d’un centre de coworking d’Abidjan, Ovillage, a un parcours singulier : en échec scolaire au moment de passer son bac à plusieurs reprises en vain, elle est « tombée dans le digital par bonne chance ». Travailleuse acharnée, elle fait partie de ces jeunes autodidactes qui se sont formés à l’informatique par eux-mêmes, en passant leurs soirées sur des MOOCs ou à s’escrimer sur un ordinateur.

Vers un écosystème d’apprentissage performant

Mais à en croire cette jeune connectée, la donne est en train de changer, et au-delà de son seul pays. « L’écosystème d’apprentissage est encore très sensible, mais beaucoup de travail est fait, les jeunes ont de plus en plus accès à internet, utilisent les réseaux sociaux : l’atmosphère est propice au développement par rapport à il y a 3 ans ».

Ce développement semble briser de plus en plus de frontières, à commencer par celles entre les pays et les régions. Si la maîtrise de l’anglais offre un certain avantage aux pays anglophones, qui bénéficient de nombreux supports, les coopérations se développent à l’intérieur des espaces linguistiques. « Il n’y a aucune différence entre un codeur algérien et un codeur d’un autre pays en Afrique, car le code est le même langage partout ! » s’enthousiasme Karim Embarek, fondateur de l’agence de communication XMedia.

Autre frontière qui bouge, les programmes pour initier les femmes au numérique et à l’entreprenariat se multiplient, à l’instar de She Is The Code en Côte d’Ivoire, qui ambitionne de former et insérer 50.000 femmes de 18 à 35 ans d’ici 2020. « Aujourd’hui, les filles qui ont la chance d’intégrer les grandes écoles s’affirment, elles sont premières de leur classe mais n’ont pas toujours l’opportunité de se faire connaître. Il y a donc beaucoup de femmes dans le domaine technique, mais elles ne sont pas connues, comme si elles n’étaient pas dans le secteur », diagnostique Azimath Adjassa, fondatrice de SunuStartup, une plateforme promouvant l’entreprenariat féminin.

Cette jeune entrepreneure béninoise basée au Mali se montre plutôt optimiste quant au développement de la formation au numérique sur le continent, en particulier pour les femmes. « Beaucoup de choses ont changé depuis dix ans, et même si les femmes ont encore du mal à aller de l’avant, il faut créer un esprit de soutien, qu’on parle de leurs projets intéressants », explique-t-elle avec méthode. Concrétisation de ce projet, sa structure vient de nouer un partenariat avec Objis, structure de formation au code dans de nombreux pays d’Afrique francophone, afin d’offrir une formation au numérique à une femme ivorienne.

Même si, de l’aveu d’Azimath Adjassa, « les choses vont plus lentement en Afrique francophone » que dans le reste du continent, des initiatives encourageantes se mettent donc en place pour généraliser les coopérations entre différents pays. Son partenaire, Objis, mène de son côté un programme nommé « 10.000 codeurs » au nom explicite, visant à donner plus de 500 heures de formation à des futurs spécialistes de JAVA dans 14 pays d’Afrique francophone.

Le défi des débouchés

Mais si la firme garantit 95% d’insertion du personnel formé après 6 mois, la question des débouchés reste problématique à l’échelle du continent.

« De manière générale, l’enseignement du numérique reste plutôt privilégié en Afrique vu le rapport qu’il y a entre ce qu’on doit dépenser dans une école pour apprendre le code et ce que vous avez comme débouchés. Une formation qui coûte 2 millions de francs CFA par an (environ 3.000€) reste trop élevée vu les difficultés d’insertion, donc certaines vont plutôt rester à la maison », déplore Mme Adjassa.

Car une barrière qui persiste reste celle des réalités des économies africaines. « Il y a toujours des difficultés pour adapter les formations aux besoins réels, on ne tient pas toujours compte des débouchés ou de comment adapter la formation à ce dont les Africains ont besoin, on a tendance à répliquer exactement ce qu’il se passe ailleurs, sans le contextualiser », reprend d’une voix placide l’entrepreneure. « Tant que ce ne sera pas résolu, on va demeurer au même stade, avec des ingénieurs et des web-développeurs qui vont rester au chômage parce que leur formation est ratée depuis la base ».

« Il y a un énorme décalage en Algérie entre la disponibilité des formations et la disponibilité des postes de travail dans les entreprises, qui sont seulement au début de leur digitalisation » regrette aussi M. Embarek.

Même son de cloche du côté du Burkina-Faso, où les formations faciles sont à trouver du côté des instituts privés, aux coûteux frais d’inscription. « L’entrée dans une université publique est conditionnée par la réussite à un concours qui est souvent sélectif. A l’école supérieure d’informatique par exemple, une trentaine de personne sont sélectionnées par an », explique Teg-Wende Idriss Tinto, ingénieur en informatique à Open Knowledge Burkina. Et malgré les différentes initiatives pour promouvoir l’apprentissage par les femmes, il constate que ces dernières restent encore très minoritaires dans le secteur.

Mais au-delà du marché du travail, c’est un certain état d’esprit d’adaptation qui semble nécessaire. « Beaucoup de formations sont décalées de la réalité du monde professionnel, mais cela est une conséquence du fait que les technologies et le numérique avancent rapidement. Au final, ce qu’il faut attendre de ces formations est de donner la capacité aux étudiants d’apprendre à apprendre et à s’adapter rapidement » analyse depuis Dakar Kelly Jean-Eudes Adediha, qui travaille pour Dimagi, une société de conception de logiciels.

En attendant un maillage plus resserré et des prix plus accessibles de ces formations, les principaux gagnants dans le domaine sur le continent restent en ligne. « La formation est devenue plus accessible via les réseaux sociaux et Youtube, car l’utilisation d’un ordinateur est depuis des décennies chose facile et abordable en Algérie », commente M. Embarek. Si le taux d’informatisation reste bas à l’échelle du continent, la progression des connexions à internet est exponentielle, grâce au smartphone, à hauteur de 41% chaque année. Les autodidactes ont de beaux jours devant eux. Les frontières un peu moins.

Cet article En Afrique francophone, la formation au numérique à l’assaut des frontières est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
http://www.techofafrica.com/afrique-francophone-formation-numerique-a-lassaut-frontieres/feed/ 0
VTC en Afrique : entre adaptation et concurrence http://www.techofafrica.com/vtc-afrique-entre-adaptation-concurrence/ http://www.techofafrica.com/vtc-afrique-entre-adaptation-concurrence/#respond Tue, 17 Jan 2017 11:20:12 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=10054 Après quelques années de rodage, le secteur des VTC s’est adapté aux réalités de l’Afrique subsaharienne et connaît une croissance très forte depuis plusieurs mois, dopée par la généralisation du smartphone et du mobile money. En tête de cette expansion, on retrouve un acteur bien connu : Uber. « A mon avis, les VTC représentent le futur […]

Cet article VTC en Afrique : entre adaptation et concurrence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Après quelques années de rodage, le secteur des VTC s’est adapté aux réalités de l’Afrique subsaharienne et connaît une croissance très forte depuis plusieurs mois, dopée par la généralisation du smartphone et du mobile money. En tête de cette expansion, on retrouve un acteur bien connu : Uber.

« A mon avis, les VTC représentent le futur de l’Afrique, il n’y a pas de système de transport public aussi efficace qu’eux pour l’instant ». La voix sereine et enthousiaste, Maxime Dieudonné, jeune entrepreneur belge, est une figure connue de l’économie 2.0 en Ouganda. Implantée fin 2014 dans la capitale Kampala, Safeboda, la société qu’il a cofondée avec l’Ougandais Ricky Rapa Thomson et le Britannique Alastair Sussock, propose aux citadins de réserver via une appli mobile l’un des mille mototaxis qui composent leur flotte.

Mentionnée à plusieurs reprises dans la presse locale comme internationale, la startup incarne bien les différentes évolutions que vit le secteur en pleine expansion des VTC en Afrique subsaharienne. Pour s’implanter, elle a dû s’adapter aux réalités locales, avec le passage au mototaxi – ou boda-boda pour les intimes – principal système de transport utilisé à Kampala, où près de 80.000 deux-roues proposent leurs services.

Uber en tête de file

Après de premiers tâtonnements en 2013-2014, le marché des VTC dans les grandes capitales du continent s’envole presque aussi vite que celui du smartphone, qui a crû de 83% en 2015. Il faut dire que les avantages sont nombreux, tant pour les conducteurs de VTC que pour les usagers : plus de sécurité, sur la route comme de la part des conducteurs, qui sont en général certifiés et tracés et un prix la plupart du temps abordable et fixé par avance.

« J’ai déjà utilisé Uber à deux reprises, c’est un service très intéressant et économique », témoigne à ce titre Charles, jeune agent de sécurité à Accra, au Ghana, où la célèbre appli est présente depuis juin 2016. Déjà implantée dans 15 métropoles africaines, presque toutes dans des pays anglophones, la firme américaine commence à lorgner du côté des pays francophones. Cela n’empêche pas ceux-ci de voir croître d’autres entreprises similaires, à l’instar de Taxijet, qui permet la réservation de VTC et d’Africab, qui se positionne plutôt sur le haut-de-gamme, qui, toutes deux, prospèrent bien à Abidjan.

Crédits Africab

« Les débuts d’Uber n’étaient pas faciles », rappelle Maxime Dieudonné. « Au début, ils n’acceptaient que le paiement par carte de crédit, alors que seuls 2% des Kényans en possèdent une. Mais maintenant, ils acceptent le cash et le mobile money, et ils sont devenus leaders dans les principales capitales africaines. La plupart des startups ont mis la clé sous la porte ». Pour les chauffeurs de taxis « classiques », l’arrivée de ce poids lourd n’a pas été vue d’un très bon œil non plus, et quelques heurts ont suivi son implantation au Kenya et en Afrique du Sud.

D’autres réalités économiques

Mais hors des grandes capitales, l’écosystème du VTC reste diversifié. Au Rwanda, où les deux-roues restent le mode de transport privé privilégié, Barrett Nash met en avant chez Safemoto, la startup qu’il a fondée, des atouts similaires à son voisin ougandais de Safeboda : « Notre système garantit une certaine sécurité, nous traçons à distance nos conducteurs, qui doivent donner le meilleur d’eux-mêmes pour avoir de bonnes notes par les utilisateurs ».

Dopée par un climat des affaires attractif – le Rwanda fait partie des pays africains où la corruption est la plus faible – et un appui du gouvernement rwandais, l’entreprise permet à ses chauffeurs d’avoir des revenus assez élevés, d’entre 10 et 15 dollars journaliers, notamment grâce à des sponsors, ce qui permet aussi de pratiquer des prix plus bas que le marché.

Même stratégie d’intégration des réalités locales en Ouganda, où les conducteurs de Safeboda veillent à proposer un casque à leurs passagers, dans un pays où la circulation routière est la seconde cause de décès après le VIH. « Suite à une énorme demande de nos passagers, la nouvelle appli que nous lançons la semaine prochaine proposera des prix fixes et une structure de prix assez agressive, en dessous du marché, de manière à offrir un service supérieur à un prix inférieur », reprend l’entrepreneur belge.

Un contexte culturel important

De plus en plus populaires, les services de VTC en Afrique se distinguent de l’Europe et des Etats-Unis sur des différences culturelles, également. « Il est intéressant de noter que dans la plupart des régions d’Afrique, on constate une forte culture de possession commune et de partage, donc le partage de véhicules privés existe déjà, analyse Barnett Nash. Mais du coup, hors de ce cercle de confiance, les gens ne sont pas vraiment à l’aise à l’idée de partager leur véhicule avec quelqu’un qu’ils ne connaissent pas. Ce qui explique pourquoi la plupart des conducteurs d’Uber sur le continent sont des chauffeurs de taxi et non et des possesseurs de voitures qui voudraient monétiser leur bien ».

« Il faut aussi prendre en compte des différences culturelles comme l’habitude de lire des cartes, qui n’est pas si répandue en Ouganda. Nos clients auront plutôt tendance à décrire aux call-centers l’endroit où ils se trouvent », explique Maxime Dieudonné. Question cartographie, précisons que le système d’adresse à l’européenne est absent de la plupart des capitales africaines, et donc que cela complique aussi la tâche aux conducteurs comme aux passagers, qui doivent décrire le lieu où ils se trouvent.

Quoi qu’il en soit, les modèles économiques de ces compagnies restent à viabiliser. Les opérations de sponsoring font artificiellement baisser les prix lors des opérations de lancement des VTC, et chaque structure cherche à se démarquer des autres par une politique commerciale agressive. « On arrive à baisser les tarifs en jouant sur l’effet volume », explique Maxime Dieudonné. « Les chauffeurs de boda-boda traditionnels passent 70% du temps à attendre des clients, alors qu’ils sont davantage sollicités avec Safe Boda ». De quoi hausser les revenus des chauffeurs de deux-roues, qui fournissent un travail plus intense, dans des conditions de travail déjà pénibles. De quoi réduire, aussi, la quantité d’emplois disponibles dans le secteur, alors que beaucoup de jeunes fuient la précarité en devenant mototaxis.

Encore difficilement quantifiable à l’échelle du continent du fait de sa croissance effrénée, le secteur des VTC devra attendre avant de s’imposer dans des pays où une classe moyenne peine à se dégager. L’accès au smartphone est encore loin d’être garanti pour tous, et le coût des données mobiles est élevé dans certaines régions. Dans les pays déjà gagnés par la fièvre des applis de transport privé, les gouvernements pourraient avoir à faire face à un autre problème, sans système efficace de transport public : des embouteillages monstres.

Cet article VTC en Afrique : entre adaptation et concurrence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
http://www.techofafrica.com/vtc-afrique-entre-adaptation-concurrence/feed/ 0
Je Win veut révolutionner l’étude de marché en Afrique http://www.techofafrica.com/jewin-veut-revolutionner-letude-de-marche-afrique/ http://www.techofafrica.com/jewin-veut-revolutionner-letude-de-marche-afrique/#respond Fri, 18 Nov 2016 15:59:59 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=10043 L’une des phases primordiales, ou sinon la plus importante, au lancement d’un produit ou service est l’étude de marché. Tout le monde fait des études de marchés mais une étude de marché efficace se planifie et s’exécute avec les moyens qu’il faut. Connaître sa cible, leurs besoins, savoir si le marché est prêt, … tant […]

Cet article Je Win veut révolutionner l’étude de marché en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
L’une des phases primordiales, ou sinon la plus importante, au lancement d’un produit ou service est l’étude de marché. Tout le monde fait des études de marchés mais une étude de marché efficace se planifie et s’exécute avec les moyens qu’il faut. Connaître sa cible, leurs besoins, savoir si le marché est prêt, … tant de choses dont ont besoin les porteurs de projets afin d’assurer la viabilité de leurs produits. C’est sur ce son de guerre que Kouaba a décidé de lancer la plateforme JeWin. L’idée est simple : Permettre de créer des sondages et de les envoyer à des milliers de personnes dans votre coeur de cible, sur leurs mobiles. Parce qu’il n’est pas facile de s’insérer dans un pays  ou de connaitre, de facto, les habitudes de certaines populations ou encore de savoir quel accueil le public réservera à votre idée, produit ou service.

Comment ça marche ?

Fini les impressions interminables de questionnaires, ou les heures d’appels à essayer d’en savoir plus sur votre cible. En quelques clics, JeWin vous permet de créer des sondages adaptés à votre cible et de les envoyer directement à des personnes connectées sur leur mobile. Vous recevez les réponses « en temps réel ». De quoi vous faciliter la vie et vous épargner quelques sous, qui peuvent s’avérer très utiles pour un projet en conception.

Le service fonctionne en mode freemium, et JeWin se vante de proposer aussi bien des sondages B2B que B2C. Les répondants sont choisis et triés afin de fournir l’information la plus pertinente possible sur le produit sondé. Ils ont un ensemble d’avantages offerts par la plateforme pour participer à des sondages.

Un projet confronté aux limites d’un monde 100% digital …

Avec un taux de pénétration mobile de 50% sur une population d’un milliard d’habitants, que fait-on de l’autre moitié qui a surement elle aussi son mot à dire. Les produits et services sont diverses et sonder des populations urbaines sur des services destinées à des populations rurales par exemple n’offre pas le meilleur résultat possible.

Pour s’inscrire en tant que beta-testeur, il suffit de fournir nom, prénom, sexe, âge, profession, pays et ville. Comment ces informations sont-elles vérifiées afin de permettre une classification pertinente des profils ?

Comme tout projet digital de ce genre, JeWin se heurte à des contraintes que beaucoup d’autres connaissent déjà. Kouaba en a conscience et possède sans doute des solutions maison à ce genre de problèmes.

Quid de la concurrence ?

En matière d’étude de marché en ligne la plateforme Dina Survey se veut la première plateforme à proposer un tel service au Cameroun et ce depuis Mars 2016 (JeWin lance sa plateforme dans un premier temps au Cameroun et en Côte d’Ivoire). Je Win se démarque par l’exploitation du mobile qui reste un des meilleurs moyens d’atteindre un maximum de personnes dans un contexte où le taux de pénétration mobile sur le continent est en constante évolution. D’un autre coté Dina Survey a l’avantage de proposer plusieurs services notamment les études quantitatives en ligne, les enquêtes académiques et l’étude documentaire. Mais aussi bien pour l’une que l’autre des deux plateformes, il existe des points perfectibles pour aboutir à des résultats pertinents et réellement exploitables dans tous les secteurs d’activité.

Internet est certes un outil formidable mais il faut noter que les enquêtes directes bien que couteuses et difficilement traitables restent, pour le moment et selon le contexte africain, le meilleur moyen de valider une idée, un produit ou un service.

Cet article Je Win veut révolutionner l’étude de marché en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
http://www.techofafrica.com/jewin-veut-revolutionner-letude-de-marche-afrique/feed/ 0
Coin Afrique, Afrimalin… les petites annonces en ligne voient grand en Afrique http://www.techofafrica.com/coin-afrique-afrimalin-petites-annonces-ligne-grand-afrique/ Tue, 27 Sep 2016 14:07:43 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=10033 Un appartement, une voiture d’occasion, un téléphone portable presque neuf… Il y a quelques années encore, il fallait consulter la rubrique annonces de certains magazines papier pour « faire de bonnes affaires ». Avec le numérique, les habitudes de consommation changent et il est désormais possible de consulter les petites annonces depuis son Smartphone et […]

Cet article Coin Afrique, Afrimalin… les petites annonces en ligne voient grand en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Un appartement, une voiture d’occasion, un téléphone portable presque neuf… Il y a quelques années encore, il fallait consulter la rubrique annonces de certains magazines papier pour « faire de bonnes affaires ». Avec le numérique, les habitudes de consommation changent et il est désormais possible de consulter les petites annonces depuis son Smartphone et de conclure un achat ou une vente. Des plateformes tels qu’ Expat Dakar du groupe Ringier au Sénégal sont déjà bien connues, cependant, de nouveaux acteurs, comme Coin Afrique et plus récemment Afrimalin, tentent de se faire une place sur le segment. Si ces différentes plateformes présentent de nombreux avantages et des objectifs ambitieux, il subsiste les questions de leur réelle utilisation et du modèle de rentabilité qui devrait permettre d’assurer leur pérennité .

Qui consulte les petites annonces ?

Lancé au milieu de l’année 2015, l’application Coin Afrique totalise déjà plus de 100 000 téléchargements sur Google Play, ce qui suggère que les petites annonces en ligne ont le vent en poupe. Déjà bien présent au Bénin, Coin Afrique envisage désormais de conquérir le Sénégal et la Côte d’Ivoire et progressivement d’autres pays d’Afrique. Plus ambitieux dès le départ, Afrimalin lui s’implante simultanément dans huit pays à savoir Côte d’Ivoire, Sénégal, Guinée Conakry, Mali, Bénin, Burkina Faso, République démocratique du Congo et Cameroun. Cela dénote d’un changement des habitudes de consommation qui tend à rendre le système d’annonces papier caduc même si on n’en est pas encore là. On peut donc penser que la croissance du e-commerce en général et des petites annonces en ligne en particulier va encore se poursuivre. Encore faudrait-il que l’on y associe un modèle économique qui marche.

Quel modèle de rentabilité pour les plateformes de petites annonces ?

Récemment Coin Afrique a réussi une levée de fonds de 150 000 dollars qui devrait permettre d’étendre ses activités et de proposer un meilleur service à ses utilisateurs. Afrimalin, selon nos informations, serait aussi sur le point de conclure une levée de fonds.. Cet intérêt des investisseurs pour les produits de petites annonces pose la question du modèle de rentabilité.

Le business model classique des petites annonces s’appuie sur des frais de publications à la charge de l’annonceur. En ligne il existe plusieurs options. Il est possible de proposer une solution gratuite, de se focaliser sur l’acquisition d’un grand nombre d’utilisateurs dans le but de vendre des espaces publicitaires. Une autre option serait de faire payer les annonces comme dans le cas du modèle classique.

Cela dit, il est pertinent de remarquer que les deux options précédemment citées présentent plus d’inconvénients que d’avantages. Pour cela, envisager un modèle mixte qui implique une gratuité partielle ou sélective semble plus approprié. Coin Afrique dans un premier temps se concentre sur l’acquisition d’un grand nombre d’utilisateurs ce qui justifie le choix de la gratuité pour le moment. Un des dirigeants d’Afrimalin que nous avons contacté nous a confirmé le choix d’axer leur stratégie sur les commerçants, artisans et PME en Afrique Francophone encore très peu présents en ligne. Ce qui donne déjà une idée du modèle de rentabilité associé pour peu que l’idée séduise en masse les acteurs économiques ciblés.

Concurrence et nouveaux concepts

En matière de petites annonces en ligne en Afrique, aucune plateforme ne se distingue franchement pour le moment. D’oû la bataille que se mènent autant d’acteurs pour aller à la conquête de ce segment encore peu exploré.

Quand le marché atteindra une certaine maturité, il va falloir mettre en avant une proposition de valeur unique pour pour différencier un produit des autres auprès des utilisateurs. Les acteurs locaux sont aussi exposés à la concurrence rude des grands groupes internationaux qui s’intéressent de plus en plus au marché africain. Même si les les récents déboires de CDiscount au Cameroun et au Sénégal, et de Jumia prouvent que répliquer les modèles qui ont marché ailleurs dans les contextes africains, n’est pas gage de succès garanti.

Le e-commerce peine encore à se vulgariser dans certains pays africains pour plusieurs raisons. Toutefois, pour sa capacité de mise en relation pour l’échange de biens ou services, les petites annonces en ligne, semblent très appréciées et apparaissent comme un secteur à fort potentiel. Les contraintes majeures restent cependant la taille du marché cible limitée par l’accès à internet, dans un segment où tout se joue à l’échelle, la facilitation des transactions entre annonceurs et acheteurs et bien évidemment la concurrence de plus en plus rude.

Cet article Coin Afrique, Afrimalin… les petites annonces en ligne voient grand en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
[Opinion] Problématiques culturelles et transformation digitale http://www.techofafrica.com/opinion-problematiques-culturelles-transformation-digitale/ Wed, 21 Sep 2016 15:03:16 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=10014 Si vous êtes bien conscients de ce qu’on appelle les « réalités du continent africain», c’est une question qui vous a certainement traversé l’esprit. L’on a parfois tendance à penser que les sociétés africaines sont réfractaires aux progrès technologiques et pourvu qu’on ait un minimum de considération et de connaissance des environnements du Sud du Sahara, la […]

Cet article [Opinion] Problématiques culturelles et transformation digitale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Si vous êtes bien conscients de ce qu’on appelle les « réalités du continent africain», c’est une question qui vous a certainement traversé l’esprit. L’on a parfois tendance à penser que les sociétés africaines sont réfractaires aux progrès technologiques et pourvu qu’on ait un minimum de considération et de connaissance des environnements du Sud du Sahara, la question se pose forcément. Est-ce que les cultures africaines sont prêtes à s’adapter aux effets de la transformation digitale ?

  1. « Libérez mon pays Oh oh…. »

Lorsque certains nationalistes se battaient pour les indépendances, tous les compatriotes ne s’entendaient pas sur la méthode à employer. Certains, en accord avec les anciennes métropoles trouvaient que «l’Afrique n’est pas prête pour la démocratie». Apr��s les crises des années 80 et la dépression généralisée qui s’en est suivie, beaucoup ont fini par être des apôtres convaincus de cette assertion,

Un parallèle pourrait être fait avec les problématiques actuelles du digital. Comme la démocratie, il « vient de chez le blanc ». Comme la démocratie, « on n’avait pas ça avant ». Comme la démocratie, on se demande si « ça donne l’argent », et on se retrouve avec certains africains très opposés aux projets numériques, des investisseurs frileux quand il s’agit de s’impliquer dans les start-up africaines, des chefs d’entreprises qui peinent à suivre le rythme qu’imposent les nouvelles technologies.

techofafrica2_002

Le même parallèle peut être fait si l’on considère les nombreux projets technologiques dont foisonne le continent actuellement, et la fièvre rêveuse des acteurs des indépendances et de la décolonisation. Or l’expérience prouve que les mêmes causes provoquent les mêmes effets dans les mêmes conditions. Du coup forcément l’on peut être amené à douter de la pertinence des investissements dans les infrastructures numériques, à défaut de secteurs dits plus concrets comme l’agriculture, l’élevage, les infrastructures. Encore que quand on parle d’investissements, il faut le dire  vite.

  1. « L’argent appelle l’argent »

Définissons d’abord clairement la « transformation digitale» dont nous parlons avant de nous avancer dans le sujet. Il s’agit d’un ensemble de bouleversements profonds des sociétés provoqué par l’essor des technologies numériques, notamment l’informatique et surtout l’internet. Tous ne s’entendent pas sur la pertinence de l’expression, mais il est indéniable que nous sommes dans l’ère de l’information. Il s’agit d’un virage serré par lequel toutes les institutions, étatiques comme professionnelles doivent passer au risque de se retrouver sur la touche dans les prochaines décennies.

Nous sommes quittés en trente ans d’un monde qui nous faisait recevoir dix à quinze signaux à plus de cinq cents signaux d’informations par minute. Des messages, mails, pop-up publicitaires, rien qu’avec notre téléphone la liste est longue comme le mandat d’un président zimbabwéen. Mais ce n’est que l’arbre qui cache la forêt. Pour percevoir les effets [et les défis] de la digitalisation, il faut regarder du côté de deux mots qui ne sont pas  toujours bien compris et encore moins bien accueillis : innovation et investissement.

Pour ce qui est de l’innovation, prenons l’exemple du Japon. Pendant que certains états européens s’inquiétaient de l’avenir menacé de leur artisanat, ce pays a fait « reposer son expansion économique, comme le bien-être de ses habitants, sur la science, la technologie et l’innovation ». Ici, la technologie a touché quasiment tous les domaines de la vie, avant même l’essor des super ordinateurs ou des objets connectés pas forcément utiles. Ainsi, au Japon même la manière de traverser la route est optimisée, comme le montre cet exposé assez drôle des cas de la vie quotidienne au pays du soleil levant. Curieusement, même si le Japon garde une image de mélange entre tradition et modernité, ceci n’est pas tout à fait conforme à la réalité.

 

En effet, quelqu’un entend-il encore parler du Japon dans beaucoup de secteurs clés de la technologie actuelle ? Où se trouvent les magnifiques « WalkMan » de Sony ? Les appareils photo avant-gardistes de chez  Nikon ? Le site MillwardBrown.com a récemment publié un Top 100 des marques les plus puissantes du monde. Devinez combien de marques japonaises y figurent ? Cinq. Avec en dernier, le géant Sony qui souffre à la 86ème place.  Que s’est-il passé ? Il n’y a pas beaucoup d’articles qui l’expliquent mais on peut supposer que la population vieillissante et peu croissante n’y est pas pour rien: En cinq ans, la population nippone a diminué de près d’un million d’habitants. Le Japon est actuellement le pays avec la proportion de plus de 65 ans la plus élevée du monde.

Evolution de la pyramide des âges au Japon selon le site les-crises.fr
Evolution de la pyramide des âges au Japon selon le site les-crises.fr

Au niveau des investissements, avec la technologie BlockChain qui permet une meilleure traçabilité des flux sur internet, les mouvements financiers virtuels deviendront bientôt plus fiables que ceux de la main à la main. Le magazine QUARTZ montrait dernièrement les énormes problèmes résolus grâce à l’internet des objets, comme l’éclairage économique ou le décongestionnement des rues en connectant les routes ou les lampadaires. Ce genre d’installations extrêmement coûteuses permet des économies considérables sur le long terme, tout en demandant des dépenses de l’ordre de la dizaine de millions de dollars.

L’Afrique que nous connaissons sera-t-elle capable de tenir la cadence ? Sur un continent dans lequel des entreprises arrivent encore à faire des fautes d’orthographe sur  un visuel publicitaire tiré en 3X4mètres ? En outre, le défi  digital oblige un certain effort de la part d’une partie prenante souvent négligée : Vous. Moi. Nous tous, dans nos mentalités, dans nos attitudes.

3. Cultivons notre jardin

Sans vouloir être cynique : vous qui lisez, qui êtes probablement africains, ou reliés au continent : combien d’entreprises africaines que vous connaissez ont un site internet ? Sont informées des avantages de ce dernier ? Sont conscientes des risques liés à la non-utilisation des nouvelles technologies ou à leur mauvaise utilisation ? Et vous ? Combien de vos sources d’informations fiables viennent d’Afrique?

Peu probablement. Et si je demande combien d’applications africaines vous utilisez fréquemment je suis certain que le nombre atteindra difficilement trois. CQFD. Bon j’avoue, je voulais être cynique. Une fois de plus, on peut dire que vous avez raison. Les projets africains ne sont pas les plus propices à l’établissement d’un climat de confiance, que ce soit aux niveaux africains ou internationaux. En fait, objectivement, l’Afrique est loin d’être un paradis technologique. Le pire est que la cause ne se trouve ni dans des bâtiments de pierre ni dans des mouvements financiers d’envergure. La raison pour laquelle « l’Afrique n’est pas prête pour la révolution digitale », se trouve dans les mentalités africaines dans leur globalité.

Quelqu’un à gauche est vexé et souhaite réagir en montrant toutes les super-bonnes idées qui sont en train d’émerger, tous les espoirs qui naissent ? Bon courage. En attendant, nous on veut du concret. Comme dit un adage, on veut le résultat là là là. Le nationalisme inutile ne paye pas les factures alors même si vous aviez raison, en attendant, nous on a faim. Voici les réponses typiques qui ressortent d’un exposé sur l‘innovation, dans les contextes africains.

Comment réagir efficacement à des oppositions aussi vives venant de ceux qui sont censés être les plus concernés par les efforts faits ? Bien sûr certaines idées sont vraiment mauvaises, certaines décisions prises sont vraiment parfois inopportunes, comme l’idée d’un TechHub pour faire joli en plein Cotonou, alors qu’il n’y a  aucune université technologique aux environs pour soutenir les besoins en ressources intellectuelles. Mais même dans des cas aussi extrêmes, ce genre de « réalisations surréalistes » est tout à fait possible.

Même les projets les plus fous se concrétisent. C’est parce que leurs porteurs avaient de bonnes idées innovantes, oui. C’est aussi parce qu’ils avaient les financements nécessaires, oui. Mais non. Les idées les plus incroyables se réalisent surtout quand il y a des communautés engagées derrières celles-ci. Un proverbe dit qu’il faut plusieurs brindilles pour faire un balai.

La Chine, la Malaisie sont des pays qui étaient technologiquement et financièrement moins avancés que certains pays africains comme le Sénégal il y a soixante ans. Que s’est-il passé ? Une croissance généralisée portée par une jeunesse dynamique et surtout un élément majeur dont l’Afrique manque terriblement : une confiance totale aux institutions étatiques, même si ces dernières paraissent défectueuses. Malgré son système de castes qui est juste néfaste pour les couches les plus défavorisées, l’Inde est devenue il y a peu de temps le pays le plus propice aux écosystèmes start-up. Notons que c’est dans ce même pays « qu’un cas de viol est signalé toutes les cinq minutes ». Pendant ce temps la Grèce, pays stable politiquement, d’une « richesse culturelle incomparable », a frôlé la faillite technologique.Objectivement, La tare « culturelle » la plus déplorable en Afrique, semble une tendance à l’insatisfaction, à la critique. C’est quand même comique de se rendre compte que la caractéristique la plus facile à trouver chez tous les start-upper est celle qui consiste à mépriser les idées des autres et à expliquer points par points pour quoi ce business model ne va pas marcher parce que « ça ne correspond pas aux réalités du marché », comme si quoi que ce soit pouvait correspondre aux réalités d’un marché embryonnaire…

Comiquement, parler de la « préparation » de l’Afrique à la transformation digitale a une issue fatale : on finit par faire exactement ce qu’on reproche aux autres, on critique. Ce qui fait entrer dans un cercle sans fin de questions inutiles et de théories fumeuses sur les raisons pour lesquelles « L’Afrique n’avancera pas tant que… ».

En fait, avec le recul nous nous rendons compte que la réponse à la question de l’introduction n’a pas grande importance. Que nous soyons prêts ou pas, la révolution digitale, nous sommes en plein dedans. La seule question qui se pose est celle de savoir si les africains, sauront prendre ce virage en dépassant les préjugés et les à priori.

 

 

 

 

Cet article [Opinion] Problématiques culturelles et transformation digitale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Quand digital et musique se rencontrent au Cameroun http://www.techofafrica.com/digital-musique-se-rencontrent-cameroun/ Mon, 12 Sep 2016 15:22:59 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=10004 Label Digital est la première plateforme de distribution et de services numériques dédiée aux artistes et labels indépendants de la zone Afrique centrale. Il s’agit d’un service proposé par les Studios ‘DARTHIE, une agence digitale basée à Douala au Cameroun. Armand T. Nguele, le créatif aux commandes du projet, compte à son actif de nombreuses […]

Cet article Quand digital et musique se rencontrent au Cameroun est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Label Digital est la première plateforme de distribution et de services numériques dédiée aux artistes et labels indépendants de la zone Afrique centrale. Il s’agit d’un service proposé par les Studios ‘DARTHIE, une agence digitale basée à Douala au Cameroun.

Armand T. Nguele, le créatif aux commandes du projet, compte à son actif de nombreuses réalisations dans le domaine numérique au Cameroun. Parlant de Label Digital, le projet naît d’une passion pour les industries créatives, la musique et le numérique. : « A ce jour le numérique et Internet font la part belle à la communauté, aux ressources et connaissances partagées, à la collaboration. Le numérique bouleverse tout, les paysages musicaux du monde n’en sont pas épargnés mais dans notre zone d’intervention, les acteurs de ce secteur ne savent pas toujours de quoi il s’agit ou alors comment en profiter ».

Pour de nombreux artistes d’ailleurs, se vendre sur le digital c’est simplement poster leurs chansons sur Youtube et/ou Soundcloud, puis ouvrir des comptes sur Facebook et Twitter. Ils ne savent pas toujours comment monétiser leurs œuvres afin d’en vivre et la majorité d’entre eux estiment que c’est facile de se vendre sur internet, alors pourquoi passer par une tierce personne ? Dans le but de changer cette mentalité, Armand Thierry lance donc cette plateforme et souhaite par la même occasion vulgariser la musique africaine et camerounaise en particulier. C’est une tâche qui s’avère particulièrement difficile sur le terrain, mais la professionnalisation numérique de ce secteur ne peut qu’être bénéfique.

Le Label Digital participe à des causeries autour de la musique et du numérique et apporte ainsi sa modeste expérience aux communautés artistiques. Il a pu animer des conférences et des ateliers dans plusieurs villes du Cameroun et au Congo. Au courant de la moitié de l’année 2017, ces actions de sensibilisation et d’information vont s’étendre sur d’autres pays (Tchad, Gabon, République du Congo…) tout en s’amplifiant sur Internet avec des nouveaux outils actuellement en développement (Application Mobile, WebRadio, PlayerRadio).

Au Cameroun, après le football, la musique est sans aucun doute ce qui fédère le plus de monde. Une professionnalisation du métier, voire une digitalisation serait un réel coup de pouce. Après un buzz, nous sommes souvent embêtés de ne pas avoir plus d’informations sur l’artiste concerné. Ou alors, des fois on aimerait bien aussi télécharger / acheter des albums sur les plateformes les plus courantes telles que Spotify, Deezer, ou encore Itunes.

Il existe bien quelques services qui proposent aux artistes du terroir de monétiser leur art sur des plateformes digitales, mais Label Digital se trouve bien être la seule à jouer le rôle de fenêtre sur la scène musicale camerounaise (pour un début). Les artistes ont là une occasion de se vendre sur le plan international étant donné que l’agence en question propose entre autres des conseils en communication (off et/ou online), la création de site internet, un shooting professionnel, et la distribution numérique.

Ainsi, un artiste peut, au vu de ses performances sur les différentes plateformes de distribution, programmer des concerts par exemple, de manière plus adéquate. Il pourrait plus facilement se rendre compte qu’il est sollicité à Cologne qu’à Paris contre toute attente. Ce qui est intéressant ici c’est que le projet s’arrime aux habitudes des consommateurs de plus en plus connectés. Ce projet est tout aussi avantageux pour les promoteurs culturels dans la mesure où il devient aisé pour eux de mesurer la notoriété d’un artiste.

Pour résumer, le Label Digital est en quelque sorte un catalogue audio/vidéo dont le partenaire est Believe Digital, un des géants de la distribution numérique et parlant du placement des artistes, l’agence s’exprime : « Beaucoup d’artistes et d’entrepreneurs culturels locaux ne sont pas au fait des nouveaux canaux de consommation de la musique et des réseaux en ligne qui peuvent leur permettre de placer leur projet à l’international, de participer à des concours ou bien à de grandes rencontres initiées par des places de marché musical et des festivals à travers le monde. Nous les aidons à mieux prospecter à l’international, à contacter des festivals à thèmes, à préparer leur internationalisation et à présenter leur catalogue à des investisseurs et autres organismes de promotion culturelle. »

Artistes, promoteurs ou autres, vous pouvez avoir plus d’informations en vous rendant sur le site de l’agence suivant ce lien : http://www.label-digital.com/

Cet article Quand digital et musique se rencontrent au Cameroun est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo: le mobile money s’installe peu à peu http://www.techofafrica.com/togo-mobile-money-sinstalle-a/ Mon, 12 Sep 2016 15:14:33 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9976 Sur un marché étroit, les deux opérateurs de téléphonie mobile, Togocel et Moov, tentent de s’imposer grâce au mobile money. Comme ils peuvent. Il y a deux mois (juin 2016), la première compagnie de téléphonie mobile togolaise, Togocel a lancé son service de mobile money, dénommé Tmoney. Un service qui a longuement été attendu au […]

Cet article Togo: le mobile money s’installe peu à peu est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sur un marché étroit, les deux opérateurs de téléphonie mobile, Togocel et Moov, tentent de s’imposer grâce au mobile money. Comme ils peuvent.

Il y a deux mois (juin 2016), la première compagnie de téléphonie mobile togolaise, Togocel a lancé son service de mobile money, dénommé Tmoney. Un service qui a longuement été attendu au Togo. Togocel venait ainsi de répondre à son unique concurrent sur le marché togolais, Moov Togo (groupe Etisalat) qui avait lancé il y a bientôt trois ans (septembre 2013) son service de mobile money, Flooz. Un marché qui couvre près de 4.6 millions d’abonnés à la téléphonie mobile en 2015 à partager entre deux, qui semblent ne pas aiguiser l’appétit des opérateurs de téléphonie mobile au Togo.

Flooz de Moov-Togo

Le second opérateur de téléphonie mobile s’est lancé dans le mobile money trois ans après son principal rival. Le service de paiement mobile Flooz de Moov Togo a gagné le coeur de nombreux togolais. Les relais entre villes et villages facilités, les familles éloignés géographiquement en sont devenues accros. Dans un pays où le taux de bancarisation a atteint les 19,61% fin 2015 (deuxième meilleur taux de la zone UEMOA), où internet génère un chiffre d’affaires de 197,6 milliards Fcfa il faut dire qu’il y a de la place pour que le mobile money prospère. A ce jour, certains Togolais payent leurs factures d’électricité auprès de la Compagnie Énergie Électrique du Togo (CEET) grâce au Flooz de Moov-Togo. D’autres services leurs sont également possible. Entre autres, les transferts ou les dépôts d’argent. C’est un pari qu’a réussi Moov-Togo en lançant Flooz. Togocel lui a simplement emboîté le pas.

Loin des champions dans le domaine….

Les Togolais ne sont pas pourtant nombreux à faire ces opérations de paiement virtuels. Un mois après le lancement du Tmoney de Togocel, la nouvelle offre tarde à faire ses preuves. Le service est encore en déploiement sur l’étendue du territoire national. Mais déjà, les responsables du Leader de la téléphonie mobile au Togo tablent sur une grande réussite et se donnent du temps. Avec sept millions d’habitants, dont 4 millions d’abonnés aux deux réseaux existants (en 2015), le Togo n’est pas encore un fief du mobile money. Le pays reste loin des champions en Afrique comme le Kenya, le Nigeria ou encore dans une moindre mesure la Côte d’Ivoire. Le marché est très peu représentatif et un peu réticent à de telles opérations. Ce qui explique peut-être aussi l’absence des grands groupes de e-commerce au Togo.

Cet article Togo: le mobile money s’installe peu à peu est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
VTC en Afrique : Après Abidjan, Africab à la conquête du marché béninois http://www.techofafrica.com/vtc-afrique-apres-abidjan-africab-a-conquete-marche-beninois/ Fri, 09 Sep 2016 12:52:37 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9996 Huit mois après son lancement à Abidjan, AFRICAB spécialisée dans les VTC (Véhicules de Transport avec Chauffeurs) annonce l’ouverture d’une franchise à Cotonou en partenariat avec le groupe MIG Logistics. La société de transport espère ainsi démarrer ses activités en novembre 2016 Un nouveau service de transport individuel à Cotonou Si vous avez déjà fait […]

Cet article VTC en Afrique : Après Abidjan, Africab à la conquête du marché béninois est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Huit mois après son lancement à Abidjan, AFRICAB spécialisée dans les VTC (Véhicules de Transport avec Chauffeurs) annonce l’ouverture d’une franchise à Cotonou en partenariat avec le groupe MIG Logistics. La société de transport espère ainsi démarrer ses activités en novembre 2016

Un nouveau service de transport individuel à Cotonou

Si vous avez déjà fait un tour à Cotonou, vous avez dû remarquer ces hommes à moto pour la plupart en chemise jaune. Ceux que l’on appelle les « zemidjan » dans la capitale béninoise sont pratiquement les seuls à proposer le service de transport individuel. Pratique et accessible à toutes les bourses, ils ne sont cependant pas commodes à toutes les occasions. Dans ce contexte, le service proposé par Africab apparaît comme une solution de mobilité urbaine complémentaire et nécessaire.

« Notre déploiement à Cotonou provient une nouvelle fois du même constat : l’évolution des grandes villes africaines est caractérisée par une urbanisation galopante, alors que le marché du transport se structure très lentement. Ainsi, une agglomération comme Cotonou, avec environ 1,8 million d’habitants, s’est fortement développée mais certains moyens de locomotion sont privilégiés par défaut par les habitants de Cotonou. Les perspectives de développement qu’offre la capitale économique béninoise sont intéressantes pour AFRICAB. La confiance de MIG MOTORS signifie également que notre ambition panafricaine est à notre portée » déclare son fondateur Vangsy Goma.

Africab, une solution de mobilité qui s’appuie sur les nouvelles technologies

AFRICAB Cotonou sera portée par quinze professionnels et une soixantaine de chauffeurs seront déployés dans la ville pour opérationnaliser le service dès novembre 2016. La flotte sera composée de 50 véhicules d’ici fin 2016. Pour assurer un service de qualité à Abidjan, le spécialiste du VTC s’est appuyé sur la solution technologique Sherlock Taxi Solution. Cette dernière permet notamment d’avoir :

  • Un système de répartition de courses en temps réel
  • La géolocalisation précise grâce au mapping de la ville
  • La réservation et paiement via une application mobile disponible sur iOS et Android
  • Le calcul et les informations sur le prix de la course dès la commande

Pour son implantation à Cotonou, la formule qui a fait le succès d’Africab à Abidjan reste toujours la même : véhicules neufs, sécurisation des déplacements, géolocalisation, datalisation par points d’intérêt, formation de chauffeurs et prix accessibles à la classe moyenne locale.
La qualité de service, la proposition de plusieurs gammes de service et l’utilisation de la technologie ont permis à Africab de s’imposer comme un acteur clé de la mobilité urbaine en Côte d’Ivoire.

Son implantation à Cotonou dénote de son ambition de transformer la mobilité dans les villes africaines. Mais il pertinent de remarquer que la duplication d’un modèle qui marche d’une ville à une autre n’est pas une garantie de succès en Afrique surtout dans le monde du transport urbain. Pour cela, il suffit de se rappeler l’échec du célèbre Easy Taxi au Ghana et plus récemment les lourdes pertes que subit le révolutionnaire Uber depuis le début de l’année 2016.

Il ne reste plus qu’à espérer qu’Africab tire des leçons de ces cas et en tienne compte dans son modèle de duplication. Le service tel que proposé actuellement ne souffre quasiment d’aucune concurrence à Cotonou mais avec l’arrivée d’Uber au Ghana, on serait tenté de croire que la concurrence s’annonce particulièrement rude dans le domaine du VTC en Afrique de l’Ouest. Il sera intéressant d’observer la tarification et donc la cible des services d’Africab au Bénin, ce qui sera un facteur déterminant pour sa réussite.

Cet article VTC en Afrique : Après Abidjan, Africab à la conquête du marché béninois est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
E-commerce et régulation en Afrique : Cas du Sénégal http://www.techofafrica.com/e-commerce-regulation-afrique-cas-senegal/ Mon, 05 Sep 2016 09:27:17 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9979 Faire des achats en ligne apparaît désormais comme l’un des moyens de se simplifier la vie. En Afrique on assiste à la naissance mais également au déclin de plusieurs plateformes de e-commerce. Chacun y va de son analyse quant aux raisons du décollage plus que timide du e-commerce en Afrique. On note de toute évidence […]

Cet article E-commerce et régulation en Afrique : Cas du Sénégal est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Faire des achats en ligne apparaît désormais comme l’un des moyens de se simplifier la vie. En Afrique on assiste à la naissance mais également au déclin de plusieurs plateformes de e-commerce. Chacun y va de son analyse quant aux raisons du décollage plus que timide du e-commerce en Afrique. On note de toute évidence le problème de l’adressage, le manque de solutions de paiement en ligne pour la grande majorité non bancarisée ou encore l’accès difficile à internet. La plupart du temps on occulte l’épineuse question de la confiance du consommateur étroitement liée à celle de la régulation du secteur du e-commerce en Afrique. Toutefois, il est pertinent de remarquer que les pays africains n’en sont pas au même niveau. Pour cela, nous prendrons le cas du Sénégal qui permettra d’illustrer les cas de pays tels que le Bénin, le Togo, le Cameroun ou encore la Côte d’Ivoire.

Conditions Générales Variables

Il suffit de parcourir les conditions générales de vente et les mentions légales des cybermarchands au Sénégal pour constater l’absence de régulation dans le secteur. Les conditions générales de vente lorsqu’elles existent font parfois part au client uniquement de ses obligations. Quant au basique droit de rétractation, il n’est quasiment pas disponible. Cela va du simple « Les articles livrés dès lors qu’ils correspondent à la commande effectivement passée par le client ne sont NI REPRIS, NI ECHANGES » au « Politique retour 72h pour les produits endommagés/cassés ». C’est dire que le client n’a pratiquement pas le droit de se rétracter sans justifications.

Occultons au risque de vous choquer la manière dont les différentes e-boutiques traitent les incidents de traitement de paiement, les incidents de livraisons et allons plutôt voir à quelles lois ces textes sont soumis. Sur africashop.sn les CGV sont applicables au droit Sénégalais. Ce qui suppose que tout litige sera soumis à la compétence exclusive des tribunaux de Dakar si compétence en la matière il y a. Sur Jumia en revanche, « les Conditions générales d’utilisation sont régies par la loi xxxx. » Pour les autres qui se gardent bien de notifier la loi applicable, il ne nous reste plus qu’à supposer qu’en cas de litige, il faudra en découdre personnellement avec eux.

jumia cgv

Si vous prenez le temps de parcourir les sites de e-commerce au Sénégal et plus particulièrement les CGV quant elles existent, vous pourriez relever sans grande difficulté un nombre incalculable de manquements aux droits basiques du consommateur. Entre ceux qui n’hésitent pas à notifier au client que « Si vous n’êtes pas satisfait de ce Site ou de son contenu ou des éléments matériels qui y figurent, votre seul remède est de cesser d’utiliser le Site » et ceux qui présentent les prix en euros et vous laissent le soin de la conversion, il y a de quoi s’arracher les cheveux. Au delà du caractère parfois très peu scrupuleux de certains cybermarchands cette situation met en évidence l’absence d’un cadre réglementaire qui permettrait de protéger et le commerçant et le client.

Le développement du e-commerce au Sénégal nécessite un cadre juridique et réglementaire adapté

Si le Sénégal dispose d’un ministère de l’économie numérique, ce n’est pas seulement pour tenir des propos démagogues sur la construction de la prochaine Sillicon Valley à Diamniadio. Pour agir concrètement, se pencher sur la question de la réglementation d’un secteur qui a le potentiel de devenir un moteur principal de l’économie numérique est un bon début. Cela implique notamment

  • Des textes qui garantissent la protection des données personnelles du consommateur. Il ne s’agit pas de seulement de le dire mais de notifier au consommateur la structure qui est compétente à lui offrir cette garantie en l’occurrence la Commission de Protection des Données Personnelles dans le cas du Sénégal.
  • Une uniformisation dans la forme et dans le fonds des CGV qui garantissent au client un minimum de protection en cas d’incidents et aussi son droit de se rétracter sans avoir à fournir quelque explication. On remarquera à cet effet une nette différence entre les CGV des sites marchands sénégalais et celui du cybermarchand Niokobok qui bien que livrant au Sénégal s’oriente vers une clientèle domiciliée en France et donc soumis au droit français.
  • Un organe qui veille au respect des textes et qui est compétent à régler les litiges issus des achats en ligne.

Sans ces dispositions de base, il faut le dire, l’avenir du e-commerce au Sénégal ne se présente pas sous les meilleurs auspices.

Il est évident que l’engouement jugé encore faible des Sénégalais pour le e-commerce s’explique par de nombreuses raisons dont quelques unes ont déjà été évoquées plus haut. Cdiscount s’est vu obligé de fermer récemment ses portes au Sénégal et au Cameroun pour quelques unes de ces raisons. Cela dit, toute relation se base sur la confiance : le commerce en ligne ne fait pas exception à la règle. Si l’ambition des politiques est d’aborder d’un bon pas la quatrième révolution industrielle, mettre en place un solide cadre de réglementation est la base. Encore une fois le cas du Sénégal s’apparente aisément à d’autres pays. En revanche, des avancées notables sont perceptibles dans d’autres pays d’Afrique. Nous y reviendrons dans un prochain article.

Cet article E-commerce et régulation en Afrique : Cas du Sénégal est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
6 plateformes camerounaises dans le domaine de l’education http://www.techofafrica.com/5-plateformes-camerounaises-dans-le-domaine-de-leducation/ Mon, 29 Aug 2016 10:10:04 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9966 En 2014 encore, l’Alliance pour un accès abordable à Internet (Alliance For Affordable Internet A4AI) classait le Cameroun à la 17e place dans un rapport sur le niveau de pénétration d’Internet et la qualité des communications dans 51 pays du monde. Le taux de pénétration d’Internet à cette période était de 25,6% sur une population […]

Cet article 6 plateformes camerounaises dans le domaine de l’education est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
En 2014 encore, l’Alliance pour un accès abordable à Internet (Alliance For Affordable Internet A4AI) classait le Cameroun à la 17e place dans un rapport sur le niveau de pénétration d’Internet et la qualité des communications dans 51 pays du monde. Le taux de pénétration d’Internet à cette période était de 25,6% sur une population dont le taux d’alphabétisation quant à lui était de 71.3% (Source, CIA Wold Factbook, Mars 11, 2014). Ayant à cœur de faire évoluer favorablement ces tendances, cinq (05) plateformes camerounaises sortent du lot. A l’approche de la rentrée, il serait intéressant d’en faire le tour.

1- Kwiizi

Fondée par Yannick Nkengne, elle entend commercialiser des Kwiizibox, des boites de la taille d’une carte de crédit contenant une médiathèque et permettant ainsi d’avoir accès à du contenu éducatif dans des institutions scolaires, faire des appels vidéo et même partager des fichiers, gratuitement et sans connexion Internet.  En fait, ladite box émet son contenu et son application de vidéo conférence par un système de wifi intégré et son contenu est facilement accessible via un navigateur internet (sur tablettes, smartphones, laptops). Le projet a deux volets principaux qui sont : délivrer du contenu éducatif aux élèves, étudiant et ou professeurs et aussi mettre un accent particulier sur les méthodes pédagogiques de l’enseignement.

TwitterFacebook  – Site internet

2- GiftED

GiftED est une librairie en ligne dont l’énoncé de la mission est de «devenir la plus populaire et la plus consistante boutique en ligne fournissant aux étudiants Camerounais, aux parents et aux écoles le plus vaste choix de produits de qualité, sous tous les formats disponibles et au meilleur prix. ». Fondée par Steeve Tchoumba, GiftED est une contraction de « The Gift of Education » en francais, cadeau/don de l’éducation. L’idée vient du fait que chaque enfant possède un don. Il y a là un souci de palier au problème du coût élevé des manuels scolaires.

Twitter  – Facebook  – Site internet

3- Skademy

Il s’agit ici d’une plateforme pour la formation professionnelle (gratuite) sur les compétences requises par l’écosystème techpreneurial africain. Cette troisième startup a été créée par Otto Akama dans le but de garantir aux entrepreneurs que les employés recrutés au sein de leurs effectifs, sont compétents et prêts pour les challenges qui ne manqueront pas. Le deuxième niveau d’intervention de cette startup est l’aide aux petites écoles professionnelles dans la recherche de clients (stagiaires) pour leurs sessions de formation intensifs de courte durée. Le troisième et dernier niveau concerne les personnes qualifiées et les enseignants, ils auront la latitude d’organiser des formations et de se faire de l’argent sur cette base pour peu que leur expertise soit reconnue.

Twitter  – Facebook  – Site internet

4- Netskools

Il s’agit d’un logiciel destiné à l’analyse des données dans le milieu éducatif développé par Franck Serge Pambe Aba. Grâce à une base de données importante et un algorithme précis, le logiciel récolte des informations dans les écoles et les met à disposition de plusieurs utilisateurs (Elèves, Parents Enseignants, Directeurs, Institutions spécialisées, Organes d’Etats…). « La solution a été conçue pour pouvoir aider un gouvernement ou un département ministériel à améliorer leurs politiques éducatives. Pour cela, nous récoltons les données depuis les écoles, les apprenants et les enseignants. Nous les traitons avant de les dispatcher au niveau des parents, étudiants encore et au niveau des responsables de l’éducation. Netskools s’intègre dans une dynamique de labélisation et de certification des écoles ou même d’un pays qui va intégrer la solution » explique son fondateur.

Twitter  – Facebook

5- Zukulu

Zukulu est une plateforme de soutien scolaire en ligne pour les élèves  de la sixième à la terminale. Son but est de mettre à la disposition de chaque élève camerounais un outil fiable, facilement accessible, qui lui permettra d’avancer facilement dans son programme scolaire. Sur le site actuellement en maintenance, on peut retrouver des cours détaillés (suivant le programme d’enseignement général), des fiches de révisions, des vidéos explicatives d’expériences scientifiques, des animations pédagogiques, etc… La bonne nouvelle est que ces fonctionnalités ont été mises sur pied en collaboration avec des enseignants diplômés de l’École Normale Supérieure.

Facebook  – Site internet

6- Sukuloo

Initiative de Patrick Tomi, Sukuloo permet aux parents de faire un suivi du rendement académique de leurs enfants en temps réel via Internet. Dans les zones non connectées, les informations peuvent être communiquées aux parents par SMS et/ou appels téléphoniques grâce au Centre d’appel mis en place par les promoteurs. Comme informations, ils ont entre autres : les différentes notes obtenues, une courbe de progression de l’élève dans les différentes matières, le nombre d’heures d’absences aux cours et les détails sur tous les devoirs à faire à domicile. Aux enfants, elle permet d’avoir un suivi de leurs devoirs, notes, planning examens, etc.

Facebook  – Site internet 

Cet article 6 plateformes camerounaises dans le domaine de l’education est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Energy Generation lance la première édition de l’Africa Energy Generation Prize http://www.techofafrica.com/energy-generation-lance-premiere-edition-de-lafrica-energy-generation-prize/ Fri, 26 Aug 2016 13:38:26 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9958 L’association Energy Generation lance la première édition du concours panafricain d’inventions de solutions génératrices d’énergie non conventionnelles « Africa Energy Generation Prize » avec le soutien de Akon Lighthing Africa, Solektra International, du WɔɛLab et de l’ambassade de France au Togo. L’objectif du concours est de promouvoir et d’accompagner l’innovation et l’entrepreneuriat social en identifiant […]

Cet article Energy Generation lance la première édition de l’Africa Energy Generation Prize est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
L’association Energy Generation lance la première édition du concours panafricain d’inventions de solutions génératrices d’énergie non conventionnelles « Africa Energy Generation Prize » avec le soutien de Akon Lighthing Africa, Solektra International, du WɔɛLab et de l’ambassade de France au Togo.

L’objectif du concours est de promouvoir et d’accompagner l’innovation et l’entrepreneuriat social en identifiant et en développant à grande échelle des solutions  d’électrification  « Made  in  Africa ».

Un concours innovant pour aider à réduire le déficit énergétique en Afrique

Lancé le 10 juin dernier, l’appel à projets pour le concours Africa Energy Generation Prize est ouvert jusqu’au 15 septembre 2016. Les dix finalistes sélectionnés par le Comité technique, intégreront la Energy Generation Academy pour une année de formation à Lomé. À ce jour, le concours rassemble 25 ambassadeurs dans 15 pays, qui se chargent d’informer et de coacher les jeunes porteurs de projets.

La « Energy Generation Academy » : se lancer dans l’aventure entrepreneuriale

La Energy Generation Academy est le premier centre de formation avec pour ambition d’offrir aux jeunes porteurs de projets une formation d’excellence spécialisée dans le développement de sources d’énergies non conventionnelles. Elle a pour objectif d’apporter l’accompagnement et le suivi qu’ils méritent à des jeunes porteurs de projets qui, bien qu’ayant souvent des moyens limités, ont eu l’ingéniosité et le courage d’agir concrètement pour changer leur réalité.

WɔɛLab Accelerator : de l’idée au prototype

Le WɔɛLab, « Premier Espace Africain de Démocratie Technologique » basé à Lomé accueillera les lauréats durant la première phase de formation afin qu’ils puissent y réaliser un prototype de leur projet.

Les modalités de participation au concours

  • Toute personne morale vivant en Afrique, âgé(e) de plus de 12 ans développant une solution énergétique peuvent concourir gratuitement au « Africa Energy Generation Prize » à partir du 10 juin 2016 en remplissant le formulaire d’inscription en ligne et en téléchargeant les vidéos de présentation du projet et du  candidat.
  • La date limite de dépôt des candidatures est le 15 septembre 2016.
  • La cérémonie de remise de prix est prévue en Octobre 2016.
  • La formation au sein de la Energy Generation Academy débutera en Octobre 2016 à Lomé (Togo)

Pour en savoir plus, participer ou concourir : http://www.fr.prize.energy-generation.org

Cet article Energy Generation lance la première édition de l’Africa Energy Generation Prize est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Différentes formes de startup en Afrique et cadres de législation http://www.techofafrica.com/differentes-formes-de-startup-afrique-cadres-de-legislation/ http://www.techofafrica.com/differentes-formes-de-startup-afrique-cadres-de-legislation/#comments Mon, 22 Aug 2016 12:16:50 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9890 Le mot startup est on ne peut plus en vogue en Afrique ces derniers années. Il y a évidemment les entrepreneurs qui proposent des solutions relativement innovantes et qui se donnent les moyens d’y arriver et il y a aussi la grande masse de personnes qui se contentent de suivre l’effet de mode. Une chose […]

Cet article Différentes formes de startup en Afrique et cadres de législation est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le mot startup est on ne peut plus en vogue en Afrique ces derniers années. Il y a évidemment les entrepreneurs qui proposent des solutions relativement innovantes et qui se donnent les moyens d’y arriver et il y a aussi la grande masse de personnes qui se contentent de suivre l’effet de mode. Une chose est sure pour les uns et les autres, mettre en place une startup va au delà des produits ou services proposés. Derrière toute la machine entrepreneuriale il y a bien un cadre de législation. Aussi, si vous avez décidé d’entreprendre, il est important de comprendre les tenants et les aboutissants des différentes formes  juridiques qui sont possibles afin d’opérer le choix optimal.

Analyser les composantes de la structure juridique

Si les organes, les méthodes et la législation varient de façon plus ou moins sensible d’un pays à un autre, les composantes de la structure juridique sont un dénominateur commun pour tous. On pourrait les résumer en cinq grands axes que sont la nature de l’activité à exercer, le choix de s’associer, le degré d’engagement et de responsabilité, les besoins financiers et bien évidemment le régime fiscal.

La nature de l’activité

Ce premier point est l’un des plus importants puisqu’il influe sur le reste des formalités et la gestion même de l’entreprise. L’activité d’une entreprise peut être artisanale, commerciale, industrielle, agricole ou libérale. Il est  possible d’opter pour le régime mixte qui prend en compte plusieurs types d’activités. Pour cela, il suffit de déterminer l’activité principale et celles accessoires.

Le choix de s’associer

De prime abord, s’associer présente l’avantage de ne pas subir tout seul les pressions liées à la création et surtout à la gestion d’une entreprise. Mais le généreux avantage du partage des responsabilités inhibe celle de devoir prendre en compte d’autres avis et de faire des compromis plus souvent qu’on ne le voudrait. Le choix de s’associer est une question délicate qu’il est important de prendre le temps d’analyser. La forme juridique de l’entreprise et de nombreux autres paramètres y sont étroitement liés.

Le degré d’engagement et de responsabilité

A quel point être vous personnellement impliqué dans votre startup financièrement ? Il est important de répondre à cette question dès le départ. La réponse à cette question vous aidera à choisir entre une forme juridique qui limite vos responsabilités aux apports ou une autre qui les étend à vos biens personnels. Evidemment à la création, on ne pense pas beaucoup à la possibilité d’une mise en liquidation. Et pourtant, il s’agit d’une question cruciale.

Les besoins financiers

La question du financement est au cœur des préoccupations de bon nombres d’entrepreneurs. Dans le cas particulier de l’Afrique où les investisseurs et les prêts bancaires sont, on ne peut plus rares, sachez que la crédibilité que les structures de financement accordent à votre entreprise est fonction de son statut juridique. Aussi, si votre stratégie de financement repose sur un crédit bancaire, il vaut mieux ne pas envisager le groupement d’intérêt économique GIE ou l’entreprise individuelle.

Alors quel statut juridique convient pour une startup ?

Généralement, vous avez le choix entre l’entreprise individuelle, le GIE, la SARL et la SA. Toutefois, le capital social minimum et les lourdeurs administratives qu’imposent la SA en font une forme juridique pas très recommandée pour une startup.

startupregulation
Pour chaque forme juridique, il existe des avantages et des inconvénients

Pour ce qui est des trois autres possibilités, en fonction de votre apport minimum, de la responsabilité que vous aimeriez engager et de la crédibilité souhaitée auprès des tiers, vous pourrez choisir la forme juridique qui vous convient.

startup
Quelle forme juridique vous convient?

 

La SAS le nouveau modèle qui marche

En dehors des quatre formes de sociétés sus citées, un nouveau type de société se présente comme la forme juridique la plus adaptée pour les startups. En effet depuis 2014, la Société par Actions Simplifiées SAS a fait son entrée dans l’espace OHADA. La SAS se veut une forme simplifiée de la Société Anonyme. Ayant déjà été expérimenté sous d’autres cieux ce type de société est très plébiscité pour sa flexibilité et sa liberté contractuelle.

La SAS semble rassembler les avantages qu’octroient les autres types de sociétés sans les inconvénients. Contrairement à la SARL et à la SA la création d’une SAS ne nécessite pas d’apport minimum étant entendu que l’apport peut être numéraire, en nature ou en industrie. De plus les associés ne sont responsables qu’à hauteur de leurs apports et la société peut être mise en place par un ou plusieurs associés.

Cela dit, la grande souplesse qu’offre cette forme juridique peut se révéler un inconvénient particulièrement dans le cas où il y a plusieurs associés. Dans ce contexte, la liberté contractuelle peut devenir très vite source de conflits et litiges.  Cela dit la SAS reste une forme juridique qui a déjà fait ses preuves. Elle apparaît pour le moment comme une forme sociale assez mystérieuse puisque quasiment inconnue. Mais exploitée avec tact, la SAS est certainement le modèle qui convient actuellement le mieux aux entreprises naissantes.

Source des données:  http://www.ohada.com/

Cet article Différentes formes de startup en Afrique et cadres de législation est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
http://www.techofafrica.com/differentes-formes-de-startup-afrique-cadres-de-legislation/feed/ 1
[Opinion] Africains, le numérique peut-il vraiment changer votre vie ? http://www.techofafrica.com/opinion-africains-numerique-vraiment-changer-vie/ Mon, 22 Aug 2016 08:46:57 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9897 Depuis que le football ne fait plus rêver, le nouvel eldorado social africain se trouve dans l’entrepreneuriat, avec un intérêt particulier dans les domaines du virtuel. En même temps que le nombre d’Africains connectés monte en flèche, Internet, les réseaux sociaux en général ainsi que les solutions numériques sont  envisagés dans tous les discours. Ces […]

Cet article [Opinion] Africains, le numérique peut-il vraiment changer votre vie ? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Depuis que le football ne fait plus rêver, le nouvel eldorado social africain se trouve dans l’entrepreneuriat, avec un intérêt particulier dans les domaines du virtuel. En même temps que le nombre d’Africains connectés monte en flèche, Internet, les réseaux sociaux en général ainsi que les solutions numériques sont  envisagés dans tous les discours. Ces changements se suivent forcément de modifications plus ou moins profondes dans le quotidien des uns et des autres, parfois pour le meilleur, parfois pour le pire. Le digital a-t-il une influence si grande sur nos vies ?

  1. Le digital change-t-il nos habitudes ?

Le réseau social Facebook a atteint en juin 2014 les 100 millions d’utilisateurs mensuels en Afrique. Avec une telle croissance, les faits par eux même  prouvent que les modes de vie changent, ici comme ailleurs. L’ampleur de ces changements se perçoit plus facilement dans des nations à forte présence technologique comme le japon ou Singapour, mais de plus en plus les vies africaines se modifient, de manière parfois plus forte qu’ailleurs. Le continent vert étant par exemple le seul sur lequel le mobile est utilisé à plus de 80% par rapport aux ordinateurs et autres tablettes pour les connexions sur le Web.

(c) Jeune Afrique / Infogram
(c) Jeune Afrique / Infogram

Plus généralement, on voit le digital changer les sociétés de plusieurs manières. Nous le voyons quand nous nous rendons compte que plus du tiers de la population mondiale aujourd’hui dispose d’internet. Nous voyons de  plus en plus fréquemment nos mamans nous envoyer des demandes d’amitié sur Facebook *pour notre plus grand malheur*, pendant que nos papas regardent leurs matchs, consultent leurs mails, profitent des services vidéos comme Youtube via leurs téléphones. Et la tendance est croissante, puisque les transports par drones d’Amazon et les ballons distributeurs de Wi-Fi nous font passer dans un univers digne des meilleures séries de science-fiction.
Nous voyons aussi le digital quand nous pouvons assister en streaming (en direct) à l’E3, la conférence du jeu vidéo, et lorsque nous pouvons lancer des campagnes de financement participatif (« Crowdfunding »). Ces campagnes de financement permettent entre autres de redonner ses couleurs à une culture comme avec le projet JeParleBassa’a 2.0, qui vise à réhabiliter certaines langues  locales au Cameroun. Le digital permet à  une entreprise de faire de la location de voitures sans voitures, et le digital permet aussi à une voiture de se déplacer sans chauffeur. De la monnaie à la météo en passant par la télévision, les transports. D’ailleurs prenez une minute, et pensez au téléphone. A chaque appels que vous émettez, vous entendez distinctement la voix d’une personne située à des milliers de kilomètres de votre position, vous arrivez à la voir en direct et même, vous pouvez lui faire un transfert d’argent *ce qui doit être fréquent si vous êtes africains*.

Il y a moins de quarante ans que l’internet est entré dans nos habitudes, mais on peut difficilement imaginer un monde sans le digital. Ceci dit, ces changements globaux n’ont pas forcément d’impact réel sur les vies des africains, qui sont relativement en retard dans la course aux datas.

  1. Le digital change-t-il vraiment la vie ?

Selon beaucoup, pas vraiment. Soyons un peu pragmatiques. L’homme n’en est pas à sa première révolution, et à moins que les mayas aient raison, l’humanité a encore quelques belles années avant que nous ne soyons tous dévorés par les oranges mutantes issues de l’agriculture OGM. En attendant, l’homme a toujours vécu des innovations, et très peu ont réellement changé quelque chose à notre manière fondamentale de vivre. Malgré les discours  optimistes à souhait, en fait, tout   est pareil. Notre manière d’aimer par exemple n’a pas changé, les compétences nécessaires au leadership n’ont pas  changé, et on se rend compte que la vie est un éternel recommencement, vu que Pokemon et les jeans déchirés  sont revenus à  la mode.  De plus, malgré les ambitions philanthropiques et mégalomaniaques des superpuissances et des milliardaires de l’heure, on n’a pas encore vu beaucoup de réalisations  vraiment utiles pour l’humanité, au point que certains se demandent si ces projets humanitaires sont vraiment si humanitaires que ça.

Parce qu’entre nous, l’Afrique est pauvre. Bon. Soyons politiquement corrects. L’Afrique est un « contexte géopolitique complexe et incertain». Qu’est-ce que des applications web, le data mining ou les drones peuvent apporter à une région où on a des coupures de courant de vingt heures par semaine? Qu’est-ce que les « wazzaps » et les « fassbook » peuvent apporter à quelqu’un qui vit sous le seuil de un Euro par jour ? Comment est-ce possible que l’homme soit capable d’aller sur la Lune et sur Mars, et qu’il soit inapte pour éradiquer la famine ?

Taux de chômage en Afrique
(c) Jeune Afrique / Infogram

A contrario, la transformation digitale qu’est en train de connaitre le continent africain ne se fait  pas sans risques. En Algérie qui est le cinquième pays africain sur  les réseaux sociaux, on a récemment ouvert un centre de désintoxication contre  Facebook. Incroyable mais vrai. Pendant ce temps des terroristes notoires utilisent fréquemment des vidéos de propagande diffusées via les réseaux sociaux, ainsi que des services de messagerie chiffrée comme Telegram, l’application de messagerie qui permet d’envoyer des messages virtuellement impossibles à intercepter. Le digital change même la manière de faire la guerre.

Des variations notables du quotidien africain sont certes perceptibles. Outre les 25 % d’abonnés mensuels revendiqués par le continent, on compte aussi une utilisation plus que massive des outils de messagerie instantanée comme Whatsapp, qui a affiché deux années de suite un taux de croissance de plus de 50%. L’Afrique est aujourd’hui le premier continent en matière d’utilisation de solutions de paiement mobile comme avec M-PESA au Kenya, et de manière générale le digital a rendu l’Afrique beaucoup plus mobile. Dans les deux sens que peuvent prendre ce mot.

  1. Qu’est-ce que le digital apporte alors à l’Afrique ?

Des perspectives.

Il ne faut pas se voiler la face. Les discours sur le prétendu réveil africain n’auront pas passé l’épreuve du temps. Beaucoup des problématiques sociales, économiques, structurelles de  l’époque des indépendances sont encore bien présentes de nos jours. Ceci dit, même si une connexion internet ne remplace un champ détruit par la sécheresse, le digital est loin d’être un placement à perte, au contraire.

Considérer que le numérique n’est pas une  priorité parce que le peuple a faim, c’est  équivalent à considérer en pleine deuxième guerre mondiale que la fabrication d’armes  et les entraînements  des soldats ne sont pas  une priorité… parce que le peuple a faim. C’est incohérent, surtout qu’en vérité, on est vraiment en guerre. Les épidémies, l’instabilité sociale, et les très nombreux préjugés nuisent à l’image de l’Afrique, et empêchent l’instauration d’un climat entrepreneurial fiable.

Sur tous ces champs de bataille, les technologies de l’information et de la communication offrent des perspectives, ouvrent des portes. Le simple accès à l’information permettrait déjà de mieux gérer certaines épidémies, pendant que les applications de sécurité routière offrent de belles solutions à des problèmes concrets, permettant de [plus ou moins] réduire les taux d’accidents en attendant les super-routes promises par tous les plans africains d’émergence en 2025, 2035, 2045 et cetera.

S’agissant de l’éducation la question ne se pose même pas. A l’heure actuelle on devrait intégrer l’utilisation des blogs et des algorithmes dès la sixième pour rattraper le retard pris sur les nations des autres continents. Au japon, on envisage déjà d’introduire le code dans les programmes scolaires. Au primaire -_-.

De toutes manières, même si les technologies de l’information ne résolvaient aucun problème et ne changeaient rien au quotidien, il faudrait  quand même capitaliser dessus. Si on ne le fait pas, d’autres le feront à notre place et ils ont même déjà commencé. Les projets visant à « connecter l’Afrique » sont des priorités pour de nombreuses grosses boites américaines et chinoises. La ville de Hong Kong à elle seule produit plus de contenu sur WIKIPEDIA que tout le continent Africain. Faudra-t-il attendre que le monde vienne écrire nos articles à notre place ?

Quelques-uns ont compris, et certaines de nos figures politiques se sont aussi mises à la page, avec des mesures plus ou moins utiles, éthiques, efficaces. L’exonération d’impôts sur l’importation de matériel technologique ou l’achat d’ordinateurs pour les universités sont déjà adoptées, même si on débattra plus tard de la pertinence souvent discutable de celles-ci. Dans le même temps les coupures brutales de l’internet en périodes électorales ne sont pas rares non plus. En outre il n’est pas rare de voir quelques « négligences » de la part des gros médias sociaux, envers certaines figures emblématiques africaines. Le compte « officiel » de l’artiste Youssou n’dour notamment, avec 173k abonnés, n’est pas certifié. Comme quoi le digital ne peut pas tout changer, sans une vraie volonté.

Cela signifie que nous avons encore du chemin à faire, mais ce qui est sûr c’est que ce chemin sera bien moins pénible pour les nations et peuples africains qui auront compris ce qui est plus qu’un slogan pour quelques geeks en mal de reconnaissance : Le digital, c’est le futur. Si vous en doutez, vous vous trompez.

Cet article [Opinion] Africains, le numérique peut-il vraiment changer votre vie ? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo : L’ARTP reprend la gestion du nom de domaine .TG http://www.techofafrica.com/togo-lartp-reprend-gestion-nom-de-domaine-tg/ Tue, 21 Jun 2016 10:09:08 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9864 Longtemps géré par la société privée C.A.F.E Informatique, le nom de domaine .tg du Togo vient d’être récupéré par l’Autorité de réglementation des Télécommunications et des Postes (ART&P) du pays. Il s’agit pour les pouvoirs publics togolais d’entreprendre un grand ménage sur la gestion de cette extension. Ce qui passe aussi par une baisse des […]

Cet article Togo : L’ARTP reprend la gestion du nom de domaine .TG est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
domaine .tg techofafrica

Longtemps géré par la société privée C.A.F.E Informatique, le nom de domaine .tg du Togo vient d’être récupéré par l’Autorité de réglementation des Télécommunications et des Postes (ART&P) du pays.

Il s’agit pour les pouvoirs publics togolais d’entreprendre un grand ménage sur la gestion de cette extension. Ce qui passe aussi par une baisse des tarifs et le développement de suffixes associés.

Jusque là, pour s’octroyer ce domaine, il fallait débourser pas moins de 50 000 FCFA (75€) , ce que l’ART&P promet de changer. Il sera donc possible dès que les migrations des serveurs primaires sont effectués de pouvoir acquérir un nom de domaine en .tg à des prix allant de 6000 à 10 000 FCFA (10 à 15€).

La société privée C.A.F.E. informatique reste pour le moment la principale entreprise en charge des enregistrements en attendant que l’ART&P délivre des accréditations à de nouveaux registrars.

Cet article Togo : L’ARTP reprend la gestion du nom de domaine .TG est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrimalin, la startup pour tout vendre et tout acheter à prix malins http://www.techofafrica.com/afrimalin-startup-vendre-acheter-a-prix-malins/ Fri, 17 Jun 2016 13:50:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9856 Afrimalin, la nouvelle référence des petites annonces gratuites pour particuliers et professionnels en Afrique francophone, a lancé hier son site, première étape avant son lancement officiel le 15 septembre prochain. Le site en pré-lancement actuellement, propose aux internautes de s’inscrire à la newsletter pour suivre l’actualité d’Afrimalin et participer ainsi à un tirage au sort […]

Cet article Afrimalin, la startup pour tout vendre et tout acheter à prix malins est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
afrimalin, petites annonces

Afrimalin, la nouvelle référence des petites annonces gratuites pour particuliers et professionnels en Afrique francophone, a lancé hier son site, première étape avant son lancement officiel le 15 septembre prochain.

Le site en pré-lancement actuellement, propose aux internautes de s’inscrire à la newsletter pour suivre l’actualité d’Afrimalin et participer ainsi à un tirage au sort pour gagner un smartphone Samsung Galaxy S6.

Le lancement officiel d’Afrimalin sera effectué le 15 septembre 2016, dans 8 pays du continent : Sénégal, Côte d’Ivoire, Sénégal, Guinée Conakry, Mali, Bénin, Burkina Faso, République démocratique du Congo. Chaque pays disposera alors d’un site internet dédié, avec des annonces spécifiques au pays.

Afrimalin compte s’adresser aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels dans les pays où le site est présent. Un large choix de produits sera ainsi disponible. Il s’agira de vendre et d’acheter une grande variété de produits et de biens : téléphones, ordinateurs, voitures, maisons, appartements, terrains, meubles, vêtements, chaussures, montres, bijoux, parfums… – et d’accéder aux offres d’emplois et de services.

afrimalin, petites annonces, jeu concours

Conçu pour faciliter et accélérer la mise en contact entre les vendeurs et les acheteurs, les annonces mises en lignes seront consultables gratuitement et en quelques clics.

Il faut aussi noter que Afrimalin s’associe avec LemonWay Africa, startup spécialisée dans les solutions de payement  mobile en Afrique pour faciliter les transactions entre vendeurs et acheteurs du site.

 

 

Nouvel acteur du e-commerce en Afrique francophone, Afrimalin ouvrira dans les prochaines semaines son bureau principal à Conakry, en Guinée.

Cet article Afrimalin, la startup pour tout vendre et tout acheter à prix malins est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrobytes organise une conférence sur la Tech africaine ces 9 et 10 Juin http://www.techofafrica.com/afrobytes-organise-conference-tech-africaine-9-10-juin/ Mon, 06 Jun 2016 17:00:38 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9848 Ces 9 et 10 juin à Paris, Afrobytes un hub dédié aux startups africaines à Paris organise une conférence sur la Tech Africaine dont TechOfAfrica est partenaire. Fondé par Haweya Mohamed et Amin Youssouf, Afrobytes est un accélérateur de startups dédié aux jeunes pousses africaines. Le hub organise également des conférences et des événements autour […]

Cet article Afrobytes organise une conférence sur la Tech africaine ces 9 et 10 Juin est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
afrobytes conférence paris

Ces 9 et 10 juin à Paris, Afrobytes un hub dédié aux startups africaines à Paris organise une conférence sur la Tech Africaine dont TechOfAfrica est partenaire.

Fondé par Haweya Mohamed et Amin Youssouf, Afrobytes est un accélérateur de startups dédié aux jeunes pousses africaines. Le hub organise également des conférences et des événements autour du numérique à destination de la diaspora Africaine.

Ces 9 et 10 Juin, se tiendront donc dans deux endroits différents, des réflexions et échanges sur les nouvelles technologies en Afrique : Le 9 juin à la Gaîté Lyrique et le 10 Juin au siège du Medef International.

Le 9 Juin, l’événement se déroulera de 14h30 à 16h45 et est gratuit mais à condition de s’inscrire. Le Thème : Africa is showing new signs… positive ones…(L’Afrique montre des signes … des signes positifs)

Il s’agira de donner la parole aux différentes personnes et organisations qui incarnent les signes d’une Afrique positive et qui s’évertuent constamment à créer les conditions d’un développement responsable et équitable. Ce sera aussi l’occasion de rassembler et faire rencontrer toutes ces personnes qui ne sont pas souvent en contact. Des speakers comme Eva Sow Ebion (Ctic Dakar), Ashley Lewis (Ongeza Fund), Fatoumata Ba (AIG), Maya Horgan-Fomodu (Ingressive) seront présents.

afrobytes conference paris

Le 10 juin, l’événement se déroulera au MEDEF International de 08h30 à 18h et aura pour thème : Put off your old glasses and take a new look at Africa ! (Remettez vos vieilles lunettes et jetez un nouveau regard sur l’Afrique).

L’objectif ici sera de raconter les histoires d’entrepreneurs et d’innovateurs Africains qui transforment le continent. Il s’agira aussi de redéfinir la relation entre l’Afrique et l’Europe en matière de nouvelles technologies et d’innovation. Sur scène, des panélistes comme Marc Rennard (Ex Directeur Orange Afrique), Juliet Wanyiri (Foondi Workshops), Rebecca Enonchong (AppsTech), Isaak Mogetutu (mFram), Chams Diagne (Talent2Africa), Claude Grunitzky (True Africa)  ou encore Axelle Lemaire (Ministre d’Etat au numérique en France) seront présents.

afrobytes paris conference tech afrique

Ensuite suivra une séance de Networking qui permettra à toutes les personnes présentes de se rencontrer , échanger et pourquoi pas, travailler ensemble et contribuer au développement de l’économie numérique africaine.

Plus d’informations sur l’African Tech conference d’Afrobytes ici.

 

Cet article Afrobytes organise une conférence sur la Tech africaine ces 9 et 10 Juin est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange lance la 6e édition du prix Orange de l’Entrepreneur Social http://www.techofafrica.com/orange-lance-6e-edition-prix-orange-de-lentrepreneur-social/ Mon, 23 May 2016 13:01:35 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9841 Les projets respectifs de quatre start-up se verront récompensés respectivement de 25 000, 15 000 et 10 000 euros et de 5 000 euros pour le lauréat du Prix spécial Contenu Culturel de ce concours d’Orange. Le prix est lancé cette année avec des changements : l’extension à deux nouveaux pays, les inscriptions sur le […]

Cet article Orange lance la 6e édition du prix Orange de l’Entrepreneur Social est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les projets respectifs de quatre start-up se verront récompensés respectivement de 25 000, 15 000 et 10 000 euros et de 5 000 euros pour le lauréat du Prix spécial Contenu Culturel de ce concours d’Orange.

Prix Orange de l'entrepreneur social 2016

Le prix est lancé cette année avec des changements : l’extension à deux nouveaux pays, les inscriptions sur le site Entrepreneur Club, un Prix spécial Contenu Culturel et le partenariat avec une ONG dans l’accompagnement des finalistes. 

L’an dernier, c’est le projet égyptien Bassita, inventeur du « click-funding« , qui a remporté le 1er prix. En 2014, il s’agissait du projet botswanais Modisar. Qui sera le nouveau gagnant en 2016 ? En attendant de le savoir, découvrez les quatre nouveautés du Prix Orange de l’Entrepreneur Social, Afrique et Moyen-Orient. 

1) Le Prix s’étend à la Jordanie et au Libéria

Depuis cinq ans, le Prix Orange de l’Entrepreneur Social récompense les projets d’entrepreneurs et de start-ups qui utilisent les technologies de l’information pour répondre aux besoins des populations en Afrique. En 2016, la Jordanie et le Libéria s’ajoutent aux 16 pays déjà concernés par ce prix, qui s’ouvre donc au Moyen-Orient. 

2) Inscrivez-vous et votez sur Entrepreneur Club d’Orange

Les candidats, âgés de plus de 21 ans, ont jusqu’au 21 septembre pour déposer leur projet sur le site Entrepreneur Club, le nouveau portail dédié aux start-ups d’Afrique et du Moyen-Orient. C’est également sur ce site que les internautes pourront voter pour leur candidat préféré et ainsi désigner le 11e finaliste : le projet « Coup de cœur Entrepreneur Club ». 

3) Contenu Culturel : une nouvelle catégorie

Un Prix spécial Contenu Culturel s’ajoute aux trois prix déjà existants. Le lauréat de ce prix recevra 5 000 euros, le 16 novembre, lors des AfricaCom Awards, au Cap (Afrique du Sud). Une dotation financière allant jusqu’à 25 000 euros attend toujours les trois meilleurs projets lauréats.

4) Une partenaire de choix pour renforcer le soutien aux finalistes : l’ONG Grow Movement

Dernière nouveauté cette année, Orange a tissé un partenariat pour renforcer et élargir le soutien aux 10 finalistes du Prix et le « Coup de cœur Entrepreneur Club » qui seront coachés durant six mois par l’ONG Grow Movement, spécialiste dans l’accompagnement des petites entreprises. Cet accompagnement s’ajoute à celui prodigué habituellement par des professionnels de l’entrepreneuriat et des nouvelles technologies d’Orange et ses partenaires.

Cet article Orange lance la 6e édition du prix Orange de l’Entrepreneur Social est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
RDC : Orange rachète TIGO http://www.techofafrica.com/rdc-orange-rachete-tigo/ Thu, 21 Apr 2016 09:09:16 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9830 Moins de trois mois après avoir signé un accord avec le groupe Millicom (propriétaire de Tigo), Orange  annonce aujourd’hui avoir réalisé l’acquisition de la totalité de l’opérateur mobile Tigo en République démocratique du Congo (RDC)   Le marché mobile en RDC connaît une croissance significative. Il est actuellement le plus grand marché mobile d’Afrique Centrale […]

Cet article RDC : Orange rachète TIGO est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Moins de trois mois après avoir signé un accord avec le groupe Millicom (propriétaire de Tigo), Orange  annonce aujourd’hui avoir réalisé l’acquisition de la totalité de l’opérateur mobile Tigo en République démocratique du Congo (RDC)

orange

 

Le marché mobile en RDC connaît une croissance significative. Il est actuellement le plus grand marché mobile d’Afrique Centrale et d’Afrique de l’Ouest, après le Nigeria. Avec plus de 80 millions d’habitants et un taux de pénétration mobile relativement faible de 50 % de la population, le pays représente un fort potentiel de croissance pour Orange. La consolidation des activités d’Orange et Tigo en RDC permettra à Orange de renforcer sa présence dans le pays.

« Nous sommes particulièrement heureux d’annoncer la finalisation de l’acquisition de Tigo par Orange RDC sur un marché avec un fort potentiel de croissance. Avec cet investissement stratégique, Orange confirme sa volonté de renforcer sa présence en RDC et d’accélérer les conditions de développement des services via cette consolidation. » affirmait Bruno Mettling, Directeur Général Adjoint d’Orange en charge de la zone Afrique et Moyen-Orient

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de développement d’Orange en Afrique où près d’un habitant sur dix est déjà client d’Orange.

Cet article RDC : Orange rachète TIGO est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange investit 75 millions d’euros dans Africa Internet Group http://www.techofafrica.com/orange-investit-75-millions-deuros-africa-internet-group/ Tue, 05 Apr 2016 09:48:49 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9818 Orange  annonce sa prise de participation dans Africa Internet Group pour un montant de 75 millions d’euros, aux côtés d’Axa, Goldman Sachs et des investisseurs historiques, MTN Group, Millicom et Rocket Internet. Par cet investissement qui s’accompagnera d’un ensemble de partenariats stratégiques entre les filiales des deux groupes, Orange permettra à Jumia et à l’ensemble […]

Cet article Orange investit 75 millions d’euros dans Africa Internet Group est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange  annonce sa prise de participation dans Africa Internet Group pour un montant de 75 millions d’euros, aux côtés d’Axa, Goldman Sachs et des investisseurs historiques, MTN Group, Millicom et Rocket Internet. Par cet investissement qui s’accompagnera d’un ensemble de partenariats stratégiques entre les filiales des deux groupes, Orange permettra à Jumia et à l’ensemble des sites d’Africa Internet Group d’accélérer leur croissance et de saisir les opportunités de développement en Afrique.

Jumia aig africa internet group
Depuis la création de Jumia en 2012 au Nigéria, Africa Internet Group a connu une croissance importante et possède aujourd’hui un ensemble de 10 plateformes de e-commerce qui opèrent dans 23 pays africains et offre la possibilité à plus de 50 000 entreprises locales et internationales de réaliser des transactions avec des consommateurs africains.

Jumia, la plateforme historique, offre la possibilité aux entreprises de commercialiser leurs produits et services sur internet auprès de la classe moyenne africaine émergente. Les autres services proposés par Africa Internet Group comprennent notamment une place de marché e-commerce (Kaymu), un site de livraison de nourriture (Hellofood), d’hôtellerie (Jovago) et des sites de petites annonces généralistes (Vendito), immobilières (Lamudi), d’emploi (Everjobs) et de véhicules (Carmudi).

Cet investissement stratégique souligne non seulement l’engagement d’Orange en Afrique, territoire de croissance où actuellement près d’un habitant sur dix est un client Orange, mais aussi sa volonté d’apporter encore plus de services digitaux à ses clients.

Cet article Orange investit 75 millions d’euros dans Africa Internet Group est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Somtou, la startup qui veut révolutionner le secteur informel africain http://www.techofafrica.com/somtou-startup-veut-revolutionner-secteur-informel-africain/ Mon, 04 Apr 2016 15:19:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9806 La vendeuse de poissons du marché ou le gérant de la boutique au coin de la rue pourra désormais renforcer son petit commerce. Et ce grâce à Somtou, la console de gestion destinée au secteur informel et aux petites entreprises. Conçu par le camerounais Ted Boulou et lancé en 2014, l’outil est le produit de […]

Cet article Somtou, la startup qui veut révolutionner le secteur informel africain est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La vendeuse de poissons du marché ou le gérant de la boutique au coin de la rue pourra désormais renforcer son petit commerce. Et ce grâce à Somtou, la console de gestion destinée au secteur informel et aux petites entreprises. Conçu par le camerounais Ted Boulou et lancé en 2014, l’outil est le produit de la Start up Sénégalaise Somtou.

 

tablette Somtou

Le Contexte

Le Secteur informel est constitué de près de 1,8 milliards d’individus dans le monde et plus de 150 millions de jeunes en Afrique. Plus précisément en Afrique sub-saharienne, le secteur informel représente 8 emplois sur 10.

Selon Warren Nzeale, co-fondateur de la start-up, « le secteur informel est généralement un secteur délaissé par les institutions financières et gouvernementales africaines. Si nous (entrepreneurs) apportons des solutions pratiques à travers des produits ou services simples permettant d’améliorer la productivité des structures de ce secteur ; le secteur informel peut devenir le facteur clé d’une économie profitable à tous».

La console

C’est suite à cette réflexion qu’en 2014, les camerounais Ted Boulou et Warren Nzeale ont mis sur pied la tablette IZITAB qui a propulsé la start-up Somtou au titre de la meilleure start-up du Sénégal. Plusieurs mois plus tard, 100.000 Euro ont été levés en « love money » pour la recherche et le développement sur le produit. Aujourd’hui en 2016, IZITAB s’est affinée, la tablette devient la console Somtou, l’outil de gestion qui se présente sous la forme d’une console faite en bois munie d’un logiciel embarqué, le tout équipé d’un lecteur de codes-barres et d’une balance connectée. Cette console de gestion destinée aux petits commerçants, leur permet de gérer leur stock, leur caisse et leurs clients.

Prise en main de l’outil

Les 100.000 Euro levés ont aussi servis à finaliser la phase de test de la console. Pour faciliter les choses, la start-up a décidé d’aller vers les commerçants. Avant le lancement de la campagne de commercialisation et la production en masse de l’outil, l’équipe de Somtou a réalisé une phase test de prise en main auprès d’une vingtaine d’entrepreneurs. Des vendeuses de poissons, des vendeurs de fruits, des vendeurs de tissus, des boutiquiers et des ingénieurs

Témoignages des commerçants

Ils commencent à peine à utiliser la Somtou. Libérés des difficultés qu’ils rencontraient sur le plan gestion de stocks et suivie de leur activité, ces commerçants témoignent.

Amy Mbaye est vendeuse de poisson depuis cinq (5) ans au marché de Thiès au Sénégal. La journée commence bien. Sa console à ses côtés elle s’exprime.

« Auparavant, je ne maîtrisais pas mon stock parce que je n’avais pas un outil adapté à mon activité de commerce. Aujourd’hui, j’ai un appareil et cet outil s’appelle Somtou. Depuis que j’ai découvert la console, elle me facilite la tâche. Maintenant je sais combien je gagne et combien je perds. Elle m’a aidé à résoudre les problèmes que je rencontrais concernant la gestion de mon stock ».

 Abdoulaye Diallo est gérant d’une boutique. Comme Amy Mbaye, la Somtou l’aide à bien gérer son stock et bien plus.

«  La Somtou m’aide à identifier mes bénéfices. Maintenant avec elle, je fais mon inventaire facilement et rapidement. Quelques soit la taille de la boutique, même si le chiffre d’affaire c’est plus de 4.000.000 F CFA, avec ma console, je le fais entre 101min et 1heure de temps maximum. Avec ma console, je le fais en un temps record. C’est une avancé pour nous. Je recommande à tous mes camarades boutiquiers de se la procurer».

Pour Ted Boulou , « la Somtou est un coup de gueule. C’est un motif d’espoir car de jeunes africains posent les bases d’une remise de l’homme au centre du progrès ».

Une campagne de crowdfunding a ainsi été lancée depuis quelques jours pour produire en grande quantité la console et le faire rentrer chez tous les commerçants.

La Startup

Basée au Sénégal à Dakar, Somtou est une start-up qui fabrique et commercialise la console Somtou, l’outil des acteurs de l’économie informelle. Fondée par les camerounais Ted Boulou et Warren Nzeale en 2014, la start-up compte à ce jour onze (11) employés.

Cet article Somtou, la startup qui veut révolutionner le secteur informel africain est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Benin: Le talonmètre, une plateforme de veille citoyenne http://www.techofafrica.com/benin-le-talonmetre-une-plateforme-de-veille-citoyenne/ Mon, 04 Apr 2016 09:55:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9799 On connait le Mackymetre, et le Buharimeter qui sont des outils qui permettent aux peuples sénégalais et nigérians d’évaluer et noter l’action de leur président respectif. Dans le même sillage, le Talonmètre est une plateforme Web développée par des membres de la société civile pour évaluer l’exécution des promesses électorales par le nouveau Président du Bénin, Mr. Patrice Talon […]

Cet article Benin: Le talonmètre, une plateforme de veille citoyenne est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
On connait le Mackymetre, et le Buharimeter qui sont des outils qui permettent aux peuples sénégalais et nigérians d’évaluer et noter l’action de leur président respectif. Dans le même sillage, le Talonmètre est une plateforme Web développée par des membres de la société civile pour évaluer l’exécution des promesses électorales par le nouveau Président du Bénin, Mr. Patrice Talon lors de la dernière campagne électorale. L’initiative est non partisane, et est portée par de jeunes béninois qui ont à un cœur une meilleure participation citoyenne pour un réel développement.

talon_poster

Le nom porté par le projet (talonmetre) est simplement une combinaison du nom du Président et de l’unité de mesure universellement reconnue le mètre. Ainsi le Talonmetre est un outil que tous les citoyens et citoyennes béninois d’ici et d’ailleurs sont invités à utiliser désormais dès aujourd’hui jusqu’en 2021 pour mesurer les 196 engagements pris par le nouveau Président et qui sont répartis dans différentes catégories.

Les utilisateurs sont invités à devenir des gardiens des réalisations faites. Devenir Gardien donne un accès complet de la plateforme à l’utilisateur qui peut dans un environnement faire la mise à jour des promesses en attribuant un statut (en cours, réalisée, ou brisée) et en apportant surtout une source fiable (lien) pour justifier sa mise à jour. Il est possible également pour les utilisateurs de mener des discussions sur chacune des promesses grâce à la fonctionnalité « Les axes et les promesses » qui sont classées dans différentes catégorie.

Rappelons que ce produit développé est intemporel, et sera utilisé désormais par la société civile pour tous les régimes qui s’installeront après le régime Talon. À moyen terme, la plateforme sera déclinée en une application mobile pour les présidents, et les maires.

Bonne navigation sur www.talonmetre.bj

 

Cet article Benin: Le talonmètre, une plateforme de veille citoyenne est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Objis veut former 10.000 développeurs en Afrique d’ici dix ans http://www.techofafrica.com/objis-veut-former-10-000-developpeurs-afrique-dici-10-ans/ Wed, 30 Mar 2016 15:09:51 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9778 Objis, un groupe d’experts de la programmation Java fondé par Douglas Mbiandou , a eu la brillante idée de réunir programmeurs et non-programmeurs afin de créer une synergie entre eux : l’African Geek. L’idée étant de permettre à tous d’avoir  les mêmes compétences afin d’en briser les tabous autour de la programmation qui passe souvent pour […]

Cet article Objis veut former 10.000 développeurs en Afrique d’ici dix ans est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
objis 1000 dévéloppeurs

Objis, un groupe d’experts de la programmation Java fondé par Douglas Mbiandou , a eu la brillante idée de réunir programmeurs et non-programmeurs afin de créer une synergie entre eux : l’African Geek. L’idée étant de permettre à tous d’avoir  les mêmes compétences afin d’en briser les tabous autour de la programmation qui passe souvent pour une chasse-gardée d’homme alors que même les femmes en sont hautement capables. Il ne suffit plus d’avoir fait une série scientifique pour devenir programmeur, mais tout le monde peut le faire […]

10 000 codeurs d’ici 10 ans

Bien plus qu’une mission, c’est un défi qu’Objis s’est lancé depuis 2015 et qui entend voir son point d’achèvement en 2025. Ce seront donc 1000 codeurs qui seront formées chaque année afin soit de répondre à des besoins sur le marché ; soit à innover en répondant à un besoin social existant.

C’est en ciblant des problèmes propres à leur environnement immédiat que les africains sont à même d’apporter des solutions créatrices et innovantes. Douglas Mbiandou, président d’Objis Cameroun l’a réitéré dans ses propos  : « la jeunesse africaine doit être actrice de la transformation digitale du continent ». Parlant de cible, au vu de la qualité du panel convié, la mesure ne pouvait qu’être sérieuse. Des équipes rédactionnelles telles le groupe Je Wanda Magazine ; CKoment Publishing ; un groupe de créateurs du jeu vidéo d’aventure  Kiro’o Games ; des établissements bancaires à l’instar de Afriland First Bank ; des marques de commerce numérique comme Kaymu ou encore Axxentis faisant dans le conseil d’entreprise faisaient office d’acteurs du succès numérique en Afrique.

10000 Developpeurs (2)

D’après Cyprien Tankeu, Regional Mentor Afrique francophone de Google Developers Group (GDG), cette mesure est la bienvenue. Il explique : « il faut tenir compte des réalités de chaque pays, pour y apporter une formation. Le Cameroun est ouvert et plein de potentialités et ce n’est qu’à travers des formations qu’ils peuvent briller ». Parmi les vidéos présentées et disponibles sur Youtube, un vibrant hommage a été rendu à Arthur Zang, créateur du CardioPad, une innovation qui change des vies dans le monde et dont d’autres entrepreneurs africains devraient s’inspirer.

Cet article Objis veut former 10.000 développeurs en Afrique d’ici dix ans est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Ce qu’apportent les fablabs aux écosystèmes numériques et entrepreneuriaux africains http://www.techofafrica.com/quapportent-fablabs-aux-ecosystemes-numeriques-entrepreneuriaux-africains/ Mon, 21 Mar 2016 17:39:08 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9765 Il y a dix ans, Neil Gershenfeld ouvrait le premier « fabrication laboratory » au Massachussetts Institute of Technology. Très vite et un peu partout dans le monde de nombreux « fablabs » ont vu le jour, en 2011 on en dénombrait déjà 50 dans 16 pays. Sur le continent africain, plus d’une vingtaine sont référencés. Que font ces fablabs […]

Cet article Ce qu’apportent les fablabs aux écosystèmes numériques et entrepreneuriaux africains est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Il y a dix ans, Neil Gershenfeld ouvrait le premier « fabrication laboratory » au Massachussetts Institute of Technology. Très vite et un peu partout dans le monde de nombreux « fablabs » ont vu le jour, en 2011 on en dénombrait déjà 50 dans 16 pays. Sur le continent africain, plus d’une vingtaine sont référencés. Que font ces fablabs et quel(s) rôle(s) jouent-ils dans les écosystèmes numériques et entrepreneuriaux africains?

fablabs carte

La carte ci-dessus répertorie tous les établissements respectant la charte du MIT mais il existe de nombreux autres établissements qu’on dénomme « fablab » par abus de langage.

Faire émerger des solutions adaptées aux besoins du continent africain et y faciliter l’accès et l’appropriation des nouvelles technologies…

Atelier de fabrication numérique, un fablab est un lieu librement accessible où l’on doit pouvoir trouver de quoi confectionner à peu près tout et n’importe quoi en bénéficiant d’une assistance opérationnelle, technique, financière et logistique. Voilà ce qu’exige la charte du MIT, qui se résume en tout et pour tout à cinq articles. Innovation et partage en sont les maîtres mots. Ainsi, chaque fablab est un lieu unique dont le destin ne dépend que de ceux qui s’y rendent. Cela en fait un espace idéal pour concevoir des solutions à des problèmes locaux, des produits « made in & for Africa » comme l’application GBATA développée à OVillage, en Côte d’Ivoire, pour fournir des informations sur l’immobilier à Abidjan. Il n’est plus besoin de présenter la désormais célèbre W. Afate, première imprimante 3D conçue à partir de matériaux recyclés, cau sein du Woelab au Togo. Cette imprimante 3D low cost, primée à l’internationale, rend imaginable la diffusion d’une technologie de pointe sur le continent africain. Woelab se revendique d’ailleurs comme un espace de démocratisation technologie et vulgariser et faciliter l’appropriation des outils numériques est bien une spécificité des fablabs en Afrique. Ils jouent à ce titre un rôle important dans la formation des plus jeunes aux technologies d’aujourd’hui et de demain. Les membres du Ouagalab n’hésitent d’ailleurs pas à se déplacer et à consacrer des jours (et des nuits blanches !) à des formations dans les écoles du Burkina Faso.

Offrir des perspectives pour l’industrialisation du continent…

Si chaque fablab est unique et a sa propre identité, il est, à travers le label du MIT, intégré à un réseau au sein duquel des rencontres sont organisées. Entre les fablabs africains, des ponts se mettent progressivement en place, des échanges entre membres se font, la propagation d’innovations d’un pays à l’autre s’opère, des opportunités apparaissent. A Dakar, au sein du Defko Niek Lab de Ker Thiossanne, l’imprimante 3D jumelle de la W.Afate ainsi qu’une fraiseuse numérique, ont suscité l’intérêt des artisans sénégalais. Avec de tels outils, leur travail pourrait être mécanisé, l’industrialisation se substituerait alors à l’artisanat, une perspective porteuse pour un continent qui souffre précisément de son manque d’industrialisation.

…Ou servir de relais pour agir sur les écosystèmes numériques….

Enfin la visibilité et la crédibilité que peut donner un label octroyé par le MIT font des fablabs des relais intéressants pour qui entend conduire des politiques publiques dans le numérique. Le plan « développement et numérique » lancé par le gouvernement français en décembre 2015 et, qui est presque exclusivement orienté vers l’Afrique, les perçoit comme des leviers possibles de son action.

A condition de trouver le bon business model

Néanmoins, les fablabs peinent aujourd’hui à trouver le bon modèle économique. Acquérir du matériel informatique et électronique, qu’il faut importer, coûte cher. Les fablabs, en Afrique comme ailleurs, vivent dans la majorité des cas de subventions versées par les pouvoirs publics ou les ONG ou encore des prix qu’ils reçoivent. Cela rend leur survie fragile à l’instar de l’Atelier de Beauvais qui n’a pas survécu au changement de couleur politique de son département.

Sur le long terme, deux choix semblent donc s’offrir donc aux fablabs : être rattaché à une entreprise ou une école (auquel cas ils ne seront plus des fablabs au sens du MIT) ou parvenir à une autonomie financière à travers la vente de prestations (conseils aux entreprises, formations) ou de produits. Cette dernière option passe par la professionnalisation des membres des fablabs et la commercialisation des productions qui en sont issues. Le défi est de taille mais il en vaut la chandelle.

Cet article Ce qu’apportent les fablabs aux écosystèmes numériques et entrepreneuriaux africains est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : L’Innovation Challenge de MTN sacre les meilleures applications http://www.techofafrica.com/cameroun-linnovation-challenge-de-mtn-sacre-meilleures-applications/ Sun, 20 Mar 2016 09:07:26 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9789 Trois millions de Francs CFA, six mois d’incubation et une promotion dans le réseau de l’opérateur téléphonique MTN, telle est la récompense des trois vainqueurs de la première édition de ce challenge de projets start-ups.   Il aura fallu attendre huit  mois pour voir sacrer le 10 mars 2016, au même titre, les projets Tika, […]

Cet article Cameroun : L’Innovation Challenge de MTN sacre les meilleures applications est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Trois millions de Francs CFA, six mois d’incubation et une promotion dans le réseau de l’opérateur téléphonique MTN, telle est la récompense des trois vainqueurs de la première édition de ce challenge de projets start-ups.

Concours MTN app challenge Cameroun

 

Il aura fallu attendre huit  mois pour voir sacrer le 10 mars 2016, au même titre, les projets Tika, I-pension et I-Djangui comme meilleurs projets d’applications parmi les plus de 230 présentés et enregistrés lors du lancement de cette compétition. Récompensés par Philisiwe Sibiya, CEO de MTN Cameroon, ces applications qui répondent bien à des besoins réels dans la société camerounaise, ont été grandement saluées.

E-pension facilitator, présentée comme une plate-forme web pour permettre à tous les assurés volontaires d’effectuer leurs cotisations CNPS sans se déplacer via MTN Mobile Money, a  trouvé un marché où le besoin est concret.

Tika quant à elle, est une application mobile qui permet à un utilisateur d’effectuer des réservations de tickets de bus ou de train via Mobile Money. Dans un contexte où les files d’attente sont légions, ça devient l’une des solutions alternatives à grande efficacité.

I-Djangui, application mobile pour gérer les tontines via MTN Mobile Money, est le troisième projet qui a très vite trouvé sa raison d’être. Plus sûr pour des raisons de sécurité tant financière que physique avec un gain de temps incontestable.

MTN innovation challenge Cameroun

 

Le but de la compétition étant de sortir du lot des applications aptes à être développées pour améliorer le bien-être des populations, ces applications seront incubées à ActivSpaces pendant six mois avant leur lancement opérationnel sur le marché. Wilfired Ekwoge de Fee Perfect et Candace Bisseck de Kaymu Cameroun présents à la cérémonie de remise des prix ont confirmé que les développeurs camerounais étaient très créatifs et que ce sont les moyens d’expression de cette créativité qu’il leur faut désormais pour leur essor.

MTN pourrait à la longue étendre ce concours à d’autres pays de la zone Afrique centrale. Ne reste plus qu’au board management de la compagnie téléphonique de donner l’aval.

Cet article Cameroun : L’Innovation Challenge de MTN sacre les meilleures applications est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
[Chronique] Numérique et libertés individuelles http://www.techofafrica.com/chronique-numerique-libertes-individuelles/ Thu, 10 Mar 2016 17:49:10 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9749 Depuis quelques mois, Apple est aux prises avec le gouvernement américain qui réclame son aide pour accéder aux données complètes de l’un des auteurs de la tuerie de San Bernardino. Ce que les médias appellent désormais « l’affaire de l’iPhone de San Bernardino » fait couler beaucoup d’encre et de salive mais surtout divise la […]

Cet article [Chronique] Numérique et libertés individuelles est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Depuis quelques mois, Apple est aux prises avec le gouvernement américain qui réclame son aide pour accéder aux données complètes de l’un des auteurs de la tuerie de San Bernardino. Ce que les médias appellent désormais « l’affaire de l’iPhone de San Bernardino » fait couler beaucoup d’encre et de salive mais surtout divise la communauté tech. Si certains grands noms de la Silicon Valley tels que Google et Facebook soutiennent la marque à la pomme, d’autres en revanche estiment que Tim Cook devrait coopérer avec le gouvernement. Au delà de ces avis divergents entre géants de la technologie, pour l’observateur Africain, cela remet au goût du jour l’épineux problème de la protection de la vie privée et des libertés individuelles dans l’environnement numérique. Sur le Continent, beaucoup de pays sont à la traîne en matière de régulation et de protection des libertés individuelles dans l’espace numérique. 

Les révélations d’Edward Snowden ont définitivement levé le voile sur l’exploitation que les géants tech peuvent faire, et font des données des utilisateurs collectées parfois à leur insu. Si cela a permis de renforcer les mesures de protection prises dans de nombreux pays, force est de constater que de manière générale, le sujet n’est pas encore traité à sa juste mesure dans beaucoup de pays Africains. De nombreuses autorités publiques de protection des données personnelles existent en Afrique, mais dans la pratique, la portée de leur action et influence est assez limitée.

Big Brother
Source: http://beforeitsnews.com/

L’histoire retiendra amèrement le cas de la Lybie dont le gouvernement alors sous le règne de Kadhafi a pu avec l’aide de la société d’ingénierie Amesys, filiale du groupe informatique français Bull, mettre sur écoute des millions d’internautes libyens. Face à cette menace, l’on ne peut pas se murer dans une posture « anti-numérique ». Le juste milieu dans notre rapport de dépendance aux outils technologiques et de droits à la vie privée,  doit pouvoir nous être fournie par les autorités publiques.

Cependant, et malheureusement, les organes de régulation manquent encore d’indépendance pour atteindre un niveau . Par ailleurs elles semblent hypocritement ignorer la question des libertés individuelles et la nécessité de protéger les données à caractères personnelles tant à l’échelle nationale qu’internationale. Les organisations de la société civile, n’ont pas encore pris le problème à bras le corps, pour exercer la pression nécessaire pour faire bouger les lignes au niveau des pouvoirs publics. Le problème n’est pas qu’Africain. Le web index de la World Wide Web Foundation, indique qu’à ce jour, 84% des pays dans le monde n’ont pas les lois et pratiques nécessaires pour assurer la confidentialité des communications en ligne.

A l’ère du big data, la protection des données personnelles est au cœur de toutes les préoccupations. L’Afrique, qui constitue le plus gros vivier des prochains internautes et mobinautes, est au centre de cette problématique. Pour faire une avancée perceptible sur la problématique, il faudrait oeuvre pour un renforcement de l’autonome des organes de régulation, et moderniser le cadre juridique qui est souvent caduque. Le bras de fer actuel entre Apple (et d’autres géants d’Internet), et le gouvernement fédéral américain, ne sera probablement pas le dernier. Son dénouement fera jurisprudence, et devrait sûrement avoir un écho en Afrique.

Cet article [Chronique] Numérique et libertés individuelles est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Bonjour Idée lance la 2e édition de son concours de la Startup de l’année http://www.techofafrica.com/bonjour-idee-lance-2e-edition-de-concours-de-startup-de-lannee/ Thu, 10 Mar 2016 14:53:39 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9752 Bonjour Idée lance la deuxième édition de son concours de la Startup de l’année, après le succès de la première édition à laquelle plus de 1100 startups ont participé. La nouveauté cette année est qu’un prix sera également attribué à une startup africaine. Un prix décerné en partenariat avec RFI, France24 , Jokkolabs et TechOfAfrica […]

Cet article Bonjour Idée lance la 2e édition de son concours de la Startup de l’année est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Bonjour Idée, startup de l'année 2016

Bonjour Idée lance la deuxième édition de son concours de la Startup de l’année, après le succès de la première édition à laquelle plus de 1100 startups ont participé.

La nouveauté cette année est qu’un prix sera également attribué à une startup africaine. Un prix décerné en partenariat avec RFI, France24 , Jokkolabs et TechOfAfrica entre autres. Toutes les startups domiciliés en Afrique (dont les sociétés ont été créées) pourront participer à ce prix. Une enveloppe financière, un pack communication ainsi qu’une mise en avant dans de nombreux médias sont à gagner.

Pour y participer, il suffira de publier sa startup via ce formulaire avant de 20 Mars prochain.

La réussite du concours de la startup de l’année repose principalement sur les nombreux partenaires et soutiens. Cette année, le concours est soutenu par plusieurs partenaires  dont des grands groupes, des Startups , des incubateurs, et des institutions.

Pour plus d’informations et pour les inscriptions, rendez-vous sur le site de Bonjour Idée

 

Cet article Bonjour Idée lance la 2e édition de son concours de la Startup de l’année est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte : Mobinil devient Orange http://www.techofafrica.com/egypte-mobinil-devient-orange/ Wed, 09 Mar 2016 15:42:08 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9745 Orange, l’un des leaders mondiaux dans le domaine des télécommunications, a annoncé Mardi dernier le lancement de la marque Orange en Égypte. La marque Orange remplace la marque Mobinil. Cette filiale égyptienne est la dernière en date du groupe à adopter la marque Orange. Il s’agit de la filiale qui réunit le plus grand nombre […]

Cet article Egypte : Mobinil devient Orange est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange, l’un des leaders mondiaux dans le domaine des télécommunications, a annoncé Mardi dernier le lancement de la marque Orange en Égypte. La marque Orange remplace la marque Mobinil. Cette filiale égyptienne est la dernière en date du groupe à adopter la marque Orange. Il s’agit de la filiale qui réunit le plus grand nombre de clients (33,4 millions de clients au 31 décembre 2015) et qui contribue à plus de 27 % du chiffre d’affaires du groupe au Moyen-Orient et en Afrique.

Mobinil

Stéphane Richard, Président Directeur-Général d’Orange, a déclaré : «L’Égypte est un marché dynamique et nous sommes ravis d’y introduire la marque Orange. C’est un grand jour dans l’histoire du Groupe. Et si aujourd’hui, Orange est un opérateur mobile en Égypte, nous voulons être bien plus que cela dans le futur. Nous voulons devenir un véritable acteur digital et rendre accessibles les bénéfices de l’ère numérique à la population et l’économie égyptienne. »

Orange envisage de faire  bénéficier à sa filiale égyptienne, Mobinil, de son expertise dans les domaines de la technique et du marketing, afin d’améliorer ses performances et la qualité des services proposés aux clients.

Les clients Orange en Égypte devraient constater des améliorations dans tous les domaines de l’expérience client, notamment :

  • Une expérience d’achat améliorée : L’attention portée par Orange à l’expérience client se traduit entre autres par l’inauguration de son premier Smart Store dans le pays, au Caire. Le nouveau Smart Store est conçu autour d’environnements familiers et d’espaces d’expérimentation comme « Bien-être », « Fun », « Tech », « Money » et « Forfait », chacun de ces univers proposant différentes solutions et services. Ce nouveau  modèle de boutique confirme la volonté d’Orange de développer une expérience client adaptée aux besoins essentiels de chacun. Au-delà de cette inauguration, un total de 250 boutiques et 20 000 points de vente vont être renommés Orange dans le cadre du lancement de la marque.
  • L’accès aux usines de produits et de services mondiales : arrivée de nouveaux services innovants sur le marché, comme la solution d’authentification sécurisée Mobile Connect.
  • L’accès à la gamme d’appareils Orange : les clients égyptiens auront accès à la gamme Orange, des appareils de haute qualité et à des prix abordables, qui sont conçus pour fonctionner dans l’environnement Orange et plus particulièrement adaptés pour le marché du Moyen Orient.

Notons que Orange est présent dans 27 pays dans le monde, dont 19 en Afrique et au Moyen Orient.

Cet article Egypte : Mobinil devient Orange est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Lomé : Swyft Group organise un Hackathon du 8 au 10 avril 2016 http://www.techofafrica.com/lome-swyft-group-organise-un-hackathon-du-8-au-10-avril-2016/ Mon, 07 Mar 2016 15:18:06 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9731 Trouver des solutions innovantes aux problématiques posées par les entreprises locales, tel est le thème du hackathon que lance SWYFT une plateforme aidant les startups africaines à transformer leurs projets en des sociétés robustes et structurées. Du 08 au 10 Avril prochain, Designers, Marketeurs, Développeurs et bien d’autres sont invités à prendre part au premier […]

Cet article Lomé : Swyft Group organise un Hackathon du 8 au 10 avril 2016 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
hackhathon Lomé 2016 - Swyft

Trouver des solutions innovantes aux problématiques posées par les entreprises locales, tel est le thème du hackathon que lance SWYFT une plateforme aidant les startups africaines à transformer leurs projets en des sociétés robustes et structurées.

Du 08 au 10 Avril prochain, Designers, Marketeurs, Développeurs et bien d’autres sont invités à prendre part au premier d’une série de hackathons qui se tiendront au Togo, au Ghana, au Bénin, au Nigéria, en France et en Grande Bretagne. Différentes disciplines seront représentées, des experts provenant du développement logiciel et matériel jusqu’aux banquiers et avocats.

L’Hackathon swyftse focalisera sur les secteurs Banque & Finance, Assurances et Télécommunication.

hackhathon Lomé 2016 par Swyft

Solutions innovantes

L’hackathon –et les hackers –vont se focaliser sur la création de solutions innovantes répondant aux problèmes et contraintes énoncés. En surmontant et contournant de façon créative les limitations des systèmes ils pourront proposer des résultats inédits et ingénieux.

Lors de l’évènement, des équipes talentueuses auront l’opportunité de présenter leur solutions et designs à des développeurs professionnels ainsi qu’à des acteurs importants qui évaluerons la viabilité de ces solutions. Si l’idée est jugée viable, une équipe projet sera constituée pour développer l’idée et la faire évoluer jusqu’à un prototype opérationnel pouvant être commercialisé.

Des sessions de networking et des ateliers seront organisés en marge du hackathon en présence des membres dirigeants des entreprises participantes.

Composition des équipes du hackathon

Chaque groupe sera confronté à des problèmes réels auxquels les partenaires des secteurs Banque & Finance, Assurances et Telecom sont confrontés. Deux grandes catégories ont été identifiés pour les équipes qui seront constitués :

  • Catégorie ‘Solutions Innovantes’ : 10 équipes seulement de 4 membres maximum seront acceptées. (tout le weekend)
  • Catégorie ‘Solution Existantes’ : 5 projets acceptés (Dimanche seulement)

Solutions primées

Chaque solution (application/prototype) sera revue pendant et après l’évènement. Après délibération, l’une d’elles se verra récompensée d’un prix et potentiellement sera développée en partenariat avec Swyft.

Récompenses

Les 3 premières équipes gagnantes dans la catégorie ‘Solutions Innovantes’ recevront  une enveloppe financière et la possibilité de faire partie du programme d’Accélération de Swyft (après étude) pendant que les 3 premières équipes gagnantes dans la catégorie ‘Solution Existantes’ recevront la possibilité de faire partie du programme d’Accélération de swyft(après étude)

Pour y participer, plus d’infos sur le site de SWYFT : www.swyft-group.com

Cet article Lomé : Swyft Group organise un Hackathon du 8 au 10 avril 2016 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : La fracture numérique en baisse ? http://www.techofafrica.com/cameroun-fracture-numerique-baisse/ Sat, 05 Mar 2016 16:01:35 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9783 Faisant partie des grands défis majeurs pour l’horizon 2035, l’économie numérique du Cameroun connait une progression positive, d’après l’analyse d’experts. La première journée nationale de l’économie numérique (JNEN) au Cameroun de mars 2016 a exposé de grandes perspectives pour ce secteur très porteur. Sous la houlette de la ministre des Postes et des Télécommunications, les […]

Cet article Cameroun : La fracture numérique en baisse ? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Faisant partie des grands défis majeurs pour l’horizon 2035, l’économie numérique du Cameroun connait une progression positive, d’après l’analyse d’experts.

Economie Numerique cameroun

La première journée nationale de l’économie numérique (JNEN) au Cameroun de mars 2016 a exposé de grandes perspectives pour ce secteur très porteur. Sous la houlette de la ministre des Postes et des Télécommunications, les journées du 3 et 4 mars 2016, le thème était en soi le leitmotiv de la rencontre qui réunissait l’élite nationale en la matière : « La place de l’Economie Numérique en vue de l’émergence du Cameroun ».

Les technologies numériques connaissent une expansion rapide et le potentiel de développement de projets ayant trait au numérique, ne demandent que des accompagnements et une excellente disposition des ressources de connectivité relatives. Candace Bisseck, Managing Director du site de vente Kaymu Cameroun conviée à la journée a rajouté en ces termes : « l’économie numérique prend de l’ascendance sur tout type d’activité […] c’est l’avenir ».

Avec un taux de pénétration d’internet de 11 %, la fracture numérique du Cameroun a du retard comparativement à celui de plusieurs pays d’Afrique. De manière générale, l’Afrique ne compte que 9,8 % d’utilisateurs d’Internet ,pour un taux de pénétration de 28,6 % (novembre 2015). Le challenge est immense lorsqu’on sait qu’en matière de brevet d’innovation et de compétitivité, en 2011 la Chine en a déposé 526.412 contre 503.582 pour les Etats-Unis. Comme l’a lancé le chef de l’État du Cameroun et tel que réitéré par le Minpostel, les acteurs du secteur doivent se mouvoir.

La Banque Mondiale qui était représentée par sa directrice des opérations, a présenté des chiffres clés, qui bien exploités, génèreront une significative croissance nationale. D’un point de vue de l’accès et des capacités, la fracture numérique est persistante entre (et dans) les différents pays. Six (6) milliards de personnes n’ont pas accès aux connexions à large bande ; 4 milliards n’ont pas accès à internet ; 2 milliards sans téléphone mobile et 0,4 milliards sans signaux numériques.

L’action gouvernementale vise donc à réduire de tels gaps. Avec les JNEN désormais impulsés par le Minpostel (Ministère des Postes et Telecoms) , le Cameroun aspire à des changements majeurs.

Cet article Cameroun : La fracture numérique en baisse ? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
African Geek, Découvrez l’épisode 6 : Le Marabout connecté http://www.techofafrica.com/african-geek-decouvrez-lepisode-6-marabout-connecte/ Fri, 04 Mar 2016 16:03:02 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9722 Après les cinq premiers épisodes diffusés sur TechofAfrica.com, ToTem TV & Objis reviennent avec le sixième épisode de sa web-série « African Geek » intitulé : Le Marabout connecté African Geek est la web-série qui bouscule avec humour les idées reçues sur l’informatique, tout en proposant à la jeunesse Africaine d’être actrice de la transformation digitale du […]

Cet article African Geek, Découvrez l’épisode 6 : Le Marabout connecté est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Après les cinq premiers épisodes diffusés sur TechofAfrica.com, ToTem TV & Objis reviennent avec le sixième épisode de sa web-série « African Geek » intitulé : Le Marabout connecté

African Geek est la web-série qui bouscule avec humour les idées reçues sur l’informatique, tout en proposant à la jeunesse Africaine d’être actrice de la transformation digitale du Continent.

TechOfAfrica partenaire de la web-série vous propose de découvrir le quatrième épisode.

L’épisode 6 « Le Marabout connecté » fait un clin d’œil au ‪#‎CardioPad‬ , cette tablette tactile médicale créée à 26 ans par le Camerounais Arthur Zang et permettant aux populations éloignées des centres de soins de passer un examen cardiaque.

Il a été diffusé en avant-première à Yaoundé (Cameroun) hier, le jeudi 3 mars 2016, lors du lancement du programme #10000 codeurs qui vise la formation de 500 informaticiens au Cameroun.

Cet article African Geek, Découvrez l’épisode 6 : Le Marabout connecté est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigéria: les réseaux sociaux vont devoir exercer sous licence http://www.techofafrica.com/nigeria/ Sat, 27 Feb 2016 15:55:52 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9701 La Commission des Communications Nigeria (NCC) va introduire un régime de licence pour les réseaux sociaux. Selon la NCC, Les applications de VoIP sont des risques pour le résultat des opérateurs télécoms. Les réseaux sociaux, souligne la commission ont des impacts négatifs sur les téléphonies traditionnels tel que MTN, Glo, Airtel, Etisalat. La téléphonie internet […]

Cet article Nigéria: les réseaux sociaux vont devoir exercer sous licence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
les-10-plus-grands-reseaux-sociaux-au-monde-se-devoilent-en-chiffres-et-en-statistiques-UNELa Commission des Communications Nigeria (NCC) va introduire un régime de licence pour les réseaux sociaux.

Selon la NCC, Les applications de VoIP sont des risques pour le résultat des opérateurs télécoms.

Les réseaux sociaux, souligne la commission ont des impacts négatifs sur les téléphonies traditionnels tel que MTN, Glo, Airtel, Etisalat.

La téléphonie internet utilise une connexion à grand masse pour transmettre des discutions par paquets de données, à travers les réseaux des opérateurs télécoms dans lesquels ils n’ont dépense pour leur modernisation ou extension.

C’est fort de ce constat que la NCC a pris la décision de réguler l’activité des applications de VoIP.

L’impact sur les opérateurs de télécoms répercute sur les recettes de l’Etat.

Un cadre réglementaire sera défini pour l’activité des réseaux sociaux dans le pays

Cet article Nigéria: les réseaux sociaux vont devoir exercer sous licence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Bénin : Apprendre de l’expérience du régulateur télécom congolais http://www.techofafrica.com/benin-apprendre-de-lexperience-du-regulateur-telecom-congolais/ Sat, 27 Feb 2016 15:35:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9698 Le Directeur de l’Agence de Régulation des Postes et des Communication Electroniques du Congo (ARPCE), Yves Castanou, a accueilli Etienne Kossi, ministre béninois de la Communication et des Technologies de l’Information, la semaine dernière. Le ministre Etienne Kossi est venu acquérir des compétences complémentaires au niveau du régulateur congolais pour la bonne gestion du marché […]

Cet article Bénin : Apprendre de l’expérience du régulateur télécom congolais est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
RegulationLe Directeur de l’Agence de Régulation des Postes et des Communication Electroniques du Congo (ARPCE), Yves Castanou, a accueilli Etienne Kossi, ministre béninois de la Communication et des Technologies de l’Information, la semaine dernière.

Le ministre Etienne Kossi est venu acquérir des compétences complémentaires au niveau du régulateur congolais pour la bonne gestion du marché télécoms béninois.

« Je suis venu ici pour voir ce qui se passe dans le domaine de la gestion des télécommunications. Nous avons voté la loi sur les télécommunications l’année dernière et pour impacter le plus officiellement possible, l’autorité de régulation et le gouvernement du Benin viennent s’informer de l’expérience que vous avez ici au Congo », a déclaré Etienne Kossi à Yves Castanou au cours de son entretien.

Les échanges ont également porté selon l’émissaire béninois, sur le controle des communications et les taxes sur le chiffre d’affaires des opérateurs de téléphonie mobile.

Ces échanges vont constituer un socle  pour l’Agence Béninoise de Régulation de la Communication Electronique, créée en 2014,

Notons que L’ARPCE dirige le secteur congolais des télécoms depuis 2010.

Cet article Bénin : Apprendre de l’expérience du régulateur télécom congolais est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
L’Afrique va bientôt créer son Fonds de la Finance Digitale http://www.techofafrica.com/lafrique-va-bientot-creer-son-fonds-de-la-finance-digitale/ Sat, 27 Feb 2016 15:33:23 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9699 Le groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) ambitionne de créer un Fonds Africain de la Finance Digitale. Estimé à 17,6 milliards FCFA, ce fonds sera soutenu en majorité par la Fondation Gates. Il sera destiné à soutenir l’innovation des services financiers numériques  sur mobile et Internet, pour  l’expansion de l’inclusion financière en Afrique. […]

Cet article L’Afrique va bientôt créer son Fonds de la Finance Digitale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
DIGITAL_2Le groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) ambitionne de créer un Fonds Africain de la Finance Digitale.

Estimé à 17,6 milliards FCFA, ce fonds sera soutenu en majorité par la Fondation Gates.

Il sera destiné à soutenir l’innovation des services financiers numériques  sur mobile et Internet, pour  l’expansion de l’inclusion financière en Afrique.

Pour Nelletamby, Vice-président  de la BAD, ce fonds est d’une importance capitale pour le développement économique de l’Afrique.

« Ce fond permettra d’atteindre un état d’inclusion financière universelle en Afrique »,  a-t-il défendu lors de l’ouverture de la 4ème table ronde des leaders de l’AMPI tenu à Dakar au Sénégal, le 4 février dernier.

Notons que les Nouvelles Techniques d’Information et de Communication (NTIC) jouent un rôle de premier plan dans le commerce, la fiscalité, l’assurance, le paiement de facture… sur le contient en plein développement économique.

Cet article L’Afrique va bientôt créer son Fonds de la Finance Digitale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
[Chronique] Villes intelligentes africaines: entre utopie et réalité http://www.techofafrica.com/chronique-villes-intelligentes-africaines-entre-utopie-realite/ Fri, 26 Feb 2016 16:55:01 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9689 Le concept de ville numérique ou ville intelligente est très en vogue un peu partout dans le monde. Cette alternative vient en renfort pour gérer l’urbanisation galopante et permettre de désengorger les grandes villes. L’Afrique continent de tous les possibles ne veut pas une fois encore se faire conter cette révolution. Aussi, le vocable « […]

Cet article [Chronique] Villes intelligentes africaines: entre utopie et réalité est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le concept de ville numérique ou ville intelligente est très en vogue un peu partout dans le monde. Cette alternative vient en renfort pour gérer l’urbanisation galopante et permettre de désengorger les grandes villes. L’Afrique continent de tous les possibles ne veut pas une fois encore se faire conter cette révolution.

Aussi, le vocable « smart city » et ses variantes semblent très à la mode dans de nombreux pays d’Afrique. Si l’on note des progrès remarquables en Afrique du Sud, au Kenya ou encore au Nigeria, la plupart des autres pays donnent plus l’impression de vendre du rêve aux acteurs du numérique en lieu et place de réalisations concrètes.

smart-city

La « Diamniadio Valley »

La twittosphère sénégalaise s’est déchaînée récemment sur Twitter pour dénoncer les promesses non tenues du président Macky Sall avec le hashtag #PrometDesTrucsCommeMackySall. On pourrait aisément ajouter à la liste des engagements qui ne se concrétiseront pas, celle de faire de Diamniadio un hub numérique régional d’ici 2017.
Diamniadio, petite ville de quelques habitants au sud de Dakar a été choisie pour devenir la ville intelligente du Sénégal. En théorie, il y est prévu entre autres infrastructures une plateforme d’incubation d’entreprises de TIC, un centre de production audiovisuelle et de développement de contenus, un institut de recherche, … et même un Datacenter ! On y entrevoit déjà la Silicon Valley de l’Afrique à telle enseigne qu’on lui donne la pompeuse appellation de « Diamniadio Valley ».

En termes de réalisations et de délais, le projet a été officiellement lancé le 25 mai 2014. Selon le calendrier prévisionnel un lot d’immeubles devrait être livré en Décembre 2015. Le projet de construction du parc de technologies au sein de la nouvelle ville devrait démarrer en Janvier 2016 pour un début d’exploitation en 2017. L’objectif est d’avoir en 2025 environ 35 000 emplois directs et 105 000 emplois indirects. Pour accompagner financièrement le projet, la Banque Africaine de développement a approuvé le 21 octobre 2015 un financement de 70 millions d’euros. Malgré cela, le moins qu’on puisse dire aujourd’hui, c’est que les fruits ne tiennent pas la promesse des fleurs. A la date de Janvier 2016, force est de constater qu’on en est encore à la construction de la ville et non pas du parc technologique comme prévu.

Tout cela démontre clairement le manque de réalisme qui a prévalu dans la conception de ce projet. Mais il n’y a pas que le Sénégal qui entend construire son économie numérique autour d’une cité technologique.

Construire une ville intelligente est un phénomène à la mode en Afrique

En matière de projets de cités technologiques, le Kenya a la konza city, l’Egypte le smart village, le Nigeria n’est pas en reste avec Calabar, le Ghana mise tout sur sa « cité de l’espoir » et le Gabon entend faire de l’ile Mandji le paradis des TIC. A part de rares exceptions sur le Continent, la plupart de ces cités demeurent à ce jour à l’étape de belles maquettes sur les pamphlets, et peinent à se réaliser.

Cités du savoir, villes numériques et intelligentes, l’Afrique rêve d’un futur où on n’entendra plus parler d’elle uniquement pour des raisons de terrorisme, d’épidémie ou de mauvaise gouvernance. Mais il serait peut-être plus judicieux de résoudre les problèmes par étapes, de privilégier une approche pragmatique, de tenir compte des spécificités locales et surtout de communiquer sur ce qui est faisable et éviter de se laisser emporter par des effets de mode.

Cet article [Chronique] Villes intelligentes africaines: entre utopie et réalité est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Bharti Airtel se réorganise sur le continent africain http://www.techofafrica.com/bharti-airtel-se-reorganise-sur-le-continent-africain/ Fri, 19 Feb 2016 10:44:29 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9686 Le groupe télécom indien Bhartil Airtel a réorganisé sa branche africaine. Le groupe de téléphonie a réorganisé ses quinze (15) filiales en huit (08) pôles de croissance sur le continent. Le but de cette initiative est d’améliorer la prise de décision pour la bonne rentabilité des marchés. Christian De Faria, Président Directeur Général d’Airtel Afrique, […]

Cet article Bharti Airtel se réorganise sur le continent africain est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
bharti airtel office vasant kunj ;10/08/2012;new delhi;photo:pradeep gaur/mint

Le groupe télécom indien Bhartil Airtel a réorganisé sa branche africaine.

Le groupe de téléphonie a réorganisé ses quinze (15) filiales en huit (08) pôles de croissance sur le continent. Le but de cette initiative est d’améliorer la prise de décision pour la bonne rentabilité des marchés.

Christian De Faria, Président Directeur Général d’Airtel Afrique, devenu Président Exécutif, va dans ses nouvelles responsabilités veiller à la visibilité d’Airtel Afrique.

Selon le Président du groupe, Sunil Bharti Mittal, Airtel à toutes les potentialités pour atteindre ses objectifs en Afrique.

« Nous croyons que nous avons une base solide pour accélérer notre cheminement vers la rentabilité et le leadership du marché, et la nouvelle organisation par pôle fournira un environnement propice aux équipes », a-t-il fait savoir.

Raghunath Mandava, a été désigné Directeur des Opérations de Airtel Afrique. Il était ancien directeur en charge de l’expérience client chez Bharti Airtel Inde et Asie, actuellement responsable des opérations commerciales de la filiale, basée à Nairobi au Kenya.

Cet article Bharti Airtel se réorganise sur le continent africain est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange va acquérir la filiale de Millicom (Tigo) en RDC http://www.techofafrica.com/orange-va-acquerir-la-filiale-de-millicom-tigo-en-rdc/ Mon, 08 Feb 2016 10:33:01 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9673 Aujourd’hui, Orange et Millicom  ont signé un accord portant sur l’acquisition par Orange de la filiale de Millicom en RDC (« Tigo RDC »). Le marché mobile en RDC connaît une croissance significative et est actuellement le plus grand marché mobile d’Afrique centrale et de l’Ouest après le Nigeria avec plus de 40 millions d’abonnés. Cet accord […]

Cet article Orange va acquérir la filiale de Millicom (Tigo) en RDC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tigo et OrangeAujourd’hui, Orange et Millicom  ont signé un accord portant sur l’acquisition par Orange de la filiale de Millicom en RDC (« Tigo RDC »).

Le marché mobile en RDC connaît une croissance significative et est actuellement le plus grand marché mobile d’Afrique centrale et de l’Ouest après le Nigeria avec plus de 40 millions d’abonnés.

Cet accord permettrait à Orange de renforcer significativement sa présence en RDC et de devenir ainsi l’un des opérateurs leaders du pays. Il permettra aussi de créer des synergies significatives.

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie d’Orange en Afrique de développement et de maintien de positions de leader à travers les différents pays dans lesquels il opère sur le continent.

Cet article Orange va acquérir la filiale de Millicom (Tigo) en RDC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afroplan: L’application qui vous signale les « bons plans » et « promos » de la grande distribution http://www.techofafrica.com/afroplan-lapplication-signale-bons-plans-promos-de-grande-distribution/ Mon, 08 Feb 2016 10:17:42 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9660 Que vous soyez au Togo, en Côte d’Ivoire, ou au Sénégal, la startup Afroplan veut vous mettre au courant des bons plans, des promos, des déstockages opérés par les magasins, les supermarchés et autres acteurs de la grande distribution. Disponible actuellement dans les villes des 3 pays sus-cités, la plateforme Afroplan (web et mobile) du même nom […]

Cet article Afroplan: L’application qui vous signale les « bons plans » et « promos » de la grande distribution est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Que vous soyez au Togo, en Côte d’Ivoire, ou au Sénégal, la startup Afroplan veut vous mettre au courant des bons plans, des promos, des déstockages opérés par les magasins, les supermarchés et autres acteurs de la grande distribution.

Disponible actuellement dans les villes des 3 pays sus-cités, la plateforme Afroplan (web et mobile) du même nom que la Startup qui la propulse, est née du constat selon lequel les promotions et autres déstockages sont méconnus du public cible. Il en résulte généralement des campagnes de promotion et de déstockage non abouties et des clients généralement frustrés.

Comment fonctionne Afroplan?

afroplan3
Fonctionnement de la plateforme

 

Afroplan propose donc le fonctionnement très simple suivant:

  1. choisir ce qui intéresse le client (produit ou ligne de produits)
  2. entrer le contact pour recevoir les alertes (téléphone, whatsapp, et bientôt facebook)
  3. recevoir l’alerte dès qu’un bon plan correspondant s’annonce dans un commerce 🙂

Comment sera utilisée la plateforme?

La plateforme est actuellement en ligne et a besoin de contenu et de client pour fonctionner et grandir en recevant les avis et suggestions des uns et des autres pour une meilleure expérience et de nouvelles fonctionnalités.

Du côté des commerces, il faut s’inscrire et par le compte utilisateur créé, accéder à l’interface utilisateur pour y ajouter les produits en solde et/ou promotions, et les informations et conditions de ces différents bons plans. Afroplan a d’ailleurs un allié de taille au Togo avec un accord de partenariat signé avec le groupe RAMCO, l’un des premiers distributeurs en grande surface à Lomé.

Du coté des utilisateurs (potentiels), un compte utilisateur n’est pas forcément nécessaire. Il suffira juste de se rendre sur la plateforme web de Afroplan ou télécharger l’application mobile Afroplan (uniquement Android pour le moment) sur Google play store et suivre la procédure de création d’alerte pour en créer une, ou consulter spontanément les offres et plans disponibles.

Afroplan - offres disponibles
Offres disponibles au Togo

Cet article Afroplan: L’application qui vous signale les « bons plans » et « promos » de la grande distribution est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo : OkpaBac, l’application qui vous aide à préparer le bac http://www.techofafrica.com/togo-okpabac-lapplication-aide-a-preparer-bac/ Wed, 27 Jan 2016 12:12:05 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9640 Avec OkpaBac, révisez vos leçons et exercez vous quand vous voulez et où que vous soyez. OkpaBac est une application (disponible pour le moment uniquement pour androïd) lancée par la startup OkpaFaces pour préparer et réviser le baccalauréat A (lettre et philosophie), C (sciences mathématiques) ou D (sciences expérimentales juste avec son téléphone mobile). Fonctionnement […]

Cet article Togo : OkpaBac, l’application qui vous aide à préparer le bac est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Avec OkpaBac, révisez vos leçons et exercez vous quand vous voulez et où que vous soyez. OkpaBac est une application (disponible pour le moment uniquement pour androïd) lancée par la startup OkpaFaces pour préparer et réviser le baccalauréat A (lettre et philosophie), C (sciences mathématiques) ou D (sciences expérimentales juste avec son téléphone mobile).

Fonctionnement

OkpaBac est une base de données hors ligne des fiches pratiques des cours, des résumés de cours,des sujets d’examens des années antérieures, et des sujets d’annales-corrigées de même que des sujets de baccalauréat d’autres pays. Du contenu de qualité dans toutes les matières du Bac conformément au programme des classes de terminale du Togo est proposé dans OkpaBac.

25ef1688-d588-4cfd-9243-370f18b5be8a4b3f999e-34b0-48e5-96f1-1a85436bac278f2e1f3f-8af5-447d-952c-d50c6c2ea261

L’application lancée ce 26 Janvier 2016, a déjà enregistré une cinquantaine de téléchargements et une vingtaine d’avis/suggestions des utilisateurs comme la prise en compte des séries d’enseignement technique, ce à quoi l’équipe promet de remédier très vite. Elle promet entre autre aussi de proposer l’application pour les autres plateformes mobiles comme iOS et Windows Phone.

okpa

La Startup OkpaFaces

Okpafaces est une équipe de jeunes togolais, qui a pour vision d’être un acteur du développement socio-économique et intégral au Togo et en Afrique. Elle propose des formations permettant aux jeunes, dès le secondaire, de se familiariser avec les outils informatiques, et aussi des solutions web et mobile pour répondre à des questions d’ordre social et de développement.

L’application OkpaBac est actuellement disponible uniquement pour la plateforme Android, vous pouvez la télécharger ici.

Après cette première sortie, l’équipe d’Opkafaces promet tout de même d’autres surprises à venir.

Cet article Togo : OkpaBac, l’application qui vous aide à préparer le bac est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo : MCNP, un progiciel pour réaliser les ODD http://www.techofafrica.com/togo-mcnp-un-progiciel-pour-realiser-les-odd/ Sun, 24 Jan 2016 11:04:32 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9636 Intégrer tous les opérateurs économiques, de sorte à ouvrir les demandes de toutes les communautés aux marchés, voila l’ojectif du Marché de Crédit en Nature Pérenne, MCNP, progiciel lancé en fin de semaine dernière à Lomé par l’entreprise sociale de marché commun, ESMC. L’ESMC s’inscrit dans la dynamique de l’atteinte des Objectifs du développement durable, […]

Cet article Togo : MCNP, un progiciel pour réaliser les ODD est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Invitation ESMC

Intégrer tous les opérateurs économiques, de sorte à ouvrir les demandes de toutes les communautés aux marchés, voila l’ojectif du Marché de Crédit en Nature Pérenne, MCNP, progiciel lancé en fin de semaine dernière à Lomé par l’entreprise sociale de marché commun, ESMC.

L’ESMC s’inscrit dans la dynamique de l’atteinte des Objectifs du développement durable, ODD, adoptés par les chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier, en septembre dernier aux Nations Unies.

La toute dernière en date, est celle d’un progiciel, qui veut mettre en commun les efforts, pour atteindre d’ici 2030, les ODD. Il s’agit du Marché de Crédit en Nature Pérenne (MCNP), lancé la semaine dernière à Lomé(capitale), par l’Entreprise sociale de Marché commun (ESMC).

La plateforme veut réaliser un monde sans pauvreté, et sans laissées pour compte  à l’horizon 2030.

Pour ce faire, l’ESMC va garantir la solvabilité à ses membres grace aux comptes marchands sur le MCNP, en faisant une utilisation optimale des effets de commerce, dans le but de renforcer les roles positifs de toute monnaie légale sur le marché.

Les personnes physiques et les personnes morales, peuvent s’enroler sur la plate-forme, grace à son interface, disponible en ligne, explique Foudou Boukpessi, chargé de communication et marketing de l’ESMC,

L’ESMC offre aussi la possibilité auxacteurs, entreprises, et partenaires de developpement, d’ouvrir des comptes pour tiers, et garantir ainsi leur solvabilité.

 

Visiter le site de l’ESMC

Cet article Togo : MCNP, un progiciel pour réaliser les ODD est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La Startup Paydunya se rêve en Paypal pour l’Afrique http://www.techofafrica.com/startup-paydunya-se-reve-paypal-lafrique/ Fri, 15 Jan 2016 16:45:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9629   Le commerce électronique en Afrique est à une étape gestationnelle. Dans un contexte où le taux de bancarisation est extrêmement faible, le problème du paiement en ligne se pose de manière récurrente. Certains sites marchands africains proposent parfois l’alternative du paiement à la livraison, une solution sans aucune garantie réelle pour le vendeur. En […]

Cet article La Startup Paydunya se rêve en Paypal pour l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La Startup Paydunya se rêve en Paypal pour l’Afrique
La Startup Paydunya se rêve en Paypal pour l’Afrique

 

Le commerce électronique en Afrique est à une étape gestationnelle. Dans un contexte où le taux de bancarisation est extrêmement faible, le problème du paiement en ligne se pose de manière récurrente. Certains sites marchands africains proposent parfois l’alternative du paiement à la livraison, une solution sans aucune garantie réelle pour le vendeur. En revanche, le mobile money connaît une ascension fulgurante et est très utilisé dans de plus en plus de pays africains. Partant de ces différents constats, de jeunes entrepreneurs africain ont conçu la solution Paydunya pour faciliter les paiements en ligne en Afrique, en partant du Sénégal.

Paydunya ou comment faciliter le e-commerce en Afrique

Paydunya est une plateforme de paiement en ligne qui permet aux internautes de régler facilement leurs achats en ligne. pour cela, la plateforme propose quatre solutions principales : les API, le Clic and Pay, la demande de paiement et le transfert compte à compte.
Les APIs concernent principalement les cybermarchands qui souhaitent intégrer le moyen de paiement Paydunya sur leurs sites. Dans un souci d’adaptation aux technologies courantes la plateforme propose trois APIs disponibles sous sept langages.Le “Clic and Pay” quant à lui permet à ceux qui ne disposent pas de site web de vendre rapidement en ligne et de s’assurer d’être effectivement payés. L’alternative de la demande de Paiement permet de générer une facture et de réclamer un remboursement à un client et il est également possible de transférer de l’argent d’un compte Paydunya à un autre.
Il est ainsi possible de créer deux types de compte sur la plateforme de paiement: un compte personnel pour effectuer ses achats sur les sites qui intègrent la solution et un compte business exclusivement réservé aux cybermarchands.

Sur la question de la sécurité

Les questions de paiement en ligne soulèvent évidemment l’épineux problème de la sécurité des transactions en ligne. Pour cela, Paydunya propose aux sites qui intègrent sa solution deux alternatives : le paiement avec redirection et le paiement sans redirection. Par ailleurs, la confirmation physique des clients est effectuée par mail et par téléphone. De nombreux autres procédés techniques ont été évoqués pour garantir la sécurité mais dans la pratique, il serait plus pertinent d’en juger après une utilisation effective et sur une période relativement longue.

Des points perfectibles

Depuis la mise en ligne de la plateforme en novembre 2015, on dénombre quelques 70 comptes personnels et 30 comptes professionnels. Si quelques sites l’ont déjà intégré, de nombreux autres sont en phase de test. Même si on pourrait mettre ce timide démarrage sur le compte du stade balbutiement auquel se trouve encore le e-business et le e-commerce tout particulièrement en Afrique, on pourrait également réfléchir à une meilleure communication pour faire connaître le service à un plus grand nombre. Par ailleurs, la plateforme de paiement en ligne permet de payer directement sur un site qui intègre sa solution pour peu que l’utilisateur possède un compte Orange Money sans disposer au préalable d’un compte personnel Paydunya. Cette alternative pose la question de la réelle utilité d’un compte personnel tel que le propose Paydunya. A ce stade, on pourrait facilement trouver d’autres points perfectibles à la solution mais après utilisation par un plus grand nombre, la critique serait plus pertinente.

Un peu à l’image de Paypal qui permet de rattacher ses coordonnées bancaires et de réaliser plus facilement ses achats en ligne, Paydunya se veut une solution innovante qui faciliterait le paiement en ligne surtout pour la grande majorité qui se sert principalement des solutions de mobile money. Actuellement disponible au Sénégal et uniquement avec Orange Money, la solution Paydunya entend étendre ses activités aux autres pays africains et ses possibilités aux autres moyens de transferts d’argent courants tels que Wari ou encore Tigo Cash et plus tard les cartes bancaires usuelles. Espérons que les fruits tiennent la promesse des fleurs.

Cet article La Startup Paydunya se rêve en Paypal pour l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tanzanie: TIgo apporte la 4G http://www.techofafrica.com/9608-2/ Tue, 12 Jan 2016 17:58:34 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9608 La 4G va bientot couvrir toute la Tanzanie grace à Tigo. L’opérateur de téléphonie mobile, présente dans le pays, filiale du groupe télécom luxembourgeois Millicom International Cellular, indique avoir couvert déja, cinq des plus grandes régions du pays notamment Dar, Arusha, Tanga, Dodoma et Morogoro. Les régions de Mwanza, Zanzibar et Moshi, verront également 4G dès le début […]

Cet article Tanzanie: TIgo apporte la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4G TigoLa 4G va bientot couvrir toute la Tanzanie grace à Tigo. L’opérateur de téléphonie mobile, présente dans le pays, filiale du groupe télécom luxembourgeois Millicom International Cellular, indique avoir couvert déja, cinq des plus grandes régions du pays notamment Dar, Arusha, Tanga, Dodoma et Morogoro.

Les régions de Mwanza, Zanzibar et Moshi, verront également 4G dès le début de cette nouvelle année.

La société télécom prévoit de couvrir l’ensemble du pays- 25 autres régions- avec son service très haut débit d’ici la fin de l’année e afin de faciliter l’accès des populations aux services à valeur ajoutée qu’offre la 4G.

Il faut rappeller que le marché télécom tanzanien est un marché très vaste avec sept opérateurs qui se partagent un pack total d’abonnés de près de 35 millions de personnes. Les opérateurs déjà présents sont Vodacom, Airtel, Tigo, TTCL, Smart, Benson et Viettel. Chacun d’entre eux rivalise d’investissement pour séduire les consommateurs

Cet article Tanzanie: TIgo apporte la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Caméroun: les opérateurs ne peuvent pas commercialiser la 4G http://www.techofafrica.com/cameroun-les-operateurs-ne-peuvent-pas-commercialiser-la-4g/ Tue, 12 Jan 2016 14:48:15 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9599 Bien que les sociétés télécoms camerounaise, Orange et MTN disposent de la licence 4G, elles ne sont pas encore autorisés à le commercialiser. C’est ce qui ressort d’une mise au point de l’Autorité de régulation des télécommunications (ART), qui indique que MTN et Orange ont bel et bien le droit de commercialiser la 4G, semble toutefois indiquer […]

Cet article Caméroun: les opérateurs ne peuvent pas commercialiser la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4gmobile1Bien que les sociétés télécoms camerounaise, Orange et MTN disposent de la licence 4G, elles ne sont pas encore autorisés à le commercialiser.

C’est ce qui ressort d’une mise au point de l’Autorité de régulation des télécommunications (ART), qui indique que MTN et Orange ont bel et bien le droit de commercialiser la 4G, semble toutefois indiquer que le moment pour le faire n’est pas encore venu.

« Les opérateurs visés sont autorisés à fournir les services de communication électroniques mobiles liés aux technologies d’accès 2G, 3G et 4G conformément aux dispositions de leurs conventions de concession. Toutefois, lesdits opérateurs sont assujettis aux obligations contenues dans les cahiers de charges annexés à ces conventions ». Or, « certains aspects importants de ces cahiers de charges sont en cours d’élaboration en vue de l’opérationnalisation effective de la 4G ». indique la mise au point.

Il faut rappeler que cette mise au point fait suite à la diffusion par les principales chaines du pays, de publicités des deux opérateurs autour de la 4G.

 

Cet article Caméroun: les opérateurs ne peuvent pas commercialiser la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc: Whatsapp, Viber et Skype indesirables http://www.techofafrica.com/maroc-whatsapp-viber-et-skype-indesirables/ Tue, 12 Jan 2016 14:37:55 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9603 A travers le continent, plusieurs opérateurs accusent les opérateurs de voix de IP tels Viber, Skype et WhatsApp de rogner sérieusement leurs revenus, et ont déjà tenté à plusieurs reprises de bloquer complètement l’accès à ces applications sur leurs réseaux. Le cas le plus récent est le Maroc, ou les principaux opérateurs Maroc Télécom, Méditel et […]

Cet article Maroc: Whatsapp, Viber et Skype indesirables est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
VOIPA travers le continent, plusieurs opérateurs accusent les opérateurs de voix de IP tels Viber, Skype et WhatsApp de rogner sérieusement leurs revenus, et ont déjà tenté à plusieurs reprises de bloquer complètement l’accès à ces applications sur leurs réseaux.

Le cas le plus récent est le Maroc, ou les principaux opérateurs Maroc Télécom, Méditel et Inwi ont bloqués l’émission d’appel grâce aux applications de Voix sur IP sur leur réseau respectif.

Néanmoins, même si les  appels sur la VoIP ont été bloqués, les autres services comme l’envoi de SMS instantanée, l’envoi de messages vocaux, le partage photo et de vidéo sont toujours fonctionnels.

Les opérateurs télécoms dénoncent depuis, les opérateurs télécoms dénoncent depuis  les applications VoIP parce qu’ils estiment qu’ils représentent un important manque à gagner puisqu’elles permettent aux abonnés de réaliser d’importante économie sur le coût de la communication en clair.

Une étude récente, confirme ses craintes, affirmant que les applications de VoIP peuvent aider un consommateur africain de mobile à réaliser une économie de 40% à 99% sur le coût d’utilisation d’un service de télécommunication traditionnel.

Cet article Maroc: Whatsapp, Viber et Skype indesirables est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya: 10 nouvelles agences Airtel pour l’année 2016 http://www.techofafrica.com/kenya-10-nouvelles-agences-airtel-pour-debuter-lannee/ Mon, 04 Jan 2016 22:16:21 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9567 L’opérateur de téléphonie mobile Airtel Kenya indique qu’elle va ouvrir 10 nouvelles agences commerciales dans le pays, en ce début d’année. L’idée pour l’opérateur est d’améliorer son service client et renforcer l’expérience des consommateurs de ses produits. Ces nouvelles agences devraient offrir aux consommateurs toute une gamme de services, notamment les transactions financières sur mobile, les services de […]

Cet article Kenya: 10 nouvelles agences Airtel pour l’année 2016 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
airtellogoL’opérateur de téléphonie mobile Airtel Kenya indique qu’elle va ouvrir 10 nouvelles agences commerciales dans le pays, en ce début d’année.

L’idée pour l’opérateur est d’améliorer son service client et renforcer l’expérience des consommateurs de ses produits.

Ces nouvelles agences devraient offrir aux consommateurs toute une gamme de services, notamment les transactions financières sur mobile, les services de data mobile, le remplacement de cartes SIM, la souscription à des contrats post-payés, le paiement de factures.

« Nous demeurons engagés à continuer à investir afin d’apporter le meilleur des produits et services, pertinents et innovants, en termes de classe, pour gagner la satisfaction du client dans les années à venir », souligne le PDG de la société, Adil El Youssefi.

Il faut rappeller que l’année écoulée, la société a déployé au total 18 agences commerciales à travers le pays.

 

 

Cet article Kenya: 10 nouvelles agences Airtel pour l’année 2016 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal: les acteurs du e-commerce s’unissent http://www.techofafrica.com/senegal-les-acteurs-du-e-commerce-sunissent/ Mon, 04 Jan 2016 21:50:13 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9563 Les principales entreprises de e-commerce opérant au Sénégal, veulent s’unir pour trouver des solutions pour transformer le marché de l’e-commerce national et le  hisser comme l’un des piliers porteurs de l’économie nationale. Avec en ligne de front, le groupe Africa Internet Group de la nébuleuse Rocket Internet, ces acteurs ont convié les investisseurs de l’économie numérique […]

Cet article Sénégal: les acteurs du e-commerce s’unissent est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
ecommerce2Les principales entreprises de e-commerce opérant au Sénégal, veulent s’unir pour trouver des solutions pour transformer le marché de l’e-commerce national et le  hisser comme l’un des piliers porteurs de l’économie nationale.

Avec en ligne de front, le groupe Africa Internet Group de la nébuleuse Rocket Internet, ces acteurs ont convié les investisseurs de l’économie numérique au Sénégal à une table ronde pour réfléchir à la question.

« Tous les e-commerçants sénégalais sont confrontés aux mêmes difficultés, et pour un secteur comme le nôtre qui aspire à être un levier économique, nous devons travaillons ensemble car il y a un grand travail de fond à réaliser, notamment sur le front des habitudes des consommateurs » indique un communiqué des organisateurs de la table ronde.

Il faut rappeler que les principaux organisateurs de cette rencontre sont Hellofood, Jovago, Kaymu, Carmudi, Everjobs, Carmudi et Lamudi.

La rencontre a accouchée d’une plateforme qui sera un cadre formel de rencontres fréquentes entre les acteurs pour affûter leurs armes afin  développer l’e-commerce dans le pays.

Cet article Sénégal: les acteurs du e-commerce s’unissent est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Fitch baisse la note de MTN http://www.techofafrica.com/fitch-baisse-la-note-de-mtn/ Mon, 04 Jan 2016 21:33:59 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9562 L’agence de notation financière internationale, Fitch Ratings Ltd., indique avoir abaissé la note du groupe télécoms sud-africain MTN. La note de l’opérateur est passée de BBB avec perspectives négatives à BBB- avec perspectives stables. Fitch explique cette baisse par les difficultés rencontrés par le groupe sur ses plus deux gros marchés, l’Afrique du Sud et le Nigéria, […]

Cet article Fitch baisse la note de MTN est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
PDG-de-MTNL’agence de notation financière internationale, Fitch Ratings Ltd., indique avoir abaissé la note du groupe télécoms sud-africain MTN.

La note de l’opérateur est passée de BBB avec perspectives négatives à BBB- avec perspectives stables.

Fitch explique cette baisse par les difficultés rencontrés par le groupe sur ses plus deux gros marchés, l’Afrique du Sud et le Nigéria, et dans plusieurs autres pays, ou MTN doit payer des amendes très lourdes.

La société explique sa notation par l’augmentation du risque opérationnel que court l’entreprise dans ses deux grands marchés d’Afrique que sont l’Afrique du Sud et le Nigeria.

Au Nigéria par exemple, le groupe qui a vu son amende de 5,2 milliards de dollars réduite à 3,4 milliards, puis remontée à 3,9 milliards. Le régulateur du pays avait indiqué que l’opérateur devrait payer avant le debut de la nouvelle année.

Du coté de lu siège du groupe, l’on s’active pour pouvoir éponger les amendes. Des suppressions de personnels, et de budget d’investissement sont prévus dans plusieurs pays.

 

Cet article Fitch baisse la note de MTN est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Huawei délocalise en Egypte http://www.techofafrica.com/huawei-delocalise-en-egypte/ Mon, 28 Dec 2015 16:56:27 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9541  L’équipementier télécom chinois Huawei a annoncé son intention d’aller s’implanter en Egypte. Selon Hala Aranda, directeur des relations publiques et du département des affaires gouvernementales chez Huawei Egypte, la filiale de l’équipementier a entamé des négociations avec le ministère égyptien des investissements pour installer dans le pays, une usine pour faire du pays un centre […]

Cet article Huawei délocalise en Egypte est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
huawei-P7-bleu-dos L’équipementier télécom chinois Huawei a annoncé son intention d’aller s’implanter en Egypte.

Selon Hala Aranda, directeur des relations publiques et du département des affaires gouvernementales chez Huawei Egypte, la filiale de l’équipementier a entamé des négociations avec le ministère égyptien des investissements pour installer dans le pays, une usine pour faire du pays un centre de production et d’exportation d’appareils intelligents pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

L’Afrique est le marché de l’avenir, pour les gadgets intelligents, et tous les équipementiers sérieux, s’y ruent.

Des responsables de Huawei avaient déjà été reçus par le président égyptien, ou ils ont manifesté le désir de la société d’étendre davantage sa coopération avec l’Egypte dans  les domaines tels que les réseaux de communications et les constructions TIC.

Cet article Huawei délocalise en Egypte est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal : Tigo finance des projets jeunes http://www.techofafrica.com/senegal-tigo-finance-des-projets-jeunes/ Mon, 28 Dec 2015 16:35:32 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9536 40 000 USD, c’est le montant décaissé par l’opérateur telecom Tigo Sénégal, pour récompenser de jeunes entrepreneurs. En effet, à l’issue du concours, le prix de l’innovation numérique organisé par l’opérateur, en partenariat avec l’ONG Reach for change, deux entrepreneurs, ont été récompensés pour leurs projets. Ce concours permet aux jeunes entrepreneurs, non seulement de […]

Cet article Sénégal : Tigo finance des projets jeunes est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
innovation-numerique40 000 USD, c’est le montant décaissé par l’opérateur telecom Tigo Sénégal, pour récompenser de jeunes entrepreneurs.
En effet, à l’issue du concours, le prix de l’innovation numérique organisé par l’opérateur, en partenariat avec l’ONG Reach for change, deux entrepreneurs, ont été récompensés pour leurs projets.

Ce concours permet aux jeunes entrepreneurs, non seulement de réaliser leurs rêves mais aussi de participer au développement durable du Sénégal.
CyberCase, qui vise à créer en zones rurales des salles polyvalentes connectées avec une cinquantaine de postes, un équipement de visioconférence et un ciné-club et Diamond Diambar visant à créer, sur mobile, une communauté de donneurs de sang interconnectés, capables de servir de relais auprès des populations, ont été les deux meilleurs projets retenus.
En plus de l’enveloppe financière, les porteurs des deux projets bénéficieront d’un accompagnement de Tigo et de Reach for Change durant une année.

Cet article Sénégal : Tigo finance des projets jeunes est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte: Des licences internet locales bientôt opérationnelles http://www.techofafrica.com/egypte-des-licences-internet-locales-bientot-operationnelles/ Mon, 28 Dec 2015 16:12:14 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9533 L’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) d’Egypte va délivrer des licences internet locales, pour permettre aux opérateurs, d’être plus efficaces, dans leur effort d’améliorer la connectivité de la population. L’ANRT a indiqué avoir finalisé le document, du cadre réglementaire principal sur les licences Internet régionales. Ce document, prévoit d’octroyer deux licences internet par district. […]

Cet article Egypte: Des licences internet locales bientôt opérationnelles est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Internet-IPv6L’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) d’Egypte va délivrer des licences internet locales, pour permettre aux opérateurs, d’être plus efficaces, dans leur effort d’améliorer la connectivité de la population.

L’ANRT a indiqué avoir finalisé le document, du cadre réglementaire principal sur les licences Internet régionales. Ce document, prévoit d’octroyer deux licences internet par district.

Le pays table sur les technologies de l’information et de la communication, notamment l’Internet pour booster sa croissance.

Cette nouvelle mesure, devrait permettre d’améliorer la qualité de l’accès internet sur tout le territoire égyptien. Il s’agit notamment d’impulser la croissance économique, à travers l’impulsion qui sera donné aux secteurs comme l’e-commerce ou encore le marché des applications.

Cet article Egypte: Des licences internet locales bientôt opérationnelles est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Startups africaines face à l’arrivée des géants du numérique http://www.techofafrica.com/startups-africaines-geants-numerique/ Thu, 24 Dec 2015 09:12:38 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9500 Ces dernières années, le marché africain est devenu une cible de choix pour multinationales et entreprises du numérique occidentales ou asiatiques en quête d’expansion et de nouvelles réserves de croissances. Mais quel impact cette tendance a-t-elle sur les startups et les entreprises numériques africaines? L’installation et l’expansion de groupes occidentaux et asiatiques sur le Continent ne sont […]

Cet article Startups africaines face à l’arrivée des géants du numérique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Ces dernières années, le marché africain est devenu une cible de choix pour multinationales et entreprises du numérique occidentales ou asiatiques en quête d’expansion et de nouvelles réserves de croissances. Mais quel impact cette tendance a-t-elle sur les startups et les entreprises numériques africaines?

L’installation et l’expansion de groupes occidentaux et asiatiques sur le Continent ne sont ni récentes, ni limitées aux secteurs numériques et technologiques. Cette semaine, Alassane Dramane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, a personnellement inauguré au cours d’une cérémonie en grandes pompes et bien médiatisée, le premier centre commercial du groupe français Carrefour à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Pour les autorités ivoiriennes, il s’agit d’un symbole de l’émergence économique du pays. Cependant, certains observateurs pensent qu’il ne s’agit pas là d’un indicateur systématiquement fiable de la bonne santé économique du pays, et que l’installation de grands groupes étrangers ne va pas forcément dans le sens de la création de la richesse nationale.

Rocket Internet en Afrique et dans le monde.
Rocket Internet en Afrique et dans le monde.
Source: https://www.rocket-internet.com/companies/africa-internet-group

Les marchés africains intéressent de plus en plus les géants mondiaux du numérique

L’attrait des mastodontes mondiaux de l’agroalimentaire et de la grande distribution pour le marché africain n’est plus à démontrer, et le secteur de l’économie numérique n’est désormais plus en reste. Ainsi, WeChat, le leader chinois de la messagerie mobile, essaie de se frayer une place en Afrique (via le Nigeria et l’Afrique du Sud), à coups de millions de dollars et de partenariats stratégiques. Le géant allemand Rocket Internet, spécialisé dans la réplication de modèles économiques numériques à succès dans les marchés émergents, est aujourd’hui présent dans plus d’une trentaine de pays africains, à travers une dizaine de compagnies.

Si l’arrivée de ces groupes étrangers sur le marché numérique africain est souvent présentée  comme le signe d’une certaine bonne santé de l’économe numérique du Continent, force est de constater que cela ne va pas forcément dans le sens de l’émergence et de la croissance d’acteurs locaux, et de la maturité des écosystèmes numériques africains.

Impact de l’arrivée des géants internationaux sur les startups africaines

Parmi les principales difficultés auxquelles sont confrontées les startups du numérique, dans la plupart des écosystèmes africains, il y a l’accès aux compétences, l’accès aux mécanismes de financement adaptés, et la taille et la maturité des marchés. Les chiffres de la pénétration du mobile et de la croissance du taux de pénétration d’internet (qui demeure toujours très bas, il faut préciser), régulièrement cités, donnent une lecture biaisée de la maturité du marché, et de l’appétence aux produits et services numériques. Le marché accessible aux entrepreneurs numériques correspond en réalité à la population ayant un accès régulier à Internet (via mobile ou non), et ayant les capacités et moyens (moyens financiers, moyens de paiement) de se procurer des produits et services numériques. Ramené aux échelles nationales, ce marché cible est assez restreint, et limite considérablement la capacité de croissance aux échelles nationales des startups locales.

Pour faire face à cette situation particulière, les startups peuvent répondre de deux manières: partir à la conquête de marchés plus matures, à l’international, ou miser sur la croissance sur le long terme des marchés locaux. La conquête de l’international requiert une connaissance pointue des marchés ciblés, ainsi qu’une capacité d’adaptation et de disruption avancée. Miser sur le long terme implique des investissements conséquents en capitaux, via des canaux différents des mécanismes classiques qui sont de facto inadaptés,  pour supporter l’effort de croissance du marché.

Ce sont principalement les questions de la rareté et de l’accès aux mécanismes d’investissement, et des compétences pour adresser les besoins et spécificités des marchés internationaux, qui constituent les principaux défis auxquels sont confrontées les startups africaines. Or, elles doivent désormais, aussi faire face à l’arrivée de groupes internationaux étrangers, dotés de moyens financiers énormes, et d’expériences significatives, qui, si elles ne sont pas forcément replicables à la lettre, servent tout au moins de tremplin. Dans le domaine du e-commerce, par exemple, beaucoup d’entreprises locales souffrent de la concurrence avec les groupes internationaux, qui ont assez de ressources pour traverser la « vallée de la mort », en attendant que le marché soit assez mature pour permettre de réelles économies d’échelles. Par ailleurs dans des contextes où les talents et compétences sont rares, les jeunes entreprises numériques locales doivent faire face aux machines de recrutement de leurs concurrents internationaux. A ce jeu, elles sortent généralement perdantes, car incapables de proposer des alternatives pouvant faire le contrepoids aux propositions salariales généralement alléchantes de la concurrence.

Dans les années à venir, si la tendance actuelle va en s’accentuant, cela pourrait avoir deux conséquences majeures sur les économies numériques africaines. Premièrement, elle pourrait créer une inhibition des initiatives locales, répondant aux besoins et spécificités locales, et augmenter le taux d’échec des entreprises du numérique , où le risque d’échec est déjà plus élevé que la moyenne. Deuxièmement, nous pourrions nous retrouver avec des écosystèmes de consommation, ne favorisant pas l’innovation et la création locales.

Week-end de l'innovation de la BAD
Week-end de l’innovation de la BAD
Crédit: Michel et Slam

Se préparer à aller à la conquête du monde

Pour répondre à ces risques, certaines mesures peuvent être envisagées. Il s’agit surtout de mettre en place de nouveaux canaux de financement répondant aux réalités de nos économies numériques. Des canaux permettant aux entreprises en stade précoce de mettre plus de ressources sur l’innovation et la prise en compte des besoins et de la demande dans le développement de leur produit ou service, sans être trop affectées par la lenteur à l’adoption à l’étape de définition du modèle d’affaire, conséquence de la maturité perfectible de nos marchés. En effet, les alternatives de financement classiques aujourd’hui disponibles (crédit bancaire, fonds propres, concours de startups, hackatons, innovatons, etc.), ne répondent pas complètement aux particularités de l’économie numérique et de l’innovation. Il faudra ensuite outiller les entreprises numériques africaines, et les préparer à partir à la conquête d’autres marchés sous-régionaux, et du monde. Cela devra passer par comprendre ces marchés, et créer des ponts, pour échanger les expériences de réussite, mais aussi d’échec.

KA.

Cet article Startups africaines face à l’arrivée des géants du numérique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tunisie : une utilisation du mobile en hausse http://www.techofafrica.com/tunisie-une-utilisation-du-mobile-en-hausse/ Wed, 23 Dec 2015 15:22:26 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9519 Le taux d’utilisateurs du mobile en Tunisie est en légère hausse, indique le rapport annuel de l’instance nationale des télécommunications (INT). Le rapport révèle également les performances de Tunisie Telecom, qui pour la première fois, dépasse Ooredo. En effet, dans le pays qui affiche un taux de pénétration du mobile de 129,7%, en progression de […]

Cet article Tunisie : une utilisation du mobile en hausse est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
TunisieTelecom_logoLe taux d’utilisateurs du mobile en Tunisie est en légère hausse, indique le rapport annuel de l’instance nationale des télécommunications (INT).

Le rapport révèle également les performances de Tunisie Telecom, qui pour la première fois, dépasse Ooredo. En effet, dans le pays qui affiche un taux de pénétration du mobile de 129,7%, en progression de 0,4%, au 30 septembre 2015, Tunisie Telecom, réalise une croissance d’abonnés, de plus de 10%, contrairement à son challenger direct, Ooredo, dont les chiffres sont en baisse de plus de 7%.

Un renversement de situation, due essentiellement à l’amélioration du réseau de Tunisie Télécom, opérateur historique du pays.

Cet article Tunisie : une utilisation du mobile en hausse est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mali : Orange dote des villages de maternités rurales http://www.techofafrica.com/mali-orange-dote-des-villages-de-maternites-rurales/ Wed, 23 Dec 2015 14:00:32 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9513 Les femmes de Barbé, Dio, Youré,  Bangassi, Toumadiama et Kobassa, six villages maliens, n’auront plus trop de soucis à se faire, pour ce soigner en période pré et post-natale. En effet, la société télécom Orange, présente dans le pays, vient de faire don à travers sa fondation de maternités, au dit villages, situé dans la […]

Cet article Mali : Orange dote des villages de maternités rurales est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
OrangeLes femmes de Barbé, Dio, Youré,  Bangassi, Toumadiama et Kobassa, six villages maliens, n’auront plus trop de soucis à se faire, pour ce soigner en période pré et post-natale.

En effet, la société télécom Orange, présente dans le pays, vient de faire don à travers sa fondation de maternités, au dit villages, situé dans la région de Mopti, en partenariat avec la fondation Aga Khan.

Selon les propos de Hawa Diallo, l’Administratrice générale de la Fondation Orange-Mali, ces maternités, « permettront d’améliorer les conditions d’accouchement des femmes et contribueront à réduire sensiblement les indicateurs relatifs à la mortalité maternelle, néonatale et infantile ».

Il faut noter que la société telecom, va poursuivre ces efforts, pour doter le pays de plus de centres de santé, et venir ainsi au secours, des femmes de lointaines contrées dans ce pays, ou les soins de santé, sont encore un luxe pour la majorité.

Cet article Mali : Orange dote des villages de maternités rurales est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Economie des startups: L’Afrique est elle prête? http://www.techofafrica.com/economie-startups-lafrique-prete/ Wed, 23 Dec 2015 06:15:13 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9503 De plus en plus de voix s’élèvent pour dire que le continent n’est pas prêt à entrer dans l’économie du numérique et que les annonces de startups faites ici et là ne sont que des effets de mode. Qu’en est il exactement? Comment tirer profit de l’enorme gisement que représente la jeunesse béninoise et africaine? […]

Cet article Economie des startups: L’Afrique est elle prête? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Numerique!

De plus en plus de voix s’élèvent pour dire que le continent n’est pas prêt à entrer dans l’économie du numérique et que les annonces de startups faites ici et là ne sont que des effets de mode. Qu’en est il exactement? Comment tirer profit de l’enorme gisement que représente la jeunesse béninoise et africaine?


Facebook, Google, Amazon, Uber, Twitter ont projeté à la face du monde l’énorme potentiel du numérique en tant que générateur de valeur et créateur de nouvelles richesses , et Mark Zuckerberg, Larry Page, Steve Jobs, Jack Dorsey, Elon Musk et ses acolytes de la Paypal Mafia ont été aujourd’hui propulsé au rang d’icônes dans un monde où le numérique semble prendre de plus en plus place dans le quotidien des populations.

Bien que l’Afrique semble singulère en termes d’adoption du téléphone mobile, il ne faut pas oublier, que de Dakar à Nairobi, d’Accra à Johannesbourg,le continent bouillonne d’initiatives et de jeunes passionnés rêvant tous de devenir le prochain Steve Jobs ou le prochain Dave Morin. Quand bien même, les AfroOptimistes ont ces dix dernières années largement diffusé la caricature selon laquelle , l’on peut créer des emplois et des richesses rien qu’avec un ordinateur et une idée, la plupart des afrostartupers de première heure, commencent à toucher les limites d’un modèle providentiel, résultat d’un raccourci volontaire, qu’à l’instar des politiciens, les prêtres du numérique africain ont aux aurores diffusé dans l’optique déguisée de capter toute l’attention médiatique d’un secteur à fort potentiel économique.

Avant tout amalgame, une startup est une entreprise qui, en particulier, développe un produit ou un service innovant à coût final marginal (scalabilité), et qui recherche un modèle économique. Bien qu’elle présente ces particularités , une startup est avant tout une jeune entreprise.
Si l’on s’accorde à reconnaître qu’entreprendre en Afrique est quelque chose de périlleux, il est encore plus périlleux de monter une startup et le renier relèverait tout simplement d’un manque de réalité ou d’une méconnaissance du terrain de jeu commun.

Après le vent des annonces médiatiques sur bon nombre de journaux en quête d’audience (Le Monde, Forbes, Jeune Afrique), très peu de startups réussissent en Afrique. Bien qu’une certaine fierté africaine veuille bien citer en icône Jumia, très peu de réussites commerciales nées de startups existent sur le continent: le CardioPad d’Arthur Zang n’a pas encore connu d’industrialisation, LorBouor en Côte d’Ivoire se cherche encore des clients, SocialSpot de Bacely Yorobi n’a pas encore vu le jour, SisiLèko au Bénin n’a pas encore révolutionné la gestion des déchets, Jesse Moore fondateur de Mkopa, qui vient de lever 19Millions US$ est canadien et Jumia a dû se faire renflouer par sa maison mère fin décembre 2014 et VMK ne publie pas ses chiffres.

L’avenir pour être rose, et permettre de réaliser pleinement le potentiel d’une jeunesse africaine, pleine de rêves fous, engagée à résoudre les problèmes du Continent noir devra apporter quelques solutions aux problèmes classiques des entrepreneurs africains.

Renforcer la formation

Il n’est pas faux de dire que l’Afrique a raté le tournant de l’économie des talents. Or paradoxalement, l’économie numérique est aussi et surtout l’économie des talents. Le premier actif des GAFA est leur patrimoine humain et immatériel. Ceci est de plus en plus vrai au sein de toutes les compagnies d’innovation numérique. Trop peu de ressources humaines compétentes existent dans domaine du Numérique sur un continent où les plus grands investisseurs dans la formation des jeunes sont malheureusement des multinationales telles Google, Oracle, Microsoft à travers les Developers Group, des organisations non gouvernementales à l’instar de JCertif International, ou des initiatives telles l’Africa Code Week de SAP, Simplon & Co. Cette formation doit désormais dépasser le seul domaine des compétences en programmation informatique mais aussi s’étendre aux compétences nécessaires au développement d’une entreprise que sont le marketing, les études de marché, la gestion d’équipe, le business development car, monter une startup c’est monter une entreprise.

Développer des lieux d’innovation et promouvoir l’accompagnement des porteurs de projet

La collaboration ouverte active la créativité et booste l’invention. Cette invention doit être accompagnée, structurée dans un dispositif qui l’oriente vers les besoins du marché, les clients qui peuvent payer et ceux pour quoi ils sont prêt à payer. Le iHub à Nairobi, le Woelab à Lomé, Akandewa à Abidjan, SolidarIT à Cotonou, et les espaces de coworking Jokkolabs à Dakar, Ouagadougou, Cotonou, demeurent des ilôts d’innovation dans leur pays respectifs et ne peuvent à eux seuls ‘soigner toute la misère’ de leurs mondes où la demande de lieux offrant une infrastructure correcte et une structuration-accompagnement est de plus en plus forte.

Développer le paiement mobile

Si créer c’est bien, vendre c’est encore mieux. La problématique du paiement à distance reste un bottleneck dans plusieurs pays d’Afrique (avec un faible taux de bancarisation de 11% environ) et fait partie des facteurs qui découragent très fortement l’engouement des jeunes pour l’innovation numérique. En effet l’incapacité à payer à distance limite le potentiel économique des startups africaines car il est absolument impensable de faire payer physiquement des services et produits délivrés virtuellement ou à distance quand la réduction des coûts fait partie des leitmotiv premiers de telles entreprises.
En sus du paient à distance, créer un marché de consommateurs du numérique, et renforcer la confiance est aussi indispensable pour le développement des startups numériques en Afrique. Si le téléphone a pu rentrer de manière aisée dans les moeurs c’est surtout et d’abord parce qu’il nécessite un niveau de litteracy assez faible, ce qui n’est pas le cas des application mobiles et web. Il importe de développer la confiance des utilisateurs dans le e-commerce via des dispositifs législatifs et règlementaires adéquats, actionner le levier de l’open source pour rendre le numérique accessible en terme de formation au plus grand nombre et développer in fine la culture du service numérique qui transformera le citoyen d’aujourd’hui en consommateur virtuel de demain.

Régler la question du financement des startups

Les startups en Afrique comme ailleurs ont un cycle de développement produit assez long, qui nécessite des investissements sur la durée après avoir trouvé une idée géniale ou identifier une niche particulière. La plupart des créateurs de startups sont généralement jeunes, parfois utoîstes mais souvent sans moyen pour soutenir le temps nécessaire à la création de leur produit ou de leur service mais aussi les investissements connexes en termes d’infrastructures, de démarches administratives. Mieux, il leur est difficile d’accéder au marché de l’emprunt classique car, en raison de leur condition (non expérimenté, sans garantie), ils ne rentrent pas dans les cases prévues par les banquiers pour octroyer des prêts. C’est une utopie de penser que l’on peut développer la recherche et l’innovation sans financement durable et structurel. De nombreux pays l’ont si bien compris, à l’instar de la France qui a mis en place la Banque Publique d’investissement, qui non seulement finance les jeunes pousses françaises à fort potentiel d’innovation et accompagne leur développement à l’international.

La question du financement pose également d’autres problèmes sous-jacents. L’absence de financement entraîne une distorsion sur le marché global et handicape les jeunes innovateurs africains dans la compétition face à leurs homologues occidentales. Pire, les innovateurs africains sont obligés de se prostituer dans les concours d’innovation, où ils révèlent au monde entier ce qui n’est qu’une idée, et où leur propriété intellectuelle n’est pas souvent respectée. Le cas du Cardiopad est pour moi symptômatique en la matière.
Arthur Zang, jeune innovateur camerounais a créé un concept simple mais diablement efficace dans le suivi de pathologies cardiaques à distance et en zone rurale. Après avoir gagné bon nombre de prix d’innovation, il ne s’est pas encore développé au Cameroun ni à l’international. Dans le même temps, Capsule Technologie une jeune pousse française explore la même idée depuis plusieurs années et vient non seulement d’effectuer une levée de fonds conséquente mais aussi et surtout de se faire racheter par Qualcomm le géant américain des puces électroniques. Car c’est bien aussi d’intelligence économique et de compétition mondiale qu’il s’agit.

Faire réellement confiance à la jeunesse

Tout ceci est important mais ne suffit pas. Il est plus que jamais utile de dénoncer le comportement antinomique de la majorité des pouvoirs africains. Sinon comment comprendre que l’on affirme vouloir développer l’économie numérique, les startups et l’entrepreneuriat des jeunes, si dans les textes et les comportements, l’accès à la commande publique leur est défendue. Dans leur grande majorité, les gouvernements préfèrent généralement encore faire confiance aux compagnies étrangères en ce qui concerne l’innovation, au risque même de mettre en place des solutions inadaptées et ceci même dans les cas où les solutions proposées par les compagnies locales sont pertinentes. Peut on imaginer un instant Benin Télécoms gagner le marché du déploiement de la fibre optique en France ou aux Etats Unis même avec la dernière technologie de pointe? La préférence nationale est une réalité en Occident . La préférence étrangère est ici un fait qui décourage l’initiative des jeunes. Faire confiance à sa jeunesse et à ses potentialités ne se décrète pas. Mais peut il en être autrement lorsqu’on n’a pas veillé à bien la former?

Il faut de tout pour faire un monde, comme le dit si bien Marcel Arland, académicien, romancier et critique français. L’AfroOptimisme apporte l’énergie nécessaire à insuffler l’espoir que c’est possible en Afrique et par les Africains. A ses côtés, l’Afropessimisme permet de jeter la lumière sur les réalités d’un continent, terrain de chasse des majors occidentales, où la jeunesse est insuffisamment formée et, où parler du numérique semble être devenu un effet de mode. Une piqûre de rappel qui devrait pousser les dirigeants à prendre les mesures structurelles courageuses pour profiter du potentiel de cet immense vivier de jeunes en soutenant l’innovation et le développement des startups locales. C’est ce qu’il faut appeler de tous nos voeux.


Photo Gilles KounouResponsable Technique du Réseau d’Education et de Recherche du BENIN, Gilles KOUNOU est diplômé d’avionique, de génie logiciel et systèmes d’information. Après avoir contribué à de nombreux travaux sur les systèmes d’information universitaires au sein de l’espace CAMES, Gilles partage son temps entre sa startup, le développement de l’écosystème du numérique au BENIN à travers  le tech hub SolidarIT qu’il promeut  et sa recherche consacrée à l’utilisation du numérique pour adresser les problématiques locales de développement.

Cet article Economie des startups: L’Afrique est elle prête? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte : la 4G c’est pour bientôt http://www.techofafrica.com/egypte-la-4g-cest-pour-bientot/ Thu, 17 Dec 2015 13:51:28 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9456 Le ministre de la communication et de l’information égyptien, Yasser El-Kady a indiqué que le pays prévoyait se doter de la technologie 4G, d’ici la fin de l’année 2016. L’état aurait déjà engagé selon le ministre, des discussions avec les opérateurs, par l’entremise de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), pour réunir toutes les […]

Cet article Egypte : la 4G c’est pour bientôt est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4gLe ministre de la communication et de l’information égyptien, Yasser El-Kady a indiqué que le pays prévoyait se doter de la technologie 4G, d’ici la fin de l’année 2016.

L’état aurait déjà engagé selon le ministre, des discussions avec les opérateurs, par l’entremise de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), pour réunir toutes les conditions afin de garantir le bon déploiement de la technologie.

Du côté de Telecom Egypt, Osama Yassin, le président directeur général de la société, explique qu’elle est entièrement préparée pour devenir un fournisseur intégré de la 4G. La société, opérateur télécom historique leader, devrait être à l’avant-garde, de l’avènement de la 4G dans le pays.

« Le plan de déploiement de la 4G dépend pour le moment du large nombre d’utilisateurs potentiels de cette technologie et de la nécessité de coordonner son introduction avec le changement de fréquences utilisées pour la télévision » indique les responsables de l’ANRT.

Cet article Egypte : la 4G c’est pour bientôt est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo: que sont devenus les anciens lauréats du FJE http://www.techofafrica.com/9447-2/ Thu, 17 Dec 2015 12:16:34 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9447 Que sont devenue les anciens lauréats du Forum des Jeunes entrepreneurs(FJE) au Togo? Mme Cinan Lawson, ministre des postes et de l’économie numérique du pays, indique en quelques points, le parcours de quelques lauréats des éditions passés. Sam Kodo (Lauréat 2013)  inventeur de micro-ordinateurs rechargeables avec l’énergie solaire devenu directeur de l’entreprise « Infinite Loop », qu’il a […]

Cet article Togo: que sont devenus les anciens lauréats du FJE est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
full_Forum_Des_Jeunes_Entrepreneurs_Togolais_Troisi_me_EditionQue sont devenue les anciens lauréats du Forum des Jeunes entrepreneurs(FJE) au Togo?

Mme Cinan Lawson, ministre des postes et de l’économie numérique du pays, indique en quelques points, le parcours de quelques lauréats des éditions passés.

Sam Kodo (Lauréat 2013) 

  • inventeur de micro-ordinateurs rechargeables avec l’énergie solaire devenu directeur de l’entreprise « Infinite Loop », qu’il a pu créer grâce, en partie, au financement lié à son prix au Forum (2013) ;
  • finaliste en 2014 au Prix Anzisha (Afrique du Sud) qui récompense les meilleurs jeunes entrepreneurs d’Afrique (2014) ;
  • lauréat du Mandela Washington Fellowship 2015 (États-Unis) avec une récompense de $25.000 dollars dans le cadre du programme YALI Young African Leaders Initiative (2015).

Sika Nabiliou (Lauréate 2013)

  • étudiante en architecture, principale présentatrice, avec Esso-gnina Ouro-Akondo, du projet « Terres », une pompe à eau élue projet entrepreneurial de l’année (2013) ;
  • choisie comme intervenante à la prestigieuse conférence SwitchPoint (États-Unis) sur l’innovation (2014) ;
  • collaboratrice à l’Africaine d’Architecture et au Woelab (2015).

Sema Moutalib (lauréat 2013 et 2014)

  • co-créateur d’une solution d’irrigation agricole avec une pompe à eau conçue pour les pays d’Afrique, remporte le premier prix (2013) ;
  • créateur d’un navire nommé « Avenir » et remporte l’année suivante le prix de l’innovation numérique (2014) ;
  • inventeur féru de nouvelles technologies (2015).

 

Espérons vivement que les nouveaux lauréats continuent sur la même lancée.

Cet article Togo: que sont devenus les anciens lauréats du FJE est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Swaziland : Vers la fin du monopole de MTN ? http://www.techofafrica.com/swaziland-vers-la-fin-du-monopole-de-mtn/ Thu, 17 Dec 2015 11:52:57 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9450 Le gouvernement du Swaziland envisage de mettre fin au monopole que détient MTN sur le marché télécom du pays, depuis 1999, après la fermeture de la branche mobile de la société des postes et télécommunications de Swaziland (SPTC). Une kyrielle de lois (13 au total) viennent d’être mise par le gouvernement, sur la table du […]

Cet article Swaziland : Vers la fin du monopole de MTN ? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
1009600-Drapeau_du_SwazilandLe gouvernement du Swaziland envisage de mettre fin au monopole que détient MTN sur le marché télécom du pays, depuis 1999, après la fermeture de la branche mobile de la société des postes et télécommunications de Swaziland (SPTC).

Une kyrielle de lois (13 au total) viennent d’être mise par le gouvernement, sur la table du parlement.
Le parlement devrait les adopter en début de session, en février prochain.

Selon les confrères de la presse du Swaziland, qui ont consulté les nouveaux textes, elles prévoient l’ouverture du marché du mobile à d’autres opérateurs, pour une licence non-exclusive d’exploitation de 10 ans. Les entreprises retenues devront verser au gouvernement 5% de leur profit d’exploitation net comme royalties.

La direction de MTN dans le pays, qui compte presque 800 mille abonnés, dans un pays de moins de 1,2 millions d’habitants, n’a pas encore réagi à cette annonce.

Cet article Swaziland : Vers la fin du monopole de MTN ? est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo: #FET2015, les femmes tech’ en fête http://www.techofafrica.com/togo-les-femmes-tech-en-fete/ Wed, 16 Dec 2015 17:52:21 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9444 Plus que quelques jours pour s’inscrire à l’évènement #FET2015, les Femmes Tech’ en fête. #FET2015 est en réalité une journée de rencontre, d’échange et de partage avec les femmes dans les domaines technologiques ou qui utilisent les nouvelles technologies dans leur vie quotidienne et/ou professionnelle. Organisée par les Women Tech Makers (WTM-Lomé), les #FET2015  se tiendront le […]

Cet article Togo: #FET2015, les femmes tech’ en fête est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
150307_r14e7_sphere_femme-technologie_sn635Plus que quelques jours pour s’inscrire à l’évènement #FET2015, les Femmes Tech’ en fête.

#FET2015 est en réalité une journée de rencontre, d’échange et de partage avec les femmes dans les domaines technologiques ou qui utilisent les nouvelles technologies dans leur vie quotidienne et/ou professionnelle.

Organisée par les Women Tech Makers (WTM-Lomé), les #FET2015  se tiendront le samedi 19 décembre 2015 au Village du Bénin, dans l’enceinte du campus universitaire de Lomé à partir de 09h00 précise.

Un programme alléchant , comprenant conférences, débats, retours d’expériences (success stories), des panels entrepreneuriat et des mini-codelabs, est concocté pour les participantes.

 

Cet article Togo: #FET2015, les femmes tech’ en fête est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
RDC : Tigo soutient les blogueurs http://www.techofafrica.com/rdc-tigo-soutient-les-blogueurs/ Wed, 16 Dec 2015 17:31:53 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9441 Pour faciliter la vie digitale aux blogueurs en leur permettant de rester connectés partout et à tout moment, la filiale du groupe télécom Millicom International en RDC, Tigo a fait un don de de smartphones et de packages de communication, à 25 blogueurs de la ville de Kinshasa. Ce don marque pour Tigo RDC un […]

Cet article RDC : Tigo soutient les blogueurs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
TigoPour faciliter la vie digitale aux blogueurs en leur permettant de rester connectés partout et à tout moment, la filiale du groupe télécom Millicom International en RDC, Tigo a fait un don de de smartphones et de packages de communication, à 25 blogueurs de la ville de Kinshasa.

Ce don marque pour Tigo RDC un des points de sa vision qui consiste à faire bénéficier aux congolais d’un style de vie digitale effectif.

TIGO a également organisé un séminaire de formation à l’intention des blogueurs, pour  l’utilisation optimale de Facebook.

Il faut rappeler, que cette formation a été soutenue par Facebook, via son projet Internet.Org et le Ministère en charge des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de L’Information et Communication (PT&NTIC) du pays.

Tigo a profité de cette opportunité pour discuter avec ces internautes fins, sur leurs préoccupations, et recueillis leur besoins pour l’amélioration du réseau de l’opérateur.

Cet article RDC : Tigo soutient les blogueurs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Viber cherche des partenaires en Afrique http://www.techofafrica.com/viber-cherche-des-partenaires-en-afrique/ Wed, 16 Dec 2015 16:50:07 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9438 Une étude récente du groupe Xalam Analytics, l’unité de recherche de Heavy Reading en Afrique et au  Moyen-Orient, estime que l’achat d’un paquet de données et son utilisation avec Viber ou WhatsApp permet à consommateur africain de mobile à réaliser une économie de 40% à 99% sur le coût d’utilisation d’un service de télécommunication traditionnel. […]

Cet article Viber cherche des partenaires en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
viber1Une étude récente du groupe Xalam Analytics, l’unité de recherche de Heavy Reading en Afrique et au  Moyen-Orient, estime que l’achat d’un paquet de données et son utilisation avec Viber ou WhatsApp permet à consommateur africain de mobile à réaliser une économie de 40% à 99% sur le coût d’utilisation d’un service de télécommunication traditionnel.

Une étude qui conforte la crainte des opérateurs de téléphonie traditionnels en Afrique, face aux géants du 2.0 et de la voix sur IP, WhatsApp et Viber.

Mais la société Viber, propriétaire de l’application éponyme, semble avoir compris le défi. Nouer des partenariats solides avec les sociétés de télécommunications et les opérateurs télécoms, en Afrique.

Un partenariat qui viendrait  résoudre une fois pour de bon, le problème de blocage de cette application de VoIP par plusieurs sociétés télécoms qui y voient un concurrent déloyal, tout comme les autres applications que sont Whatsapp et Skype.

« nous sommes certainement ouverts à explorer les possibilités de partenariat avec des opérateurs de télécommunications dans les marchés africains» a indiqué récemment, Marc Hardy, directeur marketing de Viber dans une interview.

Cet article Viber cherche des partenaires en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange va créer un GNOC à Dakar http://www.techofafrica.com/orange-va-creer-un-gnoc-a-dakar/ Tue, 15 Dec 2015 22:34:49 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9575 Un centre commun d’exploitation de réseau (GNOC) sera mis en place dès le début de l’année par l’opérateur Orange, à Dakar au Sénégal Ce centre devrait servir conjointement les opérations des filiales du groupe français, présent au Sénégal, au Mali, en Guinée et en Guinée Bissau. L’infrastructure sera construite en collaboration avec les autres filiales […]

Cet article Orange va créer un GNOC à Dakar est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
logo orangeUn centre commun d’exploitation de réseau (GNOC) sera mis en place dès le début de l’année par l’opérateur Orange, à Dakar au Sénégal

Ce centre devrait servir conjointement les opérations des filiales du groupe français, présent au Sénégal, au Mali, en Guinée et en Guinée Bissau.

L’infrastructure sera construite en collaboration avec les autres filiales d’Orange du Cameroun, de Centrafrique, de Côte d’Ivoire, du Niger et de République démocratique du Congo, et permettra la mutualisation de l’activité d’exploitation de l’ensemble du cœur des réseaux et des plateformes de services des filiales Orange en Afrique subsaharienne.

Le centre commun d’exploitation de réseau d’Orange en Afrique sera construit en mode Build, Operate and Tranfer (BOT), indique un communiqué du groupe. Ceci devrait renforcer la compétitivité des filiales du groupe dans la sous-région.

Cet article Orange va créer un GNOC à Dakar est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Ouganda: Google amène le Wi-Fi public http://www.techofafrica.com/ouganda-google-amene-le-wi-fi-public/ Tue, 15 Dec 2015 21:59:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9570 Le géant américain Google a installé 120 hotzone, zones Wi-fi,  à Kampala la capitale ougandaise. Il s’agit d’offrir aux population de la capitale ougandaise un accès public à Internet rapide, de qualité et à faible coût. Le groupe américain envisage d’élargir le nombre de ces hotzone à travers 300 zones Wi-fi supplémentaires à déployer à travers le […]

Cet article Ouganda: Google amène le Wi-Fi public est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
googleLe géant américain Google a installé 120 hotzone, zones Wi-fi,  à Kampala la capitale ougandaise.

Il s’agit d’offrir aux population de la capitale ougandaise un accès public à Internet rapide, de qualité et à faible coût. Le groupe américain envisage d’élargir le nombre de ces hotzone à travers 300 zones Wi-fi supplémentaires à déployer à travers le pays.

Ces hot-zones sont déployés dans le cadre du projet Link de Google. Le projet doit permettre l’accès de tous à Internet de qualité et à moindre coût. Google a ainsi déployé de la fibre optique et espère faire profiter du réseauaux opérateurs télécoms pour améliorer leur connectivité.

L’offre de ce service par Google a été rendu possible grâce à un accord passé avec Roke Telkom.

Après Kampala en Ouganda, Google devrai prendre la direction d’Accra au Ghana qui sera la seconde ville du continent à bénéficier de ce projet.

 

Cet article Ouganda: Google amène le Wi-Fi public est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nouveau câble sous-marin de fibre optique construit par Liquid Telecom http://www.techofafrica.com/nouveau-cable-sous-marin-de-fibre-optique-construit-par-liquid-telecom/ Tue, 15 Dec 2015 20:25:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9580 Liquid Telecom, branche du groupe télécom zimbabwéen Econet Wireless International, fournisseur de connectivité large bande par fibre optique s’est lancé dans un projet de connexion de l’Afrique au Moyen-Orient à travers un nouveau câble sous-marin. C’est sa filiale Liquid Sea qui est chargée des travaux. Elle déploiera près de 10 000 kilomètres de câble depuis […]

Cet article Nouveau câble sous-marin de fibre optique construit par Liquid Telecom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre optique

Liquid Telecom, branche du groupe télécom zimbabwéen Econet Wireless International, fournisseur de connectivité large bande par fibre optique s’est lancé dans un projet de connexion de l’Afrique au Moyen-Orient à travers un nouveau câble sous-marin. C’est sa filiale Liquid Sea qui est chargée des travaux.

Elle déploiera près de 10 000 kilomètres de câble depuis l’Afrique du Sud jusqu’au Moyen-Orient, avec des avant-points en Europe.

Le nouveau câble sous-marin sera connecté au réseau panafricain de fibre optique terrestre de Liquid Telecom, permettant ainsi la fourniture d’un service de connectivité internationale fiable et abordable pour les pays sans littoral et ceux côtiers d’Afrique de l’’Est, Centrale et Australe.

Cet article Nouveau câble sous-marin de fibre optique construit par Liquid Telecom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun: Réorganisation de l’opérateur Camtel http://www.techofafrica.com/cameroun-la-ministre-des-postes-reclame-le-degraissage-de-camtel/ Sat, 12 Dec 2015 22:16:27 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9573 Camtel, l’opérateur télécoms public camerounais a récemment procédé à une réorganisation, suite à une requete de la nouvelle ministre des Postes et Télécoms,Minette Libom Li Likeng. L’entreprise qui comptait auparavant plus de 120 postes de directeurs, a du en supprimer plus de 30. Mais pas toujours suffisant selon la ministre, qui déplore les charges trop […]

Cet article Cameroun: Réorganisation de l’opérateur Camtel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
CamerounCamtel, l’opérateur télécoms public camerounais a récemment procédé à une réorganisation, suite à une requete de la nouvelle ministre des Postes et Télécoms,Minette Libom Li Likeng.

L’entreprise qui comptait auparavant plus de 120 postes de directeurs, a du en supprimer plus de 30. Mais pas toujours suffisant selon la ministre, qui déplore les charges trop élevés de l’opérateur historique des télécoms.

Selon des sources concordantes au sein de Camtel, un employé nommé à un poste de sous-directeur ou de directeur voit son salaire doublé automatiquement.

La multiplication des postes de direction, soutient leministère des Postes et Télécoms, contribue à fragiliser davantage la trésorerie de l’entreprise, qui n’est pas déjà très reluisante.

«Camtel et Campost devront désormais contribuer à renflouer les caisses de l’Etat et non à les délester comme c’est le cas depuis quelque temps», avait prévenu la nouvelle ministre lors de sa prise de contact

 

Cet article Cameroun: Réorganisation de l’opérateur Camtel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Yahoo Messenger renaît de ses cendres http://www.techofafrica.com/yahoo-messenger-renait-de-ses-cendres/ Fri, 04 Dec 2015 13:32:58 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9430 Yahoo vient d’annoncer le retour de sa jadis célèbre application de messagerie instantanée, Yahoo Messenger. Sous le poids de la concurrence sur un marché très dense depuis plusieurs années, Yahoo Messenger avait perdu du terrain par rapport à ses paires. C’est donc le retour au devant la scène de Yahoo Messenger, avec un ensemble d’outils […]

Cet article Yahoo Messenger renaît de ses cendres est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Yahoo vient d’annoncer le retour de sa jadis célèbre application de messagerie instantanée, Yahoo Messenger. Sous le poids de la concurrence sur un marché très dense depuis plusieurs années, Yahoo Messenger avait perdu du terrain par rapport à ses paires. C’est donc le retour au devant la scène de Yahoo Messenger, avec un ensemble d’outils notamment une application mobile pour Android et iOS, une version web ainsi qu’une intégration à sa messagerie Yahoo Mail. Yahoo profite de ce retour pour se mettre à niveau par rapport aux autres applications du domaine.

new_yahoo_messenger

Yahoo ne fait pas que « copier », la firme y va des ses petites innovations maison. D’abord les GIFs animés avec un moteur de recherche intégré qui propose des résultats depuis Tumblr (service racheté en 2013 pour environ 1 milliard de $). Aussi, Yahoo rajoute une fonctionnalité permettant de supprimer un message et ainsi le faire disparaître de tous les écrans de la conversation ainsi que l’ajout de photos et d’albums depuis Flickr (aussi racheté par Yahoo).

Et pour finir, Yahoo intègre la technologie Xobni qui permet une gestion intelligente des contacts.  » La nouvelle application est capable de garder en mémoire les relations qui vous lient à chacun de vos contacts et même entre vos contacts eux-mêmes, ce qui facilite largement la création de discussions groupées. « 

Yahoo revient très tardivement sur un marché presque saturé dans lequel Whatsapp (Facebook) et Facebook Messenger se taillent la part du lion, à côté d’autres applications comme Telegram qui jouent sur la sécurité. Il faudra donc beaucoup de travail à Yahoo pour parvenir à faire adopter la nouvelle mouture de sa messagerie instantanée.

Cet article Yahoo Messenger renaît de ses cendres est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nkeleo – L’application pour ne rater aucun événement autour de vous http://www.techofafrica.com/nkeleo-lapplication-pour-ne-rater-aucun-evenement-autour-de-vous/ Thu, 03 Dec 2015 22:51:24 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9412 Avec l’application Nkeleo, ne ratez plus aucun événement autour de vous. Cette application lancée cette semaine par la startup « Geek Nation » est née d’un concept simple : Réunir sur une même plateforme tout ce qui se fait en matière d’événements. Nkeleo, lisez « Noukèléo« , est disponible dans un premier temps sur Android, et ouverte au utilisateurs […]

Cet article Nkeleo – L’application pour ne rater aucun événement autour de vous est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Avec l’application Nkeleo, ne ratez plus aucun événement autour de vous. Cette application lancée cette semaine par la startup « Geek Nation » est née d’un concept simple : Réunir sur une même plateforme tout ce qui se fait en matière d’événements. Nkeleo, lisez « Noukèléo« , est disponible dans un premier temps sur Android, et ouverte au utilisateurs venant du Togo, du Bénin, du Sénégal et du Ghana.

Un concept simple

Nkeleo réunit sur une même plateforme tous les événements se déroulant autour de l’utilisateur. Ventes privées, fêtes, soirées, concerts, conférences, foires… bref tout ce qui se fait en matière d’événements. Un des points forts de l’application est la possibilité pour un utilisateur lambda d’ajouter un événement. Ce qui donne une dimension plus sociale à l’application. Dimension sociale qui, selon l’éditeur de l’application, sera au cœur des prochaines versions : possibilité de « liker » les événements, de les commenter et même de les noter, tout ceci en faisant interagir ses amis. nkeleo_affiche

Une équipe passionnée

L’équipe derrière cette application est une équipe composée de développeurs et de designers, réunis sous le label Geek Nation. Elle se définit d’ores et déjà comme une équipe de « codeurs sociaux ». L’ambition qu’ils affichent est de changer le quotidien des populations en mettant en place des applications et autres plateformes répondant aux problématiques locales. Nkeleo est donc leur première création et d’autres viendront s’ajouter à la liste … nous l’espérons.

Premiers retours

L’équipe s’est laissée tenter par un test rapide de l’application. Ce qui plaît à l’utilisateur est que l’application ne prend pas une trombe à démarrer, déjà un bon point. Ensuite les événements sont plutôt bien présentés, avec la possibilité de choisir sa ville. Nous aurions aimé que l’application propose d’utiliser la géolocalisation pour proposer des événements qui sont « vraiment » autour de l’utilisateur 🙂 .

Télécharger l'application sur Google Play Store
Télécharger l’application sur Google Play Store

N’hésitez pas à mettre en commentaires vos différents retours sur l’application 😉 

Cet article Nkeleo – L’application pour ne rater aucun événement autour de vous est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Centrafrique: difficultés chez Socatel http://www.techofafrica.com/9590-2/ Thu, 03 Dec 2015 02:00:41 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9590 Les travailleurs de la Société centrafricaine des télécommunications (Socatel) poursuivent leur mouvement de grève démarré depuis le mois de mai 2015. Ils réclament désormais 32 mois d’arriérés de salaire au gouvernement. A travers leurs syndicats, à savoir le Syndicat Autonome des Télécommunications (Synatel) et le Syndicat Chrétien des Travailleurs des Télécommunication (SCTT), ils avaient demandé […]

Cet article Centrafrique: difficultés chez Socatel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
reseau-sociaux-390x250Les travailleurs de la Société centrafricaine des télécommunications (Socatel) poursuivent leur mouvement de grève démarré depuis le mois de mai 2015.

Ils réclament désormais 32 mois d’arriérés de salaire au gouvernement. A travers leurs syndicats, à savoir le Syndicat Autonome des Télécommunications (Synatel) et le Syndicat Chrétien des Travailleurs des Télécommunication (SCTT), ils avaient demandé le paiement d’au moins cinq mois d’arriérés, avant l’arrivée du Pape François. Sans succès.

Ils ont demandé à l’Archevêque de Bangui, autorité religieuse locale très écoutée par le gouvernement, d’intervenir pour eux auprès de Catherine Samba-Panza, la Présidente de transition.

Pour le personnel de la Socatel, de plus en plus remonté contre l’opérateur historique et le gouvernement, le non-aboutissement de leur démarche signifiera un durcissement de leur mouvement de protestation et de revendication.

Cet article Centrafrique: difficultés chez Socatel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mali: Brouille sur la répartition du salaire social à Sotelma Malitel http://www.techofafrica.com/9589-2/ Thu, 03 Dec 2015 02:00:40 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9589 Le Syndicat des travailleurs de la Sotelma-Malitel (Stsm) et le Syndicat national des télécommunications (Syntel) ne s’entendent pas sur de la répartition des 10% de parts que détiennent les travailleurs de l’opérateur historique des télécommunications du Mali au sein de l’entreprise. Les deux syndicats s’accusent mutuellement de vouloir faire une répartition abusive. Le Stcm qui […]

Cet article Mali: Brouille sur la répartition du salaire social à Sotelma Malitel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
sotelma-societe-telecommunication-maliLe Syndicat des travailleurs de la Sotelma-Malitel (Stsm) et le Syndicat national des télécommunications (Syntel) ne s’entendent pas sur de la répartition des 10% de parts que détiennent les travailleurs de l’opérateur historique des télécommunications du Mali au sein de l’entreprise.

Les deux syndicats s’accusent mutuellement de vouloir faire une répartition abusive.

Le Stcm qui conteste la répartition faite par le Syntel, estime qu’elle est d’ailleurs inutile puisque les 10% de part en question promises par l’Etat ne sont même pas encore cédées.

Et puis, afin d’empêcher que soit prise en compte la répartition faite par le Syntel lorsque ces parts seront finalement cédées, Sayon Doumbia, le SGde  la Stcm a saisi le tribunal de grande instance de la commune II aux fins d’annulation de la procédure de répartition effectuée par Daouda Traoré, SG du Syntel.

Cet article Mali: Brouille sur la répartition du salaire social à Sotelma Malitel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le Gabon célèbre l’innovation dans le numérique. http://www.techofafrica.com/le-gabon-celebre-linnovation-dans-le-numerique/ Wed, 02 Dec 2015 13:11:43 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9514 Le pays d’Ali Bongo se prépare à célébrer, une grande messe du numérique et de l’innovation. L’évènement se tiendra les 14 au 18 décembre 2015 dans un hôtel prestigieux de Libreville. « Des conférences sur le numérique dans les divers secteurs de l’écosystème de l’Internet tels la cyber-sécurité, les ressources Internet, les noms de domaines, […]

Cet article Le Gabon célèbre l’innovation dans le numérique. est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
InnovationLe pays d’Ali Bongo se prépare à célébrer, une grande messe du numérique et de l’innovation. L’évènement se tiendra les 14 au 18 décembre 2015 dans un hôtel prestigieux de Libreville.

« Des conférences sur le numérique dans les divers secteurs de l’écosystème de l’Internet tels la cyber-sécurité, les ressources Internet, les noms de domaines, le réseautage, les innovations, l’inclusion numérique et financière, les infrastructures », vont meubler l’évènement, indique une source au ministère de l’Économie numérique et de la Poste du pays, organisatrice de l’évènement.

L’évènement, sera placé sous le thème : « Jeunesse et numérique, leviers de développement durable ».

Quelques deux milles visiteurs, simples curieux, ou passionnés, sont attendus.

Cet article Le Gabon célèbre l’innovation dans le numérique. est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Rwanda : Tigo fourni désormais la 4G à tous http://www.techofafrica.com/rwanda-tigo-fourni-desormais-la-4g-a-tous/ Wed, 02 Dec 2015 12:52:21 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9406 Tous les abonnés rwandais, de la filiale du groupe télécom luxembourgeois Millicom International Cellular, Tigo, peuvent désormais avoir accès à la technologie 4G. Depuis le lancement de la technologie 4G dans le pays , il y a plus de près de deux mois, l’opérateur, avait réservé l’utilisation de la 4G, a ces abonnés premium, qui […]

Cet article Rwanda : Tigo fourni désormais la 4G à tous est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
internet-4gTous les abonnés rwandais, de la filiale du groupe télécom luxembourgeois Millicom International Cellular, Tigo, peuvent désormais avoir accès à la technologie 4G.

Depuis le lancement de la technologie 4G dans le pays , il y a plus de près de deux mois, l’opérateur, avait réservé l’utilisation de la 4G, a ces abonnés premium, qui disposait du smartphone Samsung Ace J1.

Aujourd ‘hui, tous les autres abonnés, peuvent y accéder. « En tant que fournisseur leader des télécommunications et Internet au Rwanda, je suis ravi que nous ayons atteint cette étape importante », a indiqué le premier responsable de Tigo Rwanda, Tongai Maramba.

Il faut rappeler que pour bénéficier de la 4G, les abonnés de Tigo, devront bien évidemment disposer d’un terminal compatible avec la technologie 4G.

Cet article Rwanda : Tigo fourni désormais la 4G à tous est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : Ringo en quête de financement http://www.techofafrica.com/cameroun-ringo-en-quete-de-financement/ Wed, 02 Dec 2015 12:52:06 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9405 Le fournisseur d’accès Internet (FAI) du fonds d’investissement suisse Glenar, Ringo, installé depuis 7ans au Cameroun, a des difficultés financières. Les responsables du fonds d’investissement ont lancé récemment des discussions avec des partenaires, pour rassembler un peu plus de 5 milliards FCFA, de l’argent qui devrait servir à financer le plan d’investissement du FAI. En […]

Cet article Cameroun : Ringo en quête de financement est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
ringoLe fournisseur d’accès Internet (FAI) du fonds d’investissement suisse Glenar, Ringo, installé depuis 7ans au Cameroun, a des difficultés financières.

Les responsables du fonds d’investissement ont lancé récemment des discussions avec des partenaires, pour rassembler un peu plus de 5 milliards FCFA, de l’argent qui devrait servir à financer le plan d’investissement du FAI.

En effet, Ringo projette d’améliorer son réseau, pour rester à flot sur le marché camerounais, ou la concurrence entre les FAI est de plus en plus rude.

Il faut rappeller qu’en 2011, Ringo séduisait bien sur le marché camerounais, surtoutavec ses modems « Big box » et « Mbindi box », qui lui ont permis de glaner quelques 44 000 abonnés.

Cet article Cameroun : Ringo en quête de financement est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud: Une usine de fibre bientôt http://www.techofafrica.com/9588-2/ Tue, 01 Dec 2015 02:00:17 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9588 Yangtze Optical Fibre and Cable Co. Ltd (YOFC), une société chinoise de production de fibre optique et de câble, va mettresur pied une usine de production de fibre optique sur la zone économique spéciale du Dube Tradeport de Durban. Avec cette usine, YOFC  envisage de produire une longueur d’un million de kilomètres de fibre optique par […]

Cet article Afrique du Sud: Une usine de fibre bientôt est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre_optiqueYangtze Optical Fibre and Cable Co. Ltd (YOFC), une société chinoise de production de fibre optique et de câble, va mettresur pied une usine de production de fibre optique sur la zone économique spéciale du Dube Tradeport de Durban.

Avec cette usine, YOFC  envisage de produire une longueur d’un million de kilomètres de fibre optique par an. Avec  ses produits télécoms, la société chinoise espère séduire des clients dans la téléphonie mobile, la banque, les mines, etc.

L’entreprise investira près de 150 millions de rands (10 425 000 dollars), dans le projet.

La décision de YOFC d’installer une usine de fabrication de fibre optique découle du potentiel découvert en Afrique du Sud. Tous les opérateurs de téléphonie mobile sont engagés dans des chantiers pour améliorer l’accès des populations au très haut débit à domicile d’ici 2016.

 

Cet article Afrique du Sud: Une usine de fibre bientôt est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Algérie: nouveau directeur chez Mobilis http://www.techofafrica.com/algerie-nouveau-directeur-chez-mobilis/ Tue, 01 Dec 2015 00:29:25 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9585 Mohamed Habib, directeur général adjoint chargé du pôle commercial d’Algérie Télécom, vient de prendre la tête de  à la tête de Mobilis. Ingénieur diplômé d’USTHB Bab Ezzouar, Mohamed Habib a, entre autres, dirigé les grands comptes gouvernement et défense de Cisco pendant 8 années, avant de revenir au pays prêter main forte au management d’Algérie Télécom. Selon DIA […]

Cet article Algérie: nouveau directeur chez Mobilis est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
reseaux mobilesMohamed Habib, directeur général adjoint chargé du pôle commercial d’Algérie Télécom, vient de prendre la tête de  à la tête de Mobilis.

Ingénieur diplômé d’USTHB Bab Ezzouar, Mohamed Habib a, entre autres, dirigé les grands comptes gouvernement et défense de Cisco pendant 8 années, avant de revenir au pays prêter main forte au management d’Algérie Télécom.

Selon DIA Algérie, le site qui rapporte l’information, c’est dans la gestion de la crise causée en octobre dernier par la rupture du câble marinSea-Me-WE4, que ce cadre brillant se serait distingué et aurait suscité l’intérêt de la ministre des TIC, Imane Houda-Feraoun.

Cet article Algérie: nouveau directeur chez Mobilis est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Burkina Faso: Un cloud pour l’e-gouvernement http://www.techofafrica.com/burkina-faso-un-cloud-pour-le-gouvernement/ Fri, 27 Nov 2015 17:34:24 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9555 L’équipementier télécom Alcatel-Lucent va doter le Burkina Faso d’un réseau Cloud qui lui permettra de développer de nouveaux services publics numériques. L’infrastructure virtuelle qui doit répondre aux demandes futures en services numériques dans la santé, l’éducation, la justice, etc, sera déployée à Ouagadougou, la capitale, et dans cinq provinces du pays. C’est près de 400 […]

Cet article Burkina Faso: Un cloud pour l’e-gouvernement est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
burkina fasoL’équipementier télécom Alcatel-Lucent va doter le Burkina Faso d’un réseau Cloud qui lui permettra de développer de nouveaux services publics numériques.

L’infrastructure virtuelle qui doit répondre aux demandes futures en services numériques dans la santé, l’éducation, la justice, etc, sera déployée à Ouagadougou, la capitale, et dans cinq provinces du pays. C’est près de 400 immeubles dans 13 centres régionaux urbains qui seront alors connectés via 513 km de fibre optique.

Ce chantier qui doit démarrer en 2017 est le fruit d’un accord entre ministère du Développement de l’Économie Numérique et des Postes (MDENP) et Alcatel- Lucent.

Sa réalisation est le fruit d’un financement du gouvernement Danois à travers la Danida Business Finance Agency qui contribuera à hauteur de 30 millions d’euros (19,9 milliards Fcfa) avec une subvention directe de 15,5 millions d’euros (10 milliards Fcfa).

Cet article Burkina Faso: Un cloud pour l’e-gouvernement est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal: Un appel d’offre lancé pour la 4G http://www.techofafrica.com/senegal-un-appel-doffre-lance-pour-la-4g/ Wed, 25 Nov 2015 17:17:58 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9551 Le directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp) du Sénégal, Abdou Karim Sall, a annoncé le lancement, par le gouvernement, de l’appel à candidature pour l’attribution d’une licence 4G dans le pays. Le patron de l’organe de régulation des télécoms a précisé que ce processus, dans une première phase, est uniquement […]

Cet article Sénégal: Un appel d’offre lancé pour la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4GLe directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp) du Sénégal, Abdou Karim Sall, a annoncé le lancement, par le gouvernement, de l’appel à candidature pour l’attribution d’une licence 4G dans le pays. Le patron de l’organe de régulation des télécoms a précisé que ce processus, dans une première phase, est uniquement ouvert aux opérateurs télécoms déjà présents au Sénégal.

Selon Abdou Karim Sall, les avantages de la 4G sont multiples. « Le consommateur  sénégalais pourra ; à partir de son téléphone mobile ; bénéficier facilement des applications multimédias  dédiées à plusieurs usages (…) D’un point de vue plus général, la 4G aura des impacts positifs dans plusieurs secteurs économiques  et va contribuer fortement à la stratégie numérique de l’Etat », a-t-il expliqué.

Le lancement de la course pour la 4G au Sénégal  n’est que la suite logique de la phase d’expérimentation de cette technologie mobile, menée en 2014 par les sociétés télécoms Sonatel et Tigo de Millicom International Cellular.

Cet article Sénégal: Un appel d’offre lancé pour la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mauritanie: les opérateurs pas à la hauteur http://www.techofafrica.com/mauritanie-les-operateurs-pas-a-la-hauteur/ Tue, 24 Nov 2015 17:16:50 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9550 L’Autorité de régulation des télécommunications de Mauritanie (ARTM) a mis en demeure les opérateurs de téléphonie mobile Mauritel, filiale de Maroc Telecom, Mattel, filiale de Tunisie Telecom, et Chinguitel, filiale de Sudatel, pour la mauvaise qualité de la couverture réseau et du service offerte dans le pays. Pour le régulateur télécoms, les trois sociétés ont […]

Cet article Mauritanie: les opérateurs pas à la hauteur est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tunisie-telecom-mattel-l-economiste-maghrebinL’Autorité de régulation des télécommunications de Mauritanie (ARTM) a mis en demeure les opérateurs de téléphonie mobile Mauritel, filiale de Maroc Telecom, Mattel, filiale de Tunisie Telecom, et Chinguitel, filiale de Sudatel, pour la mauvaise qualité de la couverture réseau et du service offerte dans le pays.

Pour le régulateur télécoms, les trois sociétés ont violé les engagements contenus dans leur cahier de charges. Plusieurs villes du pays rencontrent des difficultés d’accès au réseau télécom.

Bien que toutes les sociétés soient fautives, certaines sont plus mal loties que d’autres.

C’est le cas de l’opérateur Mattel dont la qualité du réseau est jugée mauvaise dans douze villes alors que celle de Mattel est décriée dans quatre villes. Pour Chinguitel, la qualité du réseau mobile est critiquée dans trois villes et celle de son réseau fixe dans quatre villes.

Ces données sont tirées du rapport de mission de contrôle de la qualité de la couverture du réseau et de services télécoms offerte par les opérateurs de téléphonie mobile de Mauritanie durant la période du 02 septembre au 05 octobre 2015.

Cet article Mauritanie: les opérateurs pas à la hauteur est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Zimbabwe : du wi-fi à Harare http://www.techofafrica.com/zimbabwe-du-wi-fi-a-harare/ Mon, 23 Nov 2015 22:06:39 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9354 L’opérateur Liquid Telecom, a annoncé le déploiement de 200 bornes Wi-Fi à travers le Zimbabwé. Ces bornes dont la pluparts sont déployés dans la capitale Harare, seront installés dans des zones de forte affluence, tel que les centres commerciaux, les restaurants, les clubs de sport, les aéroports et les universités. « La mise à disposition de […]

Cet article Zimbabwe : du wi-fi à Harare est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Harare_SkylineL’opérateur Liquid Telecom, a annoncé le déploiement de 200 bornes Wi-Fi à travers le Zimbabwé.

Ces bornes dont la pluparts sont déployés dans la capitale Harare, seront installés dans des zones de forte affluence, tel que les centres commerciaux, les restaurants, les clubs de sport, les aéroports et les universités.

« La mise à disposition de l’accès Internet sans fil dans la capitale à travers le Wi-fi permettra de répondre non seulement aux besoins des populations, mais permettra également au réseau de Liquid Telecom d’être accessible n’importe où, faisant de la société un acteur incontournable des télécoms au Zimbabwe. » a indiqué Perpetua Chimeura, la chef de projet Wi-fi chez Liquid Telecom.

Il faut rappeler que le  taux de pénétration d’Internet au Zimbabwé est de 43¨%, ce qui laisse un marché inexploité encore énorme.

Cet article Zimbabwe : du wi-fi à Harare est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Transformation numérique d’ Etihad Airways grâce à IBM http://www.techofafrica.com/transformation-numerique-d-etihad-airways-grace-a-ibm/ Mon, 23 Nov 2015 22:04:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9353 La compagnie américaine, IBM spécialisée dans le matériel, les logiciels et les services informatiques, va fournir pour les dix prochaines années, les équipements nécéssaires à la transformation numérique de la compagnie Etihad Airways. En effet, Etihad Airways veut développer ses infrastructures et services de sécurité grâce à des plateformes hébergées en mode Cloud, améliorer l’expérience […]

Cet article Transformation numérique d’ Etihad Airways grâce à IBM est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
etihad airwaysLa compagnie américaine, IBM spécialisée dans le matériel, les logiciels et les services informatiques, va fournir pour les dix prochaines années, les équipements nécéssaires à la transformation numérique de la compagnie Etihad Airways.

En effet, Etihad Airways veut développer ses infrastructures et services de sécurité grâce à des plateformes hébergées en mode Cloud, améliorer l’expérience clients et réduire les coûts opérationnels. Un accord vient d’être signer avec l’équipementier américain dans ce sens.

Il inclut la création d’un centre de données géré par IBM qui hébergera l’ensemble des infrastructures, applications et opérations de la compagnie aérienne.

« Nous sommes persuadés que cette collaboration (avec IBM, ndlr) pourra renforcer notre expérience client et nous donner un important avantage concurrentiel », a signalé Robert Webb, le directeur informatique et technologique d’Etihad Airways.

Cet article Transformation numérique d’ Etihad Airways grâce à IBM est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Airtel se recycle dans la vente des tours http://www.techofafrica.com/airtel-se-recycle-dans-la-vente-des-tours/ Mon, 23 Nov 2015 22:04:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9352 Le groupe télécom indien Bharti Airtel a annoncé en début de semaine, une opération réussie, de vente de plus de 700 tours télécoms au Burkina Faso, au groupe Eaton Towers, leader mondial de la gestion d’infrastructures télécoms. Avec plus de 9000 tours déjà vendues dans huit pays, sur les près de 14 000 que possède […]

Cet article Airtel se recycle dans la vente des tours est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
tour-telecomLe groupe télécom indien Bharti Airtel a annoncé en début de semaine, une opération réussie, de vente de plus de 700 tours télécoms au Burkina Faso, au groupe Eaton Towers, leader mondial de la gestion d’infrastructures télécoms.

Avec plus de 9000 tours déjà vendues dans huit pays, sur les près de 14 000 que possède le groupe en Afrique, on dirait que l’opérateur est devenu plutôt un vendeur de tours télécoms.

Des opérations sont en cours dans plusieurs autres pays, pour céder les autres tours à d’autres gestionnaires, tels American Tower Co, IHS et Helios Towers.

Ces cessions ne seront pourtant pas suffisantes, pour payer l’énorme dette de plus de 9 milliards de dollars sous lequel croupit le groupe.

Cet article Airtel se recycle dans la vente des tours est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Appsafrica.com annonce les lauréats de son concours 2015 de l’innovation http://www.techofafrica.com/appsafrica-com-annonce-les-laureats-de-son-concours-2015-de-linnovation/ Fri, 20 Nov 2015 21:47:41 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9330 Les lauréats de l’édition 2015 du concours de l’innovation organisé par Appsafrica sont désormais connus. L’annonce a été faite cette semaine en Afrique du Sud. 10 participants se sont démarqués du lot, au cours de ce concours organisé par Appsafrica, qui est un portail dédié au mobile, aux développeurs d’applications, aux startups ainsi qu’aux différentes […]

Cet article Appsafrica.com annonce les lauréats de son concours 2015 de l’innovation est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les lauréats de l’édition 2015 du concours de l’innovation organisé par Appsafrica sont désormais connus. L’annonce a été faite cette semaine en Afrique du Sud. 10 participants se sont démarqués du lot, au cours de ce concours organisé par Appsafrica, qui est un portail dédié au mobile, aux développeurs d’applications, aux startups ainsi qu’aux différentes communautés technologiques à travers l’Afrique, oeuvrant depuis 2012.

appsafrica-2015-awards-winners
Crédit: techmoran.com

Voici donc la liste des 10 lauréats :

1. Disruptive Innovation – Opera’s Sponsored Web Pass (Nigéria)
2. Best Mobile Innovation – bookly (Afrique du Sud)
3. Non Data Mobile Innovation – GeoPoll (Kenya/Etats-Unis)
4. Best African App – Tuluntulu (Afrique du Sud)
5. Fintech Innovation –  VCpay (Afrique du Sud
6. Health Innovation– GiftedMom (Cameroun)
7. Educational Innovation – mPaper (Tanzanie)
8. Social Impact Award – codeX  (Afrique du Sud)
9. Best Entertainment – Gamsole  (Nigéria)
10. Women In Tech – Emefa Kpegba OMobileFunding  (Togo)

Les candidatures à cette édition 2015 sont venues de plus de 21 pays. Il faut remarquer la nette domination des pays anglophones dans ce résultat. Les initiatives francophones sont quant à elles à encourager.

Le concours était sponsorisé par Uber, Mobile Monday South Africa, Appsworld et Picup. Bonne continuation à tous les lauréats dans la concrétisation de leurs idées.

Cet article Appsafrica.com annonce les lauréats de son concours 2015 de l’innovation est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud: l’ICASA veut mettre de l’ordre http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-licasa-veut-mettre-de-lordre/ Fri, 20 Nov 2015 17:09:03 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9547 L’Autorité indépendante des communications d’Afrique du Sud (Icasa) a publié un communiqué dans lequel il met en garde les opérateurs de services télécoms qui lui doivent encore des arriérés de frais de licence. Dans cette note, le régulateur télécom explique à ces entreprises qu’elles encourent des sanctions si elles ne se conforment pas à leurs […]

Cet article Afrique du Sud: l’ICASA veut mettre de l’ordre est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
vodacom-rebrand-to-red-vodafone-560x429L’Autorité indépendante des communications d’Afrique du Sud (Icasa) a publié un communiqué dans lequel il met en garde les opérateurs de services télécoms qui lui doivent encore des arriérés de frais de licence.

Dans cette note, le régulateur télécom explique à ces entreprises qu’elles encourent des sanctions si elles ne se conforment pas à leurs obligations financières. Telkom, Vodacom, M-Net, Multisource, Vox Telecom, figurent dans la liste des opérateurs interpellés par l’Icasa. Toutes ont jusqu’à la fin du mois de novembre 2015 pour se mettre en règle.

Du côté des sociétés Telkom, Vodacom, M-Net, Multisource, Vox Telecom, l’on ne sait pas de quels arriérés parle le régulateur télécom. Vodacom souligne pour sa part être à jour dans le paiement de ses frais de licence, réglés en mars de chaque année.

Mais a ajouté tout de même qu’« il y a une petite note exceptionnelle pour les liaisons fixes que nous avons demandé en juillet 2015, qui sont encore à l’étude par l’Icasa. Nous attendons que l’Icasa nous envoie les factures y afférentes afin que nous puissions traiter le paiement ».

Cet article Afrique du Sud: l’ICASA veut mettre de l’ordre est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les lauréats du prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique 2015 sont connus http://www.techofafrica.com/les-laureats-du-prix-orange-de-lentrepreneur-social-en-afrique-2015-sont-connus/ Fri, 20 Nov 2015 13:36:38 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9323 Les lauréats du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique 2015 ont été annoncé cette semaine  , en Afrique du Sud, lors de la cérémonie des AfricaCom Awards au Cap. L’opérateur a récompensé, pour la 5ème année consécutive, trois projets innovants favorisant le développement africain. L’objectif est de stimuler les initiatives des entrepreneurs plaçant les […]

Cet article Les lauréats du prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique 2015 sont connus est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange, Prix de l'entrepreneur social

Les lauréats du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique 2015 ont été annoncé cette semaine  , en Afrique du Sud, lors de la cérémonie des AfricaCom Awards au Cap.

L’opérateur a récompensé, pour la 5ème année consécutive, trois projets innovants favorisant le développement africain. L’objectif est de stimuler les initiatives des entrepreneurs plaçant les technologies au service des besoins des populations d’Afrique.

Ouvert de mai à septembre, l’appel à candidatures a récolté plus de 600 projets innovants. Ces propositions illustraient le potentiel des télécommunications dans le développement du continent africain, dans les domaines aussi variés que la santé, l’agriculture, l’éducation ou encore l’énergie. Onze projets ont été présélectionnés par un jury composé d’experts Orange, de médias et d’institutions et présentés sur le portail Star Africa. Les trois lauréats ont reçu des bourses de 25 000, 15 000 et 10 000 euros et six mois d’accompagnement par des experts. Orange finance aussi le dépôt d’un brevet pour le premier prix.

Les projets récompensés cette année sont les suivants :

Le 1er prix est attribué à Bassita. La start-up égyptienne a inventé le concept du click-funding. Elle propose à des entreprises de soumettre leur projet social, culturel ou environnemental sur la plateforme Bassita. S’il atteint son objectif de clics sous forme de partages sur les réseaux sociaux, le projet obtient un don de la part d’un sponsor.

La start-up solidaire upOwa  remporte le 2ème prix. L’entreprise camerounaise a développé une solution solaire intelligente visant à offrir de l’électricité de qualité aux zones rurales de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale, non raccordées au réseau électrique.

Le 3ème prix est attribué à l’entreprise malienne myAgro / N’Ga Sene qui a développé une application mobile permettant aux fermiers d’acheter des graines et engrais de qualité et de bénéficier d’une formation agricole. MyAgro contribue à optimiser les productions agricoles et à améliorer les conditions de vie des agriculteurs.

Les internautes ont aussi massivement voté pour leur « Coup de Cœur » sur le portail StarAfrica.

Le projet marocain Kezakoo a été plébiscité avec 22 000 votes. Kezakoo est une plateforme de e-learning mettant gratuitement à disposition des internautes des contenus éducatifs (vidéos et documents scolaires) par l’intermédiaire des membres invités à partager leurs propres contenus avec la communauté.

Cet article Les lauréats du prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique 2015 sont connus est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Seychelles: Cable renforce son réseau http://www.techofafrica.com/9546-2/ Thu, 19 Nov 2015 17:08:49 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9546 La société Cable & Wireless Seychelles – spécialisée dans l’offre de services de téléphonie fixe et mobile, l’accès Internet et la télévision par Internet- principale concurrente d’Airtel dans le pays, a annoncé son acquisition par le groupe américain Liberty Global. L’acquisition est survenue à travers le rachat de sa maison- mère, Cable & Wireless Communication, […]

Cet article Seychelles: Cable renforce son réseau est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
belkin-cable-reseau-rj45-2mLa société Cable & Wireless Seychelles – spécialisée dans l’offre de services de téléphonie fixe et mobile, l’accès Internet et la télévision par Internet- principale concurrente d’Airtel dans le pays, a annoncé son acquisition par le groupe américain Liberty Global. L’acquisition est survenue à travers le rachat de sa maison- mère, Cable & Wireless Communication, pour la somme de 8,2 milliards de dollars en cash et actions.

Répondant à l’inquiétude que ce changement de main pourrait provoquer chez ses consommateurs, la société a tenu à les rassurer en leur expliquant que ses opérations continueront normalement.

Cable & Wireless Seychelles (C&WS) est présente aux Seychelles, petit archipel de l’Océan Indien de 93 000 habitants rattaché au continent africain, depuis 1893. C’est le plus ancien opérateur des télécommunications du pays. Airtel l’a rejoint en 1998.

A travers cette opération d’acquisition, le groupe Liberty Global, propriété du milliardaire américain John Malone, élargit son marché mondial en tant que câblo-opérateur. Il revendique un marché de 27 millions de clients dans 14 pays.

Cet article Seychelles: Cable renforce son réseau est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Congo: MTN récompensée pour son excellence http://www.techofafrica.com/congo-mtn-recompensee-pour-son-excellence/ Wed, 18 Nov 2015 17:01:11 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9544 Le FOTEEC a décerné à la société MTN Congo, le Trophée de l’Excellence des Entreprises Congolaises dans le secteur des Télécommunications. Organisée par la Direction Générale de l’Economie et l’Association Idée, la première édition du Forum et Trophées d’Excellence des Entreprises Congolaises (FOTEEC) s’est tenue à Brazzaville du  sous le patronage du ministre du Plan […]

Cet article Congo: MTN récompensée pour son excellence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN-afrique-du-sudLe FOTEEC a décerné à la société MTN Congo, le Trophée de l’Excellence des Entreprises Congolaises dans le secteur des Télécommunications.

Organisée par la Direction Générale de l’Economie et l’Association Idée, la première édition du Forum et Trophées d’Excellence des Entreprises Congolaises (FOTEEC) s’est tenue à Brazzaville du  sous le patronage du ministre du Plan et de l’Intégration.

C’est une initiative de la Direction Générale de l’Economie et de l’Association Idée en vue d’encourager « les entreprises installées au Congo, à l’excellence, dans un contexte économique national fortement tributaire des enjeux mondiaux caractérisés, entre autres, par l’instabilité et la compétitivité ; identifier et primer les entreprises les plus performantes, les plus innovantes et créatrices d’emplois ; promouvoir la création d’entreprises et la diversification de l’économie nationale et primer les meilleurs entrepreneurs (managers). »

« c’est une invitation pour nous à redoubler d’efforts, afin que nous continuons à satisfaire les parties prenantes de notre entreprise », a indiqué Djibril OUATTARA, CEO de MTN Congo.

Cet article Congo: MTN récompensée pour son excellence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Interconnexion de l’Algérie et de la Tunisie grâce à fibre optique http://www.techofafrica.com/interconnexion-de-lalgerie-et-de-la-tunisie-grace-a-fibre-optique/ Tue, 17 Nov 2015 19:56:36 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9313 Les ministres des TIC de la Tunisie et de l’Algérie sont tombés d’accord pour un renforcement des capacités de la fibre optique qui relie les deux pays depuis 2013 à Taref, zone frontalière entre les deux pays. Ce renforcement de capacités, « va permettre une connexion directe sans passer par d’autres points de transit », […]

Cet article Interconnexion de l’Algérie et de la Tunisie grâce à fibre optique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
o-TUNISIE-ALGRIE-facebook

Les ministres des TIC de la Tunisie et de l’Algérie sont tombés d’accord pour un renforcement des capacités de la fibre optique qui relie les deux pays depuis 2013 à Taref, zone frontalière entre les deux pays.

Ce renforcement de capacités, « va permettre une connexion directe sans passer par d’autres points de transit », entre Tunisie Telecom et Algérie Telecom.

Cela devrait constituer une garantie de continuité du trafic Internet international en cas de panne sur les câbles sous-marins de fibres optiques auxquels est déjà connecté l’Algérie, comme cela a été le cas avec le Sea-Me-We 4 dont les travaux de réparation sont achevés.

Les ministres Noomène El Fehri et Houda Imane Feraoun se sont aussi entendus sur une cohérence dans les tarifications d’appel vers l’une et l’autre destination, il s’agira d’harmoniser globalement les tarifs roaming pour faciliter les communications de leurs ressortissants installés dans ces deux pays.

Cet article Interconnexion de l’Algérie et de la Tunisie grâce à fibre optique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud: Telkom renonce à acquérir Cell C http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-telkom-renonce-a-acquerir-cell-c/ Tue, 17 Nov 2015 16:22:47 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9537 L’opérateur télécom Telkom a annoncé son abandon des négociations avec le groupe Oger Telecom, basé à Dubai, pour l’acquisition de l’opérateur de téléphonie mobile Cell C. Telkom justifie cet abandon des discussions par l’incapacité des deux parties à parvenir à un accord sur la valeur des 75% d’Oger Telecom dans Cell C. Devant cette incapacité à tomber […]

Cet article Afrique du Sud: Telkom renonce à acquérir Cell C est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Telkom-logoL’opérateur télécom Telkom a annoncé son abandon des négociations avec le groupe Oger Telecom, basé à Dubai, pour l’acquisition de l’opérateur de téléphonie mobile Cell C.

Telkom justifie cet abandon des discussions par l’incapacité des deux parties à parvenir à un accord sur la valeur des 75% d’Oger Telecom dans Cell C. Devant cette incapacité à tomber d’accord, les deux parties ont décidé de mettre un terme aux négociations.

Depuis le mois de septembre 2015, Telkom discutait avec Oger Telecom pour acquérir ses 75% de part dans Cell C, troisième plus gros opérateur télécoms d’Afrique du Sud en termes de part de marché, à un montant n’excédant par la somme de 18 milliards de rands (1,35 milliard de dollars).

Face aux réticences d’Oger Telecom, Telkom a même revu légèrement à la hausse ce prix, démontrant ainsi l’importance qu’il accordait à cette acquisition de Cell C.

Pour Telkom, l’acquisition de Cell C aurait été un atout stratégique sur le long terme.

Cet article Afrique du Sud: Telkom renonce à acquérir Cell C est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tanzanie: la 4G arrive à Arusha http://www.techofafrica.com/tanzanie-la-4g-arrive-a-arusha/ Sat, 14 Nov 2015 18:57:59 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9497 L’opérateur de téléphonie mobile Tigo, filiale de Millicom International Cellular, poursuit son chantier de déploiement du très haut débit à travers la Tanzanie. L’entreprise télécom a annoncé le lancement de la 4G dans la ville d’Arusha, conformément au programme arrêté lors de l’introduction de cette technologie mobile sur le marché tanzanien en avril 2015. Après […]

Cet article Tanzanie: la 4G arrive à Arusha est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4G-Meditel-haute-debit-internetL’opérateur de téléphonie mobile Tigo, filiale de Millicom International Cellular, poursuit son chantier de déploiement du très haut débit à travers la Tanzanie. L’entreprise télécom a annoncé le lancement de la 4G dans la ville d’Arusha, conformément au programme arrêté lors de l’introduction de cette technologie mobile sur le marché tanzanien en avril 2015. Après Arusha, Tigo prévoit de porter également son réseau 4G dans les villes de Dodoma, Morogoro, Moshi, Mwanza et Tanga d’ici la fin de l’année.

D’après David Zacharia, le directeur de la Data et des appareils chez Tigo, la ville d’Arusha a été choisie pour accueillir la 4G parce qu’elle abrite plusieurs organismes internationaux, de plus, c’est un grand centre touristique. Les travailleurs étrangers, locaux et les touristes qui désirent donc accéder à une connectivité de haute qualité pour effectuer leurs tâches professionnelles, communiquer avec leurs bases ou encore leur famille, peuvent ainsi jouir d’une expérience client améliorée.

Cet article Tanzanie: la 4G arrive à Arusha est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal : Bientôt une usine de fibre optique http://www.techofafrica.com/senegal-bientot-une-usine-de-fibre-optique/ Sat, 14 Nov 2015 18:54:20 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9495 Le Sénégal abritera la première usine de fabrication de fibre optique du pays, en 2016. Un accord relatif à la mise en place de cette infrastructure a été signée entre Yaya Abdoul Kane, le ministre des Postes et des Télécommunications, représentant le gouvernement sénégalais, l’Association pour le développement de l’industrie photonique de la Corée du […]

Cet article Sénégal : Bientôt une usine de fibre optique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre-optique1Le Sénégal abritera la première usine de fabrication de fibre optique du pays, en 2016.

Un accord relatif à la mise en place de cette infrastructure a été signée entre Yaya Abdoul Kane, le ministre des Postes et des Télécommunications, représentant le gouvernement sénégalais, l’Association pour le développement de l’industrie photonique de la Corée du Sud (KAPID) et l’Institut de recherche sur l’électronique et les télécommunications (ETRI).

Avec cet atout technique dans sa manche, le Sénégal n’aura plus à importer la fibre optique à un coût trop élevé. Il « pourra en disposer à moindre coût, puisqu’elle sera fabriquée sur place. Ce qui permettra d’aller vers la large bande avec la couverture du territoire national », s’est réjouit Yaya Abdul Kane.

Une usine de fabrication de fibre optique, c’est véritablement une aubaine pour le pays qui est résolument engagé à apporter le très haut débit à sa population, partout où elle se trouve, à moindre coût, pour susciter la croissance nationale par le secteur des technologies de l’information et de la communication.

Cet article Sénégal : Bientôt une usine de fibre optique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal : les ménages payent la TNT au prix fort http://www.techofafrica.com/senegal-les-menages-payent-la-tnt-au-prix-fort/ Sat, 14 Nov 2015 13:53:25 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9269 Selon des constats effectués sur le terrain à Dakar, les équipements de réception de la Télévision numérique terrestre (TNT), ne sont pas vendues aux prix officiels, fixés par le gouvernement. Le décodeur coûte entre 12 000 et 13 000 FCFA au lieu de 10 000 FCFA. Quant à l’antenne râteau qui complète le dispositif, il […]

Cet article Sénégal : les ménages payent la TNT au prix fort est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
tnt-franceSelon des constats effectués sur le terrain à Dakar, les équipements de réception de la Télévision numérique terrestre (TNT), ne sont pas vendues aux prix officiels, fixés par le gouvernement.

Le décodeur coûte entre 12 000 et 13 000 FCFA au lieu de 10 000 FCFA. Quant à l’antenne râteau qui complète le dispositif, il est vendu jusqu’à 11 000 FCFA au lieu du prix officiel de 6500 FCFA.

Cette situation a été portée à la connaissance du Comité national de pilotage du passage de l’analogie au numérique (Contan). Le comité, pointe du doigt l’Etat et la société Excaf Telecom qui est chargé de la mise en place technique de la TNT au Sénégal.

Il faut rappeler, que les équipements de TNT, sont indispensables pour pouvoir recevoir de manière qualitative, les chaines de télévision.

Cet article Sénégal : les ménages payent la TNT au prix fort est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigéria : MTN dans la tourmente http://www.techofafrica.com/nigeria-mtn-dans-la-tourmente/ Sat, 14 Nov 2015 13:51:00 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9268 Le titre MTN est dans le rouge sur le Johannesburg Stock Exchange (JSE), le marché financier sud-africain,  après l’annonce d’une amende de 5,2 milliards $, infligé par le régulateur des télécommunications au Nigéria à la filiale du groupe sur place. L’amende infligé par la NCC(régulateur nigérian) à MTN, est due à la non suspension sur […]

Cet article Nigéria : MTN dans la tourmente est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
mtn-nigeriaLe titre MTN est dans le rouge sur le Johannesburg Stock Exchange (JSE), le marché financier sud-africain,  après l’annonce d’une amende de 5,2 milliards $, infligé par le régulateur des télécommunications au Nigéria à la filiale du groupe sur place.

L’amende infligé par la NCC(régulateur nigérian) à MTN, est due à la non suspension sur le réseau, dans les délais, de l’abonnement des clients non enregistrés.

La commission Nationale des Communications au Nigéria a estimé que MTN Nigeria devrait payer 1000 $ pour chacun des 5,1 millions d’abonnés qui auraient dû être déconnectés au plus tard à la fin du mois d’août dernier.

Une amende jugée trop lourde, et qui représente presque trois fois, la somme déjà investie par le groupe dans le pays. La filiale nigériane de MTN a annoncé avoir ouvert des négociations avec le régulateur.

Une chose est certaine, avec plus de 60 millions d’abonnés, MTN qui est le premier opérateur du Nigéria pourra obtenir une baisse subséquence de cette somme, face à une NCC pourtant jugée très rigide.

Cet article Nigéria : MTN dans la tourmente est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
E-commerce : Souq s’allie à Mpesa http://www.techofafrica.com/e-commerce-souq-sallie-a-mpesa/ Fri, 13 Nov 2015 18:19:10 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9492 Le site arabe de commerce en ligne souq.com a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec l’opérateur de téléphonie mobile Vodafone Egypt. A travers lui, les visiteurs de souq.com pourront effectuer leur achat depuis chez eux, directement en ligne, soit par le service Mobile Money M-Pesa, offert par la filiale égyptienne du groupe télécom britannique […]

Cet article E-commerce : Souq s’allie à Mpesa est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
e-Commerce Latptop ComputerLe site arabe de commerce en ligne souq.com a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec l’opérateur de téléphonie mobile Vodafone Egypt.

A travers lui, les visiteurs de souq.com pourront effectuer leur achat depuis chez eux, directement en ligne, soit par le service Mobile Money M-Pesa, offert par la filiale égyptienne du groupe télécom britannique Vodafone.

En s’alliant à Vodafone Egypt pour intégrer leur système de paiement aux différentes méthodes de règlement d’achat valables à son niveau, souq.com voudrait élargir le nombre de personnes qui peuvent effectuer des courses sur sa plateforme marchande.

D’après souq.com, ce partenariat cadre avec la vision de développement de l’Egypte à l’horizon 2020 par les TIC : une société numérique, le développement de l’industrie des TIC, la transformation du commerce en ligne et l’instauration de l’Egypte comme carrefour numérique mondial.

Dans un marché TIC dominé à 70% par une jeunesse férue de TIC, souq.com et Vodafone Egypt pensent que le développement du commerce en ligne devrait susciter un accroissement du taux d’appropriation de l’Internet en Egypte.

Cet article E-commerce : Souq s’allie à Mpesa est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Caterpillar forme des techniciens pour l’Afrique http://www.techofafrica.com/caterpillar-forme-des-techniciens-pour-lafrique/ Fri, 13 Nov 2015 18:19:07 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9491 Caterpillar, le groupe industriel américain spécialisé dans la fabrication de machines pour les domaines de la construction, des mines et de la forêt, a annoncé le lancement d’une plateforme d’e-learning destinée à tous ceux qui veulent devenir technicien en équipement au Nigeria, au Mozambique et en République démocratique du Congo. Le projet baptisé « technicien […]

Cet article Caterpillar forme des techniciens pour l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Asus-Transformer-Book-TrioCaterpillar, le groupe industriel américain spécialisé dans la fabrication de machines pour les domaines de la construction, des mines et de la forêt, a annoncé le lancement d’une plateforme d’e-learning destinée à tous ceux qui veulent devenir technicien en équipement au Nigeria, au Mozambique et en République démocratique du Congo.

Le projet baptisé « technicien pour l’Afrique », mettra à la disposition des inscrits un programme de formation technique soldé par l’obtention d’un certificat d’aptitude.

Maurice Manders, le directeur de l’apprentissage et du développement chez Caterpillar, par ailleurs chef du projet « technicien en Afrique »,  justifie le lancement de ce programme de formation au regard du manque de techniciens constaté en Afrique.

Parfois,  pour certains chantiers, même ceux initié par les gouvernements locaux, les maître- d’œuvre sont obligés de faire venir la main d’œuvre qualifié d’ailleurs pour respecter les délais. « Ils sont nombreux ceux qui sortent du système scolaire et sont incapables d’intégrer le marché du travail parce qu’ils n’ont pas suffisamment reçu de connaissances techniques quand ils quittent l’école.

Accessible en français, anglais et portugais, la plateforme numérique d’apprentissage de Caterpillar renferme 18 modules d’enseignement technique sur la sécurité et les systèmes fondamentaux de base comme électriques, hydrauliques et groupe motopropulseur.

Cet article Caterpillar forme des techniciens pour l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Résultats en baisse chez Airtel Afrique http://www.techofafrica.com/resultats-en-baisse-chez-airtel-afrique/ Thu, 12 Nov 2015 22:42:01 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9258 La branche africaine du groupe télécom indien Bharti Airtel affiche une performance trimestrielle mitigée, à l’avant dernier trimestre de 2015, avec un accroissement de sa perte nette, qui est passée de 124 millions de dollars à 170 millions de dollars. Mais selon Christian de Faria, le président directeur général d’Airtel Afrique, « la performance de l’entreprise […]

Cet article Résultats en baisse chez Airtel Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
africa_middle_east_map_trueLa branche africaine du groupe télécom indien Bharti Airtel affiche une performance trimestrielle mitigée, à l’avant dernier trimestre de 2015, avec un accroissement de sa perte nette, qui est passée de 124 millions de dollars à 170 millions de dollars.

Mais selon Christian de Faria, le président directeur général d’Airtel Afrique, « la performance de l’entreprise s’est vue améliorée « avec une croissance sous-jacente du chiffre d’affaires de 5,1%, le plus élevé des quatre derniers trimestres ». Celui-ci intègre sans doute à son calcul, la cession des tours télécoms qui a déjà rapporté environ 1,7 milliards de dollars à l’opérateur indien.

Le bilan est somme toute mitigé, quand on prend l’axe consommation, où revenu moyen par utilisateur (Arpu) global en Afrique de la voix  a connu un recul conséquent, passant de 4,7 dollars à 4,3 dollars.

 

Cet article Résultats en baisse chez Airtel Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc Telecom croît grâce à ces filiales africaines http://www.techofafrica.com/maroc-telecom-croit-grace-a-ces-filiales-africaines/ Thu, 12 Nov 2015 22:19:54 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9259 Les filiales africaines de l’opérateur télécom marocain, Itissalat Al-Maghrib (Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Gabon, Niger, Centrafrique et Prestige Telecom qui fournit des services IT à ces dernières), dopent le chiffre d’affaire de l’opérateur plus connu sous le nom de Maroc Telecom. En effet, au troisième trimestre de 2015, les filiales ont permis au chiffre d’affaires […]

Cet article Maroc Telecom croît grâce à ces filiales africaines est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MarocTelecom1Les filiales africaines de l’opérateur télécom marocain, Itissalat Al-Maghrib (Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Gabon, Niger, Centrafrique et Prestige Telecom qui fournit des services IT à ces dernières), dopent le chiffre d’affaire de l’opérateur plus connu sous le nom de Maroc Telecom.

En effet, au troisième trimestre de 2015, les filiales ont permis au chiffre d’affaires de Maroc Telecom à l’international, de croitre de plus de 60,3%. Cette performance a positivement impacté le chiffre d’affaires consolidé, qui s’est hissé à 25,5 milliards de dirhams, en hausse de 16,6% par rapport à 2014.

Malgré ces chiffres en hausse, le groupe a indiqué une légère baisse du résultat net due aux nombreux investissements consentis par le groupe pour l’acquisition et l’intégration des nouvelles filiales.

«Ces résultats traduisent le succès de nos offres sur nos marchés en Afrique subsaharienne, ainsi que la pertinence de notre stratégie de différenciation par la performance et la qualité de nos infrastructures réseaux.», a commenté Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom.

Cet article Maroc Telecom croît grâce à ces filiales africaines est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigéria : les téléchargements mobiles propulsent l’ industrie musicale http://www.techofafrica.com/nigeria-les-telechargements-mobiles-propulsent-l-industrie-musicale/ Thu, 12 Nov 2015 22:08:00 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9256 L’ industrie musicale au Nigéria dépasse désormais les 150 millions$ de revenus annuels grâce aux téléchargements mobiles. Un chiffre avancé en début de semaine par le directeur général de la société Entertainment Management Co, Sam Onyemelukwe. Une manne financière, qui avantage, les artistes musiciens qui assurent désormais la vente de leurs œuvres par internet. L’opérateur […]

Cet article Nigéria : les téléchargements mobiles propulsent l’ industrie musicale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
nigeria-music-industry-620x400L’ industrie musicale au Nigéria dépasse désormais les 150 millions$ de revenus annuels grâce aux téléchargements mobiles. Un chiffre avancé en début de semaine par le directeur général de la société Entertainment Management Co, Sam Onyemelukwe.

Une manne financière, qui avantage, les artistes musiciens qui assurent désormais la vente de leurs œuvres par internet.

L’opérateur télécom, a mis en place un service appelé « Caller Tunes », pour la souscription aux sonneries, qui dispose d’un répertoire de plus de 12 000 chansons. En l’espace de quelques années, « Callers Tunes » est devenu le plus grand distributeur de musique au Nigéria.

D’autres services spécialisés, notamment les plateformes de téléchargement Spotify et Apple Music font également des chiffres d’affaires conséquents.

« Les Nigérians étaient déjà prêts à consommer leur musique, mais avant ils n’y avaient pas accès, tout simplement », explique D’banj, un artiste local.

Cet article Nigéria : les téléchargements mobiles propulsent l’ industrie musicale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mali : « Dix innovations » chez Malitel http://www.techofafrica.com/mali-dix-innovations-chez-malitel/ Wed, 11 Nov 2015 22:37:29 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9232 Gamme Bambali, Doublement de débit ADSL, contrôle parental, mobile wifi, Web To SMS, Forfaits Douman, Grati plus, I Ta Do, Kibaru et Activation. C’est la liste des dix innovations que l’opérateur de téléphonie mobile leader au Mali, Malitel propose désormais à ses abonnés. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse, en début […]

Cet article Mali : « Dix innovations » chez Malitel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
ban_malitel_270-180_gGamme Bambali, Doublement de débit ADSL, contrôle parental, mobile wifi, Web To SMS, Forfaits Douman, Grati plus, I Ta Do, Kibaru et Activation. C’est la liste des dix innovations que l’opérateur de téléphonie mobile leader au Mali, Malitel propose désormais à ses abonnés.

L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse, en début de mois, par l’opérateur.

« Ces nouveaux produits permettront aux familles et aux professionnels de communiquer librement et de façon illimitée » indique le directeur  général de Malitel, Mohamed Morchid.

Les dix nouvelles offres de la société télécom visent à faciliter le quotidien des consommateurs, lesquels sont de plus en plus exigeants et demandeurs de solutions de qualité à des prix abordables, sur un marché encore en pleine expansion, et où la concurrence est rude.

Les abonnés de Malitel pourront accéder à tous ses services, grâce à une seule carte SIM.

Cet article Mali : « Dix innovations » chez Malitel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Smart Africa : un projet pour interconnecter l’Afrique http://www.techofafrica.com/smart-africa-un-projet-pour-interconnecter-lafrique/ Wed, 11 Nov 2015 22:29:19 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9231 Né en 2013, lors du sommet Transform Africa, la rencontre internationale sur le développement de l’Afrique par les technologies de l’information et de la communication, Smart Africa est un projet de construction d’une infrastructure télécom clé en Afrique sub-saharienne, porté par le Burkina Faso, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal, le […]

Cet article Smart Africa : un projet pour interconnecter l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
00Né en 2013, lors du sommet Transform Africa, la rencontre internationale sur le développement de l’Afrique par les technologies de l’information et de la communication, Smart Africa est un projet de construction d’une infrastructure télécom clé en Afrique sub-saharienne, porté par le Burkina Faso, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal, le Soudan du Sud, le Tchad et l’Ouganda.

Ces neuf pays forment le Smart Africa Alliance, et leur objectif est de connecter ces différents pays à Internet.

Selon le Premier ministre rwandais Anastase Murekezi, président du conseil ministériel de la Smart Africa Alliance, l’Afrique a besoin d’environ 300 milliards de dollars pour investir dans les TIC et s’imposer comme un continent « smart ».

Le malien Hamadou Touré, ancien secrétaire général de l’Union Internationale des télécommunications (UIT), a été désigné pour présider le projet pour les cinq prochaines années.

Cet article Smart Africa : un projet pour interconnecter l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Gabon Telecom lance la voix haute définition http://www.techofafrica.com/gabon-telecom-lance-la-voix-haute-definition/ Wed, 11 Nov 2015 22:28:43 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9230 HD Voice, Meilleur confort, voix haute définition,… les abonnés de Gabon Telecom, sont gâtés en cette fin d’année. L’opérateur a amélioré considérablement ses services, pour se positionner comme « premier opérateur dans la sous-région Afrique Centrale» Avec la technologie «HD Voice », dont la société s’est équipée récemment, le confort de dialogue des consommateurs sera […]

Cet article Gabon Telecom lance la voix haute définition est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
HD-voiceHD Voice, Meilleur confort, voix haute définition,… les abonnés de Gabon Telecom, sont gâtés en cette fin d’année. L’opérateur a amélioré considérablement ses services, pour se positionner comme « premier opérateur dans la sous-région Afrique Centrale»

Avec la technologie «HD Voice », dont la société s’est équipée récemment, le confort de dialogue des consommateurs sera relevé. Les abonnés pourront jouir d’«une qualité de son exceptionnelle, même dans un environnement bruyant, indique un communiqué de Gabon Telecom.  Grâce à la voix haute définition sur téléphone mobile, la conversation devient si claire que les correspondants ont l’impression de se trouver à proximité», selon le communiqué.

La mise sur le marché de la voix HD par Gabon Telecom est la conséquence des critiques émises sur la mauvaise qualité de service de tous les opérateurs télécoms, formulées par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), le régulateur télécom du Gabon.

Cet article Gabon Telecom lance la voix haute définition est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal : les députés disent non à Orange http://www.techofafrica.com/senegal-les-deputes-disent-non-a-orange/ Tue, 10 Nov 2015 18:08:34 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9488 Les députés de la République du Sénégal étaient réunis à l’Assemblée Nationale pour voter le budget du ministère des postes et télécommunications. Au cours de ces assises, une partie d’entre eux a demandé à l’Etat de ne pas renouveler le contrat de concession du groupe télécom Orange avec la Société nationale des télécommunications Sonatel, censé […]

Cet article Sénégal : les députés disent non à Orange est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sonate-OrangeLes députés de la République du Sénégal étaient réunis à l’Assemblée Nationale pour voter le budget du ministère des postes et télécommunications.

Au cours de ces assises, une partie d’entre eux a demandé à l’Etat de ne pas renouveler le contrat de concession du groupe télécom Orange avec la Société nationale des télécommunications Sonatel, censé prendre fin en 2016.

Ces députés estiment que Sonatel, malgré son gabarit d’opérateur historique et leader du marché télécom, pêche par plusieurs défauts.

Mauvaise qualité de service, faible couverture réseau, nombreuses pannes réseau, cherté de la connexion Internet sont entre autres les griefs soulevés par les parlementaires.

Des reproches qui font d’ailleurs également l’objet de plusieurs appels au boycott lancé depuis deux mois par les consommateurs mécontents.

Cet article Sénégal : les députés disent non à Orange est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Guinée : Gemalto s’occupe de la liste électorale http://www.techofafrica.com/guinee-gemalto-soccupe-de-la-liste-electorale/ Tue, 10 Nov 2015 18:08:31 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9487 Le leader mondial de la sécurité numérique Gemalto a annoncé, avoir assuré la modernisation complète du registre électoral en Guinée. Gemalto, qui a été mandaté par  la Commission électorale nationale indépendante guinéenne (CENI), a précisé avoir mené ce chantier en utilisant des kits portables d’inscription biométrique des citoyens déployés jusque dans les régions les plus reculés […]

Cet article Guinée : Gemalto s’occupe de la liste électorale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
1506-29798-congo-un-5eme-reseau-de-fraude-telecom-demantele-par-l-arpce-a-brazzaville_L
Le leader mondial de la sécurité numérique Gemalto a annoncé, avoir assuré la modernisation complète du registre électoral en Guinée.

Gemalto, qui a été mandaté par  la Commission électorale nationale indépendante guinéenne (CENI), a précisé avoir mené ce chantier en utilisant des kits portables d’inscription biométrique des citoyens déployés jusque dans les régions les plus reculés du pays.

Au total, 5000 opérateurs ont été engagés et formés pour piloter l’enrôlement des électeurs dans le pays et à l’étranger.

Gemalto a également fourni  à la CENI une solution de suivi comprenant un Système de vérification automatique des empreintes digitales (ou AFIS pour Automatic Fingerprint Identification System), afin de garantir l’inscription unique et vérifiable des citoyens.

Les données personnelles et biométriques collectées ont été regroupées pour créer un registre électoral national sans doublon.

Cet article Guinée : Gemalto s’occupe de la liste électorale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo: les abonnés doivent obligatoirement s’identifier http://www.techofafrica.com/togo-les-abonnes-doivent-obligatoirement-sidentifier/ Mon, 09 Nov 2015 17:56:18 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9484 L’Autorité de réglementation des postes et télécommunications (ARTP) a décidé de mettre de l’ordre dans le secteur togolais des télécommunications. Elle a demandé aux abonnés de services télécoms qui ne se sont pas encore fait identifier de le faire le plus rapidement possible. L’identification des abonnés aux services télécoms, régie par le décret n° 2011-120/PR, […]

Cet article Togo: les abonnés doivent obligatoirement s’identifier est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
carte-simL’Autorité de réglementation des postes et télécommunications (ARTP) a décidé de mettre de l’ordre dans le secteur togolais des télécommunications. Elle a demandé aux abonnés de services télécoms qui ne se sont pas encore fait identifier de le faire le plus rapidement possible.

L’identification des abonnés aux services télécoms, régie par le décret n° 2011-120/PR, portant identification systématique et obligatoire des abonnés aux services de télécommunication, a été initiée au Togo en 2011.

Elle a fait l’objet d’une large campagne de communication au cours de laquelle le gouvernement avait expliqué aux populations ses objectifs : Assurer une meilleure protection de la population en bannissant les actes criminels par téléphone, permettre aux opérateurs de connaître avec certitude le nombre de leurs abonnés afin de disposer de meilleures politiques de développement et de couverture nationale.

Mais après quatre ans, plusieurs consommateurs ont réussi à demeurer non-identifiés, hors-la- loi.

Cet article Togo: les abonnés doivent obligatoirement s’identifier est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Doro entre en Afrique par l’Algérie http://www.techofafrica.com/9482-2/ Mon, 09 Nov 2015 17:54:31 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9482 La société Doro, spécialisée dans les nouvelles technologies simplifiées, a signé un partenariat avec l’opérateur historique des télécommunications Algérie Telecom. A travers cet accord, la société fait ainsi son entrée en Afrique, seule continent où elle n’était pas encore présente. Doro explique avoir conçu pour le besoin d’Algérie Télécom une gamme de téléphones sans fil […]

Cet article Doro entre en Afrique par l’Algérie est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
110221_c3d20_telephone_public_sn635La société Doro, spécialisée dans les nouvelles technologies simplifiées, a signé un partenariat avec l’opérateur historique des télécommunications Algérie Telecom. A travers cet accord, la société fait ainsi son entrée en Afrique, seule continent où elle n’était pas encore présente. Doro explique avoir conçu pour le besoin d’Algérie Télécom une gamme de téléphones sans fil pour un confort d’utilisation en toute mobilité.

Avec ces appareils, Azouaou Mehmel, le président directeur général d’Algérie Telecom a souligné: « notre objectif est de satisfaire les demandes de nos clients avec des offres ciblées et diversifiées et des produits innovants. Il est vrai que, concernant la téléphonie fixe, la tendance est légèrement à la baisse comparée au mobile. En termes d’usage, nous avons en effet tendance à ne pas utiliser le téléphone fixe. A l’extérieur, nous utilisons le mobile et à la maison aussi, par habitude. Pourtant, il y a cet outil qui est là, qui offre un meilleur confort d’écoute avec des coûts moindres. C’est pourquoi nous sommes ravis de travailler à présent avec la société Doro afin d’améliorer la notion de mobilité à la maison».

Avec leur simplicité d’usage, la lisibilité des caractères ainsi que la qualité des appareils, la société Doro, à travers son engagement avec l’opérateur historique, souhaite se positionner sur un marché qu’il juge en plein développement.

Cet article Doro entre en Afrique par l’Algérie est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya : Safaricom bloque l’achat de Telkom http://www.techofafrica.com/kenya-safaricom-bloque-lachat-de-telkom/ Sat, 07 Nov 2015 17:41:07 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9479 L’opérateur de téléphonie mobile Safaricom a déposé une requête d’urgence auprès de la Cour suprême du Kenya afin de bloquer le processus d’acquisition de l’opérateur Telkom (Orange Kenya) par Helios Investment Partners. L’action judiciaire de la filiale du groupe télécom britannique Vodafone est motivée par la somme de 639,8 millions de shilling kényans (6 270 […]

Cet article Kenya : Safaricom bloque l’achat de Telkom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
safaricomL’opérateur de téléphonie mobile Safaricom a déposé une requête d’urgence auprès de la Cour suprême du Kenya afin de bloquer le processus d’acquisition de l’opérateur Telkom (Orange Kenya) par Helios Investment Partners.

L’action judiciaire de la filiale du groupe télécom britannique Vodafone est motivée par la somme de 639,8 millions de shilling kényans (6 270 040 dollars) que lui doit la filiale kényane du groupe télécom français Orange.

D’après Stephen Kiptinness, l’avocat de Safaricom, Telkom devait initialement payer 760 063 934 shillings (7 448 626 dollars) à l’entreprise. Seuls près de 120 273 771 shillings (1 178 682 dollars) ont été versés. Or si la cession avec Helios est conclue Safaricom ne sera plus en mesure de récupérer son argent, déplore l’avocat qui a proposé à la justice de bloquer temporairement la vente de Telkom jusqu’à ce que la société télécom dépose une garantie auprès d’une banque de renom.

Cet article Kenya : Safaricom bloque l’achat de Telkom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun: Une nouvelle fibre optique bientôt http://www.techofafrica.com/cameroun-une-nouvelle-fibre-optique-bientot/ Sat, 07 Nov 2015 17:40:55 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9478 Le gouvernement du Cameroun et la Banque africaine de développement, ont signé un accord de prêt au guichet de 24,2 milliards Fcfa pour la réalisation de la seconde phase du Central Africa Backbone (CAB), composante Cameroun. Il s’agit du déploiement de 914 kilomètres de fibre optiques supplémentaires à partir du pays vers ses voisins que […]

Cet article Cameroun: Une nouvelle fibre optique bientôt est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre optiqueLe gouvernement du Cameroun et la Banque africaine de développement, ont signé un accord de prêt au guichet de 24,2 milliards Fcfa pour la réalisation de la seconde phase du Central Africa Backbone (CAB), composante Cameroun.

Il s’agit du déploiement de 914 kilomètres de fibre optiques supplémentaires à partir du pays vers ses voisins que sont le Nigeria, le Congo et la Centrafrique.

Valeur global du projet : 32,2 milliards Fcfa car en plus des fonds alloués par la Bad, il y a 1,530 million d’euros (1 milliard Fcfa) fournis par le Fonds mondial pour l’environnement (Fem). Le Cameroun, lui, devra, apporter près de 7 milliards Fcfa.

Selon Minette Libom li Likeng, la ministre des Postes et Télécommunications , les travaux autour du CAB 2 doivent démarrer en 2016.

Cet article Cameroun: Une nouvelle fibre optique bientôt est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : Orange se lance dans l’assurance http://www.techofafrica.com/9475-2/ Fri, 06 Nov 2015 17:27:25 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9475 Le groupe d’assurance Activa et l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun, ont signé une convention de partenariat récemment. Au cœur de la collaboration entre les deux sociétés, la mise sur le marché d’une nouvelle police d’assurance, Activa Makala, exclusivement dédiée aux personnes défavorisées et accessible par Mobile Money. le choix de souscription à cette micro-assurance […]

Cet article Cameroun : Orange se lance dans l’assurance est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
logo-orangeLe groupe d’assurance Activa et l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun, ont signé une convention de partenariat récemment.

Au cœur de la collaboration entre les deux sociétés, la mise sur le marché d’une nouvelle police d’assurance, Activa Makala, exclusivement dédiée aux personnes défavorisées et accessible par Mobile Money.

le choix de souscription à cette micro-assurance par Mobile Money se justifie au regard du fort taux de pénétration du mobile au Cameroun, et est un choix stratégique, indique les responsables des deux groupes.

« Nous sommes partis du constat selon lequel l’assurance a, en Afrique de manière générale, un taux de pénétration de 2%. Or, celui de la téléphonie mobile est bien plus élevé, soit environ 70%, voire plus de 90% au Cameroun. Donc, il nous a semblé naturel de penser qu’en passant par la téléphonie mobile, et notamment par Orange qui est notre partenaire de longue date, notre cible pourrait être mieux atteinte », explique le directeur de Activa.

Cet article Cameroun : Orange se lance dans l’assurance est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya : le régulateur désormais plus vigilant http://www.techofafrica.com/kenya-le-regulateur-desormais-plus-vigilant/ Fri, 06 Nov 2015 17:12:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9471 L’Autorité des communications du Kenya (CAK) a décidé de renforcer son action contre les appels internationaux entrants, sujets à de nombreux trafics de la part de fraudeurs. Selon Christopher Kemei, le directeur de la conformité des licences et des normes à la CAK, « des personnes malintentionnées, à l’aide d’un appareil qu’on appelle SIMBOX, reçoivent des […]

Cet article Kenya : le régulateur désormais plus vigilant est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
whatsapp-appelsL’Autorité des communications du Kenya (CAK) a décidé de renforcer son action contre les appels internationaux entrants, sujets à de nombreux trafics de la part de fraudeurs.

Selon Christopher Kemei, le directeur de la conformité des licences et des normes à la CAK, « des personnes malintentionnées, à l’aide d’un appareil qu’on appelle SIMBOX, reçoivent des appels internationaux à des prix très bas, contournant ainsi les systèmes internationaux traditionnels de communication vocale.

Bien que le développement et l’adoption rapide des nouvelles technologies ; en particulier la technologie Internet Protocol qui a annoncé l’émergence de systèmes de communication alternatifs tels que la Voix sur le Protocole Internet (VoIP) ; permettent aux internautes africains d’émettre et recevoir des appels internationaux bon marché en contournant assez les systèmes internationaux traditionnels  de communication vocale, Christopher Kemei déplore que la fraude se poursuive et s’aggrave.

Cet article Kenya : le régulateur désormais plus vigilant est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cote d’Ivoire : Huawei mettra la main à la poche http://www.techofafrica.com/cote-divoire-huawei-mettra-la-main-a-la-poche/ Thu, 05 Nov 2015 17:11:54 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9470 La société chinoise Huawei Technologies a promis un investissement d’1 million de dollars (500 millions de Fcfa) à la Cote d’Ivoire, afin de contribuer au développement du pays dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, au cours des trois prochaines années. L’annonce a été faite le 27 novembre 2015 par Li […]

Cet article Cote d’Ivoire : Huawei mettra la main à la poche est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Huawei-LogoLa société chinoise Huawei Technologies a promis un investissement d’1 million de dollars (500 millions de Fcfa) à la Cote d’Ivoire, afin de contribuer au développement du pays dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, au cours des trois prochaines années.

L’annonce a été faite le 27 novembre 2015 par Li Chang Y, son directeur général, lors de la cérémonie de réception par l’Ecole supérieure africaine de technologies de l’information et de la communication (Esatic), du laboratoire de réseaux mobiles d’une valeur de 231 millions Fcfa, équipé par l’entreprise télécoms spécialisée dans les solutions TIC.

Pour Li Chang Y, «l’heure du développement des Tic en Côte d’Ivoire est arrivée ». Le laboratoire offert à l’Esatic permettra aux étudiants de cette école publique sous tutelle du ministère des Postes et TIC, de parfaire leur formation pratique.

Cet article Cote d’Ivoire : Huawei mettra la main à la poche est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du sud : 107 employés bientôt à la rue chez Vodacom http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-107-employes-bientot-a-la-rue-chez-vodacom/ Thu, 05 Nov 2015 16:28:58 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9469 vodaL’opérateur de téléphonie mobile Vodacom prévoit de se séparer de 107 employés de son équipe d’entretien réseau dès l’entrée dans la phase active de son processus d’externalisation dès le mois de février 2016. Le processus d’externalisation qui s’effectuera en cinq phases permettra à la société de réaliser une économie annuelle de 150 millions de rand […]

Cet article Afrique du sud : 107 employés bientôt à la rue chez Vodacom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
vodacom-rebrand-to-red-vodafone-560x429vodaL’opérateur de téléphonie mobile Vodacom prévoit de se séparer de 107 employés de son équipe d’entretien réseau dès l’entrée dans la phase active de son processus d’externalisation dès le mois de février 2016.

Le processus d’externalisation qui s’effectuera en cinq phases permettra à la société de réaliser une économie annuelle de 150 millions de rand (10 395 000 dollars).

L’argent en question pourra alors être réinvesti dans l’extension réseau, Sa modernisation, pour  une amélioration de la qualité du service.

Le contrat d’externalisation de Vodacom a été signé avec l’équipementier télécom suédois Ericsson. Il a été sélectionné au détriment de Huawei, Alcatel-Lucent et Neotel.

Cet article Afrique du sud : 107 employés bientôt à la rue chez Vodacom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tchad : un service de suivi scolaire par SMS http://www.techofafrica.com/tchad-un-service-de-suivi-scolaire-par-sms/ Wed, 04 Nov 2015 22:19:55 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9211 L’opérateur de téléphonie mobile Tigo au Tchad, et l’Association de développement des TIC (ADTIC) ont mis sur le marché  un service de suivi scolaire par SMS. Ce service est une solution pour permettre aux parents très occupés, qui n’ont pas toujours le temps de prendre part aux rencontres enseignants-parents d’élèves, de rester informés en temps […]

Cet article Tchad : un service de suivi scolaire par SMS est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Envoi-SMS-en-masseL’opérateur de téléphonie mobile Tigo au Tchad, et l’Association de développement des TIC (ADTIC) ont mis sur le marché  un service de suivi scolaire par SMS.

Ce service est une solution pour permettre aux parents très occupés, qui n’ont pas toujours le temps de prendre part aux rencontres enseignants-parents d’élèves, de rester informés en temps réel de l’évolution scolaire de leur progéniture.

Ainsi, les parents, par simple demande sur leur mobile, peuvent obtenir en détail les notes de contrôles, de devoirs, les notifications d’absences injustifiées, le comportement disciplinaire de leurs enfants.

Ce projet, idée de  l’ADTIC qui lui a valu d’être lauréate du Prix de l’innovation numérique 2015, permettra de réduire la baisse de niveau dû  au manque de suivi des élèves par leurs parents, qui gangrène le milieu scolaire tchadien.

Il est à noter que, 17 établissements scolaires ont déjà adhéré à ce programme de suivi scolaire par SMS.

Cet article Tchad : un service de suivi scolaire par SMS est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc : Inwi initie le partage de sa connexion 4G http://www.techofafrica.com/maroc-inwi-initie-partage-de-sa-connexion-4g/ Wed, 04 Nov 2015 22:16:46 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9210 Afin de susciter davantage de consommation, l’opérateur de téléphonie mobile Inwi a mis sur le marché une offre de service destiné au partage de la connexion 4G. Cette offre baptisée  « i-dar » est valable sans engagement et permet à cinq appareils mobiles d’utiliser le même forfait Internet 4G à l’intérieur comme à l’extérieur de […]

Cet article Maroc : Inwi initie le partage de sa connexion 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
cfe355bb2fb01c7f2ef974cae988f803_thumb_565Afin de susciter davantage de consommation, l’opérateur de téléphonie mobile Inwi a mis sur le marché une offre de service destiné au partage de la connexion 4G.

Cette offre baptisée  « i-dar » est valable sans engagement et permet à cinq appareils mobiles d’utiliser le même forfait Internet 4G à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, et même en simultané.

Avec ce nouveau service, Inwi voudrait provoquer un renouvellement rapide des forfaits Internet qui s’épuiseront aussi plus vite grâce à une consommation accrue et diversifiée de la data 4G .

Inwi veut  ainsi, donner la possibilité à un plus grand nombre de personnes de faire l’expérience de son réseau très haut débit pour rentabiliser plus rapidement sa 4G.

Pour rappel, l’opérateur Inwi  occupe le troisième du marché marocain en termes d’abonnés.

Cet article Maroc : Inwi initie le partage de sa connexion 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Algérie : la rupture d’un câble sous-marin va perturber internet http://www.techofafrica.com/algerie-la-rupture-dun-cable-sous-marin-va-perturber-internet/ Wed, 04 Nov 2015 22:16:39 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9209 La rupture du câble sous-marin de fibre optique Sea-Me-We 4 reliant la ville d’Annaba à Marseille va provoquer des perturbations  du réseau internet en Algérie. C’est l’annonce faite par  l’opérateur de  télécommunications, Algérie Telecom, par communiqué. Avec la rupture de ce câble sous-marin, le trafic internet de l’Algérie vers l’international sera sérieusement affecté étant donné que, 80% […]

Cet article Algérie : la rupture d’un câble sous-marin va perturber internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
articles-Alg__rie_T__l__com_357869769La rupture du câble sous-marin de fibre optique Sea-Me-We 4 reliant la ville d’Annaba à Marseille va provoquer des perturbations  du réseau internet en Algérie. C’est l’annonce faite par  l’opérateur de  télécommunications, Algérie Telecom, par communiqué.

Avec la rupture de ce câble sous-marin, le trafic internet de l’Algérie vers l’international sera sérieusement affecté étant donné que, 80% de ce trafic transite par cette infrastructure de fibre optique, indique le document. Les 20% restants du trafic international sont quant à eux, gérés par le MED Câble, second câble sous-marin de fibre optique auquel est connecté l’Algérie, également depuis Marseille en France.

Heureusement pour certains consommateurs que, le trafic local, qui concerne les sites hébergés en Algérie, ne sera pas affecté.

Les travaux de restauration seront menés par le consortium international MECMA et une cellule de crise composée de plusieurs de hauts cadres  devrait être mise sur pieds  par l’opérateur pour, tenir les consommateurs informés de l’évolution des travaux.

Pour rappel, le dernier incident de ce genre survenu sur le câble Sea-Me-We remonte à 2009 et les travaux de réparation avaient duré 7 jours.

Cet article Algérie : la rupture d’un câble sous-marin va perturber internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mozambique : Bientôt TDM et Mcel unis http://www.techofafrica.com/mozambique-bientot-tdm-et-mcel-unis/ Wed, 04 Nov 2015 14:32:17 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9464 Le gouvernement de Mozambique envisage une fusion de Telecomunicações de Mozambique TDM et Mcel, tous les deux en difficultés. Des difficultés qui empêchent les deux sociétés, d’investir pour améliorer la qualité de leurs services. Il est plus que nécessaire de trouver une solution à l’échec que représente l’opérateur historique Telecomunicações de Mozambique (TDM) qui semble […]

Cet article Mozambique : Bientôt TDM et Mcel unis est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
tour-telecomLe gouvernement de Mozambique envisage une fusion de Telecomunicações de Mozambique TDM et Mcel, tous les deux en difficultés.

Des difficultés qui empêchent les deux sociétés, d’investir pour améliorer la qualité de leurs services.

Il est plus que nécessaire de trouver une solution à l’échec que représente l’opérateur historique Telecomunicações de Mozambique (TDM) qui semble figé dans le temps, indique le ministre en charge des télécoms du pays.

Celui-ci ambitionne, à travers cette fusion, créer un groupe fort, dynamique et capable de concurrencer, les autres opérateurs, qui se taille la part de lion, sur le marché des télécoms au Mozambique.

Cet article Mozambique : Bientôt TDM et Mcel unis est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN fait dans l’évasion fiscale en Afrique http://www.techofafrica.com/mtn-fait-dans-levasion-fiscale-en-afrique/ Wed, 04 Nov 2015 14:22:59 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9461 Les filiales du groupe télécom sud-africain MTN, en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Nigeria et et en Ouganda, d’évasion fiscale sont accusé par une enquête de « Finance Uncovered », un réseau de journalistes issus de plus de 55 pays à travers le monde. « Finance Uncovered » révèle qu’entre 2003 et 2009, MTN Ouganda […]

Cet article MTN fait dans l’évasion fiscale en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN-afrique-du-sudLes filiales du groupe télécom sud-africain MTN, en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Nigeria et et en Ouganda, d’évasion fiscale sont accusé par une enquête de « Finance Uncovered », un réseau de journalistes issus de plus de 55 pays à travers le monde.

« Finance Uncovered » révèle qu’entre 2003 et 2009, MTN Ouganda a payé 3 % de son chiffre d’affaires à MTN International basé à Maurice, idem pour  MTN Côte d’Ivoire qui a payé 5 % de ses revenus de 2013. Il est mentionné que la filiale de Maurice n’est qu’une boite postale qui n’emploie personne. A MTN Dubai, MTN Ghana a payé 9,64 % du chiffre d’affaires de la filiale, pareil pour MTN Nigeria qui a payé 562 millions de dollars entre 2010 et 2013. Ces versements ont réduit les revenus de ces filiales tout comme l’impôt sur le revenu à verser aux Etats où ils opèrent.

MTN a dans un communiqué, clamé son innocence. Ce n’est pas la première fois que le groupe fait face à des accusations d’évasion fiscale.

La filiale ougandaise a déjà été mise en cause, pour des accusations similaires.

Cet article MTN fait dans l’évasion fiscale en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Rwanda : La 4G desormais offerte à tous http://www.techofafrica.com/rwanda-la-4g-desormais-offerte-a-tous/ Tue, 03 Nov 2015 14:23:20 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9462 Tous les abonnés rwandais, de la filiale du groupe télécom luxembourgeois Millicom International Cellular, Tigo, peuvent désormais avoir accès à la technologie 4G. Depuis le lancement de la technologie 4G dans le pays , il y a plus de près de deux mois, l’opérateur, avait réservé l’utilisation de la 4G, a ces abonnés premium, qui […]

Cet article Rwanda : La 4G desormais offerte à tous est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4gTous les abonnés rwandais, de la filiale du groupe télécom luxembourgeois Millicom International Cellular, Tigo, peuvent désormais avoir accès à la technologie 4G.

Depuis le lancement de la technologie 4G dans le pays , il y a plus de près de deux mois, l’opérateur, avait réservé l’utilisation de la 4G, a ces abonnés premium, qui disposait du smartphone Samsung Ace J1.

Aujourd ‘hui, tous les autres abonnés, peuvent y accéder. « En tant que fournisseur leader des télécommunications et Internet au Rwanda, je suis ravi que nous ayons atteint cette étape importante », a indiqué le premier responsable de Tigo Rwanda, Tongai Maramba.

Il faut rappeler que pour bénéficier de la 4G, les abonnés de Tigo, devront bien évidemment disposer d’un terminal compatible avec la technologie 4G.

Cet article Rwanda : La 4G desormais offerte à tous est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tanzanie : Viettel opérationnalise son réseau http://www.techofafrica.com/tanzanie-viettel-operationnalise-son-reseau/ Tue, 03 Nov 2015 13:06:06 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9459 Viettel, groupe télécom vietnamien de téléphonie mobile, vient officiellement d’ouvrir enseigne en Tanzanie, sous le nom Halotel. Il offre ainsi au marché tanzanien déjà assez dense, son huitième opérateur télécom, et son dixième FAI(Fournisseur d’accès internet). Halotel va devoir batailler rude contre Vodacom, Tigo, Airtel, TTCL, Zantel d’Etialat, Benson et Smart, offrira ses services sur […]

Cet article Tanzanie : Viettel opérationnalise son réseau est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
viettelViettel, groupe télécom vietnamien de téléphonie mobile, vient officiellement d’ouvrir enseigne en Tanzanie, sous le nom Halotel.

Il offre ainsi au marché tanzanien déjà assez dense, son huitième opérateur télécom, et son dixième FAI(Fournisseur d’accès internet).

Halotel va devoir batailler rude contre Vodacom, Tigo, Airtel, TTCL, Zantel d’Etialat, Benson et Smart, offrira ses services sur le réseau 2G et 3G.

La société télécom a pour ambition de vite gravir les échelons du marché en permettant l’accès de ses services dans les zones rurales, jusqu’ici mal couvertes par les autres opérateurs.

Viettel a obtenu sa licence tanzanienne de téléphonie mobile en octobre 2015. La société a injecté un investissement initial de 736 millions de dollars pour construire son réseau en un an.

Cet article Tanzanie : Viettel opérationnalise son réseau est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange se réorganise http://www.techofafrica.com/orange-se-reorganise/ Mon, 02 Nov 2015 12:58:05 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9376 Orange se réorganise Une vaste réorganisation vient de s’opérer à la tête du groupe français Orange. Selon les objectifs de croissance et de transformation visé par le plan stratégique, le nouvel exécutif devra prendre fonction à partir de Mars 2016.   Voici la nouvelle équipe exécutive. Christine Albanel, Directrice Exécutive RSE, Diversité, Partenariats et Solidarité. […]

Cet article Orange se réorganise est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
orangeOrange se réorganise

Une vaste réorganisation vient de s’opérer à la tête du groupe français Orange. Selon les objectifs de croissance et de transformation visé par le plan stratégique, le nouvel exécutif devra prendre fonction à partir de Mars 2016.

 

Voici la nouvelle équipe exécutive.

  • Christine Albanel, Directrice Exécutive RSE, Diversité, Partenariats et Solidarité.
  • Jérôme Barré, Directeur Exécutif en charge des Ressources Humaines.
  • Thierry Bonhomme, Directeur Général Adjoint, en charge d’Orange Business Service.
  • Fabienne Dulac, Directrice Exécutive Orange France.
  • Ramon Fernandez, Directeur Général Adjoint, Directeur Financier et Stratégie.
  • Mari-Noëlle Jégo-Laveissière,  Directrice Exécutive Innovation, Marketing et Technologies.
  • Pierre Louette, Directeur Général Adjoint, Secrétaire Général du Groupe, Opérateurs France et Achats.
  • Béatrice Mandine, Directrice Exécutive Communication et Marque.
  • Bruno Mettling Directeur Général Adjoint, en charge de la zone Afrique et Moyen Orient (AMEA).
  • Gervais Pellissier, Directeur Général Délégué, en charge de la zone Europe.
  • Marc Rennard, Directeur Général Adjoint, en charge de l’expérience client et des services financiers sur mobile.
  • Michaël Trabbia, Directeur auprès du Président Directeur Général, secrétaire du Comité Exécutif.

 

Cet article Orange se réorganise est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal : Les abonnés ont jusqu’a décembre pour s’identifier http://www.techofafrica.com/senegal-les-abonnes-ont-jusqua-decembre-pour-sidentifier/ Mon, 02 Nov 2015 12:50:51 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9375 A partir du premier décembre, les opérateurs télécom Sonatel, Tigo et Expresso doivent suspendre l’émission d’appel chez tous les abonnés télécoms qui jusqu’à présent ne se sont toujours pas fait identifier. Le Sénégal a effectué l’identification de ses abonnés aux télécoms en 2013. Un an plus tard, les autorités ont constaté que plusieurs cartes SIM non-identifiées […]

Cet article Sénégal : Les abonnés ont jusqu’a décembre pour s’identifier est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
carte-simA partir du premier décembre, les opérateurs télécom Sonatel, Tigo et Expresso doivent suspendre l’émission d’appel chez tous les abonnés télécoms qui jusqu’à présent ne se sont toujours pas fait identifier.

Le Sénégal a effectué l’identification de ses abonnés aux télécoms en 2013. Un an plus tard, les autorités ont constaté que plusieurs cartes SIM non-identifiées continuent de fonctionner sur les différents réseaux des opérateurs télécoms, rendant inefficaces les efforts du gouvernement dans la lutte contre les crimes perpétrés par téléphone (menaces, chantages, etc).

L’ARTP, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes du Sénégal, vient de sonner la fin de la pagaille. Les abonnés doivent s’identifier, s’ils veulent continuer par bénéficier de services télécoms.

Cet article Sénégal : Les abonnés ont jusqu’a décembre pour s’identifier est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Niger: Fusion prochaine de Sonitel et Sahel Com http://www.techofafrica.com/niger-fusion-prochaine-de-sonitel-et-sahel-com/ Sat, 31 Oct 2015 14:24:07 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9400 L’état nigérien a annoncé par le biais du ministre nigérien des télécommunications, Abdou Mani, son intention de fusionner la Société nigérienne des télécommunications (Sonitel), l’opérateur historique du pays, et sa branche mobile Sahel Com, afin de mieux résister à la concurrence du marché télécom national. Selon M. Abdou Mani, la fusion de Sonitel et Sahel […]

Cet article Niger: Fusion prochaine de Sonitel et Sahel Com est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
1306-20756-nigeria-tingo-mobile-a-accepte-d-acquerir-51-de-mti-pour-developper-le-haut-debit-en-zone-rurale_LL’état nigérien a annoncé par le biais du ministre nigérien des télécommunications, Abdou Mani, son intention de fusionner la Société nigérienne des télécommunications (Sonitel), l’opérateur historique du pays, et sa branche mobile Sahel Com, afin de mieux résister à la concurrence du marché télécom national.

Selon M. Abdou Mani, la fusion de Sonitel et Sahel Com  se traduira par une mise en commun de leurs infrastructures télécoms.

Ce qui aura pour effet d’élargir la zone de couverture du nouvel opérateur formé, d’unifier  les investissements, de réduire les dépenses en maintenance et de salaire du personnel.

La nouvelle société, née de la fusion entre Sonitel et Sahel Com, devra achever le déploiement de la fibre optique à travers le pays pour jouir d’une infrastructure très haut débit à même de lui donner un avantage sur les concurrents.

 

Les principaux concurrents du futur groupe sont Airtel,  opérateur leader du marché nigérien, suivi d’Orange et enfin de Moov d’Etisalat.

Cet article Niger: Fusion prochaine de Sonitel et Sahel Com est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc : Inwi veut propulser la consommation de data http://www.techofafrica.com/maroc-inwi-veut-propulser-la-consommation-de-data/ Fri, 30 Oct 2015 14:24:08 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9401 L’opérateur télécom Inwi,  troisième du marché national en termes d’abonnés, vient de mettre sur le marché une offre de service destiné au partage de la connexion 4G. Sans engagement et uniquement sur mobile, l’offre baptisé « i-dar » permet à cinq appareils mobiles d’utiliser le même forfait Internet 4G à l’intérieur comme à l’extérieur de […]

Cet article Maroc : Inwi veut propulser la consommation de data est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
logo-inwiL’opérateur télécom Inwi,  troisième du marché national en termes d’abonnés, vient de mettre sur le marché une offre de service destiné au partage de la connexion 4G.

Sans engagement et uniquement sur mobile, l’offre baptisé « i-dar » permet à cinq appareils mobiles d’utiliser le même forfait Internet 4G à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, et même en simultané.

Avec cette offre, il est évident qu’Inwi veut susciter davantage la consommation sur son service 4G.

 

En rendant le partage de connexion 4G possible, Inwi voudrait provoquer un renouvellement rapide des forfaits Internet qui s’épuiseront aussi plus vite grâce à une consommation accrue et diversifiée.

Cet article Maroc : Inwi veut propulser la consommation de data est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal : Huawei va déployer 3000km de fibre optique http://www.techofafrica.com/senegal-huawei-va-deployer-3000km-de-fibre-optique/ Thu, 29 Oct 2015 14:21:10 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9399 Selon le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), Cheikh Bakhoum, 3000 km supplémentaire de fibre optique seront prochainement déployés et viendront s’ajouter aux 1500 km déjà déployés par l’ADIE. Cheikh Bakhoum avait déclaré que ce nouveau projet d’un coût de 85 millions de dollars, soit environ 51 milliards de Fcfa, se fera […]

Cet article Sénégal : Huawei va déployer 3000km de fibre optique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre optiqueSelon le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), Cheikh Bakhoum, 3000 km supplémentaire de fibre optique seront prochainement déployés et viendront s’ajouter aux 1500 km déjà déployés par l’ADIE.

Cheikh Bakhoum avait déclaré que ce nouveau projet d’un coût de 85 millions de dollars, soit environ 51 milliards de Fcfa, se fera avec la Chine.

Les travaux seront confiés à l’équipementier télécom chinois Huawei.

Le projet qui doit bientôt démarrer verra également la construction d’un nouveau data center, second du pays après celui construit par l’ADIE. Doté d’une plus grande capacité de stockage, cet outil pourra même être utilisé pour archiver les données de la télévision numérique terrestre (TNT), a déclaré Cheikh Bakhoum.

Cet article Sénégal : Huawei va déployer 3000km de fibre optique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
SENEGAL: La Sonatel lance Senkiosk, service de vente en ligne de journaux et magazines http://www.techofafrica.com/senegal-sonatel-lance-senkiosk-service-de-vente-ligne-de-journaux-magazines/ Thu, 29 Oct 2015 12:59:48 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9195 La Société Nationale des Télécommunications (SONATEL) du Senegal a procédé hier (mercredi, ndlr) au lancement officiel de Senkiosk, une plateforme web mobile de commercialisation des journaux et magazines. Le nouveau produit, réalisé en partenariat avec les patrons de presse sénégalais va permettre aux fidèles lecteurs de la presse sénégalaise de disposer en temps réel et […]

Cet article SENEGAL: La Sonatel lance Senkiosk, service de vente en ligne de journaux et magazines est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La Société Nationale des Télécommunications (SONATEL) du Senegal a procédé hier (mercredi, ndlr) au lancement officiel de Senkiosk, une plateforme web mobile de commercialisation des journaux et magazines.

Le nouveau produit, réalisé en partenariat avec les patrons de presse sénégalais va permettre aux fidèles lecteurs de la presse sénégalaise de disposer en temps réel et sans s’encombrer de papier, des nouvelles à partir de leur application mobile ou sur la plateforme web dédiée à cet effet. Le kiosque numérique sénégalais, Senkiosk, commercialisera dans un premier temps 8 quotidiens (L’Obs, La Tribune, Le Quotien, Walfadjiri, Sunu Lamb, Stades, l’AS et Jour de sport) et 12 magazines à savoir: Gazette, Nouvel Horizon, La Vérité, Icône, Thiof, Dakar Life, Cio mag, Elite sport, VIP, Diaspora mode, Ndamli Emag.

3 2 1

L’autre innovation de cet outil constitue la facilité de paiement tout en utilisant des moyens sécurisés mis en place par la Sonatel, à savoir Orange Money (la solution de paiement mobile) et le débit de crédit téléphonique pour les abonnés Sonatel/Orange et Paypal pour les abonnés des autres opérateurs et les lecteurs de la diaspora sénégalaise.

L’application mobile  disponible dans sa version 1.0 est téléchargeable sur le  Play Store de Google pour la plupart des smartphones androïd. Les utilisateurs de la marque à la pomme devront quant à eux attendre encore un peu.

Cet article SENEGAL: La Sonatel lance Senkiosk, service de vente en ligne de journaux et magazines est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Forte croissance chez Orange grâce à l’Afrique http://www.techofafrica.com/forte-croissance-chez-orange-grace-a-lafrique/ Wed, 28 Oct 2015 22:51:08 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9190 Le chiffre d’affaires cumulé de la zone Afrique et Moyen Orient (3,5 milliards d’euros) du groupe de télécommunication français Orange est le chiffre d’affaire en plus forte progression (plus de 6%), parmi les chiffres de tous les autres démembrements du groupe. « En Afrique et au Moyen-Orient, les services mobiles progressent de +8,2% au 3ème […]

Cet article Forte croissance chez Orange grâce à l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
logo-orangeLe chiffre d’affaires cumulé de la zone Afrique et Moyen Orient (3,5 milliards d’euros) du groupe de télécommunication français Orange est le chiffre d’affaire en plus forte progression (plus de 6%), parmi les chiffres de tous les autres démembrements du groupe.

« En Afrique et au Moyen-Orient, les services mobiles progressent de +8,2% au 3ème trimestre après +6,7% au 2ème trimestre, tirés par la Côte d’Ivoire, l’Egypte, le Mali, la République Démocratique du Congo et la Guinée », indique le groupe dans un communiqué.

Pour Orange, cette performance est essentiellement due à un accroissement de la base de clients de son segment mobile qui s’est élevé à 111,2 millions au 30 septembre 2015 et des investissements constants du groupe dans la région.

Cet article Forte croissance chez Orange grâce à l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc: cinq nouvelles licences accordées http://www.techofafrica.com/maroc-cinq-nouvelles-licences-accordees/ Wed, 28 Oct 2015 22:50:57 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9187 Le gouvernement marocain, vient d’attribuer cinq nouvelles licences de télécommunications, au terme du dernier conseil des ministres. Ainsi l’opérateur des télécommunications « Ittisalat Al Maghrib SA », plus connue sous le nom de Maroc Telecom,  la Société d’aménagement et de développement vert (SAMV), et  l’opérateur de téléphonie mobile « Wana Corporate SA » plus connu […]

Cet article Maroc: cinq nouvelles licences accordées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
1009544-Drapeau_du_MarocLe gouvernement marocain, vient d’attribuer cinq nouvelles licences de télécommunications, au terme du dernier conseil des ministres.

Ainsi l’opérateur des télécommunications « Ittisalat Al Maghrib SA », plus connue sous le nom de Maroc Telecom,  la Société d’aménagement et de développement vert (SAMV), et  l’opérateur de téléphonie mobile « Wana Corporate SA » plus connu sous le nom d’Inwi, ont obtenu la licence VSAT (Very Small aperture terminal), permettant l’accès internet sur satellite.

La licence d’établissement et d’exploitation d’un réseau de télécommunications radioélectrique à ressources partagées (3RP) a été accordée à la à la société « Cires Telecom SA » et à la SAMV.

Selon le cahier de charges de licences, elles seront valides pour une période de 10ans, renouvelables pour une durée ne dépassant pas 5 ans.

Les opérateurs retenus, devront le commercialiser les services avant une période de moins de 12 mois, sous peine d’amende.

Cet article Maroc: cinq nouvelles licences accordées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Plintron veut percer l’Afrique via la Tunisie http://www.techofafrica.com/plintron-veut-percer-lafrique-via-la-tunisie/ Wed, 28 Oct 2015 22:43:03 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9186 Le groupe Indien Plintron, fournisseur mondial de solutions de communication sur le Cloud, a profité de l’installation de la société Lyca Mobile, opérateur de réseau mobile virtuel (MNVO), en Tunisie, pour arriver sur le continent africain. En effet, Plintron fournit à Lyca Mobile, son client, un ensemble de solutions techniques incluant système de facturation, plateforme […]

Cet article Plintron veut percer l’Afrique via la Tunisie est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
PlintronLe groupe Indien Plintron, fournisseur mondial de solutions de communication sur le Cloud, a profité de l’installation de la société Lyca Mobile, opérateur de réseau mobile virtuel (MNVO), en Tunisie, pour arriver sur le continent africain.

En effet, Plintron fournit à Lyca Mobile, son client, un ensemble de solutions techniques incluant système de facturation, plateforme de services à valeur ajoutée et serveur vocal interactif pour la consultation de son compte, qui serviront dans son activité d’opérateur mobile.

« La Tunisie sera pour nous un marché clé principalement en raison de son potentiel et sera la pierre d’angle de notre pénétration dans d’autres pays d’Afrique. Alors que nous déployons ce lancement, les prochains marchés que nous visons en Afrique comprennent les pays détenteurs de licence MVNO », indique le PDG de Plintron.

En rappel, Plintron est déjà présent sur tous les autres continents.

Cet article Plintron veut percer l’Afrique via la Tunisie est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc : Méditel lance une ADSL high cost http://www.techofafrica.com/maroc-meditel-lance-une-adsl-high-cost/ Wed, 28 Oct 2015 13:22:36 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9396 L’opérateur de téléphonie mobile Méditel a lancé sur le marché son offre ADSL. L’offre est duo, c’est-à-dire composée d’une ligne téléphonique fixe et d’un accès à Internet. L’abonnement qui dure un an donne accès à une connexion Internet allant jusqu’à 12 Mbps de débit, des appels illimités vers les numéros fixes nationaux et 2 heures […]

Cet article Maroc : Méditel lance une ADSL high cost est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
logo_meditelL’opérateur de téléphonie mobile Méditel a lancé sur le marché son offre ADSL.

L’offre est duo, c’est-à-dire composée d’une ligne téléphonique fixe et d’un accès à Internet.

L’abonnement qui dure un an donne accès à une connexion Internet allant jusqu’à 12 Mbps de débit, des appels illimités vers les numéros fixes nationaux et 2 heures de communication vers les mobiles nationaux.

Malgré ces atouts que revêt l’offre Internet fixe de Méditel, les consommateurs qui espéraient une baisse des coûts avec la fin du monopole de Maroc Telecom dans ce segment semblent déçus.

Méditel est en effet plus cher que l’opérateur historique Maroc Telecom.

Cet article Maroc : Méditel lance une ADSL high cost est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc : croissance chez Inwi grâce à la 4G http://www.techofafrica.com/maroc-croissance-chez-inwi-grace-a-la-4g/ Tue, 27 Oct 2015 22:26:17 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9168 L’opérateur de téléphonie mobile marocain, Inwi peut se frotter les mains. Et pour cause, la 4G, qu’elle a lancé récemment, se commercialise rapidement et efficacement. L’opérateur attribue ces performances commerciales, à la qualité du réseau déployé. « Le réseau très haut débit mobile fonctionne très bien dans toutes les localités couvertes jusqu’à présent par Inwi […]

Cet article Maroc : croissance chez Inwi grâce à la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4g_inwi

L’opérateur de téléphonie mobile marocain, Inwi peut se frotter les mains. Et pour cause, la 4G, qu’elle a lancé récemment, se commercialise rapidement et efficacement.

L’opérateur attribue ces performances commerciales, à la qualité du réseau déployé. « Le réseau très haut débit mobile fonctionne très bien dans toutes les localités couvertes jusqu’à présent par Inwi », indique la direction de la société.

Selon une étude commanditée par Inwi, 85% des clients sont satisfaits de la qualité du débit et la consommation data moyenne d’un client Inwi a doublé de volume.

De quoi mettre au vert les finances de la société télécom, troisième opérateur du marché marocain en termes d’abonnés.

Cet article Maroc : croissance chez Inwi grâce à la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal : la santé veut passer au numérique http://www.techofafrica.com/senegal-la-sante-veut-passer-au-numerique/ Tue, 27 Oct 2015 22:23:08 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9167 Après avoir réalisé un état des lieux, qui a consisté à recenser les équipements, les logiciels, les infrastructures informatiques, les ressources en télémédecine et les besoins en formation de toutes ses structures, le ministère de la Santé et de l’Action sociale au Sénégal a décidé d’élaborer un plan directeur informatique. «Ce plan directeur informatique sera […]

Cet article Sénégal : la santé veut passer au numérique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>

imgAprès avoir réalisé un état des lieux, qui a consisté à recenser les équipements, les logiciels, les infrastructures informatiques, les ressources en télémédecine et les besoins en formation de toutes ses structures, le ministère de la Santé et de l’Action sociale au Sénégal a décidé d’élaborer un plan directeur informatique.

«Ce plan directeur informatique sera élaboré à cause de l’absence d’un document stratégique concernant la gestion des données informatiques », indique une source au ministère.

Le plan va être élaboré, en collaboration avec l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), pour améliorer la gouvernance dans le secteur.

L’idée est d’arriver à une meilleure coordination de la gestion administrative de toutes les composantes de ce ministère.

Cet article Sénégal : la santé veut passer au numérique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Vous avez 256 espions sur votre téléphone http://www.techofafrica.com/vous-avez-256-espions-sur-votre-telephone/ Tue, 27 Oct 2015 22:20:13 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9166 Combien de personnes tentent de vous surveiller, ou de surveiller votre activité sur Internet ? Difficile de répondre à cette question, mais des statistiques récentes du géant mondial Apple sont édifiantes. 256 applications malveillantes et espionnes auraient été détectées dans des appareils mobiles Apple, indique le géant américain. Ces applications extrayaient des données personnelles des utilisateurs […]

Cet article Vous avez 256 espions sur votre téléphone est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MASTER-IMAGE-AndroidCop-664x374Combien de personnes tentent de vous surveiller, ou de surveiller votre activité sur Internet ?

Difficile de répondre à cette question, mais des statistiques récentes du géant mondial Apple sont édifiantes.

256 applications malveillantes et espionnes auraient été détectées dans des appareils mobiles Apple, indique le géant américain. Ces applications extrayaient des données personnelles des utilisateurs de ses appareils.

Les applications concernées, seraient développés à partir de la Chine par la société Youmi, indique Apple, qui affirme avoir exclues les applications en question de sa boutique en ligne (Apple App Store).

Youmi pour sa part a présenté des excuses, assurant que ses applications ne collectent pas de données personnelles sur les utilisateurs.

Cet article Vous avez 256 espions sur votre téléphone est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Airtel vend ses tours télécoms en Afrique http://www.techofafrica.com/airtel-vend-ses-tours-telecoms-en-afrique-2/ Tue, 27 Oct 2015 13:04:48 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9393 Le groupe télécom indien Bharti Airtel a annoncé avoir déjà vendu 8300 tours télécoms sur les près de 14 000 qu’il détient en Afrique. D’après la société, à ce niveau de l’opération de cession, c’est 1,7 milliard de dollars qui ont déjà été perçus pour les infrastructures télécoms de sept pays en tout.   En […]

Cet article Airtel vend ses tours télécoms en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Airtel-4G-comingLe groupe télécom indien Bharti Airtel a annoncé avoir déjà vendu 8300 tours télécoms sur les près de 14 000 qu’il détient en Afrique.

D’après la société, à ce niveau de l’opération de cession, c’est 1,7 milliard de dollars qui ont déjà été perçus pour les infrastructures télécoms de sept pays en tout.

 

En juillet dernier, Bharti Airtel avait annoncé avoir déjà perçu 1,3 milliard de dollars pour la vente de ses tours télécoms dans cinq pays.

Cela veut dire que, du succès de la vente de nouvelles tours dans deux marchés de plus, Bharti Airtel a gagné 400  millions de dollars.

L’argent récolté au terme de la campagne de vente des tours télécoms dans les 17 pays africains où il opère servira à la réduction de sa dette évaluée à près de 9 milliards de dollars à la fin juin 2015.

 

Cet article Airtel vend ses tours télécoms en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Concours App Challenge: un malgache et un ghanéen lauréats http://www.techofafrica.com/concours-app-challenge-un-malgache-et-un-ghaneen-laureats/ Mon, 26 Oct 2015 22:03:14 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9155 Les lauréats de la phase africaine du concours de développement d’applications mobiles « App Challenge » organisé par Airtel, en partenariat avec Samsung Group et Singtel, sont respectivement malgache et ghanéen. Deux projets ont été retenus à l’issue de la compétition: « Companion » de Madagascar et « e-coach » du Ghana. Les deux projets […]

Cet article Concours App Challenge: un malgache et un ghanéen lauréats est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
ITUappchallengeLes lauréats de la phase africaine du concours de développement d’applications mobiles « App Challenge » organisé par Airtel, en partenariat avec Samsung Group et Singtel, sont respectivement malgache et ghanéen.

Deux projets ont été retenus à l’issue de la compétition: « Companion » de Madagascar et « e-coach » du Ghana.

Les deux projets se sont distingués par leur originalité et leur valeur ajoutée par rapport aux consommateurs.

Les deux lauréats vont participer la grande finale du concours qui se déroulera à Jakarta, en Indonésie, le 8 décembre prochain.

Il faut rappeler que « App Challenge » est un concours lancé, pour attirer les grands développeurs en Afrique et en Asie afin qu’ils deviennent partenaires des entreprises pour le lancement d’applications mobiles au sein des deux continents.

Cet article Concours App Challenge: un malgache et un ghanéen lauréats est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tchad : Tigo surfe sur la tendance 3G http://www.techofafrica.com/tchad-tigo-surfe-sur-la-tendance-3g/ Mon, 26 Oct 2015 22:00:10 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9154 Smartphones et tablettes offerts à bas prix, réduction des tarifs de communication et de data, promotions spéciales accordées aux abonnés, Millicom Tchad (Tigo) surfe sur la tendance et veut faire de Ndjamena, capitale du pays, un centre où l’on communique en 3ème génération. Objectif affiché de l’opérateur télécom, permettre à la population de communiquer de […]

Cet article Tchad : Tigo surfe sur la tendance 3G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
tigo_4Smartphones et tablettes offerts à bas prix, réduction des tarifs de communication et de data, promotions spéciales accordées aux abonnés, Millicom Tchad (Tigo) surfe sur la tendance et veut faire de Ndjamena, capitale du pays, un centre où l’on communique en 3ème génération.

Objectif affiché de l’opérateur télécom, permettre à la population de communiquer de manière fiable, à des coûts moindres, à tout moment et en tout lieu.

«Aujourd’hui, Nous apportons une vitesse de connexion jamais égalée dans le pays, avec la 3G» indique un communiqué de Tigo.

La société estime que « la route du développement passe par la recherche de l’information et de l’éducation et tout ce processus est contenu dans l’internet», et entend apporter internet à la majorité des jeunes de Ndjamena.

Cet article Tchad : Tigo surfe sur la tendance 3G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le Mali va déployer le réseau large bande national http://www.techofafrica.com/le-mali-va-deployer-le-reseau-large-bande-national/ Mon, 26 Oct 2015 21:57:36 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9153 Le pays des malinkés a signé récemment un accord avec l’équipementier télécom chinois Huawei Technologies Co, Ltd, pour que celui-ci construise le réseau large bande national dans le pays. Cette construction gigantesque, initié par le pays dans le cadre le cadre du « Projet de Réseau de large bande national du Mali », est évalué […]

Cet article Le Mali va déployer le réseau large bande national est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MaliFlagLe pays des malinkés a signé récemment un accord avec l’équipementier télécom chinois Huawei Technologies Co, Ltd, pour que celui-ci construise le réseau large bande national dans le pays.

Cette construction gigantesque, initié par le pays dans le cadre le cadre du « Projet de Réseau de large bande national du Mali », est évalué à plus de 35 213 172 169 FCFA et est financé par la Eximbank China.

Huawei va en effet déployer la fibre optique le long des axes routiers du pays, installer un centre de données à Bamako, y intégrer les applications basées sur la transmission par fibre optique ; moderniser le réseau de communication du Gouvernement et mettre en place un système de vidéoconférence au niveau de l’administration.

Le gouvernement a déjà donné son accord de principe pour le début des travaux.

Cet article Le Mali va déployer le réseau large bande national est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Airtel vend ses tours télécoms en Afrique http://www.techofafrica.com/airtel-vend-ses-tours-telecoms-en-afrique/ Sun, 25 Oct 2015 12:31:17 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9388 Le groupe télécom indien Bharti Airtel a annoncé avoir déjà vendu 8300 tours télécoms sur les près de 14 000 qu’il détient en Afrique. D’après la société, à ce niveau de l’opération de cession, c’est 1,7 milliard de dollars qui ont déjà été perçus pour les infrastructures télécoms de sept pays en tout. En juillet […]

Cet article Airtel vend ses tours télécoms en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Airtel-4G-comingLe groupe télécom indien Bharti Airtel a annoncé avoir déjà vendu 8300 tours télécoms sur les près de 14 000 qu’il détient en Afrique.

D’après la société, à ce niveau de l’opération de cession, c’est 1,7 milliard de dollars qui ont déjà été perçus pour les infrastructures télécoms de sept pays en tout.

En juillet dernier, Bharti Airtel avait annoncé avoir déjà perçu 1,3 milliard de dollars pour la vente de ses tours télécoms dans cinq pays.

Cela veut dire que, du succès de la vente de nouvelles tours dans deux marchés de plus, Bharti Airtel a gagné 400  millions de dollars.

L’argent récolté au terme de la campagne de vente des tours télécoms dans les 17 pays africains où il opère servira à la réduction de sa dette évaluée à près de 9 milliards de dollars à la fin juin 2015.

Cet article Airtel vend ses tours télécoms en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Burkina Faso : le gouvernement nomme un nouveau régulateur http://www.techofafrica.com/burkina-faso-le-gouvernement-nomme-un-nouveau-regulateur/ Sat, 24 Oct 2015 12:31:24 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9389 Réuni en session extraordinaire, le conseil des ministres du Burkina Faso a désigné Tontama Charles Millogo à la tête de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep). Le nouveau régulateur télécom remplace ainsi Mathurin Bako, arrivé au terme de son mandat de six ans. Un mandat qui n’aura pas été de […]

Cet article Burkina Faso : le gouvernement nomme un nouveau régulateur est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
burkina fasoRéuni en session extraordinaire, le conseil des ministres du Burkina Faso a désigné Tontama Charles Millogo à la tête de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep).

Le nouveau régulateur télécom remplace ainsi Mathurin Bako, arrivé au terme de son mandat de six ans. Un mandat qui n’aura pas été de tout repos et dont va devoir se montrer digne le nouveau venu.

 

En effet, Tontama Charles Millogo devra trouver une solution aux plaintes des consommateurs de services télécoms qui ne cessent de croître quant à la mauvaise qualité de service qui se traduit par l’interruptions intempestive des communications et la faible couverture réseau du pays.

Il devra également reconstituer le capital confiance des abonnés aux télécoms envers l’Arcep. Une confiance qui s’est perdue au fil des années à cause de la passivité que les consommateurs attribuent au régulateur télécom.

Cet article Burkina Faso : le gouvernement nomme un nouveau régulateur est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mali : les employés ont 10% chez Sotelma http://www.techofafrica.com/mali-les-employes-ont-10-chez-sotelma/ Fri, 23 Oct 2015 22:50:06 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9147 Les travailleurs de la société des télécommunications du Mali ( Sotelma ), sont désormais actionnaires de l’opérateur à hauteur de 10%. L’information a été portée à la connaissance des travailleurs la semaine dernière par des responsables du syndicat national des télécommunications (Syntel). La promesse de ce salaire social a été faite depuis 2009, à la […]

Cet article Mali : les employés ont 10% chez Sotelma est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
sotelma-societe-telecommunication-mali

Les travailleurs de la société des télécommunications du Mali ( Sotelma ), sont désormais actionnaires de l’opérateur à hauteur de 10%. L’information a été portée à la connaissance des travailleurs la semaine dernière par des responsables du syndicat national des télécommunications (Syntel).

La promesse de ce salaire social a été faite depuis 2009, à la privatisation de la société.

Le Syntel a interpellé les agents de Sotelma sur la nécessité d’un changement de comportement pour rendre plus performante l’entreprise, afin d’encaisser des dividendes plus conséquents au terme de l’année financière.

Avec l’entrée effective des salariés au capital de la société, le capital est désormais reparti comme suit : Maroc Telecom, 51% ; état 19% ; investisseurs locaux 20% ; employés, 10%.

Cet article Mali : les employés ont 10% chez Sotelma est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya : Safaricom innove pour préserver sa santé financière http://www.techofafrica.com/kenya-safaricom-innove-pour-preserver-sa-sante-financiere/ Fri, 23 Oct 2015 22:49:45 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9146 Qualité réseau, innovation, risque de gouvernance et régulation et impact environnemental sont les quatre principaux axes de croissance identifiés par le leader de la téléphonie mobile au Kenya, Safaricom, pour maintenir dans les mois à venir, sa stabilité financière. Indexé à plusieurs reprises par l’Autorité des communications du Kenya (CAK), pour la mauvaise qualité de […]

Cet article Kenya : Safaricom innove pour préserver sa santé financière est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
safaricomQualité réseau, innovation, risque de gouvernance et régulation et impact environnemental sont les quatre principaux axes de croissance identifiés par le leader de la téléphonie mobile au Kenya, Safaricom, pour maintenir dans les mois à venir, sa stabilité financière.

Indexé à plusieurs reprises par l’Autorité des communications du Kenya (CAK), pour la mauvaise qualité de son réseau, la société envisage améliorer davantage son offre pour satisfaire les attentes des abonnés et susciter la consommation.

Safaricom compte réduire également les risques de sanctions qui portent atteinte à l’image de marque de la compagnie, représentent des dépenses non-budgétisées qui fauche des résultats financiers.

Dans un communiqué, la société télécom indique vouloir renforcer son offre (surtout la 4G) pour booster ses chiffres.

Cet article Kenya : Safaricom innove pour préserver sa santé financière est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Une fibre optique pour relier le Cameroun au Brésil. http://www.techofafrica.com/une-fibre-optique-pour-relier-le-cameroun-au-bresil/ Fri, 23 Oct 2015 22:49:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9145 La société télécom camerounaise Camtel vient de signer un accord avec la China Unicom pour déployer un projet de fibre optique entre le Cameroun et le Brésil. Les documents ont été respectivement parafés par le directeur général de la Cameroon Telecommunications (Camtel) et le président directeur général de China United Telecommunications Corp (China Unicom), filiale […]

Cet article Une fibre optique pour relier le Cameroun au Brésil. est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre-optique1La société télécom camerounaise Camtel vient de signer un accord avec la China Unicom pour déployer un projet de fibre optique entre le Cameroun et le Brésil.

Les documents ont été respectivement parafés par le directeur général de la Cameroon Telecommunications (Camtel) et le président directeur général de China United Telecommunications Corp (China Unicom), filiale mobile du groupe télécom China télécom.

Un câble d’une longueur totale de 5900 km sera construit par l’équipementier télécom Huawei Marine Networks, pour une valeur de 278 milliards Fcfa.

Il s’agit là de la première grande initiative pour relier l’Afrique à l’Amérique du Sud via fibre optique, indique un communiqué de l’opérateur camerounais.

Cet article Une fibre optique pour relier le Cameroun au Brésil. est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tunisie : Vous voulez internet ? C’est gratuit http://www.techofafrica.com/tunisie-vous-voulez-internet-cest-gratuit/ Thu, 22 Oct 2015 12:58:12 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9378 Tunisie Telecom, l’opérateur historique des télécommunications en Tunisie va offrir gratuitement l’Internet par ADSL à tout nouvel abonné jusqu’au 31 décembre. Cette promotion rentre dans le cadre de la stratégie commerciale visant à développer l’accès Internet et à répondre aux besoins des ménages tunisiens en ADSL, explique les responsables de TopNet, la filiale chargée de […]

Cet article Tunisie : Vous voulez internet ? C’est gratuit est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
ITUappchallengeTunisie Telecom, l’opérateur historique des télécommunications en Tunisie va offrir gratuitement l’Internet par ADSL à tout nouvel abonné jusqu’au 31 décembre.

Cette promotion rentre dans le cadre de la stratégie commerciale visant à développer l’accès Internet et à répondre aux besoins des ménages tunisiens en ADSL, explique les responsables de TopNet, la filiale chargée de la vulgarisation d’internet de Tunisie Telecom.

En offrant l’Internet fixe gratuit à de nouveaux abonnés, Tunisie Telecom est certaine d’accroître sa base d’abonnés à travers le pays et d’augmenter sa part de marché.

L’offre a été lancée en tenant compte des lourdes dépenses effectuées pendant les vacances d’été, la rentrée scolaire ou encore des fêtes de l’Aïd. Actuellement, le budget de nombreuses familles est réduit. Cette promotion devrait donc permettre aux ménages qui envisageaient de souscrire à un abonnement Internet de le faire sans trop de contrainte financière.

Cet article Tunisie : Vous voulez internet ? C’est gratuit est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte : Etisalat baisse les tarifs http://www.techofafrica.com/egypte-etisalat-baisse-les-tarifs/ Thu, 22 Oct 2015 12:58:07 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9377 Face à la rude concurrence de Telecom Egypt, l’opérateur de téléphonie mobile Etisalat, présent dans le pays, vient d’annoncer la réduction de ses tarifs Internet fixe. L’idée pour la filiale du groupe emirati est de reconquérir ces ses clients passés chez Telecom Egypt, lorsque sa branche Internet TE Data a perturbé les services des autres fournisseurs durant […]

Cet article Egypte : Etisalat baisse les tarifs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
941px-Etisalat_Lanka_logo.svg_Face à la rude concurrence de Telecom Egypt, l’opérateur de téléphonie mobile Etisalat, présent dans le pays, vient d’annoncer la réduction de ses tarifs Internet fixe.

L’idée pour la filiale du groupe emirati est de reconquérir ces ses clients passés chez Telecom Egypt, lorsque sa branche Internet TE Data a perturbé les services des autres fournisseurs durant le remplacement de son réseau de câbles en cuivre par la fibre optique.

Une baisse qui devra donc être temporaire, le temps de retrouver les clients d’antan.

Une décision, qui avnt d’entre en vigueur, devra recueillir l’approbation de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (NTRA) de l’Egypte.

Cet article Egypte : Etisalat baisse les tarifs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Bénin : MTN va à la conquête des zones rurales http://www.techofafrica.com/benin-mtn-va-a-la-conquete-des-zones-rurales/ Wed, 21 Oct 2015 21:52:13 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9140 L’opérateur de téléphonie mobile MTN Bénin, veut axer sa croissance sur les zones rurales. La société a pour cela signé un partenariat avec l’équipementier télécom suédois Ericsson pour l’extension de sa couverture réseau dans les zones rurales du pays. Un accès aux stations de base radio à faible consommation d’énergie, fonctionnant à l’énergie solaire, de […]

Cet article Bénin : MTN va à la conquête des zones rurales est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
1377176038_Attirer-les-medecins-en-zones-rurales-et-urbaines-sensibles_grandL’opérateur de téléphonie mobile MTN Bénin, veut axer sa croissance sur les zones rurales.

La société a pour cela signé un partenariat avec l’équipementier télécom suédois Ericsson pour l’extension de sa couverture réseau dans les zones rurales du pays.

Un accès aux stations de base radio à faible consommation d’énergie, fonctionnant à l’énergie solaire, de Ericsson sera donné à MTN.

MTN à travers cette extension, prévoit une augmentions de ses parts de marché aussi bien en termes d’abonnés et de revenus notamment dans le Nord et le Centre du pays.

Cet article Bénin : MTN va à la conquête des zones rurales est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN Group va investir 1,5 milliard $ au Nigeria et en Afrique du Sud http://www.techofafrica.com/mtn-group-va-investir-15-milliard-au-nigeria-et-en-afrique-du-sud/ Wed, 21 Oct 2015 20:45:47 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9132 Le groupe télécom MTN a indiqué qu’il réalisera un investissement de la somme de 1,5 milliard de dollars d’ici la fin de cette année afin d’étendre son réseau télécom au Nigeria et en Afrique du Sud. Depuis plus de 01 semestre, le groupe a enregistré des chiffres d’affaires en baisse dans toutes ses filiales sur […]

Cet article MTN Group va investir 1,5 milliard $ au Nigeria et en Afrique du Sud est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN-afrique-du-sudLe groupe télécom MTN a indiqué qu’il réalisera un investissement de la somme de 1,5 milliard de dollars d’ici la fin de cette année afin d’étendre son réseau télécom au Nigeria et en Afrique du Sud.

Depuis plus de 01 semestre, le groupe a enregistré des chiffres d’affaires en baisse dans toutes ses filiales sur le continent. En cause, la concurrence rude que lui imposent les autres opérateurs comme Vodacom, Cell C, Etisalat et Orange, dont les services sont meilleurs par les abonnés.

Cet investissement que le groupe entend réaliser sur ces deux marchés clés, permettra à MTN de renouer avec la croissance.

Par ailleurs, grâce à l’extension de son réseau, le groupe espère devenir premier opérateur dans les deux pays clés, et à terme sur le continent.

Cet article MTN Group va investir 1,5 milliard $ au Nigeria et en Afrique du Sud est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Congo : Baisse des prix chez MTN et Airtel http://www.techofafrica.com/congo-baisse-des-prix-chez-mtn-et-airtel/ Wed, 21 Oct 2015 20:36:33 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9131  Suite à une décision de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE) du Congo, fixant les prix plafonds des communications téléphoniques off-net Voix et SMS pour les opérateurs télécoms dans le pays, les opérateurs MTN et Airtel ont revu leurs tarifs à la baisse. Cette baisse fera économiser aux usagers de la téléphonie […]

Cet article Congo : Baisse des prix chez MTN et Airtel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
1506-29798-congo-un-5eme-reseau-de-fraude-telecom-demantele-par-l-arpce-a-brazzaville_L Suite à une décision de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE) du Congo, fixant les prix plafonds des communications téléphoniques off-net Voix et SMS pour les opérateurs télécoms dans le pays, les opérateurs MTN et Airtel ont revu leurs tarifs à la baisse.

Cette baisse fera économiser aux usagers de la téléphonie mobile un peu plus de 1 milliard FCfa, indique Antoine Ndékololo, le directeur de l’économie des marchés à l’ARPCE.

L’ARPCE a indiqué avoir exigé cette baisse de tarifs, parce que les sociétés MTN et Airtel ont réalisé des bénéfices énormes, suite à réduction des tarifs d’interconnexion mobile mais les consommateurs n’ont pas tiré bénéfices de ces gains.

Cette mesure devrait permettre de calmer les abonnés du pays qui se plaignent de la cherté de la communication par rapport aux autres pays.

Cet article Congo : Baisse des prix chez MTN et Airtel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigeria: MTN offre l’accès gratuit à des sites e-commerce http://www.techofafrica.com/nigeria-mtn-offre-lacces-gratuit-a-sites-e-commerce/ Wed, 21 Oct 2015 09:42:09 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9061 MTN Nigeria, le plus grand opérateur de télécommunications du Nigeria propose à ses abonnés un accès gratuit aux plateformes des startups technologiques du réseau Africa Internet Group (AIG); comprenant le géant du commerce électronique Jumia, le grand marché en ligne Kaymu et la plate-forme de réservation d’hôtel Jovago. Les abonnés de MTN qui visitent les […]

Cet article Nigeria: MTN offre l’accès gratuit à des sites e-commerce est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
AnnbuRMJCmKquGIpx31PL0Ey7dMfKx9wDYjJFdUnnjKy

MTN Nigeria, le plus grand opérateur de télécommunications du Nigeria propose à ses abonnés un accès gratuit aux plateformes des startups technologiques du réseau Africa Internet Group (AIG); comprenant le géant du commerce électronique Jumia, le grand marché en ligne Kaymu et la plate-forme de réservation d’hôtel Jovago.

Les abonnés de MTN qui visitent les portails web de ces startups ou utilisent leurs applications mobiles peuvent le faire désormais sans être factués pour la consommation des données. L’offre zéro frais de données de MTN pour le groupe AIG s’inscrit dans la dynamique de l’opérateur de télécommunications MTN à aider au développement et à accélérer la croissance des startups AIG. Rappelons que le réseau de téléphonie mobile a acquis des parts à hauteur de 33,3% dans AIG en 2013.

«Nous sommes ravis de participer à un partenariat stratégique avec Rocket Internet (holding de AIG, NDLR) et Millicom à développer des projets en ligne à travers les marchés à croissance rapide de l’internet de l’Afrique », a déclaré Sifiso Dabengwa, le président du groupe MTN.

Le service d’accès gratuit aux données du groupe AIG s’inscrit spécialement pour Kaymu Nigeria après le lancement réussi de services similaires pour Jumia et Jovago. Le réseau et les sociétés AIG estiment que le partenariat permettra non seulement aux clients et aux vendeurs des différentes plateformes, la possibilité d’accéder rapidement et gratuitement à leurs produits et services via les applications mais aussi d’accélérer la pénétration d’Internet au Nigeria.

Nicolas Martin, PDG Jumia Nigéria a appuyé ces propos en ajoutant que le plus grand obstacle à l’extension de l’accès Internet mobile en Afrique est le coût des données. « A Lagos, un gigaoctet de données sur les réseaux mobiles -le seul forfait moyen d’accéder à l’Internet pour la plupart- est équivalent à environ 12 dollars US » disait-il. Pour résoudre ce problème, Jumia a multiplié les initiatives avec les opérateurs, spécialement MTN pour faire baisser le coût de la connectivité afin de fournir aux gens un accès complet aux achats en ligne par le biais de jumia.com sans frais de données.

Paul Midy, PDG de Jovago ajoute entre autres, « Ceci est une étape importante pour nous afin d’offrir une grande accessibilité pour l’expérience mobile centrée sur le client. Nous avons remarqué l’immense croissance de la pénétration de l’Internet mobile en Afrique et nous avons maintenus notre stratégie axée sur la satisfaction de nos clients partout dans le monde afin de leur offrir le meilleur de nos services. Maintenant, tous les utilisateurs MTN au Nigeria peuvent avoir accès à plus de 8 000 hôtels au Nigeria et 25 000 hôtels en Afrique, en un clic et surtout sans frais ».

Cet article Nigeria: MTN offre l’accès gratuit à des sites e-commerce est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Rwanda: Tigo lance la 4G http://www.techofafrica.com/rwanda-tigo-lance-4g/ Wed, 21 Oct 2015 09:33:45 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9093 Tigo Rwanda, opérateur de télécommunication, filiale de Millicom a lancé son service 4G Internet au « 2015 Transform Africa Summit » à Kigali. Tigo se positionne donc comme le premier opérateur à offrir à ses clients, sans interruption, l’accès à Internet 4G sur leurs téléphones, selon des sources officielles de l’opérateur de téléphonie. Tongai Maramba, PDG de […]

Cet article Rwanda: Tigo lance la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
logo tigo

Tigo Rwanda, opérateur de télécommunication, filiale de Millicom a lancé son service 4G Internet au « 2015 Transform Africa Summit » à Kigali. Tigo se positionne donc comme le premier opérateur à offrir à ses clients, sans interruption, l’accès à Internet 4G sur leurs téléphones, selon des sources officielles de l’opérateur de téléphonie.

Tongai Maramba, PDG de Tigo Rwanda, a déclaré que « Transform Africa » est la plateforme idéale pour présenter la première et grande nouvelle d’accès à internet 4G LTE au Rwanda. Permettre aux clients de se déplacer continuellement en emportant avec eux à chaque fois l’internet haute vitesse 4G sans interrompre les services vocaux correspond bien aux préoccupations premières du sommet de cette année à savoir «Accélérer l’innovation numérique». En tant que principal opérateur de télécommunications du Rwanda et fournisseur d’accès Internet, il se dit ravi que Tigo Rwanda ait atteint cette étape importante.

« Le réseau 4G est en pleine expansion, et nous sommes en bonne voie vers notre objectif de 95% de couverture du pays d’ici 2017. L’expansion des services est sur la bonne voie avec un tel partenariat avec Tigo Rwanda. Ensemble, nous sommes impatients de fournir une expérience numérique exceptionnelle et de la valeur ajoutée pour les utilisateurs de services 4G à travers diverses solutions innovantes. « , disait Patrick Yoon, PDG de Olleh Rwanda Networks, partenaire de Tigo Rwanda dans le projet de déploiement de la 4G.

Cet article Rwanda: Tigo lance la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte : Faire porter la croissance par les TIC http://www.techofafrica.com/egypte-faire-porter-la-croissance-par-les-tic/ Tue, 20 Oct 2015 21:29:26 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9101 Le gouvernement d’Egypte, le pays des pyramides, ambitionne accroître le taux de pénétration d’Internet dans le pays d’ici fin 2016. Ceci, afin d’impulser le développement dans le secteur des TIC sur lequel l’Egypte veut refonder sa croissance économique. C’est en substance, ce qu’a indiqué Khaled Ali Negm, le ministre des technologies de l’information et de […]

Cet article Egypte : Faire porter la croissance par les TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte TICLe gouvernement d’Egypte, le pays des pyramides, ambitionne accroître le taux de pénétration d’Internet dans le pays d’ici fin 2016. Ceci, afin d’impulser le développement dans le secteur des TIC sur lequel l’Egypte veut refonder sa croissance économique.

C’est en substance, ce qu’a indiqué Khaled Ali Negm, le ministre des technologies de l’information et de la communication du pays dans une interview en fin de semaine dernière.

Le pays a entrepris à travers l’opérateur historique Telecom Egypt, l’amélioration et à l’extension du réseau de fibre optique. Les tarifs internet ont été également réduits de moitié.

D’ici fin  2015, l’Egypte qui affiche un taux de pénétration Internet de 34% veut enregistrer 500 000 nouveaux Internautes. Depuis la chute des tarifs Internet, le segment de l’Internet a gagné 31 000 nouveaux clients. Fin 2016, le pays veut enregistrer 1 500 000 nouveaux clients pour 50% de taux de pénétration d’Internet.

Cet article Egypte : Faire porter la croissance par les TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud : les consommateurs aux trousses de Vodacom et Cell C http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-les-consommateurs-aux-trousses-de-vodacom-et-cell-c/ Tue, 20 Oct 2015 21:17:14 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9097 La Commission nationale des consommateurs d’Afrique du Sud (NCC) vient d’initier une enquête au sein des opérateurs de téléphonie mobile Vodacom et Cell C suite aux nombreuses plaintes reçues des abonnés concernant l’augmentation de leur plan tarifaire. En effet, la loi sur la protection des consommateurs en Afrique du Sud (élaborée pour protéger les consommateurs […]

Cet article Afrique du Sud : les consommateurs aux trousses de Vodacom et Cell C est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Reed801La Commission nationale des consommateurs d’Afrique du Sud (NCC) vient d’initier une enquête au sein des opérateurs de téléphonie mobile Vodacom et Cell C suite aux nombreuses plaintes reçues des abonnés concernant l’augmentation de leur plan tarifaire.

En effet, la loi sur la protection des consommateurs en Afrique du Sud (élaborée pour protéger les consommateurs de services, selon son secteur, de tous types d’abus), qui institue la NCC, abrite une section réservée aux télécommunications.

Cette enquête permettra à la commission de faire la lumière, sur environ mille plaintes d’abonnés télécoms, qui accusent ces opérateurs, de pratique déloyale.

L’organe de défense des consommateurs va chercher à comprendre comment sont gérés les contrats des abonnés.

Cet article Afrique du Sud : les consommateurs aux trousses de Vodacom et Cell C est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Burkina Faso: L’ Onatel stable, solvable et rentable http://www.techofafrica.com/burkina-faso-l-onatel-stable-solvable-et-rentable/ Tue, 20 Oct 2015 21:12:16 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9096 La West Africa Rating Agency (WARA) vient de confirmer la note de l’opérateur historique des télécommunications burkinabè, Onatel à « BBB- », en grade d’investissement. « Cette note reflète essentiellement l’expertise de la société sur son marché domestique, sa position de leader historique au Burkina Faso, ainsi que sa situation financière très saine. La perspective […]

Cet article Burkina Faso: L’ Onatel stable, solvable et rentable est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
1702-26619-burkina-faso-onatel-a-realise-une-bonne-annee-2014-avec-131-milliards-fcfa-de-chiffre-d-affaires_LLa West Africa Rating Agency (WARA) vient de confirmer la note de l’opérateur historique des télécommunications burkinabè, Onatel à « BBB- », en grade d’investissement.

« Cette note reflète essentiellement l’expertise de la société sur son marché domestique, sa position de leader historique au Burkina Faso, ainsi que sa situation financière très saine. La perspective attachée à ces notes est stable », explique WARA dans un communiqué.

Depuis la prise en main de l’Onatel par Maroc Telecom, actionnaire majoritaire, les notations positives se sont enchainées pour l’opérateur burkinabé.

Malgré la crise qui a secoué récemment le pays, à l’international, la note d’Onatel est IB/Stable/iw-6, reflet de la rentabilité élevée de l’entreprise et de sa solvabilité.

Au 31 mars 2015, le chiffre d’affaires d’Onatel affichait une progression de 7%, soit 35,34 milliards FCFA contre 32,89 milliards FCFA en 2014.

Cet article Burkina Faso: L’ Onatel stable, solvable et rentable est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigéria : Buhari croit au potentiel des TIC http://www.techofafrica.com/nigeria-buhari-croit-au-potentiel-des-tic/ Mon, 19 Oct 2015 19:12:51 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9079 Le président de la République fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari, croit au potentiel des technologies de l’information et de la communication dans la création d’emplois et de richesses au Nigeria. L’information a été portée au public par Tunji Olaopa, secrétaire permanent du ministère de la communication, au cours d’un point de presse. Selon celui-ci, le […]

Cet article Nigéria : Buhari croit au potentiel des TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
muhammadu-buhari-remporte-lelection-presidentielleLe président de la République fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari, croit au potentiel des technologies de l’information et de la communication dans la création d’emplois et de richesses au Nigeria.

L’information a été portée au public par Tunji Olaopa, secrétaire permanent du ministère de la communication, au cours d’un point de presse.

Selon celui-ci, le président a demandé des explications et des rapports pointilleux sur plusieurs dossiers brulants des TIC et télécommunications, notamment le dossier de la vente de l’opérateur télécom Nitel et sa filiale Mtel.

« Il est crucial que tous les dossiers relatifs au secteur des TIC et Télécoms soient suivis avec le plus grand sérieux », indique des sources à la présidence du Nigéria.

Le président  a également instruit la NCC, autorité régulateur télécom du pays, pour que celui-ci soit plus regardant sur sa mission, de contrôle et de régulation.

Cet article Nigéria : Buhari croit au potentiel des TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Zambie : Liquid Telecom lance un produit internet http://www.techofafrica.com/zambie-liquid-telecom-lance-un-produit-internet/ Mon, 19 Oct 2015 19:09:38 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9055 Le groupe Liquid Telecom, leader télécom en Afrique de l’Est, vient de lancer  son nouveau fournisseur de service Internet (FAI) en Zambie. Il s’agit de Hai. La société dont le nom signifie « je suis vivant » en Swahili, fera bientôt son entrée au Kenya et au Rwanda. Elle fournira l’accès Internet aux domiciles et […]

Cet article Zambie : Liquid Telecom lance un produit internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
liquidLe groupe Liquid Telecom, leader télécom en Afrique de l’Est, vient de lancer  son nouveau fournisseur de service Internet (FAI) en Zambie. Il s’agit de Hai. La société dont le nom signifie « je suis vivant » en Swahili, fera bientôt son entrée au Kenya et au Rwanda.

Elle fournira l’accès Internet aux domiciles et aux petites et moyennes entreprises, à travers le service de fibre optique « Fibroniks » de Liquid Telecom, fort d’une capacité de 100 Mbps.

Avec cette nouvelle marque, Liquid Telecom entend renforcer sa position de leader en Afrique de l’est.

Le groupe est déjà présent, sous d’autres marques, au Botswana, en République démocratique du Congo, au Lesotho, sur l’île Maurice, au Nigeria, en Afrique du Sud, en Ouganda, au Royaume-Uni, au Zimbabwe.

Cet article Zambie : Liquid Telecom lance un produit internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : grosses perturbations sur le réseau Orange http://www.techofafrica.com/cameroun-grosses-perturbations-sur-le-reseau-orange/ Mon, 19 Oct 2015 19:05:01 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9080 Les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Orange font l’expérience d’une mauvaise qualité de service depuis plusieurs jours. Difficiles d’émettre des appels et d’envoyer des SMS. Les abonnés au service de Mobile Money ne peuvent ni régler de facture, ni retirer de l’argent. Le code USSD ne répond pas, peut-on lire dans le message reçu […]

Cet article Cameroun : grosses perturbations sur le réseau Orange est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
logo-orangeLes abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Orange font l’expérience d’une mauvaise qualité de service depuis plusieurs jours.

Difficiles d’émettre des appels et d’envoyer des SMS.

Les abonnés au service de Mobile Money ne peuvent ni régler de facture, ni retirer de l’argent. Le code USSD ne répond pas, peut-on lire dans le message reçu après chaque tentative d’activation du service.

Dans les agences Orange, et même chez Total, partenaire du Mobile Money d’Orange, les préposés au service expliquent aux clients que le service est indisponible et qu’il faut patienter jusqu’au retour à la normale du réseau.

Pour les Internautes, les débits sont réduits. Parfois la connexion ne s’établit même pas du tout.

La société explique ces perturbations par des travaux de maintenance sur le réseau.

Cet article Cameroun : grosses perturbations sur le réseau Orange est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tanzanie : Tigo devient le second opérateur télécom http://www.techofafrica.com/tanzanie-tigo-devient-le-second-operateur-telecom/ Sun, 18 Oct 2015 11:54:55 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9385 Après l’acquisition des 85 % de parts d’Etisalat, dans l’opérateur de téléphonie mobile Zanzibar Telecom  (Zantel), le groupe Millicom International Cellular, maison mère de Tigo, déjà présente sur le marché tanzanien, devient le deuxième plus grand opérateur télécom dans le pays. C’est depuis juin 2015 que les discussions entre Etisalat et Millicom au sujet des […]

Cet article Tanzanie : Tigo devient le second opérateur télécom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
tigo_4Après l’acquisition des 85 % de parts d’Etisalat, dans l’opérateur de téléphonie mobile Zanzibar Telecom  (Zantel), le groupe Millicom International Cellular, maison mère de Tigo, déjà présente sur le marché tanzanien, devient le deuxième plus grand opérateur télécom dans le pays.

C’est depuis juin 2015 que les discussions entre Etisalat et Millicom au sujet des 85% de parts de Zantel sont entrées dans une phase décisive.

Millicom indique que, selon les termes de l’accord passé avec le groupe télécom Emirati, Millicom payerait la somme symbolique d’un dollar, mais assumera entièrement les dettes de la société télécom qui s’élèvent à 74 millions de dollars ainsi que 32 millions de dollars de passifs courants nets.

Millicom va remettre Zantel à flot à travers un emprunt de 100 millions de dollars, étalé sur cinq ans, contracté auprès d’une banque internationale, pour le déploiement de la 4G, via le câble sous-marin de fibre optique EAssy, et l’introduction de nouveaux produits et services.

Cet article Tanzanie : Tigo devient le second opérateur télécom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mali: Orange met la presse à l’école des TIC http://www.techofafrica.com/9372-2/ Sat, 17 Oct 2015 22:46:34 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9372 Le projet de « connectivité de la presse malienne » a été lancé le 30 octobre dernier par Bruno Maïga, le ministre de la Communication. Il a été matérialisé par la signature d’une convention entre Orange-Mali, l’Association des éditeurs de presse (Assep) et l’Union des radiodiffusions et télévisions libres du Mali (Urtel). D’un contrat initial […]

Cet article Mali: Orange met la presse à l’école des TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
logo-orange
Le projet de « connectivité de la presse malienne » a été lancé le 30 octobre dernier par Bruno Maïga, le ministre de la Communication. Il a été matérialisé par la signature d’une convention entre Orange-Mali, l’Association des éditeurs de presse (Assep) et l’Union des radiodiffusions et télévisions libres du Mali (Urtel).

D’un contrat initial de deux ans, cet accord permettra à chaque organe de presse du Mali de bénéficier de certains avantages dans l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (TIC), notamment la réduction de 40% sur la redevance mensuelle, la gratuité des appels Live Box vers live box Orange.

Pour le directeur général d’Orange-Mali, Jean Luc Bohé, l’objectif est d’impulser la dynamique de l’usage massif de l’internet par la presse malienne.

Cet article Mali: Orange met la presse à l’école des TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
RDC: un satellite bientôt dans l’espace http://www.techofafrica.com/9370-2/ Sat, 17 Oct 2015 22:44:07 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9370 La République populaire de Chine, à travers la société d’Etat China Aerospace & Technology Corporation (CASC) a signé un contrat commercial avec la République démocratique du Congo, représentée par le Réseau national des télécommunications par satellite (Renatelsat). Le partenariat conclut le 17 novembre 2012 porte sur le lancement par le CASC d’un satellite de communications […]

Cet article RDC: un satellite bientôt dans l’espace est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Satellite-e1436982205803La République populaire de Chine, à travers la société d’Etat China Aerospace & Technology Corporation (CASC) a signé un contrat commercial avec la République démocratique du Congo, représentée par le Réseau national des télécommunications par satellite (Renatelsat).

Le partenariat conclut le 17 novembre 2012 porte sur le lancement par le CASC d’un satellite de communications en orbite. China Telecom collaborera au projet pour sa bonne réalisation.

Baptisé CongoSat-01, l’appareil s’envolera depuis le Centre de lancement de satellites de Xichang dans la province du Sichuan. Cela sera fait dans les trois ans suivant l’entrée en vigueur du contrat.

Le satellite devra couvrir la République démocratique du Congo, toute l’Afrique australe et centrale.

Cet article RDC: un satellite bientôt dans l’espace est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Rwanda: MTN et Safaricom connectent leur mobile money http://www.techofafrica.com/rw/ Fri, 16 Oct 2015 22:18:11 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9368 L’opérateur de téléphonie mobile MTN Rwanda et la filiale kényane du groupe télécom britannique Vodafone, Safaricom, ont interconnecté leur service de Mobile Money L’objectif de cette opération est de permettre aux utilisateurs de ces services d’envoyer et de recevoir de l’argent par mobile entre le Rwanda et le Kenya à moindre coût. Cette interconnexion des […]

Cet article Rwanda: MTN et Safaricom connectent leur mobile money est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
safaricomL’opérateur de téléphonie mobile MTN Rwanda et la filiale kényane du groupe télécom britannique Vodafone, Safaricom, ont interconnecté leur service de Mobile Money

L’objectif de cette opération est de permettre aux utilisateurs de ces services d’envoyer et de recevoir de l’argent par mobile entre le Rwanda et le Kenya à moindre coût.

Cette interconnexion des services de paiement mobile MTN Money et M-Pesa représente la volonté des deux entreprises télécoms à voir se concrétiser rapidement le projet d’harmonisation des tarifs Mobile Money dans la communauté des Etats d’Afrique de l’Est.

 

Avant Safaricom, la société sud-africaine avait déjà interconnecté les services Mobile Money de ses filiales du Rwanda et d’Ouganda.

En harmonisant les tarifs Mobile Money et en les interconnectant, les opérateurs télécoms impliqués dans le projet verront l’adoption du service de paiement par mobile augmenter, l’inclusion financière des populations exploser, mais surtout les revenus doubler, voire tripler.

Cet article Rwanda: MTN et Safaricom connectent leur mobile money est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Android One de Google arrive en Afrique http://www.techofafrica.com/9364-2/ Fri, 16 Oct 2015 22:09:03 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9364 Le programme Android One, qui associe des smartphones low-cost et des applications peu gourmandes en ressources, est lancé dans six pays africains : Maroc, Egypte, Nigeria, Côte d’Ivoire, Ghana et Kenya. Malgré le succès mitigé d’Android One en Inde, Google croit toujours en son programme destiné à booster l’internet mobile (et ses propres services) dans […]

Cet article Android One de Google arrive en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
android-securityLe programme Android One, qui associe des smartphones low-cost et des applications peu gourmandes en ressources, est lancé dans six pays africains : Maroc, Egypte, Nigeria, Côte d’Ivoire, Ghana et Kenya.

Malgré le succès mitigé d’Android One en Inde, Google croit toujours en son programme destiné à booster l’internet mobile (et ses propres services) dans les pays émergents. Google va lancer des smartphones Android One dans six pays africains : le Maroc, l’Egypte, le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Kenya. Soit 379 millions d’habitants à « convertir » à l’internet mobile.

C’est l’un des constructeurs de smartphones les plus en vue du continent, Infinix, qui proposera un appareil, le « HOT 2 », dans le cadre de ce programme. Il sera d’abord vendu au Nigeria (pays où 95 % des habitants connectés à internet le sont par mobile) au prix de 17 500 nairas (88 dollars, soit environ 80 euros).

Cet article Android One de Google arrive en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal : l’état recule avec la 4G http://www.techofafrica.com/senegal-letat-recule-avec-la-4g/ Fri, 16 Oct 2015 22:08:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9362 Le ministre sénégalais des postes et télécoms a décidé de mettre fin à la phase expérimentale de la 4G. La décision a été prise pour garantir les intérêts de l’Etat du Sénégal et lui permettre « d’obtenir les meilleurs résultats dans cet exercice d’attribution des autorisations d’exploitation de la 4G. « Après avoir autorisé une phase expérimentale […]

Cet article Sénégal : l’état recule avec la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4GLe ministre sénégalais des postes et télécoms a décidé de mettre fin à la phase expérimentale de la 4G. La décision a été prise pour garantir les intérêts de l’Etat du Sénégal et lui permettre « d’obtenir les meilleurs résultats dans cet exercice d’attribution des autorisations d’exploitation de la 4G.

« Après avoir autorisé une phase expérimentale (pilote 4G) d’avril 2013 au 31 décembre 2014, puis prolongé cette phase jusqu’au 31 mars 2015, le gouvernement du Sénégal a décidé de mettre fin à cette expérimentation et de se faire accompagner dans la suite du processus par un cabinet d’expertise international », indique le communiqué.

Les autorités sénégalaises expliquent cela par le fait les opérateurs télécoms ont faits des propositions insuffisantes, « qui ne prennent pas en compte les préoccupations de l’Etat du Sénégal en termes d’investissements futurs ».

Le ministère de tutelle souligne, que l’arrêt de la phase test du 4G ne devrait pas avoir de conséquences financières, puisque l’expérimentation était gratuite et les services n’étaient pas commercialisés.

Cet article Sénégal : l’état recule avec la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : l’ART confie à Huawei la portabilité des numéros. http://www.techofafrica.com/cameroun-lart-confie-a-huawei-la-portabilite-des-numeros/ Thu, 15 Oct 2015 22:09:02 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9363 L’équipementier chinois Huawei a été choisi comme partenaire technique par l’agence de régulation des télécommunications (ART) pour l’installation, l’accompagnement, et l’exploitation d’une base de données mutualisée, en vue de la gestion de la portabilité des numéros mobiles au Cameroun. D’un montant d’un peu plus de 1,5 milliard de francs CFA, le contrat devra être exécuté […]

Cet article Cameroun : l’ART confie à Huawei la portabilité des numéros. est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
bob-a-votre-numeroL’équipementier chinois Huawei a été choisi comme partenaire technique par l’agence de régulation des télécommunications (ART) pour l’installation, l’accompagnement, et l’exploitation d’une base de données mutualisée, en vue de la gestion de la portabilité des numéros mobiles au Cameroun.

D’un montant d’un peu plus de 1,5 milliard de francs CFA, le contrat devra être exécuté dans un délai de sept mois, selon les informations communiqués par l’ART.

L’équipementier est devenu avec le temps le principal partenaire de l’état du Cameroun en matière de développement des systèmes de télécommunication.

En effet, le constructeur chinois a à son actif plusieurs projets tels que le déploiement de la fibre optique dans tout le pays ou encore la construction et le déploiement du réseau mobile GSM de l’opérateur historique Camtel, détenteur de la 4ème licence de la téléphonie mobile du Cameroun.

Cet article Cameroun : l’ART confie à Huawei la portabilité des numéros. est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Stagefright: la faille fatale d’Android http://www.techofafrica.com/9346-2/ Thu, 15 Oct 2015 19:54:42 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9346 Une faille permettant de prendre le contrôle d’un smartphone Android a été découverte. C’est Joshua Drake, chercheur pour le compte de Zimperiumen, une firme travaillant dans la sécurité informatique qui a découvert « Stragefright ». Une menace inquiétante qui n’épargne pas l’Afrique. 95 % des smartphones fonctionnant sur Android sont vulnérables à cette faille, si […]

Cet article Stagefright: la faille fatale d’Android est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MASTER-IMAGE-AndroidCop-664x374Une faille permettant de prendre le contrôle d’un smartphone Android a été découverte. C’est Joshua Drake, chercheur pour le compte de Zimperiumen, une firme travaillant dans la sécurité informatique qui a découvert « Stragefright ». Une menace inquiétante qui n’épargne pas l’Afrique.

95 % des smartphones fonctionnant sur Android sont vulnérables à cette faille, si celle-ci est exploitée par un pirate, elle lui permettrait de prendre le contrôle de votre mobile à distance, en envoyant un simple MMS. Cependant jusqu’ici aucune attaque exploitant cette faille n’a été recensée.

Android, est de loin le système d’exploitation mobile le plus utilisé en Afrique et le marché des smartphones est en pleine expansion sur le continent.

Google propose son système aux constructeurs d’appareils mobiles, il revient donc à ces derniers de fournir un correctif. Asus et HTC, s’y appliquent déjà. Cependant, ce processus peut prendre énormément de temps. On parle de plusieurs mois et tous les smartphones ne pourront pas être corrigés.

Cet article Stagefright: la faille fatale d’Android est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
L’innovation a le vent en poupe en Afrique francophone http://www.techofafrica.com/linnovation-a-le-vent-en-poupe-en-afrique-francophone/ Thu, 15 Oct 2015 13:29:39 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9067 Le week-end dernier ( 09 au 11 octobre), la Banque Africaine de Développement organisait pour la première fois, un week-end de l’innovation  à son siège  à Abidjan. Près d’une centaine de jeunes de différents pays francophones de l’Afrique de l’Ouest, notamment, la Côte d’ivoire, le Bénin, le Niger, le Burkina-Faso, le Togo et le Sénégal, y ont pris […]

Cet article L’innovation a le vent en poupe en Afrique francophone est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le week-end dernier ( 09 au 11 octobre), la Banque Africaine de Développement organisait pour la première fois, un week-end de l’innovation  à son siège  à Abidjan. Près d’une centaine de jeunes de différents pays francophones de l’Afrique de l’Ouest, notamment, la Côte d’ivoire, le Bénin, le Niger, le Burkina-Faso, le Togo et le Sénégal, y ont pris part.

Dans son message aux participants, le président de la Banque Africaine de Développement, Dr Akinwumi Adesina, a insisté sur l’importance de mettre en place des mécanismes de financement des idées innovantes, pour éviter qu’elles n’échouent dans leur mise en oeuvre. Dans une interview qu’elle nous a accordé, la Vice-Présidente et Envoyée Spéciale au Genre, Mme Géraldine Fraser-Moleketi, a insisté sur le fait que l’Afrique a historiquement une culture de l’innovation, et qu’il était important de faire appel à cet héritage pour construire l’Afrique de demain.


Après une première journée de conférence et de formation sur le Design Thinking et l’innovation, onze équipes se sont formées pour trouver des solutions innovantes à des problèmes locaux relatifs à l’inclusion financière et à l’emploi des jeunes et des femmes. De la gestion des déchets au payement électronique en passant par la mise en place de premiers soins ou encore la géo-localisation d’artisans de qualité, les projets présentés par les 11 équipes n’ont pas manqué d’ingéniosité.

Les équipes ont également eu la chance d’être assistés par des mentors de qualité venant des différents partenaires (Google, Facebook, Dalberg, Ampion, etc.) de l’événement.
Au terme d’un Week-end de travail acharné, un jury composé de représentants de l’ADEA, de la BAD, de MTN et de d’Orange ont désigné les équipes gagnantes. Il s’agit de Payfree, une plateforme intégrée de paiement mobile, La Ruche, une plateforme de mise en relation d’artisans, Coliba, une solution de gestion des déchets urbains, et BioPRO, proposant une solution d’accès à l’énergie et à l’électricité en zone rurale. Ces projets bénéficieront d’un accompagnement spécial offert par Ampion et d’une incubation par Orange.

Fort du succès de cette première édition du week-end de l’innovation, la Banque Africaine de Développement s’est engagée à en organiser une autre dans le courant du printemps de l’année prochaine.

Vous pouvez retrouver le film de l’événement, produit par TechOfAfrica.

Toutes les photos de l’événement sont à retrouver ici : https://www.flickr.com/photos/afdbgroup/

Le tag Twitter pour revivre les Tweets est : #AfDBIWE15

Cet article L’innovation a le vent en poupe en Afrique francophone est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal: Facebook désormais gratuit chez Tigo http://www.techofafrica.com/9345-2/ Wed, 14 Oct 2015 19:53:57 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9345 L’internet gratuit de Facebook est désormais disponible pour les abonnés du réseau Tigo au Sénégal. Un événement de lancement d’une initiative amorcée par Mark Zuckerberg a eu lieu à Dakar le Jeudi 4 juin 2015. Internet.org, qui regroupe plusieurs géants de la tech, propose aux internautes de profiter d’une version Light de l’internet. En effet, dans […]

Cet article Sénégal: Facebook désormais gratuit chez Tigo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
facebook-logoL’internet gratuit de Facebook est désormais disponible pour les abonnés du réseau Tigo au Sénégal. Un événement de lancement d’une initiative amorcée par Mark Zuckerberg a eu lieu à Dakar le Jeudi 4 juin 2015.

Internet.org, qui regroupe plusieurs géants de la tech, propose aux internautes de profiter d’une version Light de l’internet. En effet, dans tous les pays où l’initiative à été mise en place, une dizaine de sites Internet ont été rendus gratuitement accessibles au grand public.

L’initiative Internet.org, critiquée par plusieurs défenseurs de la neutralité de l’Internet, ressemble pourtant à un deal dont tous les acteurs concernés sortent gagnants: Facebook augmente le nombre des utilisateurs de son réseau social sur le continent africain, les opérateurs s’assurent de la fidélité des abonnés qui profiteront de quelques morceaux de l’Internet gratuitement puis paieront pour en voir plus, et les internautes auront accès à du contenu de qualité sans avoir à mettre la main à la poche.

Cet article Sénégal: Facebook désormais gratuit chez Tigo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal: Appel d’offres pour la 4G http://www.techofafrica.com/9341-2/ Wed, 14 Oct 2015 19:45:45 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9341 L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes du Sénégal (ARTP) a lancé un appel d’offres pour l’attribution de trois licences et fréquences autorisant l’utilisation des technologies mobiles 4G. Le cahier des charges indique que les opérateurs seront tenus d’assurer la couverture 4G de 65 % de la population durant les 5 années qui suivront l’attribution […]

Cet article Sénégal: Appel d’offres pour la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4G-Meditel-haute-debit-internetL’Autorité de régulation des télécommunications et des postes du Sénégal (ARTP) a lancé un appel d’offres pour l’attribution de trois licences et fréquences autorisant l’utilisation des technologies mobiles 4G.

Le cahier des charges indique que les opérateurs seront tenus d’assurer la couverture 4G de 65 % de la population durant les 5 années qui suivront l’attribution de la licence. Et la couverture de 85 % de la population, 10 ans après. La capitale sénégalaise, Dakar, ainsi que les capitales régionales devront être couvertes dans un délai de 5 ans.

Le régulateur précise que seules « les sociétés de droit sénégalais déjà détentrices d’une licence d’établissement et d’exploitation de réseau ouvert au public et de fourniture de services de télécommunications au public » sont admissibles.

Pour rappel, une expérimentation de la 4G est menée, depuis 2014 par les différents opérateurs : Orange (qui détient 55.86 % de part de marché), Tigo (22.84 % de part de marché) et Expresso (21.30 % de part de marché). D’après les derniers chiffres révélés par le régulateur, 6.9 millions d’abonnés à l’internet mobile sont recensés au Sénégal.

Cet article Sénégal: Appel d’offres pour la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal: JUMIA lance le premier « Black Friday » http://www.techofafrica.com/9340-2/ Tue, 13 Oct 2015 19:45:14 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9340 Les consommateurs sénégalais auront la chance d’avoir leur Black Friday. Vu son impact sur les habitudes d’achat en Europe et aux Etats Unis et sur les économies de ces pays, on se demande pourquoi l’évènement n’a pas jusque-là été lancé au Sénégal. Le “Black Friday”, littéralement vendredi noir, se déroule le dernier vendredi du mois de […]

Cet article Sénégal: JUMIA lance le premier « Black Friday » est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
JumiaLes consommateurs sénégalais auront la chance d’avoir leur Black Friday. Vu son impact sur les habitudes d’achat en Europe et aux Etats Unis et sur les économies de ces pays, on se demande pourquoi l’évènement n’a pas jusque-là été lancé au Sénégal.

Le “Black Friday”, littéralement vendredi noir, se déroule le dernier vendredi du mois de Novembre (Vendredi 27 cette année), et correspond au début des soldes de fin d’années aux États-Unis. Il a été baptisé ainsi en référence à la foule qui se rue dès l’aube dans les magasins pour effectuer des achats à prix très réduits, provoquant émeutes et même quelques accidents mortels (9 personnes décédées depuis 2006). Ceci est dû aux offres exceptionnelles pouvant aller jusqu’à des remises de 90% sur le prix de base que proposent ces magasins.

En une seule journée et selon une infographie réalisée par l’agence R-Advertising, l’évènement a mobilisé 133 millions d’acheteurs en 2014 et généré 50,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires aux USA.

En France, le phénomène commence à prendre de l’ampleur petit à petit. L’an passé, 144 millions d’euros ont été dépensés au cours de cet événement.

l’opération est lancé dans le pays par l’opérateur JUMIA

Cet article Sénégal: JUMIA lance le premier « Black Friday » est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange déploie la fibre optique en Afrique http://www.techofafrica.com/9339-2/ Tue, 13 Oct 2015 19:45:01 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9339 Le groupe Orange a annoncé le lancement de la seconde phase de déploiement du câble sous-marin ACE (Africa Coast to Europe), qui devrait permettre, selon la compagnie française, à l’Afrique de bénéficier d’une connectivité haut-débit et de services numériques.  Le câble sous-marin sera prolongé jusqu’en Afrique du Sud, pour cette seconde phase. Il s’agit d’une extension […]

Cet article Orange déploie la fibre optique en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre-optique1Le groupe Orange a annoncé le lancement de la seconde phase de déploiement du câble sous-marin ACE (Africa Coast to Europe), qui devrait permettre, selon la compagnie française, à l’Afrique de bénéficier d’une connectivité haut-débit et de services numériques. 

Le câble sous-marin sera prolongé jusqu’en Afrique du Sud, pour cette seconde phase. Il s’agit d’une extension de 5.000 km, reliant l’île de Sao Tomé et Principe, dans le golfe de Guinée, et l’Afrique du Sud.  Près de 12.000 km de câble optique, reliant 18 pays, ont déjà été déployés. Et au terme de la phase II, le câble  ACE devrait couvrir une distance totale de 17.000 km et va relier 25 pays.

Le consortium a investi près de 700 millions de dollars, dont 250 millions de dollars pris en charge par Orange et ses filiales. La France, le Portugal, l’Espagne, la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie, la Guinée, la Sierra Leone, le Libéria, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Ghana, le Nigéria, la Guinée Équatoriale, le Gabon, Sao Tomé et Principe, le Mali et le Niger sont reliés par le câble.

Cet article Orange déploie la fibre optique en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud : Naspers lance ShowMax http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-naspers-lance-showmax/ Tue, 13 Oct 2015 19:09:54 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9053 Le géant Naspers vient de lancer son service de vidéo à la demande en Afrique du Sud. La start-up baptisé ShowMax propose des séries, des films, des documentaires, des spectacles pour enfants et des classiques. Selon Le directeur général de ShowMax, John Kotsaftis, pour des frais mensuels de 99 rands (environ 7 euros), l’abonné aura […]

Cet article Afrique du Sud : Naspers lance ShowMax est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
showmaxLe géant Naspers vient de lancer son service de vidéo à la demande en Afrique du Sud.

La start-up baptisé ShowMax propose des séries, des films, des documentaires, des spectacles pour enfants et des classiques.

Selon Le directeur général de ShowMax, John Kotsaftis, pour des frais mensuels de 99 rands (environ 7 euros), l’abonné aura accès à 11 000 heures d’émissions de télévision, comprenant plus de 750 titres, 850 saisons et 19 000 épisodes.

L’offre de contenu de la start-up est un mélange de produits locaux et de produits internationaux.

Pour le moment, l’offre est exclusivement réservée aux habitants d’Afrique du Sud, mais la société espère s’étendre au-delà du pays. L’ambition étant de battre le géant mondial de la vidéo à la demande, Nexflit.

Cet article Afrique du Sud : Naspers lance ShowMax est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya : Safaricom et Ketraco unissent leurs infrastructures au profit d’Internet http://www.techofafrica.com/kenya-safaricom-et-ketraco-unissent-leurs-infrastructures-au-profit-dinternet/ Tue, 13 Oct 2015 19:07:17 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9051 L’opérateur de téléphonie mobile Safaricom a signé un accord de partenariat avec la compagnie de distribution d’électricité du Kenya, Ketraco. L’objectif pour l’opérateur de télécoms au Kenya est d’utiliser les équipements de Ketraco, notamment deux tronçons de fibre optique, pour améliorer la fourniture de ses services dans les régions côtières du Nord et Sud du […]

Cet article Kenya : Safaricom et Ketraco unissent leurs infrastructures au profit d’Internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
safaricomL’opérateur de téléphonie mobile Safaricom a signé un accord de partenariat avec la compagnie de distribution d’électricité du Kenya, Ketraco.

L’objectif pour l’opérateur de télécoms au Kenya est d’utiliser les équipements de Ketraco, notamment deux tronçons de fibre optique, pour améliorer la fourniture de ses services dans les régions côtières du Nord et Sud du pays.

Cette capacité additionnelle permettra à Safaricom  « d’offrir des services intégrés plus fiables à travers le pays. Actuellement, plus de 30% de nos stations de base sont connectées à la fibre optique », indique Bob Collymore, le président directeur général de Safaricom.

Ce nouvel  investissement permettra également à la compagnie télécom d’ouvrir son commerce de gros aux opportunités qui se présenteront lorsque le projet de corridor routier entre le Soudan du Sud et l’Ethiopie sera achevé.

Cet article Kenya : Safaricom et Ketraco unissent leurs infrastructures au profit d’Internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Classement internet de l’IUT, l’Afrique au bas de l’échelle http://www.techofafrica.com/classement-internet-de-liut-lafrique-au-bas-de-lechelle/ Tue, 13 Oct 2015 19:04:45 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9050 Selon le dernier rapport sur « La situation du large bande » de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), l’Afrique est à la traine, parmi les pays où la population a plus accès à une connexion internet haut débit. Bien évidemment, les pays scandinaves trônent en tête du classement, avec le plus fort pourcentage d’internautes. L’Islande […]

Cet article Classement internet de l’IUT, l’Afrique au bas de l’échelle est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Internet-2010Selon le dernier rapport sur « La situation du large bande » de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), l’Afrique est à la traine, parmi les pays où la population a plus accès à une connexion internet haut débit.

Bien évidemment, les pays scandinaves trônent en tête du classement, avec le plus fort pourcentage d’internautes. L’Islande (98,2%) est première, devant la Norvège (96,3%) et le Danemark (96%).

L’Afrique s’approprie les trois dernières meilleures places avec respectivement, la Somalie (1,6%), le Burundi (1,4%) et l’Erythrée (1% d’internautes).

Plusieurs initiatives sont en cours sur le continent pour faciliter l’accès d’internet haut débit aux populations.

Cet article Classement internet de l’IUT, l’Afrique au bas de l’échelle est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
African Geek, Découvrez l’épisode 5 : Le Prof (fou) d’informatique http://www.techofafrica.com/african-geek-decouvrez-lepisode-5-le-prof-fou-dinformatique/ Tue, 13 Oct 2015 13:47:58 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9046 Après les quatres premiers épisodes diffusés sur TechofAfrica.com, ToTem TV & Objis reviennent avec le cinquième épisode de sa web-série « African Geek » intitulé : Le Prof (fou) d’informatique. African Geek est la web-série qui bouscule avec humour les idées reçues sur l’informatique, tout en proposant à la jeunesse Africaine d’être actrice de la transformation digitale […]

Cet article African Geek, Découvrez l’épisode 5 : Le Prof (fou) d’informatique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Après les quatres premiers épisodes diffusés sur TechofAfrica.com, ToTem TV & Objis reviennent avec le cinquième épisode de sa web-série « African Geek » intitulé : Le Prof (fou) d’informatique.

African Geek est la web-série qui bouscule avec humour les idées reçues sur l’informatique, tout en proposant à la jeunesse Africaine d’être actrice de la transformation digitale du Continent.

TechOfAfrica partenaire de la web-série vous propose de découvrir le quatrième épisode.

 

 

Cet article African Geek, Découvrez l’épisode 5 : Le Prof (fou) d’informatique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Bolloré forme ses employés africains aux TIC http://www.techofafrica.com/bollore-forme-ses-employes-africains-aux-tic/ Mon, 12 Oct 2015 19:56:49 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9318 Le groupe français a mis en place un centre pour familiariser ses salariés du secteur portuaire aux bonnes pratiques et aux nouvelles technologies. Depuis 2008, le groupe Bolloré dispose d’un outil unique dans le secteur maritime africain, avec la mise en place d’un centre de formation aux métiers portuaires et logistiques ouvert à l’ensemble de […]

Cet article Bolloré forme ses employés africains aux TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
drupalLe groupe français a mis en place un centre pour familiariser ses salariés du secteur portuaire aux bonnes pratiques et aux nouvelles technologies.

Depuis 2008, le groupe Bolloré dispose d’un outil unique dans le secteur maritime africain, avec la mise en place d’un centre de formation aux métiers portuaires et logistiques ouvert à l’ensemble de ses salariés.

« Le but était de professionnaliser nos pratiques en intégrant les nouvelles technologies, de veiller à leur diffusion et d’améliorer la sécurité en formalisant les connaissances acquises sur le terrain », explique Fatou Racine Cissé, directrice adjointe du Centre de formation portuaire panafricain (CFPP).

D’abord ouvertes aux caristes, ces formations d’une durée de cinq à vingt-cinq jours se sont ensuite étendues aux autres métiers du secteur, des chauffeurs routiers aux professions portuaires (grutiers et conducteurs de portiques). « Avec, à chaque fois, la mise en place d’un système pédagogique spécifique et labellisé », précise la responsable du centre, situé à deux pas du Port autonome d’Abidjan.

Cet article Bolloré forme ses employés africains aux TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Rwanda: 100 millions pour les projets TIC http://www.techofafrica.com/rwanda-100-millions-pour-les-projets-tic/ Mon, 12 Oct 2015 19:38:04 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9315 Afin d’accompagner la jeunesse dans l’innovation TIC et susciter sa contribution au développement économique du Rwanda, le ministère de la Jeunesse et des technologies de l’information et de la communication prépare un fonds de près de 73,2 milliards de francs rwandais (99 712 807 dollars) pour soutenir les start-up TIC. Jean-Philibert Nsengimana, le ministre, a […]

Cet article Rwanda: 100 millions pour les projets TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
2805-9111-gabon-locomotive-des-tic-et-telecommunications-en-afrique-centrale_LAfin d’accompagner la jeunesse dans l’innovation TIC et susciter sa contribution au développement économique du Rwanda, le ministère de la Jeunesse et des technologies de l’information et de la communication prépare un fonds de près de 73,2 milliards de francs rwandais (99 712 807 dollars) pour soutenir les start-up TIC.

Jean-Philibert Nsengimana, le ministre, a déclaré que les détails autour de ce fonds, le plus grands que le pays n’ait jamais connu dans la promotion de l’entrepreneuriat TIC, seront dévoilées lors du sommet Transformer l’Afrique qui se tiendra du 19 au 21 octobre 2015 à Kigali.

Pendant longtemps, les tech entrepreneurs locaux qui ont voulu se lancer sur le marché des technologies de l’information et de la communication se sont toujours heurtés à une absence de financement pour les accompagner dans leurs projets. Les choses sont sur le point de changer drastiquement dans un contexte où le gouvernement rwandais place de grands espoirs de développement de son économie dans le secteur des TIC.

Le calcul du gouvernement rwandais est simple : en encourageant les entrepreneurs TIC, le problème d’emploi chez les jeunes trouvera un début de solution, et ce sont de nombreux services innovants utilisant Internet (Mobile Banking, transport, e-commerce, santé, éducation, etc) qui se multiplieront et gonfleront le PIB.

Cet article Rwanda: 100 millions pour les projets TIC est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La Dar es Salaam Stock Exchange passe au digital http://www.techofafrica.com/la-dar-es-salaam-stock-exchange-passe-au-digital/ Mon, 12 Oct 2015 17:40:46 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9037 Depuis un mois, la possibilité offerte aux investisseurs de la Dar es Salaam Stock Exchange d’effectuer des transactions boursières via une application mobile. Selon Patrick Mususa le responsable du développement de la bourse, « cela facilitera le remplissage des formulaires auprès des intermédiaires de bourse et le déroulement des transaction boursières ». L’application boursière a […]

Cet article La Dar es Salaam Stock Exchange passe au digital est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Philippine-stock-market-boardDepuis un mois, la possibilité offerte aux investisseurs de la Dar es Salaam Stock Exchange d’effectuer des transactions boursières via une application mobile.

Selon Patrick Mususa le responsable du développement de la bourse, « cela facilitera le remplissage des formulaires auprès des intermédiaires de bourse et le déroulement des transaction boursières ».

L’application boursière a été développée par Maxcom Africa, une société de des solutions de paiement électronique.

Le premier responsable de la Dar es Salaam Stock Exchange espère avec ce mécanisme, ouvrir les possibilités d’investissement à des personnes résidant au-delà de Dar es Salam, et aussi libérer le potentiel de la bourse comme cadre de financement des entreprises.

Cet article La Dar es Salaam Stock Exchange passe au digital est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La croissance d’internet ralentit dans le monde http://www.techofafrica.com/la-croissance-dinternet-ralentit-dans-le-monde/ Mon, 12 Oct 2015 17:33:45 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9036 Selon le rapport 2015 sur « La situation du large bande » de la commission Large Bande de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), la croissance de l’Internet ralentit dans le monde. En effet, le rapport indique que contrairement à l’année dernière où 2,9 milliards de personnes avaient accès à internet, cette année il y a […]

Cet article La croissance d’internet ralentit dans le monde est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
??????????????????????????????????????

Selon le rapport 2015 sur « La situation du large bande » de la commission Large Bande de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), la croissance de l’Internet ralentit dans le monde.

En effet, le rapport indique que contrairement à l’année dernière où 2,9 milliards de personnes avaient accès à internet, cette année il y a près de 3,2 milliards de personnes, qui y ont accès, soit 43% de la population mondiale.

Des chiffres qui s’ils sont apparemment positifs, traduisent en réalité, un ralentissement de la croissance de l’Internet dans le monde.

Le cap des quatre milliards d’internautes prévu en 2015 ne sera finalement pas franchi avant 2020 selon les experts de l’IUT. En cause, la lenteur de plusieurs pays à révolutionner leur secteur de télécommunications.

Dans certaines parties d’Afrique, ce chiffre est encore plus bas et titille 1¨% d’internautes seulement dans la population totale.

Cet article La croissance d’internet ralentit dans le monde est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
200.000 jeunes enfants initiés au code http://www.techofafrica.com/200-000-jeunes-enfants-inities-au-code/ Mon, 12 Oct 2015 17:33:21 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9035 Cinq mille (5000) jeunes de 5 à 16 ans ont pris part  à Africa Code Week Togo à Lomé. Il s’agit d’une formation d’initiation à la programmation informatique initié par le ministère des postes et de l’économie numérique. Il est question de combattre « l’analphabétisme informatique » dès le bas-âge et de montrer aux enfants […]

Cet article 200.000 jeunes enfants initiés au code est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
codeCinq mille (5000) jeunes de 5 à 16 ans ont pris part  à Africa Code Week Togo à Lomé. Il s’agit d’une formation d’initiation à la programmation informatique initié par le ministère des postes et de l’économie numérique.

Il est question de combattre « l’analphabétisme informatique » dès le bas-âge et de montrer aux enfants à travers les ateliers ludiques que coder est un jeu d’enfant et que l’ordinateur est un outil à leur service.

L’importance prise par le numérique fait du langage informatique, une véritable langue vivante dont la maîtrise cruciale pour réussir personnellement et professionnellement dans la société du tout-connecté. Les compétences en informatique seront bientôt, si elles ne le sont pas déjà, essentielles pour décrocher un emploi de qualité et indispensables pour créer une entreprise », indique Mme Cina Lawson, ministre des postes et de l’économie numérique.

C’est au total 200.000 jeunes qui seront initié au « code » sur toute l’étendue du territoire à la fin de l’Africa Code Week.

L’objectif de l’évènement est de relever le taux de connaissance en informatique des enfants togolais qui est aujourd’hui de moins de 1% au moment même où le monde entier tend vers la société du numérique.

Cet article 200.000 jeunes enfants initiés au code est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Zimbabwe: TelOne adopte la facturation prépayée http://www.techofafrica.com/zimbabwe-telone-adopte-la-facturation-prepayee/ Mon, 05 Oct 2015 23:26:46 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9013   L’opérateur des télécommunications TelOne va adopter la facturation prépayée dans la téléphonie fixe afin d’augmenter ses revenus et recouvrer la somme de 160 millions de dollars que lui doivent les consommateurs à travers le pays. C’est Chipo Mtasa, directrice générale de la société, qui a fait l’annonce. «Nous voulons transformer la technologie de base […]

Cet article Zimbabwe: TelOne adopte la facturation prépayée est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
The-new-TelOne-Logo 
L’opérateur des télécommunications TelOne va adopter la facturation prépayée dans la téléphonie fixe afin d’augmenter ses revenus et recouvrer la somme de 160 millions de dollars que lui doivent les consommateurs à travers le pays. C’est Chipo Mtasa, directrice générale de la société, qui a fait l’annonce.

«Nous voulons transformer la technologie de base et introduire de nouvelles technologies plus moderne, un exercice qui va nous coûter 98 millions de dollars. » indique Chipo Mtasa. L’entreprise aura donc besoin de sous, qu’elle entend faire rentrer grâce à cette nouvelle stratégie.

L’entreprise détient un livre de grand débiteurs de plus de 160 millions $ dont l’état et des entreprises privés. Il est préférable d’avoir des recettes collectées que d’avoir des recettes non perçues dans nos livres, souligne la directrice générale.

Cet article Zimbabwe: TelOne adopte la facturation prépayée est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc: Méditel réalise un bon second trimestre http://www.techofafrica.com/maroc-meditel-realise-un-bon-second-trimestre/ Mon, 05 Oct 2015 23:24:32 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9014 La filiale du groupe télécom français Orange au Maroc, Meditel a affiché de bons chiffres malgré un marché en recul de 4% à 6%. Selon les résultats financiers du second trimestre présentés par la société, le chiffre d’affaires s’est stabilisé à 2,62 milliards de dirhams (211 767 400 dollars) contre 2,66 milliards DH (212 591 […]

Cet article Maroc: Méditel réalise un bon second trimestre est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
M_ditel_logoLa filiale du groupe télécom français Orange au Maroc, Meditel a affiché de bons chiffres malgré un marché en recul de 4% à 6%.

Selon les résultats financiers du second trimestre présentés par la société, le chiffre d’affaires s’est stabilisé à 2,62 milliards de dirhams (211 767 400 dollars) contre 2,66 milliards DH (212 591 400 dollars) en 2014, pour un bénéfice net de 166,2 millions de dirhams (17 084 178 dollars). Les charges d’exploitations consolidées qui étaient de 2,3 milliards de dirhams (236 670 000 dollars) en 2014 ont reculé à 2,1 milliards de dirhams (215 670 000 dollars).

Michel Paulin, le directeur général de Méditel, justifie cette légère croissance par le programme d’investissement de 7 milliards de dirhams (718 900 000 dollars) répartis sur cinq ans, entamé par la société télécom en 2013.

Il faut rappeler que l’opérateur de téléphonie mobile Méditel est le second opérateur du marché télécom marocain en termes de part de marché.

Cet article Maroc: Méditel réalise un bon second trimestre est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Algérie : de nouveaux tarifs d’interconnexion entre les opérateurs http://www.techofafrica.com/algerie-de-nouveaux-tarifs-dinterconnexion-entre-les-operateurs/ Mon, 05 Oct 2015 23:22:37 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9015 L’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Arpt) en Algérie, a validé les nouveaux tarifs d’interconnexion entre les opérateurs du pays. En Algérie, difficile de communiquer aisément entre les abonnés de différents réseaux. Les abonnés étaient obligés de contracter un abonnement chez chaque opérateur. Ces nouveaux tarifs rendront possible la communication entre abonnés de réseaux […]

Cet article Algérie : de nouveaux tarifs d’interconnexion entre les opérateurs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
algérieL’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Arpt) en Algérie, a validé les nouveaux tarifs d’interconnexion entre les opérateurs du pays.

En Algérie, difficile de communiquer aisément entre les abonnés de différents réseaux. Les abonnés étaient obligés de contracter un abonnement chez chaque opérateur.

Ces nouveaux tarifs rendront possible la communication entre abonnés de réseaux télécoms différents à un coût abordable, permettant ainsi une libre communication des consommateurs.

Le régulateur télécom a expliqué son désir d’éviter aux Algériens un débours supplémentaire pour communiquer sur les autres réseaux.

Les accords d’interconnexion entre opérateurs, souligne l’Arpt, sont réalisés « dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires » pour garantir aux abonnés le pouvoir de communiquer pleinement.

Il faut noter en rappel, qu’Algérie Telecom, Mobilis, Djezzy et Ooredoo sont les opérateurs télécom présents sur le marché algérien.

Cet article Algérie : de nouveaux tarifs d’interconnexion entre les opérateurs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La BAD organise le Week-end de l’innovation pour les pays francophones d’Afrique de l’ouest http://www.techofafrica.com/la-bad-organise-le-week-end-de-linnovation-pour-les-pays-francophones-dafrique-de-louest/ Fri, 02 Oct 2015 15:14:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8999 La révolution technologique du 21ème siècle est en train de transformer le paysage en ce qui concerne le développement. En Afrique, de nombreux pays et communautés se tournent vers les technologies pour accélérer la croissance inclusive dans tous les domaines du développement socio-économique. Les jeunes adultes ont été au centre de ce discours. Ces derniers […]

Cet article La BAD organise le Week-end de l’innovation pour les pays francophones d’Afrique de l’ouest est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Week End Innovation - BAD

La révolution technologique du 21ème siècle est en train de transformer le paysage en ce qui concerne le développement. En Afrique, de nombreux pays et communautés se tournent vers les technologies pour accélérer la croissance inclusive dans tous les domaines du développement socio-économique. Les jeunes adultes ont été au centre de ce discours. Ces derniers considèrent la technologie comme un outil pour obtenir de meilleurs résultats sociaux et économiques du développement.

Les chiffres sont éloquents au sujet de l’utilisation des outils technologiques. Il y a une quinzaine d’années la pénétration de la technologie en était à ses débuts en Afrique. Aujourd’hui, plus de 50% de la population du continent utilise activement les téléphones mobiles. Le taux d’utilisateurs d’internet a lui aussi augmenté portant le pourcentage à 20%. En ce qui concerne les médias sociaux en ligne, plus de 100 millions d’Africains les utilisent.

Les technologies ont fait apparaitre de nouveaux moyens de créer des emplois d’un nouveau type. Elles ont facilité l’entrepreneuriat en produisant un environnement favorable pour la création d’emplois de bonne qualité dans un contexte où la création d’emplois pour la jeunesse africaine reste cruciale afin de promouvoir la croissance économique, la productivité, l’innovation et l’employabilité.

C’est dans ce sens que la BAD organise un Week-end de l’innovation qui se tiendra du 09 au 11 Octobre prochain dont TechOfAfrica est partenaire. L’événement vise donc à  trouver des solutions basées sur les technologiques afin d’améliorer la qualité de vie des populations en Afrique.

L’objectif principal de cet évènement est de réunir des jeunes d’Afrique de l’ouest et de la diaspora afin de présenter des approches innovantes en termes d’élaboration, de développement et de mise en œuvre de solutions basées sur les technologies et pouvant contribuer à la croissance africaine.

Ce faisant, l’événement mettra l’accent sur deux thèmes à savoir:  Renforcer l’inclusion financière et Favoriser le développement des compétences pour l’emploi.

Le Week-end de l’innovation qui vise à attirer un groupe de jeunes d’Afrique de l’Ouest et de la diaspora cherche à introduire des approches novatrices dans la conception, le développement et la mise en œuvre des interventions basées sur les technologies et œuvrant pour la croissance de l’Afrique. L’événement verra une participation de 10 pays d’Afrique de l’ouest, ainsi que de membres du personnel de la Banque. Le but étant de porter la part des jeunes et des femmes à 50% en vue d’accroître son impact sur l’ensemble des participants. Les membres du personnel de la BAD représenteront également 50% et formeront des équipes conjointes avec des participants externes pour affronter un défi proposé par l’un des thèmes.

L’événement de 3 jours (vendredi, samedi, et dimanche) utilisera plusieurs méthodes dont le travail en groupe, les ateliers et les allocutions prononcées par d’éminents conférenciers. Cela aura pour but de stimuler et de recueillir les idées de la jeunesse.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site web du week-end de l’innovation de la BAD ou sur la Page Facebook de l’événement.

Cet article La BAD organise le Week-end de l’innovation pour les pays francophones d’Afrique de l’ouest est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigeria: les opérateurs interpellés sur la qualité de service http://www.techofafrica.com/nigeria-les-operateurs-interpelles-sur-la-qualite-de-service/ Thu, 01 Oct 2015 00:16:11 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8994 Garba Umar Danbatta, nouveau patron de la Commission des communications du Nigeria (NCC), a interpellé les opérateurs de téléphonie mobile sur la nécessité de fournir un service de qualité aux consommateurs. La NCC a décidé de se baser sur les normes et les critères d’évaluation de la qualité de service fixés par l’Union internationale des […]

Cet article Nigeria: les opérateurs interpellés sur la qualité de service est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
2212-25325-nigeria-la-ncc-met-la-protection-des-consommateurs-au-centre-de-son-action-en-2015_LGarba Umar Danbatta, nouveau patron de la Commission des communications du Nigeria (NCC), a interpellé les opérateurs de téléphonie mobile sur la nécessité de fournir un service de qualité aux consommateurs.

La NCC a décidé de se baser sur les normes et les critères d’évaluation de la qualité de service fixés par l’Union internationale des télécommunications (UIT) pour juger de la prestation de services dans le secteur des télécoms.

Le régulateur télécom se bat avec les opérateurs depuis quatre ans, pour l’amélioration de la qualité du service télécom. Sans succès.

L’ancien patron de la NCC, avait été très sévère avec les opérateurs télécoms et les FAI (fournisseurs d’accès internet) indélicats. Pas sûr que le nouveau soit moins exigeant.

Les consommateurs espèrent que celui trouvera une solution pour résoudre le problème de la faible qualité et couverture réseau que connait le Nigeria.

Cet article Nigeria: les opérateurs interpellés sur la qualité de service est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Zimbabwe : retour à la stabilité chez Econet Wireless http://www.techofafrica.com/zimbabwe-retour-a-la-stabilite-chez-econet-wireless/ Thu, 01 Oct 2015 00:08:02 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8990 La filiale zimbabwéenne du groupe Econet Wireless a réalisé des économies de 70 millions de dollar ces trois mois. Selon Douglas Mboweni, le patron de l’entreprise, leader du marché des télécoms au Zimbabwe, cette performance est signe de retour à la stabilité au sein de l’entreprise. L’entreprise face à la chute du dollar zimbabwéen face […]

Cet article Zimbabwe : retour à la stabilité chez Econet Wireless est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
maxresdefaultLa filiale zimbabwéenne du groupe Econet Wireless a réalisé des économies de 70 millions de dollar ces trois mois.

Selon Douglas Mboweni, le patron de l’entreprise, leader du marché des télécoms au Zimbabwe, cette performance est signe de retour à la stabilité au sein de l’entreprise.

L’entreprise face à la chute du dollar zimbabwéen face au dollar américain, a connu beaucoup de difficultés.

Elle avait opté pour une coupe de tous les salaires de 20% plutôt que d’entreprendre un vaste programme de licenciement.

« Nous l’avons fait après des consultations approfondies et l’obtention du consentement de la majorité de notre personnel.» indique un communiqué de la direction de la société.

Il faut rappeler que les investissements du groupe ont également pâti de cette crise.

Cet article Zimbabwe : retour à la stabilité chez Econet Wireless est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Minute actu: lauréat du hackaton de Dakar http://www.techofafrica.com/minute-actu-laureat-du-hackaton-de-dakar/ Wed, 30 Sep 2015 00:45:06 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8984 Christine Traoré, Djibril Cissé et Alioune Niang sont les lauréats du hackathon de Dakar, une compétition organisé dans le cadre du programme Afrique innovation-Réinventer les médias initié par CFI Medias et Code for Africa. En une nuit, ils ont réalisé un prototype de Minute Actu, une application mobile qui devrait permettre à la jeunesse sénégalaise de […]

Cet article Minute actu: lauréat du hackaton de Dakar est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
4644822_7_5dd8_amadou-christine-et-aliou-les-vainqueurs-du_75bbe8fda07b9db48c9753a02a6cfdddChristine Traoré, Djibril Cissé et Alioune Niang sont les lauréats du hackathon de Dakar, une compétition organisé dans le cadre du programme Afrique innovation-Réinventer les médias initié par CFI Medias et Code for Africa.

En une nuit, ils ont réalisé un prototype de Minute Actu, une application mobile qui devrait permettre à la jeunesse sénégalaise de s’informer différemment.

« Le projet s’adresse aux jeunes de 15 à 25 ans et leur propose une actualité sportive et culturelle sur mobile. Nous sommes partis du constat que les gens sont de plus en plus équipés en smartphone et en tablette mais qu’il n’y avait pas en face une offre de contenus adaptée, “made in Sénégal”», explique Christine Traoré, journaliste basée à Dakar et faisant office de chef de projet pour le petit trio.

L’application, dont l’objectif vise à donner l’essentiel de l’actualité en une vidéo d’une minute, sera adaptée à tout type de téléphone et tous les systèmes d’exploitation. Le format de la vidéo devra aussi être adaptée aux différents médias sociaux.

 

Cet article Minute actu: lauréat du hackaton de Dakar est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Initier les jeunes togolais au « code » http://www.techofafrica.com/initier-les-jeunes-togolais-au-code/ Wed, 30 Sep 2015 00:11:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8983 Pour promouvoir l’apprentissage du langage informatique auprès des jeunes togolais, le Togo accueille l’« Africa Code Week », une initiative destiné à faire découvrir et à favoriser la maîtrise du code informatique aux jeunes de 6 à 16 ans. Piloté par le ministère des Postes et de l’Economie Numérique, l’évènement consiste en un ensemble d’ateliers, […]

Cet article Initier les jeunes togolais au « code » est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
africa-code-week-2Pour promouvoir l’apprentissage du langage informatique auprès des jeunes togolais, le Togo accueille l’« Africa Code Week », une initiative destiné à faire découvrir et à favoriser la maîtrise du code informatique aux jeunes de 6 à 16 ans.

Piloté par le ministère des Postes et de l’Economie Numérique, l’évènement consiste en un ensemble d’ateliers, de conférences et d’animations autour de l’informatique.

Des ateliers d’initiation au logiciel scratch seront animés par 80 personnes formées à ce logiciel ludique et libre au ministère des Postes et de l’Economie Numérique le 14 septembre 2015 dernier.

A Lomé, le site Bluezone/Bolloré de Cacaveli accueillera des animations variées allant des expositions d’applications web ou d’ordinateurs conçus à partir de matériaux recyclés, à une conférence sur l’open data par Frédéric Bardeau, co-fondateur de Simplon, du 01 au 10 octobre prochain.

Des conférences auront lieu également à l’intérieur du pays notamment à Kara et Sokodé.

Des communautés locales de développeurs nottament Défitech, Minodoo, GDG, ou encore Woelab sont associés à l’évènement.

En rappel, Africa Code Week est un évènement de dix jours qui se déroule dans dix-sept pays africains afin de promouvoir l’apprentissage de la programmation informatique à travers des centaines d’ateliers d’initiation au code.

Cet article Initier les jeunes togolais au « code » est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigeria : MTN lance le service BizGrow http://www.techofafrica.com/nigeria-mtn-lance-le-service-bizgrow/ Wed, 30 Sep 2015 00:05:57 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8980 L’opérateur de téléphonie mobile MTN Nigeria a procédé au lancement du service financier MTN BizGrow avec l’appui de LAPO Microfinance Bank. Le nouveau produit veut faciliter l’accès aux prêts bancaires qu’accorde la Banque Centrale du Nigeria (CBN) aux petites entreprises via le Fonds pour les micros, petites et moyennes entreprises. MTN Nigeria  entend ainsi répondre aux besoins de financement […]

Cet article Nigeria : MTN lance le service BizGrow est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN-afrique-du-sudL’opérateur de téléphonie mobile MTN Nigeria a procédé au lancement du service financier MTN BizGrow avec l’appui de LAPO Microfinance Bank.

Le nouveau produit veut faciliter l’accès aux prêts bancaires qu’accorde la Banque Centrale du Nigeria (CBN) aux petites entreprises via le Fonds pour les micros, petites et moyennes entreprises.

MTN Nigeria  entend ainsi répondre aux besoins de financement qu’ont toujours formulé sans succès ses détaillants pour développer leur micro et petite entreprise.

Les conditions pour jouir d’un crédit à travers le MTN BizGrow stipulent qu’il faut être commerçant au détail pour MTN depuis une durée minimum de 12 mois, ouvrir un compte au sein de la LAPO Microfinance Bank et fournir une caution. Le prêt demandé est accessible dans n’importe quelle filiale que la LAPO Microfinance Bank compte dans les 28 Etats du Nigeria.

Cet article Nigeria : MTN lance le service BizGrow est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Victor Agbégnénou invente un cartable connecté à Internet http://www.techofafrica.com/victor-agbegnenou-invente-un-cartable-connecte-a-internet/ Mon, 28 Sep 2015 23:46:59 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8976 Victor Kossikouma Agbegnénou, un scientifique togolais vivant en France vient de créer un cartable connecté à internet. L’invention permet aux élèves et étudiants d’étudier en tout temps et en tout lieu avec internet et grâce à la recharge solaire. La France et le Sénégal vont tester la technologie dans leurs écoles. Les enseignants vont l’utiliser […]

Cet article Victor Agbégnénou invente un cartable connecté à Internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
809632Victor Kossikouma Agbegnénou, un scientifique togolais vivant en France vient de créer un cartable connecté à internet. L’invention permet aux élèves et étudiants d’étudier en tout temps et en tout lieu avec internet et grâce à la recharge solaire.

La France et le Sénégal vont tester la technologie dans leurs écoles.

Les enseignants vont l’utiliser pour communiquer plus rapidement avec leurs élèves et vice-versa.

L’ingénieur togolais n’est pas à sa première invention. Il a déjà obtenu en 2012 un brevet pour un système de télécommunication sans fil et à haut débit de données dénommé PWCS (Polyvalent Wireless Communication Systems), un palliatif de la connexion par fibre optique qui coûte encore cher en Afrique.

Cet article Victor Agbégnénou invente un cartable connecté à Internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le Bénin veut introduire la portabilité sur le marché télécom http://www.techofafrica.com/le-benin-veut-introduire-la-portabilite-sur-le-marche-telecom/ Mon, 28 Sep 2015 23:35:11 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8973 L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP) du Bénin prépare l’introduction de la portabilité sur le marché télécom national. En effet, le régulateur a lancé mi-septembre une étude sur l’impact de la portabilité des numéros sur l’environnement béninois, les barrières éventuelles qui empêcheraient sa mise en place et les solutions pour […]

Cet article Le Bénin veut introduire la portabilité sur le marché télécom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Portable-Sol-LinuxL’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP) du Bénin prépare l’introduction de la portabilité sur le marché télécom national.

En effet, le régulateur a lancé mi-septembre une étude sur l’impact de la portabilité des numéros sur l’environnement béninois, les barrières éventuelles qui empêcheraient sa mise en place et les solutions pour les briser.

L’étude confiée au cabinet OpenIT, devra également définir les coûts de mise en œuvre de la portabilité, notamment pour le régulateur et les opérateurs, les coûts de portage et de routage et l’impact de la portabilité sur le contrôle du trafic et les redevances en numérotation.

Selon les statistiques, en 2014, le marché télécom béninois était de 9 627 447 abonnés. Il est disputé par cinq opérateurs que sont Bell Bénin communications, Etisalat Bénin, Glo mobile, Libercom et Spacetel Bénin.

Cet article Le Bénin veut introduire la portabilité sur le marché télécom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La foire Internationale de Lomé se met au digital http://www.techofafrica.com/la-foire-internationale-de-lome-se-met-au-digital/ Sun, 27 Sep 2015 16:29:16 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8970 Pour fêter ces trente années d’existence, Le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) innove et met en place pour cette année, à l’occasion de la Foire Internationale de Lomé, une application dénommée Foire Tg2000 pour les exposants, les annonceurs et les visiteurs. L’application veut faciliter la rencontre aux exposants et aux visiteurs, une nouvelle […]

Cet article La foire Internationale de Lomé se met au digital est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Lome-carrefour-commercial_ng_image_full

Pour fêter ces trente années d’existence, Le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) innove et met en place pour cette année, à l’occasion de la Foire Internationale de Lomé, une application dénommée Foire Tg2000 pour les exposants, les annonceurs et les visiteurs.

L’application veut faciliter la rencontre aux exposants et aux visiteurs, une nouvelle alternative en matière d’information qui veut combiner l’utile au ludique, indique la direction du CETEF.

Elle permettra aux exposants de se repérer sur le site et de communiquer avec les potentiels clients

Les visiteurs pourront quant à eux, consulter les programmes et agendas de l’évènement, trouver la liste des exposants, avec leurs coordonnées et produits, partager leur expérience de la foire, entre autres, directement sur leur terminaux mobiles.

Développé par la société S2SIME, l’application est disponible sur les plateformes Android(Play Store) et IOS (Iphone et Ipad- App Store).

 

Site de téléchargement

Cet article La foire Internationale de Lomé se met au digital est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sécurité télécom : Le Kenya veut renforcer la collaboration en Afrique de l’est http://www.techofafrica.com/securite-telecom-le-kenya-veut-renforcer-la-collaboration-en-afrique-de-lest/ Sun, 27 Sep 2015 15:34:55 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8966 Des criminels profitent du laxisme de  l’Ouganda, du Burundi et du Rwanda, en matière de contrôle des opérateurs et des abonnés télécoms pour commettre des forfaits au Kenya. Selon les explications en fin de semaine lors de la rencontre des représentants du secteur des télécommunications des Etats membres du Northern Corridor Infrastructure à Nairobi au […]

Cet article Sécurité télécom : Le Kenya veut renforcer la collaboration en Afrique de l’est est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
securite-orange-©-Nikuwka-shutterstock-500x250Des criminels profitent du laxisme de  l’Ouganda, du Burundi et du Rwanda, en matière de contrôle des opérateurs et des abonnés télécoms pour commettre des forfaits au Kenya.

Selon les explications en fin de semaine lors de la rencontre des représentants du secteur des télécommunications des Etats membres du Northern Corridor Infrastructure à Nairobi au Kenya de Francis Wangusi, directeur général de l’Autorité des communications du Kenya (CAK), des « élément criminels présents au Kenya se procurent des cartes SIM non-enregistrées dans les pays voisins et les utilisent pour leur activités criminelles chez nous ».

Le Kenya a demandé à l’Ouganda, au Rwanda et au Burundi d’identifier leurs abonnés aux télécoms.

L’idée est de créer une base de données commune auprès de tous leurs opérateurs à la téléphonie mobile, afin de réduire les risques de sécurité et d’empêcher de nouveaux attentats sur son territoire.

Le Kenya voudrait une collaboration télécom complète entre les pays membres de la sous-région d’Afrique de l’Est dans le secteur de la sécurité, à l’instar de celle qui a conduit au « One Area Network » ; le réseau télécom interconnecté d’Afrique de l’Est.

 

Cet article Sécurité télécom : Le Kenya veut renforcer la collaboration en Afrique de l’est est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Crowdfunding : Orange lance le financement participatif sur mobile en Afrique avec Orange Collecte http://www.techofafrica.com/crowdfunding-orange-lance-le-financement-participatif-sur-mobile-en-afrique-avec-orange-collecte/ Wed, 16 Sep 2015 09:07:06 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8951 Le 10 septembre, Stéphane Richard a inauguré à Abidjan, en Côte d’Ivoire, Orange Collecte, la première plateforme mobile de financement participatif d’Afrique en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique en France. En Afrique et au Moyen-Orient, Orange sert 110 millions de clients dans 20 pays. Convaincu que le numérique est un levier majeur […]

Cet article Crowdfunding : Orange lance le financement participatif sur mobile en Afrique avec Orange Collecte est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange-Collecte
Le 10 septembre, Stéphane Richard a inauguré à Abidjan, en Côte d’Ivoire, Orange Collecte, la première plateforme mobile de financement participatif d’Afrique en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique en France.

En Afrique et au Moyen-Orient, Orange sert 110 millions de clients dans 20 pays. Convaincu que le numérique est un levier majeur de développement économique et social sur le continent, le Groupe lance Orange Collecte, un service de collecte d’argent qui peut contribuer à améliorer la vie quotidienne des populations. Cette offre, lancée en partenariat avec HelloAsso, premier site de collecte de fonds dédié aux associations en France est un moyen simple, rapide et sécurisé d’organiser des collectes auprès de son réseau via Orange Money.

Orange Collecte : pour financer facilement les projets personnels et ceux des associations

 

Orange Collecte est le premier service de financement participatif, 100 % mobile, dédié aux clients Orange Money. Cette plateforme offre la possibilité aux particuliers et aux associations de financer leurs projets personnels (mariages, anniversaires) ou caritatifs (cotisations, événements, projets) en faisant appel à leur réseau. Ce service novateur est ouvert à tous les clients Orange Money de Côte d’Ivoire. Chaque contributeur pourra verser ses dons via son porte-monnaie électronique Orange Money. La somme ainsi collectée est directement versée sur le compte Orange Money du créateur.

Orange Money

 

En Afrique Subsaharienne, où moins de 24 % de la population dispose d’un compte bancaire, alors que plus de 80 % des habitants sont équipés de téléphones mobiles, Orange Money propose des services financiers mobiles offrant le confort et la facilité d’effectuer des opérations à distance et en toute sécurité, à plus de 15 millions de clients.

En 2014, 4,5 milliards d’euros ont été échangés via la plateforme Orange Money. Orange Collecte vient enrichir la gamme déjà large des services financiers sur mobile proposés par Orange en Afrique que sont le transfert d’argent, le paiement, et les services financiers comme l’épargne ou l’assurance selon les pays.

 

Source : Orange

Cet article Crowdfunding : Orange lance le financement participatif sur mobile en Afrique avec Orange Collecte est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Blogcamp228: De la professionnalisation du blog http://www.techofafrica.com/blogcamp228-de-la-professionnalisation-du-blog/ Tue, 15 Sep 2015 08:03:51 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8940 Les initiatives de formation et d’initiation à l’usage d’Internet et du matériel informatique sont de plus en plus légion. Mais celles visant à palier un manque de contenu local de qualité sur Internet se comptent au bout des doigts. Le BlogCamp228 fait partie de ces dernières.   A l’initiative de Hashtag’COM et de Panoramique Créative, […]

Cet article Blogcamp228: De la professionnalisation du blog est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les initiatives de formation et d’initiation à l’usage d’Internet et du matériel informatique sont de plus en plus légion. Mais celles visant à palier un manque de contenu local de qualité sur Internet se comptent au bout des doigts. Le BlogCamp228 fait partie de ces dernières.

Atelier durant le #Blogcamp228. Crédit : @Blog228
Atelier durant le #Blogcamp228.
Crédit : @Blog228

 

A l’initiative de Hashtag’COM et de Panoramique Créative, (toutes deux jeunes entreprises de communication, l’une digitale et l’autre visuelle), le BlogCamp228 est un regroupement « mi-formel mi-informel » de blogueurs togolais autour d’un thème, au cours duquel les participants renforcent leur capacité, font un échange d’expérience, et se partagent des expériences. Rappelons rapidement que la première édition du Blogcamp228 s’est déroulée l’année passée à Togoville, autour du thème “de l’utilité sociale du blogueur”.

Cette année, le BlogCamp228 s’est déroulée du 4 au 6 Septembre dans la ville touristique de Kpalime, autour du thème “de la Professionnalisation du blog”. Selon les organisateurs, animer un blog d’humeur, un blog généraliste ne traitant d’aucun sujet précis n’est pas mauvais en soi. Mais lorsque le blogueur désire vivre de sa passion, il doit rendre son blog professionnel. Ceci passe d’abord par la présentation du blog: un blog soigné, ergonomique, et personnalisé.

Ensuite, le blogueur devra avoir une thématique précise: parler d’un domaine précis, ne pas se disperser en plusieurs sujets n’ayant aucun lien entre eux. Et cette thématique doit être exprimée dans un style et langage approprié. L’enjeu au fonds, est de promouvoir la production de contenu de qualité en ligne, un contenu riche et diversifié.

Afin de rester dans l’esprit du thème choisi pour le blogcamp, plusieurs modules ont jalonné ce séjour de travail des blogueurs : création de blog pour les nouveaux et personnalisation du blog pour les anciens; débat autour du lien entre le blogueur et les médias internationaux, animé par un Journaliste de Jeune Afrique; formation sur les moyens de payements électroniques, Tweetup sur la manière de tweeter en conformité avec son blog.

 

tmp_2320-9-196935255

 

Les organisateurs n’ont pas caché la difficulté d’organiser pareil événement. Du fait de leur liberté de parole, et de leur prise de positions claires et sans ambages, les blogueurs passent facilement pour des “frondeurs, des insoumis”. En outre, beaucoup ne perçoivent pas encore l’utilité de pareils événements, ni la contrepartie qu’ils en retirent. Dans ces conditions, difficile d’obtenir un soutien financier de la part des structures. Cette année, le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique a manifesté un vif intérêt pour le projet.

Le rideau tombé sur la seconde édition du BlogCamp228, le pari ne sera remporté, selon les organisateurs,  qu’à une double condition: que les participants commencent à animer des blogs thématiques, et qu’ils commencent par en vivre. Rendez vous est donc pris, d’ores et déjà pour l’année prochaine à Notsè, en espérant qu’il se tienne, et qu’il soit véritablement soutenu.

tmp_2320-4316595676

Vous pouvez revivre l’événement à travers l’album photo du BlogCamp228

Cet article Blogcamp228: De la professionnalisation du blog est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
RDC: Startup Connect se tiendra à Lubumbashi http://www.techofafrica.com/rdc-startup-connect-se-tiendra-a-lubumbashi/ Sat, 12 Sep 2015 13:24:37 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9311 Le Startup Connect qui se veut être un événement réunissant différentes communautés de jeunes entrepreneurs, d’investisseurs (personne physique ou sociétés financières), d’analystes économiques et d’étudiants autour des journées de mise en réseaux productifs pour chaque partie prenante, aura lieu les 02 et 03 octobre prochain à Lubumbashi. L’événement permettra à chaque startup de pouvoir se […]

Cet article RDC: Startup Connect se tiendra à Lubumbashi est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nom Start UpLe Startup Connect qui se veut être un événement réunissant différentes communautés de jeunes entrepreneurs, d’investisseurs (personne physique ou sociétés financières), d’analystes ��conomiques et d’étudiants autour des journées de mise en réseaux productifs pour chaque partie prenante, aura lieu les 02 et 03 octobre prochain à Lubumbashi.

L’événement permettra à chaque startup de pouvoir se faire connaître auprès du public et de lever des fonds auprès des institutions de micro-finance, des banques, et d’autres investisseurs conviés à l’événement en vue de financer leurs projets en planification et/ou en plein développement.

Ces différentes rencontres se feront autour d’une série d’activités constituées notamment des expositions (avec stands aménagés pour ce faire), des « Pitch workshop » dans lesquels les startups sélectionnés présenteront leur potentiel de rentabilité aux experts de la finance et autres types d’investisseurs, et des espaces networking aménagés sous forme de bureau en vue de permettre des échanges entre les différentes partie prenantes.

Le principe de participation à l’événement repose sur une inscription en ligne de chaque startup avec moins de 3 ans d’expérience,

Cet article RDC: Startup Connect se tiendra à Lubumbashi est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
« HeroTel »: le réseau social sur les datas http://www.techofafrica.com/herotel-le-reseau-social-sur-les-datas/ Sat, 12 Sep 2015 13:18:55 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9308 HeroTel, Le réseau social qui sera uniquement consacré à la data sera officiellement accessible aux consommateurs le 1er avril 2016. Selon les explications du directeur général de Hero Telecoms, l’entreprise créée pour porter ce nouveau réseau, Alan Knott-Craig Junior la nouvelle offre « répondra aux besoins des populations en connectivité. Ce sera une alternative à l’ADSL ». Avec […]

Cet article « HeroTel »: le réseau social sur les datas est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
TS-index-data-20120907132902983615-620x349HeroTel, Le réseau social qui sera uniquement consacré à la data sera officiellement accessible aux consommateurs le 1er avril 2016.

Selon les explications du directeur général de Hero Telecoms, l’entreprise créée pour porter ce nouveau réseau, Alan Knott-Craig Junior la nouvelle offre « répondra aux besoins des populations en connectivité. Ce sera une alternative à l’ADSL ».

Avec HeroTel, Alan Knott-Craig Junior veut répondre aux prévisions de Cisco Visual Networking Index 2015 qui estime qu’il y aura 27 millions d’utilisateurs d’Internet en Afrique Sud en 2019. Soit 15 millions de plus qu’en 2014, poussés par le smartphone qui deviendra le principal outil d’accès à Internet.

Grâce à ces appareils qui représenteront alors 30% des outils d’accès au web ; soit une croissance de 22% ; le trafic sur Internet sera multiplié par six pour représenter un taux de croissance annuel de 44%.

Cet article « HeroTel »: le réseau social sur les datas est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
« Free Basics by Facebook », le nouveau nom d’Internet.org http://www.techofafrica.com/free-basics-by-facebook-le-nouveau-nom-dinternet-org/ Fri, 11 Sep 2015 13:09:25 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9306 Facebook change de nom pour sa plateforme gratuite Afrique Internet.org, ce sera donc maintenant « Free Basics by Facebook » En effet, Facebook continue de faire face à de vives critiques au sujet du fonctionnement du projet Internet.org. Afin de calmer le jeu, le réseau social va tenter de jouer cartes sur table : l’application va prendre […]

Cet article « Free Basics by Facebook », le nouveau nom d’Internet.org est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
internetorgFacebook change de nom pour sa plateforme gratuite Afrique Internet.org, ce sera donc maintenant « Free Basics by Facebook »

En effet, Facebook continue de faire face à de vives critiques au sujet du fonctionnement du projet Internet.org. Afin de calmer le jeu, le réseau social va tenter de jouer cartes sur table : l’application va prendre le nom de « Free Basics by Facebook ».

Pour rappel, le projet Internet.org se veut une alternative pragmatique aux efforts de Google ou de SpaceX pour connecter la planète.

Là où le moteur de recherche et la firme d’Elon Musk se voient déployer des nuées de ballons ou de satellites pour bombarder de la 4G ou du Wi-Fi depuis les cieux, Facebook a préféré nouer des partenariats avec des opérateurs locaux afin de proposer une poignée de services gratuitement aux résidents de zones défavorisées.

Présent dans 19 pays sous la forme d’une application, le projet regroupe à date une soixantaine de services articulés autour de trois thèmes que sont la santé, l’éducation et l’emploi — avec, en bonus, un accès gratuit à Facebook.

Cet article « Free Basics by Facebook », le nouveau nom d’Internet.org est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Internet: Facebook et EutelSat en partenariat http://www.techofafrica.com/internet-facebook-et-eutelsat-en-partenariat/ Fri, 11 Sep 2015 12:55:41 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9305 Le fournisseur européen de services télécoms par satellite Eutelsat et le réseau social Facebook ont signé un accord de partenariat commun avec la compagnie de télécommunications par satellite Spacecom. A travers cet accord, Eutelsat et Facebook vont utiliser la totalité de la connectivité haut débit du futur satellite AMOS-6, que Spacecom compte lancer au second […]

Cet article Internet: Facebook et EutelSat en partenariat est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
facebook-675-2Le fournisseur européen de services télécoms par satellite Eutelsat et le réseau social Facebook ont signé un accord de partenariat commun avec la compagnie de télécommunications par satellite Spacecom.

A travers cet accord, Eutelsat et Facebook vont utiliser la totalité de la connectivité haut débit du futur satellite AMOS-6, que Spacecom compte lancer au second semestre 2016, pour fournir un accès à Internet large bande par satellite en Afrique subsaharienne. Dans un communiqué publié par les deux entreprises, elles expliquent que leur but est de répondre « à une demande en plein essor ».

En Afrique, de nombreuses zones reculées des centres urbains demeurent encore privées de l’accès aux télécommunications.

Ce sont surtout les zones rurales où vit la majorité de la population africaine. L’enclavement de ces zones ou la lenteur des politiques nationales de déploiement des télécoms font qu’actuellement elles demeurent toujours privées de la fibre optique ou des stations télécoms radio. Avec le satellite, les problèmes d’enclavement sont vite résolus.

Cet article Internet: Facebook et EutelSat en partenariat est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les nominés pour Africa Telecom Awards connus http://www.techofafrica.com/les-nomines-pour-africa-telecom-awards-connus/ Thu, 10 Sep 2015 22:42:55 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9247 Le jury de l’événement panafricain Africa Telecom People (ATP) vient de publier la shortlist des acteurs des télécommunications et TIC éligibles aux prestigieux ATP Awards qui seront décernés le 9 octobre prochain. Cette onzième édition verra la distinction de 7 personnalités et/ou entreprises qui auront marqué de leur empreinte l’univers des télécoms en Afrique au […]

Cet article Les nominés pour Africa Telecom Awards connus est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
huawei-ascend-p6Le jury de l’événement panafricain Africa Telecom People (ATP) vient de publier la shortlist des acteurs des télécommunications et TIC éligibles aux prestigieux ATP Awards qui seront décernés le 9 octobre prochain.

Cette onzième édition verra la distinction de 7 personnalités et/ou entreprises qui auront marqué de leur empreinte l’univers des télécoms en Afrique au cours de cette année 2015. Attribués depuis 2004, les ATP Awards sont la plus ancienne distinction qui consacre en Afrique les meilleurs acteurs du secteur.

 

CATEGORIES NOMINES
Régulateur ANRT MAROC

ARPCE CONGO

INTT TUNISIE

Réseau Orange CIT

Liquid Telecom

Wataniya Algerie

MTN Group

Contenu & Services Tigo Pare Cotisation App

Veone – Cloud4Africa

Orange Money CI

Hyperaccess Systems

 

Cet article Les nominés pour Africa Telecom Awards connus est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Gabon: l’ARCEP annonce un audit de la 4G http://www.techofafrica.com/gabon-larcep-annonce-un-audit-de-la-4g/ Thu, 10 Sep 2015 22:42:25 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9246 Un communiqué de l’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP)  annonce pour très bientôt une évaluation de la qualité du service 4G offert par Gabon Telecom. Les 2G et 3G ont déjà fait l’objet d’un contrôle mené du 29 janvier au 27 février 2015 auprès de l’ensemble des opérateurs du secteur, […]

Cet article Gabon: l’ARCEP annonce un audit de la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
anfr-antennes-4G-activees-orangeUn communiqué de l’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP)  annonce pour très bientôt une évaluation de la qualité du service 4G offert par Gabon Telecom.

Les 2G et 3G ont déjà fait l’objet d’un contrôle mené du 29 janvier au 27 février 2015 auprès de l’ensemble des opérateurs du secteur, notamment Moov, Azur, Gabon Télécom et Airtel.

A l’issue de cette enquête, qui a livré ses premiers résultats, il ressort qu’Airtel offre la meilleure couverture radio. Toutefois, le régulateur télécom souligne une légère amélioration de la qualité des services chez tous les opérateurs télécoms.

Pour l’heure, Gabon Télécom est le seul dans le pays à proposer la 4G.

Cet article Gabon: l’ARCEP annonce un audit de la 4G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigéria: MTN lance BizGrow http://www.techofafrica.com/nigeria-mtn-lance-bizgrow/ Wed, 09 Sep 2015 22:30:49 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9242 L’opérateur de téléphonie mobile MTN Nigeria a signé un accord de partenariat avec LAPO Microfinance Bank pour le lancement du service financier MTN BizGrow. Spécialement conçu pour les commerçants au détail de la société télécom, le nouveau produit va faciliter leur accès aux prêts bancaires qu’accorde la Banque Centrale du Nigeria (CBN) aux petites entreprises via le […]

Cet article Nigéria: MTN lance BizGrow est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN-afrique-du-sudL’opérateur de téléphonie mobile MTN Nigeria a signé un accord de partenariat avec LAPO Microfinance Bank pour le lancement du service financier MTN BizGrow.

Spécialement conçu pour les commerçants au détail de la société télécom, le nouveau produit va faciliter leur accès aux prêts bancaires qu’accorde la Banque Centrale du Nigeria (CBN) aux petites entreprises via le Fonds pour les micros, petites et moyennes entreprises.

A travers ce service, MTN Nigeria veut répondre aux besoins de financement qu’ont toujours formulé sans succès ses détaillants pour développer leur micro et petite entreprise. En facilitant leur accès au crédit bancaire, MTN est certain qu’il aide ses petits partenaires qui commercialisent ses produits sur le marché à devenir de plus grandes entreprises à même de créer des richesses et de l’emploi.

Cet article Nigéria: MTN lance BizGrow est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Algérie Telecom: Pertubations de l’ADSL http://www.techofafrica.com/algerie-telecom-pertubations-de-ladsl/ Wed, 09 Sep 2015 22:30:43 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9241 Le service Internet fixe de l’opérateur des télécommunications Algérie Telecom enregistre encore de nombreuses perturbations ne permettant pas aux abonnés d’accéder au web. Ces perturbations ont commencé, il ya deux semaines. L’entreprise a expliqué avoir effectué « une opération de maintenance visant à moderniser notre système d’information ». L’objectif étant « l’amélioration de la qualité de la […]

Cet article Algérie Telecom: Pertubations de l’ADSL est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
algérieLe service Internet fixe de l’opérateur des télécommunications Algérie Telecom enregistre encore de nombreuses perturbations ne permettant pas aux abonnés d’accéder au web. Ces perturbations ont commencé, il ya deux semaines.

L’entreprise a expliqué avoir effectué « une opération de maintenance visant à moderniser notre système d’information ». L’objectif étant « l’amélioration de la qualité de la prise en charge de la relation entre le client et l’entreprise et l’augmentation de la capacité de ce système vu le nombre de nos clients qui ne cesse d’augmenter ».

Par empêcher la polémique d’enfler autour de cette maintenance que les médias nationaux ont qualifié d’interruption de service, Algérie Telecom a nuancé quelque peu ses propos dans un communiqué pour prévenir ses consommateurs.

 

Cet article Algérie Telecom: Pertubations de l’ADSL est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud: le PDG de Telkom sur la sellette http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-le-pdg-de-telkom-sur-la-sellette/ Tue, 08 Sep 2015 22:26:54 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9180 Sipho Maseko, le président directeur général de l’opérateur des télécommunications Telkom en Afrique du Sud est sur la sellette. Pour cause, le puissant syndicat, Union des travailleurs de la communication (CWU), réclame son départ. Le syndicat lui reproche l’échec de transformation de la société télécom; aujourd’hui en proie à de nombreux défis sur le marché […]

Cet article Afrique du Sud: le PDG de Telkom sur la sellette est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
telkom_logo_newSipho Maseko, le président directeur général de l’opérateur des télécommunications Telkom en Afrique du Sud est sur la sellette. Pour cause, le puissant syndicat, Union des travailleurs de la communication (CWU), réclame son départ.

Le syndicat lui reproche l’échec de transformation de la société télécom; aujourd’hui en proie à de nombreux défis sur le marché télécom national ; et son désir de mettre des milliers de personnes à la rue avec son programme de réduction d’effectif.

Telkom est le dernier opérateur, sur le marché sud-africain, ou MTN et Vodacom, lui livre une rude concurrence.

Cet article Afrique du Sud: le PDG de Telkom sur la sellette est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le fondateur du web, pas d’accord avec Facebook http://www.techofafrica.com/le-fondateur-du-web-pas-daccord-avec-facebook/ Tue, 08 Sep 2015 22:22:25 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9174 Tim Berners -Lee, le fondateur du web, s’oppose au projet Internet.org de Facebook. Pour lui, ce projet de fourniture d’un accès à Facebook partout dans le monde à moindre coûts, surtout dans les pays en développement, ne doit pas être présenté par le réseau social sous le nom Internet, comme c’est le cas. Pour lui, […]

Cet article Le fondateur du web, pas d’accord avec Facebook est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
internetorgTim Berners -Lee, le fondateur du web, s’oppose au projet Internet.org de Facebook. Pour lui, ce projet de fourniture d’un accès à Facebook partout dans le monde à moindre coûts, surtout dans les pays en développement, ne doit pas être présenté par le réseau social sous le nom Internet, comme c’est le cas.

Pour lui, même si les utilisateurs d’Internet.org, auront accès d’une certaine manière à internet en se connectant à Facebook, ceux-ci n’auront pas accès au vrai Internet(les autres sites internet et applications mobile) comme veut le faire croire Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook à des millions d’internautes.

Tim Berners-Le soutient que si Mark Zuckerberg considère vraiment Internet.org comme Internet, il se trompe également parce qu’à travers ces restrictions, elle viole le principe de neutralité du net en ne permettant pas l’accès à d’autres plateforme.

Cet article Le fondateur du web, pas d’accord avec Facebook est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Sénégal : le réseau de fibre optique renforcé http://www.techofafrica.com/senegal-le-reseau-de-fibre-optique-renforce/ Tue, 08 Sep 2015 22:18:41 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9221 L’équipementier télécom chinois Huawei va renforcer le réseau de fibre optique du Sénégal de 3000 km supplémentaires Ce projet de 85 millions de dollars soit environ 51 milliards de FCFA qui se fera en collaboration avec la Chine, constitue la 3ème phase du projet « largement Sénégal »  enclenché  en 2000 et qui consiste en la […]

Cet article Sénégal : le réseau de fibre optique renforcé est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre_optiqueL’équipementier télécom chinois Huawei va renforcer le réseau de fibre optique du Sénégal de 3000 km supplémentaires

Ce projet de 85 millions de dollars soit environ 51 milliards de FCFA qui se fera en collaboration avec la Chine, constitue la 3ème phase du projet « largement Sénégal »  enclenché  en 2000 et qui consiste en la couverture de tout le pays avec la fibre optique.

La première phase de ce  projet  s’est traduite par la construction d’un réseau de 500 km appelé jusque-là ‘’Intranet gouvernemental’’ à Dakar pour, relier les grandes administrations de l’Etat dans le but  de susciter l’efficacité dans la gestion des dossiers de l’Etat. Ce réseau de fibre optique a été par la suite étendu à l’extérieur de Dakar, vers d’autres administrations publiques notamment les hôpitaux et  les collectivités territoriales décentralisées.

La seconde phase du projet  quant à elle, est survenue en 2012 avec le déploiement de 1000 km de fibre optique permettant « d’aller jusqu’à Mbour, Kaolack, Fatick, contournant la Gambie, et d’aller à Tamba en redescendant à Kolda, Vélingara jusqu’à Ziguinchor, Saint-Louis, Louga et Diourbel.

La troisième phase qui démarre ainsi, verra également la construction d’un nouveau data center, second du pays après celui construit par l’ADIE. Doté d’une plus grande capacité de stockage, cet outil pourra même être utilisé pour archiver les données de la Télévision Numérique Terrestre (TNT).

Il est à notre, qu’à ce jour, 1500 km de fibre optique ont déjà été déployés par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), dans le cadre de ce projet avec environ  700 bâtiments administratifs connectés.

Cet article Sénégal : le réseau de fibre optique renforcé est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc : vers une généralisation de la fibre optique http://www.techofafrica.com/maroc-vers-une-generalisation-de-la-fibre-optique/ Tue, 08 Sep 2015 22:18:39 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9220 Bien que très avancé en Afrique dans le secteur des télécommunications, le Maroc affiche encore un très faible accès de sa population à la connectivité haut débit par fibre optique. Pour y pallier et suivre les pas de son voisin l’Algérie, les professionnels nationaux des télécoms et du bâtiment  la première édition du symposium « […]

Cet article Maroc : vers une généralisation de la fibre optique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre-optique1Bien que très avancé en Afrique dans le secteur des télécommunications, le Maroc affiche encore un très faible accès de sa population à la connectivité haut débit par fibre optique. Pour y pallier et suivre les pas de son voisin l’Algérie, les professionnels nationaux des télécoms et du bâtiment  la première édition du symposium « Fibre optique et bâtiments intelligents » à Casablanca.

La généralisation de l’accès à la fibre optique, permet  de relever le taux d’accès au large bande des populations, améliorer sensiblement leurs conditions socioéconomiques, booster le développement de l’économie nationale d’un pays  à travers, l’impact de cette technologie sur de nouveaux segments de croissance comme l’e-commerce.

Au cours de cet  Symposium, le président du cabinet conseil, cluster EMC qui, travaille sur un projet de construction du premier logement social intégrant la fibre optique au Maroc, Rachid Naanani, a rappelé  aux participants que la fibre optique « est une technologie du présent, pas seulement d’avenir et tout retard cumulé dans le déploiement de cette technologie ne peut qu’être un frein pour le développement de l’économie nationale ».

Il est à noter que, cette rencontre  a servi de cadre d’échange autour d’idées novatrices pour apporter la fibre optique à tout le monde.

Cet article Maroc : vers une généralisation de la fibre optique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Congo : Djibril Ouattara, nouveau directeur de MTN http://www.techofafrica.com/congo-djibril-ouattara-nouveau-directeur-de-mtn/ Tue, 08 Sep 2015 21:26:19 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8932 Dans un communiqué, la société MTN Congo S.A, filiale du Groupe MTN,  a annoncé la nomination et l’installation de son nouveau Directeur Général, Monsieur Djibril OUATTARA. L’homme était à la tête d’Airtel au Niger après un passage chez Moov au Togo, avant d’arriver chez MTN au Congo. Il est de nationalité ivoirienne. Ce nouveau directeur […]

Cet article Congo : Djibril Ouattara, nouveau directeur de MTN est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
djibrilDans un communiqué, la société MTN Congo S.A, filiale du Groupe MTN,  a annoncé la nomination et l’installation de son nouveau Directeur Général, Monsieur Djibril OUATTARA.

L’homme était à la tête d’Airtel au Niger après un passage chez Moov au Togo, avant d’arriver chez MTN au Congo. Il est de nationalité ivoirienne.

Ce nouveau directeur représente un nouveau départ pour la filiale du groupe international télécom sud-africain, leader sur le marché de la téléphonie mobile au Congo.

Cet article Congo : Djibril Ouattara, nouveau directeur de MTN est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
L’UA fait installer un douzième point d’échange internet sur le continent http://www.techofafrica.com/lua-fait-installer-un-douzieme-point-dechange-internet-sur-le-continent/ Tue, 08 Sep 2015 17:42:12 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8930 La Commission de l’Union Africaine vient de mettre en place un point d’échange internet sur l’ile Maurice. Il s’agit du douzième point d’échange que la commission contribue à mettre sur pied sur le continent. D’autres points d’échange Internet  ont été mis en place au Bénin, Burkina Faso, Burundi, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Liberia, Namibie, […]

Cet article L’UA fait installer un douzième point d’échange internet sur le continent est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
internetLa Commission de l’Union Africaine vient de mettre en place un point d’échange internet sur l’ile Maurice. Il s’agit du douzième point d’échange que la commission contribue à mettre sur pied sur le continent.

D’autres points d’échange Internet  ont été mis en place au Bénin, Burkina Faso, Burundi, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Liberia, Namibie, Seychelles et Swaziland.

L’objectif est de faciliter la mise en place d’un réseau de points d’échange Internet nationaux et régionaux et d’opérateurs Internet régionaux et continentaux en Afrique subsaharienne.

Notons que ces points d’échange Internet ont été installés dans le cadre du système africain d’échange Internet (AXIS).

Le programme doit aboutir à l’installation de 33 points d’échange Internet sur le continent.

Cet article L’UA fait installer un douzième point d’échange internet sur le continent est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo : Togocel et Togotelecom seront réorganisés. http://www.techofafrica.com/togo-togocel-et-togotelecom-seront-reorganises/ Mon, 07 Sep 2015 12:19:31 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8923 Cina Lawson,  la ministre des Postes et de l’économie numérique du Togo a annoncé début septembre au cours d’une conférence de presse à Lomé, une « réorganisation » de l’opérateur historique des télécommunications Togo Telecom et de sa branche mobile Togocel. « Nous sommes dans une situation où bien souvent Togo Télécom est en concurrence […]

Cet article Togo : Togocel et Togotelecom seront réorganisés. est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fusion-togocel-et-togotelecomCina Lawson,  la ministre des Postes et de l’économie numérique du Togo a annoncé début septembre au cours d’une conférence de presse à Lomé, une « réorganisation » de l’opérateur historique des télécommunications Togo Telecom et de sa branche mobile Togocel.

« Nous sommes dans une situation où bien souvent Togo Télécom est en concurrence avec Togocel et vice versa. Ce type de concurrence est préjudiciable à la bonne fourniture de service (…) il faut que chacun s’appuie sur les atouts de l’autre. Ce n’est pas une question de fusionner (…) La transformation dont nous parlons veut répondre aux attentes des clients », a indiqué Mme Cina Lawson.

Depuis longtemps, la rumeur de la fusion des deux sociétés d’état courait sur les réseaux sociaux. Démenti officiel de la ministre qui parle de « réorganisation ».

Il faut rappeler que les deux opérateurs TogoTelecom et Togocel se partagent avec Moov, filiale de Maroc Telecom, le marché de la télécommunication au Togo.

Cet article Togo : Togocel et Togotelecom seront réorganisés. est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique : Nouveaux directeurs chez Orange http://www.techofafrica.com/afrique-nouveaux-directeurs-chez-orange/ Mon, 07 Sep 2015 12:08:00 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8913 Le groupe télécom français Orange vient de redéployer ces effectifs sur tout le continent. Au Sénégal, Thierry Marigny a été désigné nouveau directeur général adjoint de la Société nationale des télécommunications (Sonatel) ; Alassane Diene, ancien directeur général d’Orange Guinée a été nommé à la même fonction au Mali et  Eric Bouquillon, ancien directeur Orange […]

Cet article Afrique : Nouveaux directeurs chez Orange est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
logo-orangeLe groupe télécom français Orange vient de redéployer ces effectifs sur tout le continent.

Au Sénégal, Thierry Marigny a été désigné nouveau directeur général adjoint de la Société nationale des télécommunications (Sonatel) ; Alassane Diene, ancien directeur général d’Orange Guinée a été nommé à la même fonction au Mali et  Eric Bouquillon, ancien directeur Orange Réunion et Mayotte, est devenu directeur général d’Orange Guinée.

Ces « managers sont expérimentés dans le secteur des télécoms. Ils vont poursuivre et amplifier le développement de leur filiale respective dans un monde plein d’innovation», a déclaré Marc Rennard, directeur exécutif International d’Orange pour la zone Afrique, Moyen-Orient et Asie.

Ce nouveau redéploiement intervient dans le cadre de la politique de mobilité internationale.

Cet article Afrique : Nouveaux directeurs chez Orange est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cina Lawson explique les raisons de la mauvaise qualité d’Internet au Togo http://www.techofafrica.com/cina-lawson-explique-les-raisons-de-la-mauvaise-qualite-dinternet-au-togo/ Mon, 07 Sep 2015 12:04:40 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8912 Qu’est ce qui explique la mauvaise qualité du service internet au Togo? Trois raisons fondamentales, a expliqué Cina Lawson, ministre des postes et de l’économie numérique au cours d’une conférence de presse la semaine dernière à Lomé. « Le manque d’infrastructures télécom adéquats, la gouvernance des opérateurs télécoms et l’inculture des clients, utilisateurs des services […]

Cet article Cina Lawson explique les raisons de la mauvaise qualité d’Internet au Togo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cina_LawsonQu’est ce qui explique la mauvaise qualité du service internet au Togo?

Trois raisons fondamentales, a expliqué Cina Lawson, ministre des postes et de l’économie numérique au cours d’une conférence de presse la semaine dernière à Lomé. « Le manque d’infrastructures télécom adéquats, la gouvernance des opérateurs télécoms et l’inculture des clients, utilisateurs des services ».

Coté infrastructures, le gouvernement a fait des investissements conséquents. Grâce au projet e-gouvernement, le pays sera doté d’infrastructures de qualité que pourront se partager l’administration et le secteur privé.

Difficile d’influer sur la gestion de tous les opérateurs télécoms, mais le gouvernement s’y attèle ; un projet de transformation a été initié pour mutualiser les efforts de TogoTelecom et de Togocel, les deux entreprises télécoms publiques. Sans pour autant se fusionner, les deux entreprises vont s’appuyer sur leurs forces communes pour proposer un meilleur service à leur clientèle.

Coté utilisateur, il y a un effort important d’information et de sensibilisation à faire. La plupart des clients s’abonnent à des débits en deçà de leurs besoins réels, indique la ministre.

Le pays se prépare pour accueillir un sommet international sur la sécurité maritime (2-7 novembre). D’ici-là, tout doit être fini pour offrir le meilleur aux clients.

Cet article Cina Lawson explique les raisons de la mauvaise qualité d’Internet au Togo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
GiftedMom : l’application pour femmes enceintes http://www.techofafrica.com/giftedmom-lapplication-pour-femmes-enceintes/ Sat, 05 Sep 2015 19:41:02 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8885 GiftedMom est une application grâce à laquelle des SMS sont envoyés aux femmes enceintes des zones rurales, afin de leur rappeler les dates de leur rendez-vous pour les visites prénatales dans les hôpitaux. Grâce à ce service, le nombre de décès de suite d’accouchements a considérablement diminué dans les zones où il a été implémenté. […]

Cet article GiftedMom : l’application pour femmes enceintes est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
GiftedMomGiftedMom est une application grâce à laquelle des SMS sont envoyés aux femmes enceintes des zones rurales, afin de leur rappeler les dates de leur rendez-vous pour les visites prénatales dans les hôpitaux. Grâce à ce service, le nombre de décès de suite d’accouchements a considérablement diminué dans les zones où il a été implémenté.

L’application a été développée par un jeune camerounais de 23 ans, Alain Nteff.

Grace à la trouvaille, le jeune ingénieur informaticien figurait  parmi les lauréats du Prix Anzisha, des solutions innovantes face aux défis sociaux en 2014.

En 2015, l’application vient de décrocher le Prix de la jeune entreprise africaine décernée à l’occasion du New York Forum Africa (NYFA). Le jeune entrepreneur va bénéficier de 50000 euros pour développer son produit.

Cet article GiftedMom : l’application pour femmes enceintes est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo : Café Informatique fermé pour défaut de paiement d’impôts http://www.techofafrica.com/togo-cafe-informatique-ferme-pour-defaut-de-paiement-dimpots/ Sat, 05 Sep 2015 19:39:49 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8890 L’Office togolais des recettes (OTR), régie financière regroupant les impôts et les douanes au Togo a scellé début septembre les portes de Café Informatique, fournisseur d’accès internet (FAI) au Togo, pour défaut de paiement de charges fiscales. Un redressement fiscal a également été prononcé à l’encontre de la compagnie par la justice togolaise. Une situation […]

Cet article Togo : Café Informatique fermé pour défaut de paiement d’impôts est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
CaféL’Office togolais des recettes (OTR), régie financière regroupant les impôts et les douanes au Togo a scellé début septembre les portes de Café Informatique, fournisseur d’accès internet (FAI) au Togo, pour défaut de paiement de charges fiscales.

Un redressement fiscal a également été prononcé à l’encontre de la compagnie par la justice togolaise.

Une situation préjudiciable à la qualité de la connexion internet au Togo quand on sait que le marché dans le pays se réparti entre ce FAI et TogoTelecom, l’opérateur télécom historique.

Café Informatique avait déjà fait l’objet de fermeture pour non-paiement de charge fiscale en 2011.

En rappel, Café Informatique est la première société à avoir commencé la fourniture d’Internet au Togo. Il est dirigé par  Jean-Marie Noagbodji.

Cet article Togo : Café Informatique fermé pour défaut de paiement d’impôts est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nizar Bouguila prend la tête de Tunisie Telecom http://www.techofafrica.com/nizar-bouguila-prend-la-tete-de-tunisie-telecom/ Fri, 04 Sep 2015 20:27:15 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9133 Nizar Bouguila, directeur central technique de Tunisie Telecom, vient d’être nommé par le ministre tunisien des technologies de l’information et de la communication et de l’économie numérique, Nooman Fehri, PDG, en remplacement de à Mohammed Salah Jarraya. Cette nomination a été également validée par le Conseil d’administration de Tunisie Telecom dont l’actionnaire majoritaire est Emirate […]

Cet article Nizar Bouguila prend la tête de Tunisie Telecom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
bouguila-200815-1Nizar Bouguila, directeur central technique de Tunisie Telecom, vient d’être nommé par le ministre tunisien des technologies de l’information et de la communication et de l’économie numérique, Nooman Fehri, PDG, en remplacement de à Mohammed Salah Jarraya.

Cette nomination a été également validée par le Conseil d’administration de Tunisie Telecom dont l’actionnaire majoritaire est Emirate International Communications (EIT), actionnaire à 35%.

Ancien vice-président de l’unité Business Development International chez Orange en France, Nizar Bouguila a rejoint Tunisie Telecom en 2007. Une ancienneté dans la boite qui aurait joué en sa faveur face aux autres prétendants du poste.

C’est donc à lui que revient la mission de rendre Tunisie Telecom plus compétitive dans un marché où Ooredoo et Orange entretiennent une concurrence féroce.

Cet article Nizar Bouguila prend la tête de Tunisie Telecom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
L’opérateur MTN veut porter sa croissance sur des zones rurales http://www.techofafrica.com/loperateur-mtn-veut-porter-sa-croissance-sur-des-zones-rurales/ Fri, 04 Sep 2015 10:46:53 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9139 L’opérateur de téléphonie mobile MTN Bénin, veut axer sa croissance sur les zones rurales. La société a pour cela signé un partenariat avec l’équipementier télécom suédois Ericsson pour l’extension de sa couverture réseau dans les zones rurales du pays. Un accès aux stations de base radio à faible consommation d’énergie, fonctionnant à l’énergie solaire, de […]

Cet article L’opérateur MTN veut porter sa croissance sur des zones rurales est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN-afrique-du-sudL’opérateur de téléphonie mobile MTN Bénin, veut axer sa croissance sur les zones rurales.

La société a pour cela signé un partenariat avec l’équipementier télécom suédois Ericsson pour l’extension de sa couverture réseau dans les zones rurales du pays.

Un accès aux stations de base radio à faible consommation d’énergie, fonctionnant à l’énergie solaire, de Ericsson sera donné à MTN.

MTN à travers cette extension, prévoit une augmentions de ses parts de marché aussi bien en termes d’abonnés et de revenus notamment dans le Nord et le Centre du pays.

Cet article L’opérateur MTN veut porter sa croissance sur des zones rurales est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud: Telkom acquiert Business Connexion Group http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-telkom-acquiert-business-connexion-group/ Thu, 03 Sep 2015 21:45:14 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9116 Les autorités Sud-africaines ont donné leur aval pour l’acquisition de la société de fourniture de services TIC Business Connexion Group (BCX) par l’opérateur des télécommunications Telkom Group. Cette approbation met fin à un long processus démarré en 2013, qui a vu l’accord des régulateurs télécoms et des régulateurs de la concurrence de tous les pays […]

Cet article Afrique du Sud: Telkom acquiert Business Connexion Group est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Telkom-logoLes autorités Sud-africaines ont donné leur aval pour l’acquisition de la société de fourniture de services TIC Business Connexion Group (BCX) par l’opérateur des télécommunications Telkom Group.

Cette approbation met fin à un long processus démarré en 2013, qui a vu l’accord des régulateurs télécoms et des régulateurs de la concurrence de tous les pays de la Communauté de développement des Etats d’Afrique Australe (SADEC).

Avec BCX de son côté, Telkom pourra mettre en branle sa stratégie d’amélioration de la qualité de ses services et de ses performances financières.

L’entreprise pourra en effet étendre un réseau de haute qualité grâce à l’expertise technologique de BCX et satisfaire ses consommateurs.

Cet article Afrique du Sud: Telkom acquiert Business Connexion Group est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les pays de la SADEC harmonisent leurs tarifs de roaming http://www.techofafrica.com/les-pays-de-la-sadec-harmonisent-leurs-tarifs-de-roaming/ Thu, 03 Sep 2015 21:38:38 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9112 Certains pays de la Communauté de développement des Etats d’Afrique Australe (SADEC), notamment la Namibie, le Botswana, la Zambie et le Zimbabwe, veulent réduire et harmoniser leurs tarifs de roaming. Il s’agit pour eux de se conformer à la recommandation de l’Union internationales des Télécommunications (UIT) sur la nécessité pour les sous-régions d’Afrique de réduire […]

Cet article Les pays de la SADEC harmonisent leurs tarifs de roaming est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Roaming_Windows8Certains pays de la Communauté de développement des Etats d’Afrique Australe (SADEC), notamment la Namibie, le Botswana, la Zambie et le Zimbabwe, veulent réduire et harmoniser leurs tarifs de roaming.

Il s’agit pour eux de se conformer à la recommandation de l’Union internationales des Télécommunications (UIT) sur la nécessité pour les sous-régions d’Afrique de réduire le coût des communications entre les pays qui les constituent.

Il faut rappeler que les pays de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est, ont déjà mis en place un tarif de roaming partagé entre tous les pays, ce qui donne davantage de pouvoir de communiquer aux populations.

Cette initiative a été dénommée, le « One Area NetWork ».

Cet article Les pays de la SADEC harmonisent leurs tarifs de roaming est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud : IHS veut acquérir les tours télécoms de MTN http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-ihs-veut-acquerir-les-tours-telecoms-de-mtn/ Wed, 02 Sep 2015 21:35:17 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9110 Des discussions sont actuellement en cours entre l’opérateur de téléphonie mobile MTN Afrique du Sud et le gestionnaire de tours télécoms IHS au sujet de la cession des infrastructures télécoms de la compagnie. Le gestionnaire IHS veut acquérir les tours télécoms de MTN pour près de 2 milliards de dollars ; D’autres gestionnaires de tours, notamment […]

Cet article Afrique du Sud : IHS veut acquérir les tours télécoms de MTN est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN-afrique-du-sudDes discussions sont actuellement en cours entre l’opérateur de téléphonie mobile MTN Afrique du Sud et le gestionnaire de tours télécoms IHS au sujet de la cession des infrastructures télécoms de la compagnie.

Le gestionnaire IHS veut acquérir les tours télécoms de MTN pour près de 2 milliards de dollars ; D’autres gestionnaires de tours, notamment America tower ont également manifesté leurs intérêts pour les tours de MTN.

Depuis que les opérateurs télécoms cèdent leurs tours pour dépenser moins d’argent et de temps en maintenance pour concentrer leur investissement et leur attention dans des services de qualité, IHS, America Towers, Helios Towers Africa et Eaton Towers se livrent une bataille féroce.

Ceci est normal d’autant plus que celui qui a acquis le maximum de tours, sera celui qui aura acquis le plus de tours télécoms sur le continent  est celui qui s’appropriera les plus grands marchés de télécoms.

Cet article Afrique du Sud : IHS veut acquérir les tours télécoms de MTN est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Huawei Marine déploie un câble sous-marin WACS entre l’Afrique et l’Europe http://www.techofafrica.com/huawei-marine-deploie-un-cable-sous-marin-wacs-entre-lafrique-et-leurope/ Wed, 02 Sep 2015 21:31:53 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9107 Huawei Marine Networks, le constructeur mondial de réseau sous-marin de fibre optique, a annoncé la finalisation de l’opération de mise à niveau du câble sous-marin de fibre optique West Africa Coast System (WACS) entre l’Afrique et l’Europe. l’ �� objectif est de fournir un réseau de communications de pointe, stable et transparent qui contribue au […]

Cet article Huawei Marine déploie un câble sous-marin WACS entre l’Afrique et l’Europe est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre optiqueHuawei Marine Networks, le constructeur mondial de réseau sous-marin de fibre optique, a annoncé la finalisation de l’opération de mise à niveau du câble sous-marin de fibre optique West Africa Coast System (WACS) entre l’Afrique et l’Europe.

l’ « objectif est de fournir un réseau de communications de pointe, stable et transparent qui contribue au développement social et économique de la région Afrique (…)  Nous travaillons constamment pour améliorer les capacités du réseau WACS tout en maintenant un service économiquement viable et flexible pour les clients. » explique Vishen Maharaj, président du Comité de direction du consortium WACS.

Mis en service en 2012, le câble sous-marin de fibre optique WACS est l’une des routes privilégiées de transport direct de communications de l’Afrique vers l’Europe.

Cet article Huawei Marine déploie un câble sous-marin WACS entre l’Afrique et l’Europe est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mettre les Systèmes de navigation par satellite au service du développement http://www.techofafrica.com/mettre-les-systemes-de-navigation-par-satellite-au-service-du-developpement/ Wed, 02 Sep 2015 15:44:53 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8864 Lomé accueille le 22 septembre prochain, un colloque sur les applications de la technologie des Systèmes de Navigation par Satellite. Objectif du colloque : intégrer les Systèmes Globaux de Navigation par Satellite et leurs applications dans les programmes de développement en Afrique et établir des échanges sur la question entre les acteurs du Nord et du […]

Cet article Mettre les Systèmes de navigation par satellite au service du développement est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
SatelliteLomé accueille le 22 septembre prochain, un colloque sur les applications de la technologie des Systèmes de Navigation par Satellite.

Objectif du colloque : intégrer les Systèmes Globaux de Navigation par Satellite et leurs applications dans les programmes de développement en Afrique et établir des échanges sur la question entre les acteurs du Nord et du Sud.

L’idée est de promouvoir les services futurs résultants de la technologie de navigation par satellite, promouvoir son utilisation auprès des entreprises africaines et des chambres de commerce et sensibiliser et renforcer les capacités des institutions et universités africaines afin qu’elles entreprennent des activités de formation sur le thème.

Ce colloque organisé dans le cadre du projet MAGNIFIC, est financé par l’Agence Européenne de Navigation par Satellite.

Cet article Mettre les Systèmes de navigation par satellite au service du développement est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : nouvelle identification des abonnés aux télécoms http://www.techofafrica.com/cameroun-nouvelle-identification-des-abonnes-aux-telecoms/ Tue, 01 Sep 2015 21:31:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9106 Le Cameroun a initié une nouvelle identification de ses abonnés aux télécoms pour renforcer sa sécurité. Il s’agit de renforcer la sécurité dans le pays, indique des sources officielles. Les opérateurs des télécommunications MTN, Orange, Nexttel et Camtel ont priés leurs abonnés via des SMS, de se rendre dans des agences munies de leurs pièces […]

Cet article Cameroun : nouvelle identification des abonnés aux télécoms est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
sim-cards21Le Cameroun a initié une nouvelle identification de ses abonnés aux télécoms pour renforcer sa sécurité. Il s’agit de renforcer la sécurité dans le pays, indique des sources officielles.

Les opérateurs des télécommunications MTN, Orange, Nexttel et Camtel ont priés leurs abonnés via des SMS, de se rendre dans des agences munies de leurs pièces d’identité pour s’y faire enregistrer.

La mesure régulatrice a été relancée au regard du contexte sécuritaire dans lequel se trouve le Cameroun. Les attentats du mouvement terroriste Boko Haram ont obligé les autorités nationales à prendre des dispositions préventives à tous les niveaux.

Reste à savoir si le laisser-aller habituel constaté lors de la dernière identification aura lieu également cette fois-ci.

Cet article Cameroun : nouvelle identification des abonnés aux télécoms est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mali : Brouille entre les opérateurs et leurs revendeurs http://www.techofafrica.com/mali-brouille-entre-les-operateurs-et-leurs-revendeurs/ Tue, 01 Sep 2015 21:25:29 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9105 Les revendeurs de cartes de recharge téléphonique et de cartes SIM, réunis au sein de l’Association malienne des revendeurs de cartes de recharge (AMARCR), s’opposent à la décision des opérateurs de téléphonie mobile Orange et Malitel de résilier les cartes SIM non encore actives et donc pas encore identifiées. « Nous ne sommes pas contre la […]

Cet article Mali : Brouille entre les opérateurs et leurs revendeurs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
flag_map_of_mali-999pxLes revendeurs de cartes de recharge téléphonique et de cartes SIM, réunis au sein de l’Association malienne des revendeurs de cartes de recharge (AMARCR), s’opposent à la décision des opérateurs de téléphonie mobile Orange et Malitel de résilier les cartes SIM non encore actives et donc pas encore identifiées.

« Nous ne sommes pas contre la décision du gouvernement, mais nous demandons juste de prolonger le délai de 6 mois pour épuiser le stock sur le marché » indique Madane Traoré, président de l’AMARCR.

Pour accélérer l’épuisement des cartes SIM détenues par l’AMARCR, Madane Traoré a proposé aux opérateurs télécom d’y associer des « promo bonus ».

Cet article Mali : Brouille entre les opérateurs et leurs revendeurs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tanzanie: Vodacom donne priorité aux zones rurales http://www.techofafrica.com/tanzanie-vodacom-donne-priorite-aux-zones-rurales/ Tue, 01 Sep 2015 18:58:28 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=9081 La filiale tanzanienne du Groupe Vodacom va accélérer l’investissement de l’entreprise dans les zones rurales afin d’étendre le taux de couverture du réseau à travers le pays. C’est la promesse faite par Ian Ferrao, nouveau directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile. Leader sur le marché télécom tanzanien, les zones rurales peuvent fournir à l’opérateur […]

Cet article Tanzanie: Vodacom donne priorité aux zones rurales est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
vodacom-rebrand-to-red-vodafone-560x429La filiale tanzanienne du Groupe Vodacom va accélérer l’investissement de l’entreprise dans les zones rurales afin d’étendre le taux de couverture du réseau à travers le pays. C’est la promesse faite par Ian Ferrao, nouveau directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile.

Leader sur le marché télécom tanzanien, les zones rurales peuvent fournir à l’opérateur les nouveaux clients dont il a besoin pour conserver sa première place du marché.

Il faut rappeler que la société est aux prises avec Airtel, Tigo, Zantel, TTCL, Smart, Benson et bientôt Viettel, tous opérant dans les principales villes du pays, sur un marché du mobile est de plus en plus difficile.

Pourtant, une importante marge opérationnelle demeure avec les nombreuses régions rurales encore peu ou mal desservies de services télécoms.

La société télécom prévoit une dépense de 200 milliards de shillings tanzaniens (100 millions de dollars) sur ce dossier.

Cet article Tanzanie: Vodacom donne priorité aux zones rurales est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Apps Togo : Le concours de la meilleure application mobile au Togo http://www.techofafrica.com/apps-togo-le-concours-de-la-meilleure-application-mobile-au-togo/ Tue, 01 Sep 2015 08:10:39 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8859  » Grâce au taux de pénétration croissant du numérique dans notre pays et aux usages plus généralisés des terminaux de communication électronique, de nouvelles opportunités économiques voient le jour pour le Togo grâce au développement de téléservices, de transactions en ligne ou encore d’applications mobiles… C’est une chance qu’il faut absolument saisir : c’est pour cela qu’il est […]

Cet article Apps Togo : Le concours de la meilleure application mobile au Togo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
gartner-applications-mobiles

 » Grâce au taux de pénétration croissant du numérique dans notre pays et aux usages plus généralisés des terminaux de communication électronique, de nouvelles opportunités économiques voient le jour pour le Togo grâce au développement de téléservices, de transactions en ligne ou encore d’applications mobiles…

C’est une chance qu’il faut absolument saisir : c’est pour cela qu’il est indispensable d’offrir aux Togolais l’opportunité d’occuper ce nouveau marché très porteur au plan national, dans la sous-région et également à l’international  » disait récemment la Ministre togolaise des Postes et de l’économie numérique sur son blog; Un article où elle annonçait déjà le lancement de différents concours dans le numérique à destination de jeunes togolais.

Celui sur la meilleure application « innovante et utile » vient ainsi d’être lancé. Il s’agit de Apps Togo.

A compter du 1er Septembre 2015, le concours est ouvert aux individus ou groupes d’individus et aux étudiants de nationalité togolaise. Les candidats doivent s’inscrire en ligne du 1 septembre au 15 novembre 2015, puis déposer leur dossier contenant les spécifications de l’application ainsi qu’une vidéo montrant ses principales caractéristiques du 16 novembre 2015 au 31 janvier 2016.

Les gagnants  recevront les prix allant de 500 000 FCFA à 3 000 000 FCFA. Un jury international composé de personnalités du monde des technologies de l’information et de la communication votera pour élire les meilleurs applications.

Pour participer au concours, rendez-vous ici : Concours Apps Togo !

Cet article Apps Togo : Le concours de la meilleure application mobile au Togo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud: Vodacom innove et lance la VoWiFi http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-vodacom-innove-et-lance-la-vowifi/ Wed, 26 Aug 2015 23:01:26 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8856 L’opérateur de téléphonie mobile Vodacom a testé avec succès la voix sur Wi-Fi (VoWiFi). Ce nouveau produit disponible sur le réseau Vodacom est gage d’une meilleure qualité voix pour les consommateurs quelque soit leur réseau d’affiliation (2G ; 3G ; 4G). La VoWiFi une technologie hybride qui bénéficie à la fois des qualités du signal […]

Cet article Afrique du Sud: Vodacom innove et lance la VoWiFi est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
7885381f4b86da0ad9539ef428716afc_f36L’opérateur de téléphonie mobile Vodacom a testé avec succès la voix sur Wi-Fi (VoWiFi).

Ce nouveau produit disponible sur le réseau Vodacom est gage d’une meilleure qualité voix pour les consommateurs quelque soit leur réseau d’affiliation (2G ; 3G ; 4G).

La VoWiFi une technologie hybride qui bénéficie à la fois des qualités du signal radio et de l’Internet. En plus de la qualité des appels transparente, cette technologie permet d’émettre un appel en utilisant son numéro de téléphone portable, sans besoin d’applications supplémentaires.

Pour  la grande satisfaction des de ces cliients, la facturation de ce nouveau service se fera en minute, sans frais de données supplémentaires.

Pour rappel, Vodacom est leader du marché des télécommunications en Afrique du Sud.

Cet article Afrique du Sud: Vodacom innove et lance la VoWiFi est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Burundi: Viettel bat le record d’1 million d’abonnés en 4 mois http://www.techofafrica.com/burundi-viettel-bat-le-record-d1-million-dabonnes-en-4-mois/ Wed, 26 Aug 2015 22:19:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8851 La filiale Burundaise du groupe télécom vietnamien Viettel Lumitel a anoncé   avoir déjà atteint un million d’abonnés en quatre mois d’opération en seulement 4 mois d’opération dans le pays. Alors que le pays a un taux de pénétration de 31%,  l’opérateur compte renverser les tendances en donnant l’opportunité à toute la population d’accéder aux télécoms […]

Cet article Burundi: Viettel bat le record d’1 million d’abonnés en 4 mois est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
huy-mt5La filiale Burundaise du groupe télécom vietnamien Viettel Lumitel a anoncé   avoir déjà atteint un million d’abonnés en quatre mois d’opération en seulement 4 mois d’opération dans le pays.

Alors que le pays a un taux de pénétration de 31%,  l’opérateur compte renverser les tendances en donnant l’opportunité à toute la population d’accéder aux télécoms et TIC.

Pour ce faire, la société a déjà déployé près de 800 stations télécoms à travers le pays et veut atteindre la barre de 1000 pour pouvoir offrir le réseau le plus large afin de toucher 95% des Burundais.

Au-delà de l’extension du réseau radio, Lumitel envisage également de déployer 5000 km de fibre optique pour investir le segment de la téléphonie fixe.

Pour rappel, le groupe Viettel opère au Burundi depuis le mois de mars 2015  au coté de Econet Leo, Tempo Africell et Smart.

Cet article Burundi: Viettel bat le record d’1 million d’abonnés en 4 mois est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tanzanie: les zones rurales, priorité de Vodacom http://www.techofafrica.com/tanzanie-les-zones-rurales-priorite-de-vodacom/ Sat, 22 Aug 2015 00:34:48 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8793 Afin d’étendre le taux de couverture de son réseau à travers le pays, le nouveau directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile Vodacom Tanzanie, Ian Ferrao  envisage accélérer l’investissement de l’entreprise dans les zones rurales du pays, jusque là peu ou mal desservies de services télécoms. Cette opération permettra  à cet opérateur d’accroître son parc […]

Cet article Tanzanie: les zones rurales, priorité de Vodacom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
7885381f4b86da0ad9539ef428716afc_f36Afin d’étendre le taux de couverture de son réseau à travers le pays, le nouveau directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile Vodacom Tanzanie, Ian Ferrao  envisage accélérer l’investissement de l’entreprise dans les zones rurales du pays, jusque là peu ou mal desservies de services télécoms.

Cette opération permettra  à cet opérateur d’accroître son parc client en acquérant de nouveaux clients dont il a besoin pour conserver sa place de leader sur marché tanzanien.

Pour ce faire, l’opérateur annonçait, en mai dernier, une prévision de dépense de 200 milliards de shillings tanzaniens soit 100 millions de dollars cette année en vue de déployer son réseau et ses services télécoms dans les zones rurales.

Pour rappel, avec près de 13 millions de consommateurs pour un marché de 33 180 000 abonnés, Vodacom Tanzanie partage le marché de télécommunications avec Airtel, Tigo, Zantel, TTCL, Smart, Benson et bientôt Viettel.

Cet article Tanzanie: les zones rurales, priorité de Vodacom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
L’opérateur Tunisie Telecom a un nouveau Pdg http://www.techofafrica.com/loperateur-tunisie-telecom-a-un-nouveau-pdg/ Fri, 21 Aug 2015 23:06:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8779 Nizar Bouguila  a été désigné par le ministre des technologies de l’information et de la communication et de l’économie numérique tunisien, Nooman Fehri, comme nouveau président directeur général (PDG) de Tunisie Telecom. Celui-ci succède ainsi à Mohammed Salah Jarraya qui a démissionné en juillet dernier. Il fut auparavant vice-président de l’unité Business Development International chez […]

Cet article L’opérateur Tunisie Telecom a un nouveau Pdg est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
bouguila-200815-1Nizar Bouguila  a été désigné par le ministre des technologies de l’information et de la communication et de l’économie numérique tunisien, Nooman Fehri, comme nouveau président directeur général (PDG) de Tunisie Telecom.

Celui-ci succède ainsi à Mohammed Salah Jarraya qui a démissionné en juillet dernier. Il fut auparavant vice-président de l’unité Business Development International chez Orange en France avant de rejoindre l’opérateur Tunisie Telecom en 2007.

Pour rappel, cette nomination devra néanmoins être validée par le Conseil d’administration de Tunisie Telecom composé notamment, de l’Etat tunisien et Emirate International Communications (EIT), actionnaire à 35%.

Cet article L’opérateur Tunisie Telecom a un nouveau Pdg est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique Australe : quatre pays veulent harmoniser leurs tarifs roaming http://www.techofafrica.com/afrique-australe-quatre-pays-veulent-harmoniser-leurs-tarifs-roaming/ Fri, 21 Aug 2015 23:06:29 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8777 La Namibie, le Bostwana, la Zambie et le Zimbabwe, membres de la  Communauté de développement des Etats d’Afrique Australe (SADEC) se concertent pour réduire et harmoniser leurs tarifs roaming. Ce projet qui vise à donner davantage de pouvoir de communiquer aux populations fait suite, à l’interpellation de l’Union internationales des Télécommunications (UIT) sur la nécessité […]

Cet article Afrique Australe : quatre pays veulent harmoniser leurs tarifs roaming est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Roaming_Windows8La Namibie, le Bostwana, la Zambie et le Zimbabwe, membres de la  Communauté de développement des Etats d’Afrique Australe (SADEC) se concertent pour réduire et harmoniser leurs tarifs roaming.

Ce projet qui vise à donner davantage de pouvoir de communiquer aux populations fait suite, à l’interpellation de l’Union internationales des Télécommunications (UIT) sur la nécessité pour les sous-régions d’Afrique de réduire le coût des communications entre les pays qui les constituent.
Les opérateurs télécoms de ces pays se réuniront le 1er septembre prochain pour entamer des réflexions pour atteindre un tarif roaming d’un  commun accord.

Pour rappel, la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est est la seule sur le continent à expérimenter depuis janvier 2015, le « One Area Network », le tarif roaming partagé par tous les pays membres.

Cet article Afrique Australe : quatre pays veulent harmoniser leurs tarifs roaming est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Google se réorganise et se rebaptise Alphabet http://www.techofafrica.com/google-se-reorganise-et-se-rebaptise-alphabet/ Tue, 18 Aug 2015 18:25:36 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8826 Moins de 20 ans après sa création, Google entreprend la plus grande réorganisation de sa jeune histoire et sépare les activités hautement lucratives liées directement à Internet des autres plus futuristes et incertaines financièrement baptisées moonshots. Le nouvel alphabet de Google A pour Alphabet ou Android B pour Blogger C pour Chrome ou Calico D pour Drive E pour Eric […]

Cet article Google se réorganise et se rebaptise Alphabet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
googleMoins de 20 ans après sa création, Google entreprend la plus grande réorganisation de sa jeune histoire et sépare les activités hautement lucratives liées directement à Internet des autres plus futuristes et incertaines financièrement baptisées moonshots.

Le nouvel alphabet de Google

  • A pour Alphabet ou Android
  • B pour Blogger
  • C pour Chrome ou Calico
  • D pour Drive
  • E pour Eric Schmidt ou Google Earth
  • F pour Google Fiber
  • G pour Google ou Gmail
  • H pour Hangouts
  • I pour Inbox
  • J pour Google Jam
  • K pour Google Keep
  • L pour Larry Page
  • M pour Moutain View ou Maps
  • N pour Nest
  • O pour droit à l’Oubli
  • P pour Publicité ou Picasa
  • Q pour Questions ou Queries
  • R pour Recherche
  • S pour Sergey Brin ou Sundar Pichai
  • T pour Google Trends
  • U pour Universel
  • V pour Google Ventures
  • W pour Google Wallet
  • X pour X Labs
  • Y pour YouTube
  • Z pour Zillionaire comme Larry Page et Sergey Brin

8 entités ne font plus partie du nouveau Google : 3 laboratoires(Xlabs, Calico et Sidewalk), 2 sociétés d’investissement(Ventures et Capital) et 3 entreprises(Next, Fiber, Life Science)

Cet article Google se réorganise et se rebaptise Alphabet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud : Workonline va collaborer avec FibreCo http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-workonline-va-collaborer-avec-fibreco/ Tue, 18 Aug 2015 12:18:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8926 Workonline Communications, fournisseur de service de connectivité terrestre en Afrique du Sud et  FibreCo Télécommunications ont signé un partenariat pour étendre le réseau de WorkOnline à travers la fourniture de redondance à certains tronçons majeurs de fibre optique de Workonline. «Le partenariat avec Fibreco permettra à Workonline d’augmenter la résilience de son cœur de réseau […]

Cet article Afrique du Sud : Workonline va collaborer avec FibreCo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre_optiqueWorkonline Communications, fournisseur de service de connectivité terrestre en Afrique du Sud et  FibreCo Télécommunications ont signé un partenariat pour étendre le réseau de WorkOnline à travers la fourniture de redondance à certains tronçons majeurs de fibre optique de Workonline.

«Le partenariat avec Fibreco permettra à Workonline d’augmenter la résilience de son cœur de réseau et à fournir des services de gros et de transmission répondant aux exigences de la clientèle de gros de Workonline» a indiqué Edward Lawrence, directeur chargé du développement des affaires chez Workonline Communications.

Ce partenariat permettra également d’offrir le plus court chemin entre les câbles sous-marins de fibre optique des côtes Est et Ouest, qui se traduira par une plus faible latence et de meilleurs délais pour les services applicables.

Cet article Afrique du Sud : Workonline va collaborer avec FibreCo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte : cap sur un taux de pénétration internet de 50% http://www.techofafrica.com/egypte-cap-sur-un-taux-de-penetration-internet-de-50/ Mon, 17 Aug 2015 23:45:21 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8771 Avec un taux actuel de pénétration Internet de 34%, le gouvernement d’Egypte veut accroître son nombre d’internautes à 1 500 000 nouveaux clients pour 50% de taux de pénétration d’Internet dans le pays d’ici fin 2016. Pour ce faire, à travers l’opérateur  Telecom Egypt,  les autorités du pays, procèdent depuis quelques mois à l’amélioration et […]

Cet article Egypte : cap sur un taux de pénétration internet de 50% est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte-1 (1)Avec un taux actuel de pénétration Internet de 34%, le gouvernement d’Egypte veut accroître son nombre d’internautes à 1 500 000 nouveaux clients pour 50% de taux de pénétration d’Internet dans le pays d’ici fin 2016.

Pour ce faire, à travers l’opérateur  Telecom Egypt,  les autorités du pays, procèdent depuis quelques mois à l’amélioration et à l’extension du réseau de fibre optique. A cela s’ajoute une réduction des tarifs Internet survenue depuis début du mois d’août qui a déjà  drainé 31 000 nouveaux clients.

Ce pays qui fonde de grands espoirs sur le secteur  des TIC  pour sa croissance économique veut ainsi, par  cette initiative impulser le développement de ce secteur clé.

Notons en rappel que la 4G mobile sera lancée dans le pays au premier trimestre 2016.

Cet article Egypte : cap sur un taux de pénétration internet de 50% est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Togo : le réseau internet connaît des perturbations http://www.techofafrica.com/togo-le-reseau-internet-connait-des-perturbations/ Mon, 17 Aug 2015 23:33:43 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8769 Les travaux de maintenance et de mise à niveau sur le réseau et au niveau du câble sous-marin de fibre optique qui alimente le pays provoque depuis la semaine dernière, des perturbations du service Internet. Les internautes Togolais  peinent à accéder au web, ce qui ralentit leurs activités. Connexion difficile, voire impossible,  débit trop lent […]

Cet article Togo : le réseau internet connaît des perturbations est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
IMG_9721copy
Le siège de TogoTelecom à Lomé

Les travaux de maintenance et de mise à niveau sur le réseau et au niveau du câble sous-marin de fibre optique qui alimente le pays provoque depuis la semaine dernière, des perturbations du service Internet.

Les internautes Togolais  peinent à accéder au web, ce qui ralentit leurs activités. Connexion difficile, voire impossible,  débit trop lent pour permettre de communiquer et non-chargement des pages sont quelques situations qu’ils vivent.

Mécontents, les internautes se plaignent auprès du service client et des agences commerciales de Togo Telecom, principal fournisseur d’accès dans le pays.

Interrogé, le directeur général de Togotelecom, , Romain Ataféitom Tagba, assure que ses équipes techniques sont à pied d’œuvre pour un retour à la normale dans un bref délai.

Pour l’heure, les internautes devront prendre leur mal en patience.

Cet article Togo : le réseau internet connaît des perturbations est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cote d’ivoire : Lap Green veut reconquérir du marché http://www.techofafrica.com/cote-divoire-lap-green-veut-reconquerir-du-marche/ Fri, 14 Aug 2015 12:10:02 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8922 L’opérateur de téléphonie mobile ivoirien Lap Green va investir près de 150 millions de dollars en équipement. L’objectif est d’élargir son taux de couverture réseau qui est actuellement de 42% à près de 75% d’ici 2016. L’opérateur qui est une propriété de l’état lybien, placé sous l’autorité de la société postale de télécommunications et d’informatique […]

Cet article Cote d’ivoire : Lap Green veut reconquérir du marché est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Solar-LaptopL’opérateur de téléphonie mobile ivoirien Lap Green va investir près de 150 millions de dollars en équipement. L’objectif est d’élargir son taux de couverture réseau qui est actuellement de 42% à près de 75% d’ici 2016.

L’opérateur qui est une propriété de l’état lybien, placé sous l’autorité de la société postale de télécommunications et d’informatique de Libye (LPTIC), doit plus de 8,89 milliards de Fcfa à l’état ivoirien en charges fiscales.

La LPTIC va régler ces dettes et consentir à cet investissement parce-que l’état des nouvelles autorités libyennes qui souhaitent conserver les actifs télécoms du pays en Afrique sub-saharienne.

En rappel, cette procédure est indispensable pour permettre à l’opérateur de se maintenir à flot sur un marché télécom dont les principaux ténors sont MTN, Orange et Etisalat.

Cet article Cote d’ivoire : Lap Green veut reconquérir du marché est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Zambie: MTN va redéployer la 3G http://www.techofafrica.com/zambie-mtn-va-redeployer-la-3g/ Fri, 14 Aug 2015 12:02:11 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8914 L’opérateur de téléphonie MTN va redéployer la 3G dans de nouveaux sites à travers la Zambie. MTN vise ainsi l’accroissement de ses revenus dans les segments de marché de la voix, de la data et des transactions financières. Ce renforcement de réseau haut débit lui permettra de fournir aux consommateurs un service de qualité et […]

Cet article Zambie: MTN va redéployer la 3G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN-afrique-du-sudL’opérateur de téléphonie MTN va redéployer la 3G dans de nouveaux sites à travers la Zambie. MTN vise ainsi l’accroissement de ses revenus dans les segments de marché de la voix, de la data et des transactions financières.

Ce renforcement de réseau haut débit lui permettra de fournir aux consommateurs un service de qualité et des produits innovant.

Il est probable que les provinces de l’Est du pays accueillent le plus grand nombre de nouveaux sites 3G au regard du développement des infrastructures routières et de l’accroissement des activités fermières dans la zone.

L’opérateur a annoncé qu’il va poursuivre ses investissements dans la communication pour connaître les besoins de communication des petits fermiers qui représentent une partie importante de la population zambienne.

Cet article Zambie: MTN va redéployer la 3G est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Gabon : Airtel et Axa s’associent http://www.techofafrica.com/gabon-airtel-et-axa-sassocient/ Thu, 13 Aug 2015 20:12:47 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8907 Airtel Gabon et AXA viennent de signer un partenariat pour le règlement des frais d’assurance par Mobile Money. Désormais, les assurés d’AXA pourront s’acquitter de leurs frais de souscription et de renouvellement de police d’assurance directement depuis leur téléphone portable. Ils pourront également recevoir leur remboursement par le même canal, indique un communiqué d’Airtel Gabon. […]

Cet article Gabon : Airtel et Axa s’associent est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Airtel-Money-logoAirtel Gabon et AXA viennent de signer un partenariat pour le règlement des frais d’assurance par Mobile Money. Désormais, les assurés d’AXA pourront s’acquitter de leurs frais de souscription et de renouvellement de police d’assurance directement depuis leur téléphone portable. Ils pourront également recevoir leur remboursement par le même canal, indique un communiqué d’Airtel Gabon.

Cette collaboration avec AXA est une belle opportunité car le faible taux de pénétration de l’assurance au GABON et l’innovation portée par le mobile paiement « offrent des perspectives intéressantes » pour l’entreprise, estime  Prince Obiang Nzue, le directeur d’Airtel Money.

Les besoins des clients évoluent de manière accélérée et le paiement mobile est en plein essor. AXA Gabon se doit donc de leur offrir des solutions adaptées à leurs besoins et leurs usages. Explique pour sa part, le directeur général d’AXA Gabon, Joël Muller.

En rappel, le partenariat a été effectif depuis le 3 juillet 2015, avec la signature des documents par les responsables des deux sociétés.

Cet article Gabon : Airtel et Axa s’associent est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigéria : MTN et Airtel sanctionnés http://www.techofafrica.com/nigeria-mtn-et-airtel-sanctionnes/ Thu, 13 Aug 2015 20:04:43 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8902 Dans une lettre de la direction de la conformité, de contrôle et de l’application de la Commission des communications du Nigeria(NCC) envoyés aux opérateurs MTN et Airtel, ceux-ci ont écopé respectivement d’une amende de 102,2 millions de naira (513 496 dollars) et 3,8 millions de nairas (19 096 dollars) pour n’avoir pas désactivées de leur […]

Cet article Nigéria : MTN et Airtel sanctionnés est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
800px-Flag-map_of_Nigeria.svgDans une lettre de la direction de la conformité, de contrôle et de l’application de la Commission des communications du Nigeria(NCC) envoyés aux opérateurs MTN et Airtel, ceux-ci ont écopé respectivement d’une amende de 102,2 millions de naira (513 496 dollars) et 3,8 millions de nairas (19 096 dollars) pour n’avoir pas désactivées de leur réseau toutes les cartes SIM non-identifiées.

Au total, c’est 120,4 millions de nairas que les opérateurs de téléphonie mobile doivent verser à la NCC au plus tard le 7 septembre 2015. Passé ce délai, chaque société écopera une nouvelle amende de 100 000 nairas (502 dollars) par jour de retard.

La Commission des communications du Nigeria a déclaré qu’elle se fera désormais plus sévère avec les quatre opérateurs télécoms au regard de la forte prévalence d’infractions et de leur impact sur la base de données nationale des abonnés aux télécommunications.

En rappel, la NCC avait déjà sanctionné des opérateurs Etisalat et Glo pour des infractions similaires.

Cet article Nigéria : MTN et Airtel sanctionnés est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Gabon : Ericsson déploiera la 4G d’Airtel http://www.techofafrica.com/gabon-ericsson-deploiera-la-4g-dairtel/ Thu, 13 Aug 2015 12:47:06 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8722 Un accord intervenu entre le groupe télécom Indien Bharti Airtel et l’équipementier télécom Suédois Ericsson confie à ce dernier le déploiement du réseau 4G LTE  de l’opérateur dans dans le pays. Ericsson transformera les infrastructures mobiles d’accès radio d’Airtel Gabon, installera sa station de base radio multi-normes GSM / EDGE, WCDMA / HSPA, LTE  dans […]

Cet article Gabon : Ericsson déploiera la 4G d’Airtel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
354666Un accord intervenu entre le groupe télécom Indien Bharti Airtel et l’équipementier télécom Suédois Ericsson confie à ce dernier le déploiement du réseau 4G LTE  de l’opérateur dans dans le pays.

Ericsson transformera les infrastructures mobiles d’accès radio d’Airtel Gabon, installera sa station de base radio multi-normes GSM / EDGE, WCDMA / HSPA, LTE  dans une seule armoire.  il fournira également à Airtel Gabon des logiciels et une gamme de services professionnels tels que la gestion de projet, l’intégration de systèmes et de soutien.

En plus d’augmenter la consommation des services Internet mobile de l’opérateur et booster la croissance dans ses revenus, ce déploiement assurera aux clients de l’entreprise un accès aux vitesses les plus élevées et une meilleure expérience sur le réseau et  permettra à Airtel Gabon d’offrir une expérience haut débit mobile de qualité supérieure à ses clients.

Pour rappel, Airtel Gabon a obtenu sa licence 3G et 4G de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) le 20 mars 2014.

Cet article Gabon : Ericsson déploiera la 4G d’Airtel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : Huawei exécutera le projet de portabilité des numéros mobiles http://www.techofafrica.com/cameroun-huawei-executera-le-projet-de-portabilite-des-numeros-mobiles/ Thu, 13 Aug 2015 08:53:29 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8721 L’équipementier chinois Huawei a obtenu le contrat pour la fourniture, l’installation et l’exploitation d’une base de données centralisée, en vue de la gestion de la portabilité des numéros mobiles dans le pays. Attribué par  l’Agence de régulation des télécommunications (ART), ce contrat d’un montant total d’environ 1,5 milliard de francs Cfa, doit être exécuté par […]

Cet article Cameroun : Huawei exécutera le projet de portabilité des numéros mobiles est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Huawei-LogoL’équipementier chinois Huawei a obtenu le contrat pour la fourniture, l’installation et l’exploitation d’une base de données centralisée, en vue de la gestion de la portabilité des numéros mobiles dans le pays.

Attribué par  l’Agence de régulation des télécommunications (ART), ce contrat d’un montant total d’environ 1,5 milliard de francs Cfa, doit être exécuté par l’équipementier, dans un délai de sept mois.

Huawei a à son actif bon nombre de prestations dans le pays notamment, le déploiement de la fibre optique dans le pays ; le lancement du Ctphone, un téléphone fixe itinérant ; ou encore la construction en cours du réseau GSM de l’opérateur historique Camtel, détenteur de la 4ème licence de mobile du pays.

Pour rappel, classé 3ème équipementier télécoms dans le monde, la firme chinoise Huawei qui est devenue le principal partenaire du Cameroun en matière de développement des télécoms, s’est récemment lancée dans la commercialisation des smartphones au Cameroun.

Cet article Cameroun : Huawei exécutera le projet de portabilité des numéros mobiles est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : d’énormes pertes pour les opérateurs à cause de la fraude http://www.techofafrica.com/cameroun-denormes-pertes-pour-les-operateurs-a-cause-de-la-fraude/ Wed, 12 Aug 2015 20:04:51 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8903 Les opérateurs télécoms du Cameroun ont réalisés en 2015, 13 milliards FCfa de pertes à cause de la fraude. Entre janvier et juillet 2015, plus de 65 millions de minutes d’appels téléphoniques ont été détournées par les fraudeurs exploitant la Sim box, l’équivalent de 13 milliards de FCFA, explique un expert. La Sim Box, ou encore […]

Cet article Cameroun : d’énormes pertes pour les opérateurs à cause de la fraude est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
sim-cards21Les opérateurs télécoms du Cameroun ont réalisés en 2015, 13 milliards FCfa de pertes à cause de la fraude.

Entre janvier et juillet 2015, plus de 65 millions de minutes d’appels téléphoniques ont été détournées par les fraudeurs exploitant la Sim box, l’équivalent de 13 milliards de FCFA, explique un expert.

La Sim Box, ou encore boite à outils SIM est un dispositif contenant plusieurs cartes Sim, qui offre la possibilité à son utilisateur de faire apparaître les appels venant de l’étranger comme émis au Cameroun. Le fraudeur qui en fait usage peut ainsi se soustraire aux tarifs à l’international et taxes y afférentes, au détriment des opérateurs télécoms et du Trésor public.

Bien que la loi du 21 décembre 2010 sur la cybercriminalité et la cyber sécurité au Cameroun répriment sévèrement cette infraction, la Sim box est de plus en plus utilisée au Cameroun.

Cet article Cameroun : d’énormes pertes pour les opérateurs à cause de la fraude est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigeria : les SIM non-identifiées vont être désactivées http://www.techofafrica.com/nigeria-les-sim-non-identifiees-vont-etre-desactivees/ Wed, 12 Aug 2015 19:20:02 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8883 Le régulateur télécom a ordonné la désactivation de toutes les SIM non ou mal identifiées au Nigeria par les opérateurs de téléphonie mobile MTN, Glo, Airtel et Etisalat. Cette décision conduite par la Commission des communications du Nigeria (NCC) a été prise au terme d’une réunion de travail entre le Conseil national de la sécurité […]

Cet article Nigeria : les SIM non-identifiées vont être désactivées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
sim-cards21Le régulateur télécom a ordonné la désactivation de toutes les SIM non ou mal identifiées au Nigeria par les opérateurs de téléphonie mobile MTN, Glo, Airtel et Etisalat.

Cette décision conduite par la Commission des communications du Nigeria (NCC) a été prise au terme d’une réunion de travail entre le Conseil national de la sécurité (NSA), le département des services d’Etat (DSS), le régulateur télécom et les opérateurs de téléphonie mobile.

Face aux plaintes des abonnés, le directeur des relations publiques au NCC, Tony Ojobo a expliqué que toutes les cartes SIM désactivées par les opérateurs seraient réactivées après que les propriétaires se seront faits correctement identifiés. Une identification correcte se traduit par une photo d’identité de bonne qualité, une prise d’empreintes digitales biométriques, la fourniture d’informations valides (noms, date de naissance, adresse, etc).

Pour rappel, ce contrôle strict des identités dans le secteur des télécoms vise à sécuriser davantage le pays en proie depuis plusieurs années aux attentats terroristes de la secte islamiste Boko Haram.

Cet article Nigeria : les SIM non-identifiées vont être désactivées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Namibie: une taxe supplémentaire pour les opérateurs télécoms dès 2017 http://www.techofafrica.com/namibie-une-taxe-supplementaire-pour-les-operateurs-telecoms-des-2017/ Tue, 11 Aug 2015 21:38:41 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8716 Dès 2017, une taxe sur les frais de licences sera  imposée aux opérateurs télécoms du pays pour développer l’accès  aux télécommunications dans les zones reculées du pays. Cette décision de  l’Autorité de régulation des communications de Namibie (Cran) fait suite à son travail préparatoire sur l’état du réseau de chaque titulaire de licence débuté en […]

Cet article Namibie: une taxe supplémentaire pour les opérateurs télécoms dès 2017 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
windhoekDès 2017, une taxe sur les frais de licences sera  imposée aux opérateurs télécoms du pays pour développer l’accès  aux télécommunications dans les zones reculées du pays.

Cette décision de  l’Autorité de régulation des communications de Namibie (Cran) fait suite à son travail préparatoire sur l’état du réseau de chaque titulaire de licence débuté en 2013.

Il en ressort que, Mobile Telecommunications Communications Ltd (MTC), Telecom Namibia et MTN Namibie ont un réseau certes assez fourni à Windhoek, dans la capitale, mais il demeure faible dans certaines villes et villages reculés. Par conséquent, on note un faible développement des infrastructures télécoms, peu de populations accèdent aux services de télécommunications, le marché des technologies de l’information et de la communication demeure pauvre dans ces milieux.

Il est à noter que, le régulateur télécom voudrait  poursuivre le développement de son secteur des TIC en développant le service d’accès universel aux télécommunications et rendant  disponible un réseau de qualité, à différents points publics du pays.

Cet article Namibie: une taxe supplémentaire pour les opérateurs télécoms dès 2017 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Rwanda : Tigo change de slogan pour conquérir le marché http://www.techofafrica.com/rwanda-tigo-change-de-slogan-pour-conquerir-le-marche/ Tue, 11 Aug 2015 21:36:53 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8715 Filiale du groupe télécom Millicom International Cellular, l’opérateur de téléphonie mobile Tigo change de slogan pour se repositionner sur le marché télécom Rwandais. Résultat d’un vaste projet de positionnement de Tigo pour répondre aux besoins de la clientèle en rapide évolution, le nouveau slogan « Live it. Love it » remplace l’ancien  « Souriez, vous […]

Cet article Rwanda : Tigo change de slogan pour conquérir le marché est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tigo-RwandaFiliale du groupe télécom Millicom International Cellular, l’opérateur de téléphonie mobile Tigo change de slogan pour se repositionner sur le marché télécom Rwandais.

Résultat d’un vaste projet de positionnement de Tigo pour répondre aux besoins de la clientèle en rapide évolution, le nouveau slogan « Live it. Love it » remplace l’ancien  « Souriez, vous avez Tigo. Pour  le directeur général de Tigo, Tongai Maramba, Ce nouveau slogan est la promesse de nouveaux produits innovants qui apportent de la valeur ajoutée aux vies des clients.

Conscient que l’Internet est devenu une partie indispensable de la vie des populations au Rwanda, comme dans plusieurs pays,  ce changement de slogan se situe dans la dynamique de Tigo qui voudrait apporter sa part pour parvenir à positionner le  Rwanda comme  le carrefour TIC de l’Afrique de l’Est à travers la fourniture de forfaits Internet compétitifs.

Pour rappel, détenteur de plus de 2,7 millions de consommateurs au terme du mois de mars 2015 selon les statistiques de l’Autorité de régulation des services du Rwanda (Rura),  Tigo est, le second opérateur télécom du Rwanda en termes de part de marché après MTN.

Cet article Rwanda : Tigo change de slogan pour conquérir le marché est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenneur .net ou vos petites annonces intelligentes http://www.techofafrica.com/kenneur-net-ou-vos-petites-annonces-intelligentes/ Tue, 11 Aug 2015 09:11:25 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8681 Les plateformes de petites annonces ne sont plus à vous présenter. L’objectif reste le même : Mettre en relation vendeurs et acheteurs. Cependant, certaines plateformes de ce type innovent en proposant à leurs clients une mise en relation plus efficace. C’est le cas de Kenneur un site ivoirien de petites annonces qui se définit comme […]

Cet article Kenneur .net ou vos petites annonces intelligentes est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les plateformes de petites annonces ne sont plus à vous présenter. L’objectif reste le même : Mettre en relation vendeurs et acheteurs. Cependant, certaines plateformes de ce type innovent en proposant à leurs clients une mise en relation plus efficace. C’est le cas de Kenneur un site ivoirien de petites annonces qui se définit comme étant un réseau social de commerce. Ici, les clients peuvent faire « des affaires », partager des idées ou même se rencontrer.

Capture d’écran 2015-08-11 à 01.31.53

Créé en Juillet 2013 par Yapo Yaou Jean-Marie Vianney, cette plateforme de petites annonces gratuites lance une nouvelle version un peu plus sociale baptisée InGrid et devient un RSC (Réseau Social de Commerce) ou en anglais BSN (Business Social Network).

Cette nouvelle version��apporte plusieurs améliorations et de nouvelles fonctionnalités permettant une meilleure mise en relation des utilisateurs de la plateforme (annonceurs et clients). Il est désormais possible de créer son réseau d’annonceurs, c’est à dire de ne suivre que les annonceurs qui vous intéressent. Leurs offres s’afficheront donc en premier sur votre tableau de bord.

InGrid intègre une messagerie interne moderne permettant de faciliter les échanges entres utilisateurs. Une version améliorée sera lancée à la fin du mois de septembre 2015.

Kenneur est disponible dans plusieurs pays d’Afrique : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte D’ivoire, Gabon, Guinée Équatoriale, Mali, Niger, République Centrafricaine, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo, Algérie, Maroc, Tunisie.

Cet article Kenneur .net ou vos petites annonces intelligentes est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
RDC : Airtel offre un mois d’appels gratuits à des sinistrés http://www.techofafrica.com/rdc-airtel-offre-un-mois-dappels-gratuits-a-des-sinistres/ Mon, 10 Aug 2015 19:55:50 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8898   Airtel veut compatir avec les sinistrés de feux de brousse en République Démocratique du Congo. Airtel a décidé de leur offrir un mois de gratuité de communication sur son réseau afin que ceux –ci puissent rester en communication permanente avec leurs familles et connaissances. Sont concernés, tous les abonnés d’Abimba et Wamaza dans la […]

Cet article RDC : Airtel offre un mois d’appels gratuits à des sinistrés est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Airtel-4G-coming

 

Airtel veut compatir avec les sinistrés de feux de brousse en République Démocratique du Congo.

Airtel a décidé de leur offrir un mois de gratuité de communication sur son réseau afin que ceux –ci puissent rester en communication permanente avec leurs familles et connaissances.

Sont concernés, tous les abonnés d’Abimba et Wamaza dans la Province du Maniema.

Rappelons que les feux de brousse qui sévissent actuellement en République Démocratique du Congo, ont fait près de 6000 personnes sans-abris dans la province du Maniema au sud du pays.

Cet article RDC : Airtel offre un mois d’appels gratuits à des sinistrés est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud: Telkom achève l’acquisition de Business Connexion Group http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-telkom-acheve-lacquisition-de-business-connexion-group/ Mon, 10 Aug 2015 00:21:38 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8789 Le processus d’acquisition de la société de fourniture de services TIC Business Connexion Group (BCX) entamé par Telkom en avril 2013 arrive à son achèvement avec l’aval du tribunal de la concurrence d’Afrique du Sud. Avec cette acquisition, Telkom pourra mettre en branle sa stratégie d’amélioration de la qualité de ses services et de ses […]

Cet article Afrique du Sud: Telkom achève l’acquisition de Business Connexion Group est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Telkom-logoLe processus d’acquisition de la société de fourniture de services TIC Business Connexion Group (BCX) entamé par Telkom en avril 2013 arrive à son achèvement avec l’aval du tribunal de la concurrence d’Afrique du Sud.

Avec cette acquisition, Telkom pourra mettre en branle sa stratégie d’amélioration de la qualité de ses services et de ses performances financières.  Telkom pourra ainsi, étendre un réseau de haute qualité grâce à l’expertise technologique de BCX et satisfaire ses consommateurs.

Cette prise de contrôle de BCX par Telkom devrait être achevée d’ici le 25 août 2015.

Pour rappel, cette approbation du tribunal  intervient plusieurs mois après celle des régulateurs télécoms et des autorités de la compétition de la Communauté de développement des Etats d’Afrique Australe (SADEC), et celle de la Commission indépendante des communications d’Afrique du Sud.

Cet article Afrique du Sud: Telkom achève l’acquisition de Business Connexion Group est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maurice : l’ile veut avoir du Wi-Fi à partir des fréquences TV http://www.techofafrica.com/maurice-lile-veut-avoir-du-wi-fi-a-partir-des-frequences-tv/ Sat, 08 Aug 2015 19:39:16 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8895 Le gouvernement mauricien envisage d’utiliser les fréquences TV libres pour couvrir toute l’île en Wi-Fi. Pour améliorer l’accès internet du pays, le pays travaille à la réalisation de ce projet avec des experts singapouriens. Le ministre des Technologies, de l’innovation et de la communication du pays, Roshi Bhadain, juge le projet réalisable au regard du […]

Cet article Maurice : l’ile veut avoir du Wi-Fi à partir des fréquences TV est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
wifi

Le gouvernement mauricien envisage d’utiliser les fréquences TV libres pour couvrir toute l’île en Wi-Fi. Pour améliorer l’accès internet du pays, le pays travaille à la réalisation de ce projet avec des experts singapouriens.

Le ministre des Technologies, de l’innovation et de la communication du pays, Roshi Bhadain, juge le projet réalisable au regard du grand nombre de fréquences audiovisuelles qui sont en train de se libérer dans le pays depuis l’avènement de la télévision numérique terrestre.

Avant l’ile, l’Afrique du Sud et le Kenya ont utilisés des technologies similaires notamment celle baptisée White Space Broadband de Microsoft pour accentuer l’accès à Internet sur leur territoire.

Cet article Maurice : l’ile veut avoir du Wi-Fi à partir des fréquences TV est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud: le tribunal rejette le projet de partage réseau entre Telkom et MTN http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-le-tribunal-rejette-le-projet-de-partage-reseau-entre-telkom-et-mtn/ Sat, 08 Aug 2015 19:12:38 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8880 Le projet en gestation depuis 2014 de partage réseau et d’accord d’itinérance entre Telkom et MTN a été rejeté par le tribunal de la Commission de la concurrence Ce projet, en cas d’approbation aurait permis à chacune des ce deux sociétés d’avoir accès au réseau de l’autre pour acheminer ses services. En plus, il aurait […]

Cet article Afrique du Sud: le tribunal rejette le projet de partage réseau entre Telkom et MTN est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
telkom_logo_newLe projet en gestation depuis 2014 de partage réseau et d’accord d’itinérance entre Telkom et MTN a été rejeté par le tribunal de la Commission de la concurrence

Ce projet, en cas d’approbation aurait permis à chacune des ce deux sociétés d’avoir accès au réseau de l’autre pour acheminer ses services. En plus, il aurait permis à MTN et Telkom de jouir d’un large réseau qui aurait amélioré la capacité de leurs services voix et données. Ce procédé est utilisé pour élargir les zones d’opération dans les pays où les opérateurs ne couvrent pas tout le territoire national.

Ce rejet s’explique d’après l’organe chargé de garantir la saine concurrence du marché télécom par, le fait que, la proposition de MTN pour le réseau de Telkom était anticoncurrentielle. Ainsi, elle aurait garanti à MTN, qui est déjà l’un des leaders du marché, une position encore plus dominante au détriment de Telkom qui n’aurait plus pu se développer.

Il est à noter que, les deux sociétés n’entendent pas continuer les discussions autour dudit projet.

Cet article Afrique du Sud: le tribunal rejette le projet de partage réseau entre Telkom et MTN est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigeria: des SIM mal identifiées bloquées http://www.techofafrica.com/nigeria-des-sim-mal-identifiees-bloquees/ Fri, 07 Aug 2015 19:12:20 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8879 Une conférence de presse a été organisée par le chef de l’unité de la conformité et de la surveillance auprès de la Commission des communications du Nigeria (NCC), Efosa Idehený au sujet de la désactivation des cartes SIM non ou mal identifiées depuis le 18 août 2015à Lagos. Sur les quatre réseaux de téléphonie mobile […]

Cet article Nigeria: des SIM mal identifiées bloquées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
carte-simUne conférence de presse a été organisée par le chef de l’unité de la conformité et de la surveillance auprès de la Commission des communications du Nigeria (NCC), Efosa Idehený au sujet de la désactivation des cartes SIM non ou mal identifiées depuis le 18 août 2015à Lagos.

Sur les quatre réseaux de téléphonie mobile qui regroupent près de 80 millions d’abonnés, près de 10,7 millions de cartes SIM ont été bloquées sur les 38,78 millions de cartes SIM découvertes comme non ou mal identifiées.

Ces  38,78 millions de cartes SIM sont réparties comme suit : 18,6 millions SIM pour MTN Nigeria; 7,49 millions chez Airtel; 2,23 millions appartenant à Globacom et 10,46 millions pour Etisalat.

Il est à noter que, le blocage de la NCC n’est pas total sur les cartes SIM sanctionnées. Leurs détenteurs peuvent encore recevoir des appels et SMS sans pouvoir émettre en retour. Néanmoins, ils devront se faire identifier correctement pour pouvoir accéder à nouveau pleinement au réseau avant le début du mois de septembre 2015 au risque que leurs cartes SIM soient désactivées définitivement.

Cet article Nigeria: des SIM mal identifiées bloquées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mali : Des cartes SIM opposent entre Orange, Malitel et leurs revendeurs http://www.techofafrica.com/mali-des-cartes-sim-opposent-entre-orange-malitel-et-leurs-revendeurs/ Fri, 07 Aug 2015 00:51:06 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8799 La décision des opérateurs de téléphonie mobile Orange et Malitel de résilier les cartes SIM non encore actives et donc pas encore identifiées, dès le 15 août 2015 les opposent aux revendeurs de cartes de recharge téléphonique et de cartes SIM depuis mi-juillet. Ces revendeurs réunis au sein de l’Association malienne des revendeurs de cartes […]

Cet article Mali : Des cartes SIM opposent entre Orange, Malitel et leurs revendeurs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
ban_malitel_270-180_gLa décision des opérateurs de téléphonie mobile Orange et Malitel de résilier les cartes SIM non encore actives et donc pas encore identifiées, dès le 15 août 2015 les opposent aux revendeurs de cartes de recharge téléphonique et de cartes SIM depuis mi-juillet.

Ces revendeurs réunis au sein de l’Association malienne des revendeurs de cartes de recharge (AMARCR) demandent aux opérateurs de respecter la date du 9 avril 2016 fixé par le gouvernement comme délai de rigueur à l’identification des cartes SIM qu’ils détiennent encore.

D’après les membres de l’AMARCR, une résiliation des cartes SIM encore en leur possession serait une grosse perte pour eux vu puisqu’ils ont investi plus d’un milliard cinq cent millions de FCFA pour l’achat des puces chez leurs partenaires.

Pour l’heure, les opérateurs télécoms proposent aux revendeurs de leur racheter toutes les cartes SIM à hauteur de 400 FCFA la carte. Cette solution est loin de satisfaire ces derniers pour qui c’est une perte.

Cet article Mali : Des cartes SIM opposent entre Orange, Malitel et leurs revendeurs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud : Naspers met en place son service de vidéo http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-naspers-met-en-place-son-service-de-video/ Thu, 06 Aug 2015 19:11:10 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8876 Naspers a lancé son service de vidéo à la demande mi-août, baptisé ShowMax. ShowMax propose des séries, des films, des documentaires, des spectacles pour enfants et des classiques. Avec une offre de contenu qui est un mélange de produits locaux et de produits internationaux, ce service ne couvre pour l’heure que l’Afrique du Sud. En […]

Cet article Afrique du Sud : Naspers met en place son service de vidéo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
showmax

Naspers a lancé son service de vidéo à la demande mi-août, baptisé ShowMax.

ShowMax propose des séries, des films, des documentaires, des spectacles pour enfants et des classiques. Avec une offre de contenu qui est un mélange de produits locaux et de produits internationaux, ce service ne couvre pour l’heure que l’Afrique du Sud.

En ce qui concerne les frais de consommations, selon les propos de  John Kotsaftis, directeur général de ShowMax, pour des frais mensuels de 99 rands soit environ 7 euros, l’abonné aura accès à 11 000 heures d’émissions de télévision, comprenant plus de 750 titres, 850 saisons et 19 000 épisodes.

Naspers ambitionne battre Netflix, le géant mondial de la vidéo à la demande, qui totalise plus de 60 millions d’abonnés à l’échelle mondiale.

Il est à noter que, Naspers est en négociation avec Vodacom pour offrir des services de télévision payante via le mobile.

Cet article Afrique du Sud : Naspers met en place son service de vidéo est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Zambie : Liquid Telecom a lancé son nouveau FAI http://www.techofafrica.com/zambie-liquid-telecom-a-lance-son-nouveau-fai/ Thu, 06 Aug 2015 19:04:40 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8873 Le groupe Liquid Telecom a lancé depuis mi-Aout ‘’Hai’’ son nouveau fournisseur de service Internet (FAI) en Zambie. A travers le service de fibre optique « Fibroniks » de Liquid Telecom, fort d’une capacité de 100 Mbps, ce service fournira l’accès Internet aux domiciles et aux petites et moyennes entreprises. Cette nouvelle marque permet à […]

Cet article Zambie : Liquid Telecom a lancé son nouveau FAI est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
liquid-telecomLe groupe Liquid Telecom a lancé depuis mi-Aout ‘’Hai’’ son nouveau fournisseur de service Internet (FAI) en Zambie.

A travers le service de fibre optique « Fibroniks » de Liquid Telecom, fort d’une capacité de 100 Mbps, ce service fournira l’accès Internet aux domiciles et aux petites et moyennes entreprises.

Cette nouvelle marque permet à Liquid Telecom de se renforcer en Afrique et d’atteindre son ambition qui est, de s’établir solidement comme le premier transporteur de gros de communications sur le continent. Présent, sous d’autres marques d’autres pays d’Afrique, le groupe est  l’un des plus grands fournisseurs de connectivité en Afrique de l’Est.

Il est à noter que, la société fera bientôt son entrée au Kenya et au Rwanda.

 

Cet article Zambie : Liquid Telecom a lancé son nouveau FAI est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya : Liquid Telecom veut dynamiser de la production des contenus web http://www.techofafrica.com/kenya-liquid-telecom-veut-dynamiser-de-la-production-des-contenus-web/ Thu, 06 Aug 2015 06:45:49 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8667 Le fournisseur d’accès Internet Liquid Telecom a mis sur pied un programme pour soutenir techniquement les fournisseurs de contenus pendant une durée de deux ans. Ce programme dénommé « créateur d’information », qui a pour but de dynamiser l’environnement kényan des contenus locaux sur Internet, donnera aux entrepreneurs qui publient du contenu local en ligne […]

Cet article Kenya : Liquid Telecom veut dynamiser de la production des contenus web est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
redaction-webLe fournisseur d’accès Internet Liquid Telecom a mis sur pied un programme pour soutenir techniquement les fournisseurs de contenus pendant une durée de deux ans.

Ce programme dénommé « créateur d’information », qui a pour but de dynamiser l’environnement kényan des contenus locaux sur Internet, donnera aux entrepreneurs qui publient du contenu local en ligne une connexion Internet illimitée gratuite et l’hébergement gratuit de leur site web pendant deux ans.

Les fournisseurs de contenus qui seront retenus pour participer à ce programme de Liquid Telecom devront produire des contenus originaux d’une utilité prouvée dans la promotion de la croissance économique et le développement, et publier une nouvelle information sur Internet au moins trois fois par semaine.

Pour rappel, cet investissement dans les contenus Internet  aborde le troisième volet de la stratégie de transformation de l’économie africaine via l’Internet de Liquid Telecom.

Cet article Kenya : Liquid Telecom veut dynamiser de la production des contenus web est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : nouveau hub des infrastructures télécoms en Afrique centrale http://www.techofafrica.com/cameroun-nouveau-hub-des-infrastructures-telecoms-en-afrique-centrale/ Wed, 05 Aug 2015 06:42:45 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8659 Le  point d’atterrissement du câble sous-marin à fibre optique WACS installé à Batoké, dans la r��gion du Sud-Ouest du Cameroun est opérationnel en territoire camerounais depuis le 1er juillet 2015. Parmi les 10 pays dans lesquels MTN opère le long de l’Océan Atlantique et où le WACS est déployé, l’opérateur  a porté son choix le […]

Cet article Cameroun : nouveau hub des infrastructures télécoms en Afrique centrale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
shutterstock_1030922631Le  point d’atterrissement du câble sous-marin à fibre optique WACS installé à Batoké, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun est opérationnel en territoire camerounais depuis le 1er juillet 2015.

Parmi les 10 pays dans lesquels MTN opère le long de l’Océan Atlantique et où le WACS est déployé, l’opérateur  a porté son choix le Cameroun pour abriter le point d’atterrissement du câble sous-marin à fibre optique WACS.

Le WACS est le second câble sous-marin à fibre optique à atterrir au Cameroun, après le SAT3. Ce sera bientôt au tour de ACE, un autre câble sous-marin à fibre optique, pour lequel le gouvernement camerounais et la filiale du groupe télécoms français Orange ont récemment signé une convention d’exploitation et de construction du point d’atterrissement dans la ville.

Néanmoins, le gouvernement camerounais a entamé des négociations pour  son entrée dans le consortium qui gère le câble sous-marin Main One. Ce qui pourrait alors devenir la 4ème infrastructure de ce type à atterrir sur le territoire camerounais.

Pour rappel, l’Etat envisage déployer 10 000 Km de fibre optique dans le pays d’ici 2020.

Cet article Cameroun : nouveau hub des infrastructures télécoms en Afrique centrale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La SFI soutient l’expansion d’Africell http://www.techofafrica.com/la-sfi-soutient-lexpansion-dafricell/ Wed, 05 Aug 2015 06:42:28 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8662 La Société Financière Internationale (SFI) s’engage à soutenir l’expansion de l’opérateur de téléphonie mobile Africell en lui accordant un prêt à hauteur de 35 millions $. Ce prêt  se présentant comme,  la contribution  de la SFI sur une mobilisation globale de 150 millions $ arrangée sur la forme d’un prêt syndiqué par Deutsche Bank permettra, […]

Cet article La SFI soutient l’expansion d’Africell est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
6295788-9494283La Société Financière Internationale (SFI) s’engage à soutenir l’expansion de l’opérateur de téléphonie mobile Africell en lui accordant un prêt à hauteur de 35 millions $.

Ce prêt  se présentant comme,  la contribution  de la SFI sur une mobilisation globale de 150 millions $ arrangée sur la forme d’un prêt syndiqué par Deutsche Bank permettra, de renforcer l’infrastructure et les services d’Africell en République démocratique du Congo, en Sierra Leone, en Ouganda et en Gambie.

Pour rappel,  la Société Financière Internationale  est la branche de la Banque mondiale qui finance le secteur privé dans les pays en développement.

Cet article La SFI soutient l’expansion d’Africell est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Côte d’Ivoire : le régulateur veut recenser les sociétés du secteur postal http://www.techofafrica.com/cote-divoire-le-regulateur-veut-recenser-les-societes-du-secteur-postal/ Tue, 04 Aug 2015 06:11:08 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8657 Conformément à la loi N°2013-702 du 10 octobre 2013 portant Code des Postes, la Direction Générale de l’Autorité de Régulation des Télécommunications/Tic de Côte d’Ivoire (ARTCI) a lancé  une opération de recensement de l’ensemble des sociétés intervenant dans ce secteur d’activité du 20 juillet au 31 août 2015 dans le district d’Abidjan. Sont concernés : les […]

Cet article Côte d’Ivoire : le régulateur veut recenser les sociétés du secteur postal est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
artci-e1437674648549Conformément à la loi N°2013-702 du 10 octobre 2013 portant Code des Postes, la Direction Générale de l’Autorité de Régulation des Télécommunications/Tic de Côte d’Ivoire (ARTCI) a lancé  une opération de recensement de l’ensemble des sociétés intervenant dans ce secteur d’activité du 20 juillet au 31 août 2015 dans le district d’Abidjan.

Sont concernés : les entreprises de collecte, acheminement et distribution de courrier et colis; de transfert d’argent (par mobile ou par tout autre moyen); de transport de passager et de marchandises, effectuant des opérations de
collecte, d’acheminement et de distribution de courrier et de colis ainsi 
que des opérations de transfert d’argent;
de distribution d’imprimés, de livre, de catalogues, de journaux et d’écrits 
périodiques; de Fournitures de matériels et d’équipement postaux  et de e-commerce.

Ce recensement permettra de constituer  le  fichier national des opérateurs et prestataires, ainsi que de la base de données du secteur postal en Côte d’Ivoire.

Il est à noter qu’un formulaire d’identification est téléchargeable sur le site de l’ARTCI www.artci.ci.

Cet article Côte d’Ivoire : le régulateur veut recenser les sociétés du secteur postal est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tanzanie : Le réseau national de fibre optique déployé avec succès http://www.techofafrica.com/tanzanie-le-reseau-national-de-fibre-optique-deploye-avec-succes/ Tue, 04 Aug 2015 05:51:38 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8650 L’opérateur Tanzania Telecommunications Company Limited (TTCL)  a affirmé lors d’une annonce  avoir achevé  avec succès le déploiement du réseau national de fibre optique dans le pays. Ce déploiement a permis au pays d’élargir son réseau haut débit. Ainsi, avec ce dispositif, il pourra   désormais exporter les capacités de son backbone vers ses  voisins, Rwanda, Burundi, […]

Cet article Tanzanie : Le réseau national de fibre optique déployé avec succès est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
shutterstockL’opérateur Tanzania Telecommunications Company Limited (TTCL)  a affirmé lors d’une annonce  avoir achevé  avec succès le déploiement du réseau national de fibre optique dans le pays.

Ce déploiement a permis au pays d’élargir son réseau haut débit. Ainsi, avec ce dispositif, il pourra   désormais exporter les capacités de son backbone vers ses  voisins, Rwanda, Burundi, Ouganda, Malawi, Zambie, Mozambique et offrir simultanément, à  toute la  population mêmes chances d’accès à l’information et au savoir.

Le but de cette initiative est de booster l’esprit d’entrepreneuriat des Tanzaniens et  permettre également au pays de respecter son agenda national de croissance et d’atteindre certains points des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) dans le cadre de l’éducation et de la lutte contre la pauvreté.

Pour rappel, la réalisation de ce projet qui  avait été confiée  à Avanti Communications, le fournisseur de connectivité par satellite.

Cet article Tanzanie : Le réseau national de fibre optique déployé avec succès est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigéria : Etisalat veut promouvoir le roman de fiction http://www.techofafrica.com/nigeria-etisalat-veut-promouvoir-le-roman-de-fiction/ Mon, 03 Aug 2015 13:38:02 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8647 L’opérateur telecom Etisalat au Nigéria vient d’annoncer le lancement de l’appel à candidatures pour la troisième édition du prix Etisalat de littérature 2015. Il s’agit d’un prix qui chaque année récompense les écrivains africains excellant dans les œuvres de fiction. « le prix Etisalat de littérature se veut une plateforme pour la découverte de nouveaux […]

Cet article Nigéria : Etisalat veut promouvoir le roman de fiction est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
941px-Etisalat_Lanka_logo.svg_L’opérateur telecom Etisalat au Nigéria vient d’annoncer le lancement de l’appel à candidatures pour la troisième édition du prix Etisalat de littérature 2015.

Il s’agit d’un prix qui chaque année récompense les écrivains africains excellant dans les œuvres de fiction.

« le prix Etisalat de littérature se veut une plateforme pour la découverte de nouveaux talents en écriture créative sur le continent africain. » a déclaré Selon Matthew Willsher, président-directeur général d’Etisalat au Nigeria.

Notons en rappel que le deux précédentes éditions ont été remporté respectivement par NoViolet Bulawayo pour son roman We Need New Names, et Songeziwe Mahlangu avec son roman Penumbra.

Pour postuler, les écrivains peuvent se rendre ici  http://prize.etisalat.com.ng/

Cet article Nigéria : Etisalat veut promouvoir le roman de fiction est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Madagascar : Airtel renouvelle sa licence http://www.techofafrica.com/madagascar-airtel-renouvelle-sa-licence/ Mon, 03 Aug 2015 00:44:43 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8649 Airtel Madagascar a renouvelé  sa licence d’opérateur télécoms  dans le pays pour 10 ans le 9 juillet dernier. Alors que son actuelle licence devrait  expirer  en septembre prochain, Airtel  Madagascar a décidé de s’acquitter de ces droits relatifs au renouvellement, à l’extension et  à la mise en conformité de sa licence d’opérateur de télécommunications pour […]

Cet article Madagascar : Airtel renouvelle sa licence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Airtel-4G-comingAirtel Madagascar a renouvelé  sa licence d’opérateur télécoms  dans le pays pour 10 ans le 9 juillet dernier.

Alors que son actuelle licence devrait  expirer  en septembre prochain, Airtel  Madagascar a décidé de s’acquitter de ces droits relatifs au renouvellement, à l’extension et  à la mise en conformité de sa licence d’opérateur de télécommunications pour les dix prochaines années,  à l’avance  auprès de l’Autorité de Régulation des Technologies de Communication (ARTEC).

Ce paiement anticipé lui garantit ainsi, l’exploitation des 2G / 3G / 4G  et leurs évolutions futures mais aussi, la continuité de commercialisation des services de transfert de données fixes et mobiles par toutes les technologies radio.

Pour rappel, Airtel Madagascar, filiale du Groupe Bharti Airtel, le troisième plus grand opérateur de téléphonie dans le monde, est le leader dans le secteur de la téléphonie mobile à Madagascar.

Cet article Madagascar : Airtel renouvelle sa licence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya : Le e-visa bientôt opérationnel http://www.techofafrica.com/kenya-le-e-visa-bientot-operationnel/ Sun, 02 Aug 2015 09:12:01 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8640 Le Kenya marque un bond dans son projet d’e-gouvernance en lançant le visa numérique (l’e-visa). A partir du 1er septembre 2015, la demande de visa pour le Kenya ne se fera plus de manière physique mais plutôt en se connectant au site Internet www.ecitizen.go.ke Lors de la demande de visa, les lettres d’invitation qui peuvent […]

Cet article Kenya : Le e-visa bientôt opérationnel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
E-visa1Le Kenya marque un bond dans son projet d’e-gouvernance en lançant le visa numérique (l’e-visa).

A partir du 1er septembre 2015, la demande de visa pour le Kenya ne se fera plus de manière physique mais plutôt en se connectant au site Internet www.ecitizen.go.ke

Lors de la demande de visa, les lettres d’invitation qui peuvent motiver la délivrance du visa devront être scannés et envoyés en ligne avec la demande. Les frais de visa devront aussi être réglés par carte de crédit. En cas d’approbation par le département des migrations, un mail sera envoyé au demandeur qui devra l’imprimer. Cet imprimé fera office de visa et sera présenté aux officier de l’immigration lors de l’entrée sur le territoire Kényan.

Ce passage à l’e-visa permettra au pays de rendre cette procédure plus aisée et désengorger ses différentes ambassades et consulats.

Pour rappel, ce portail Internet  sur lequel progressivement tous les services essentiels de l’Etat seront mis en ligne a été lancé en 2014.

Cet article Kenya : Le e-visa bientôt opérationnel est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte : réduction imminente des tarifs Internet http://www.techofafrica.com/egypte-reduction-imminente-des-tarifs-internet/ Sat, 01 Aug 2015 14:32:35 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8637 Le ministre égyptien des technologies de l’information et de la communication  a annoncé le 16 juillet dernier, la réduction des tarifs Internet dans le pays. Cette décision approuvée par l’Autorité nationale de régulation des télécommunications (Anrt) qui fera réduire de moitié les tarifs de communication vise à permettre l’accès de tous, même des bourses les […]

Cet article Egypte : réduction imminente des tarifs Internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
fibre-optique-zone-ruraleLe ministre égyptien des technologies de l’information et de la communication  a annoncé le 16 juillet dernier, la réduction des tarifs Internet dans le pays.

Cette décision approuvée par l’Autorité nationale de régulation des télécommunications (Anrt) qui fera réduire de moitié les tarifs de communication vise à permettre l’accès de tous, même des bourses les plus modestes, à l’Internet.

Cette réduction  apparaît comme le meilleur moyen de permettre à tous de jouir d’un service en continu qui améliorera non seulement la capacité de communication des consommateurs, mais améliorera également la rentabilité du secteur des TIC.

Pour rappel, le taux d’utilisation de l’Internet est en forte croissance en Egypte, surtout porté par le mobile.

Cet article Egypte : réduction imminente des tarifs Internet est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Ile Maurice : le secteur des TIC en forte progression http://www.techofafrica.com/ile-maurice-le-secteur-des-tic-en-forte-progression/ Sat, 01 Aug 2015 13:58:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8629 Les derniers chiffres dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) publié par La Statistics Mauritius font cas d’une légère progression dans le pays. La part du secteur des TIC dans le Produit intérieur brut (PIB) du pays est passée 6,3% en 2013 à 6,4% en 2014. La proportion d’abonnements à […]

Cet article Ile Maurice : le secteur des TIC en forte progression est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
9c9f01_9bdc550d7cdb84b0c5e72bd4128bc0e8Les derniers chiffres dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) publié par La Statistics Mauritius font cas d’une légère progression dans le pays.

La part du secteur des TIC dans le Produit intérieur brut (PIB) du pays est passée 6,3% en 2013 à 6,4% en 2014. La proportion d’abonnements à une ligne mobile pour 100 habitants est passée de 121 en 2013 à 130 en 2014. Celle de la connexion à Internet est passée de 54 à 58 et, les abonnements aux lignes de téléphone fixe sont passés quant à eux de 28 à 29. Pour la création d’emploi, le secteur a connu une progression de 14 747 emplois pour 2014 contre 14 094 en 2013.

La valeur est passée de 20,4 millions de roupies (321 000 dollars) en 2013 à  21,8 millions de roupies (343 000 dollars) en 2014.

Il est à noter que, les activités liées à la vente en gros et au détail dans les télécommunications, les centres d’appels, le développement logiciel, le développement web et le secteur manufacturier, ont contribué pour 44 % dans cette performance.

Cet article Ile Maurice : le secteur des TIC en forte progression est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange va gérer virtuellement ses opérations en Afrique http://www.techofafrica.com/orange-va-gerer-virtuellement-ses-operations-en-afrique/ Sat, 01 Aug 2015 13:58:12 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8632 A travers les technologies de virtualisation, Orange envisage faire la gestion de ses opérations africaines depuis Dakar au Sénégal et Abidjan en Côte d’Ivoire. Ce projet qui entrera dans sa phase d’installation d’ici la fin de l’année a pour objectif, de contribuer à la réduction des dépenses indirectes du groupe dans la région. Sa réalisation […]

Cet article Orange va gérer virtuellement ses opérations en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange-telecom-syndicatsA travers les technologies de virtualisation, Orange envisage faire la gestion de ses opérations africaines depuis Dakar au Sénégal et Abidjan en Côte d’Ivoire.

Ce projet qui entrera dans sa phase d’installation d’ici la fin de l’année a pour objectif, de contribuer à la réduction des dépenses indirectes du groupe dans la région.

Sa réalisation aura un impact sur les revenus avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (Ebida) et permettra au groupe télécom de faire grimper le chiffre d’affaires de la région Moyen-Orient et l’Afrique (MEA)  de 20% d’ici à 2018.

Il est à noter que, les activités d’Orange au Moyen-Orient et en Afrique au 1er trimestre 2015, ont généré un chiffre d’affaire d’1,1 milliard d’euros soit une progression de  6,8% par rapport à la même période de 2014.

Cet article Orange va gérer virtuellement ses opérations en Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les jeunes africains au centre d’une rencontre TIC à Dakar http://www.techofafrica.com/les-jeunes-africains-au-centre-dune-rencontre-tic-a-dakar/ Fri, 31 Jul 2015 12:29:10 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8614 54 jeunes ambassadeurs TIC africains seront choisis au terme d’un processus de sélection rigoureux pour participer à la Rencontre internationale de la Next Einstein Forum (NEF) prévue en mars 2016, à Dakar au Sénégal. La rencontre qui a lieux tous les deux ans, mettra cette année l’accent sur la façon dont la science et la […]

Cet article Les jeunes africains au centre d’une rencontre TIC à Dakar est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Whitehead-USA54 jeunes ambassadeurs TIC africains seront choisis au terme d’un processus de sélection rigoureux pour participer à la Rencontre internationale de la Next Einstein Forum (NEF) prévue en mars 2016, à Dakar au Sénégal.

La rencontre qui a lieux tous les deux ans, mettra cette année l’accent sur la façon dont la science et la technologie peuvent résoudre les défis mondiaux et accélérer le développement humain.

Les jeunes qui seront sélectionnés incarnent « le potentiel d’un continent qui sera le hub de la science et de l’innovation au cours des prochaines décennies ».  selon Thierry Zomahoun, Président du NEF qui est convaincu que le prochain Einstein sera africain

Notons en rappel que la NEF est une initiative du l’Institut Africain des Sciences Mathématiques (AIMS).

Pour postuler, rendez-vous ici www.nef.org/ambassadors

Cet article Les jeunes africains au centre d’une rencontre TIC à Dakar est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du sud : Trois lycéennes créent un satellite http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-trois-lyceennes-creent-un-satellite/ Fri, 31 Jul 2015 12:26:43 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8567 Trois adolescentes sud-africaines, lycéennes à Cape Town, fabriquent un satellite qui sera lancé dans l’espace en 2016. Ces jeunes filles ont été retenues suite à un programme de  formation axé sur les sciences, la technologie, l’ingénierie et les maths (STEM), initié par la Micro Enterprise Development Organisation (MEDO) en juin dernier. Après avoir réussie avec […]

Cet article Afrique du sud : Trois lycéennes créent un satellite est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Satellite-e1436982205803Trois adolescentes sud-africaines, lycéennes à Cape Town, fabriquent un satellite qui sera lancé dans l’espace en 2016.

Ces jeunes filles ont été retenues suite à un programme de  formation axé sur les sciences, la technologie, l’ingénierie et les maths (STEM), initié par la Micro Enterprise Development Organisation (MEDO) en juin dernier.

Après avoir réussie avec brio la première phase, elles prennent part au « Space Trek », un camp d’une semaine pendant les vacances scolaires où les participants pourront concevoir la charge utile de leur satellite et le tester en utilisant des ballons météo à haute altitude. Leur formation sera complétée, en décembre par des stages de vacances scolaires pour finaliser les dessins de charge utile et construire leur satellite qui sera lancé en 2016

Notons que, le programme STEM a été initié pour inciter  les jeunes à s’investir dans les domaines des sciences et de la technologie.

Cet article Afrique du sud : Trois lycéennes créent un satellite est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Un nouveau régime de licence en vigueur au Liberia http://www.techofafrica.com/un-nouveau-regime-de-licence-en-vigueur-au-liberia/ Fri, 31 Jul 2015 12:25:09 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8608 La transition vers le nouveau régime de licence télécom, la licence universelle, a été achevée par L’Autorité des télécommunications du Libéria (LTA). Ce nouveau régime met l’accent sur une technologie neutre qui permettra aux opérateurs télécoms de déployer leurs services télécoms sans plus avoir à signer pour une technologie particulière. Ainsi,  les opérateurs pourront aisément […]

Cet article Un nouveau régime de licence en vigueur au Liberia est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
flagge-liberiaLa transition vers le nouveau régime de licence télécom, la licence universelle, a été achevée par L’Autorité des télécommunications du Libéria (LTA).

Ce nouveau régime met l’accent sur une technologie neutre qui permettra aux opérateurs télécoms de déployer leurs services télécoms sans plus avoir à signer pour une technologie particulière. Ainsi,  les opérateurs pourront aisément proposer la 2G, la 3G ou encore la 4G à leurs consommateurs, sans restrictions.

Fruit de plusieurs mois de négociations avec les acteurs  du secteur, Ce nouveau régime de licence qui satisfera plus  les consommateurs qui,  n’auront plus à attendre longtemps pour voir leur opérateur mettre une nouvelle technologie télécom et les services à valeur ajoutée qui vont avec sur le marché,  coûtera plus cher.

Pour l’heure, Cellcom est le seul opérateur  à acquérir cette  nouvelle licence télécom

Cet article Un nouveau régime de licence en vigueur au Liberia est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya : Equitel nouveau venu dans le MNVO Mobile Money http://www.techofafrica.com/kenya-equitel-nouveau-venu-dans-le-mnvo-mobile-money/ Fri, 31 Jul 2015 08:54:08 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8627 Le groupe bancaire kenyan Equity Bank a fait son entrée sur le marché du Mobile Money au Kenya depuis juin 2015, avec le lancement de son réseau mobile virtuel (MVNO), Equitel. Le marché  du mobile Money est de plus en plus florissant en Afrique. Pour l’heure, ce nouveau venu sur le marché Kenya  a déjà […]

Cet article Kenya : Equitel nouveau venu dans le MNVO Mobile Money est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Equitel-LogoLe groupe bancaire kenyan Equity Bank a fait son entrée sur le marché du Mobile Money au Kenya depuis juin 2015, avec le lancement de son réseau mobile virtuel (MVNO), Equitel.

Le marché  du mobile Money est de plus en plus florissant en Afrique. Pour l’heure, ce nouveau venu sur le marché Kenya  a déjà enregistré environ 800 000 abonnés trois mois après le lancement alors que l’entreprise prévoit cinq millions d’abonnés, à en croire les mots de son président directeur général James Mwangi.

Notons que le kenyan Equity Bank  fait partie des trois sociétés (Tangaza’s Mobile Pay Ltd et Zioncell Kenya Ltd, Ndlr) à qui, les autorités du pays ont octroyé une licence d’opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO) axé dans le transfert d’argent par mobile et services connexes en avril 2014.

Cet article Kenya : Equitel nouveau venu dans le MNVO Mobile Money est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Maroc Telecom commet des experts pour sa 4G+ http://www.techofafrica.com/maroc-telecom-commet-des-experts-pour-sa-4g/ Thu, 30 Jul 2015 22:51:55 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8607 Pour un bon déploiement de sa 4G+, Maroc Telecom a requis l’expertise de trois équipementiers télécoms de renommée internationale notamment le  finlandais Nokia, le suédois Ericsson et le chinois Huawei. Devancée par ses concurrents mobiles dans la commercialisation du très haut débit, Maroc Telecom veut  proposer  un  super haut débit, plus rapide que celui de […]

Cet article Maroc Telecom commet des experts pour sa 4G+ est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
publicite-bouygues-telecom_741v5_3g9xhmPour un bon déploiement de sa 4G+, Maroc Telecom a requis l’expertise de trois équipementiers télécoms de renommée internationale notamment le  finlandais Nokia, le suédois Ericsson et le chinois Huawei.

Devancée par ses concurrents mobiles dans la commercialisation du très haut débit, Maroc Telecom veut  proposer  un  super haut débit, plus rapide que celui de ses rivaux.

L’opérateur  veut ainsi,  à travers sa collaboration avec ces trois pointures de l’infrastructure télécom, se  garantir la conformité de ses équipements aux derniers standards internationaux, afin d’offrir la meilleure qualité de service et le meilleur débit possible à ses millions de consommateurs. Ils pourront l’accompagner aussi bien dans la modernisation de son réseau que dans le déploiement de la 4G+.

Notons en rappel que, ces trois experts accompagnent Maroc Telecom dans la mise à niveau de son infrastructure télécom depuis  la 2G.

Cet article Maroc Telecom commet des experts pour sa 4G+ est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya : De nouveaux sites télécoms 3G dans le Comté de Kajiado http://www.techofafrica.com/kenya-de-nouveaux-sites-telecoms-3g-dans-le-comte-de-kajiado/ Thu, 30 Jul 2015 22:47:47 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8609 41 nouveaux sites télécoms 3G ont été déployés par Orange dans le comté de  Kajiado au Kenya. Ce déploiement qui  permettra  à la société télécom d’accroitre significativement son nombre d’abonnés et ses revenus a pour but d’étendre sa couverture data haut débit. Cette entreprise s’est engagée dans une vaste opération de modernisation de son infrastructure […]

Cet article Kenya : De nouveaux sites télécoms 3G dans le Comté de Kajiado est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
art_urlphoto(68976) (1)41 nouveaux sites télécoms 3G ont été déployés par Orange dans le comté de  Kajiado au Kenya.

Ce déploiement qui  permettra  à la société télécom d’accroitre significativement son nombre d’abonnés et ses revenus a pour but d’étendre sa couverture data haut débit.

Cette entreprise s’est engagée dans une vaste opération de modernisation de son infrastructure réseau et de déploiement de la 3G à travers le pays depuis 2013. Ainsi, la société qui jusqu’ici a déjà couvert 36 Comtés,  voudrait  d’ici la fin de l’année couvrir l’ensemble des 47 Comtés du pays en haut débit  et de ce fait, permettre à  toute  la population  d’accéder au net de haute qualité.

Pour rappel, tout comme  Airtel et Safaricom,  l’opérateur a  déjà obtenu l’aval du régulateur télécom pour déployer la 4G dans le pays.

Cet article Kenya : De nouveaux sites télécoms 3G dans le Comté de Kajiado est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : Orange et Ecobank s’allient et innovent http://www.techofafrica.com/cameroun-orange-et-ecobank-sallient-et-innovent/ Thu, 30 Jul 2015 22:23:36 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8604 Orange Cameroun et Ecobank signent une convention et lancent des transactions financières entre les comptes Orange money et les comptes bancaires des clients Ecobank. Fort de cet accord intervenu entre ces deux entreprises, il est désormais possible pour un client Orange Money, par ailleurs titulaire d’un compte dans les livres d’Ecobank Cameroun, d’approvisionner directement son […]

Cet article Cameroun : Orange et Ecobank s’allient et innovent est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
atelier-paiement-electroniqueOrange Cameroun et Ecobank signent une convention et lancent des transactions financières entre les comptes Orange money et les comptes bancaires des clients Ecobank.

Fort de cet accord intervenu entre ces deux entreprises, il est désormais possible pour un client Orange Money, par ailleurs titulaire d’un compte dans les livres d’Ecobank Cameroun, d’approvisionner directement son porte-monnaie électronique, ou inversement.

Avec ce nouveau service, les clients communs à Ecobank et Orange money peuvent consulter depuis leurs téléphones portables le solde de leurs comptes bancaires ainsi que les cinq dernières transactions.

Pour rappel, ces deux opérateurs ont déjà enregistré une première expérience positive de ce nouveau service au Mali et envisagent  l’étendre en Guinée, au Niger, au Sénégal et en RDC très bientôt.

Cet article Cameroun : Orange et Ecobank s’allient et innovent est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Tanzanie : Viettel compte lancer ses opérations en octobre http://www.techofafrica.com/tanzanie-viettel-compte-lancer-ses-operations-en-octobre/ Wed, 29 Jul 2015 22:20:57 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8854 L’opérateur vietnamien de téléphonie mobile Viettel actuellement en fin de construction de ses infrastructures, débutera ses activités en octobre prochain sous le nom de Halotel. Au démarrage de ces activités, en plus de la voix et de la data, l’opérateur compte offrir à ses clients, des services à valeur ajoutée et personnalisés dans les 26 […]

Cet article Tanzanie : Viettel compte lancer ses opérations en octobre est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
huy-mt5

L’opérateur vietnamien de téléphonie mobile Viettel actuellement en fin de construction de ses infrastructures, débutera ses activités en octobre prochain sous le nom de Halotel.

Au démarrage de ces activités, en plus de la voix et de la data, l’opérateur compte offrir à ses clients, des services à valeur ajoutée et personnalisés dans les 26 provinces du pays.

Dans les cinq à dix ans, Viettel veut avoir la plus large couverture réseau de Tanzanie. Pour ce faire, il prévoit la construction de 13 000 kilomètres de fibre optique afin de porter à 21 000 kilomètres la longueur totale du réseau tanzanien.

Pour rappel, Viettel a obtenu la licence globale des télécoms en Tanzanie depuis octobre 2014.

 

Cet article Tanzanie : Viettel compte lancer ses opérations en octobre est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud: Telkom et MTN renoncent au projet de partage de réseau http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-telkom-et-mtn-renoncent-au-projet-de-partage-de-reseau/ Tue, 28 Jul 2015 10:08:48 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8844 Sipho Maseko, le président directeur général de Telkom et Graham de Vries, le directeur des services d’entreprise chez MTN ont déclaré que les deux sociétés ne poursuivront pas les discussions autour du projet de partage réseau et d’accord d’itinérance. Le projet en gestation depuis 2014 aurait permis à MTN et Telkom de jouir d’un large […]

Cet article Afrique du Sud: Telkom et MTN renoncent au projet de partage de réseau est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
reseau-sociaux-390x250Sipho Maseko, le président directeur général de Telkom et Graham de Vries, le directeur des services d’entreprise chez MTN ont déclaré que les deux sociétés ne poursuivront pas les discussions autour du projet de partage réseau et d’accord d’itinérance.

Le projet en gestation depuis 2014 aurait permis à MTN et Telkom de jouir d’un large réseau qui aurait amélioré la capacité de leurs services voix et données. En effet, chaque entreprise aurait eu accès au réseau de l’autre pour acheminer ses services.

Le renoncement est dû à une décision du tribunal de la Commission de la concurrence, chargé de garantir la saine concurrence du marché télécom,  arguant que la proposition de MTN pour le réseau de Telkom était anticoncurrentielle. Elle aurait garanti à MTN, qui est déjà l’un des leaders du marché, une position encore plus dominante au détriment de Telkom qui n’aurait plus pu se développer.

Cet article Afrique du Sud: Telkom et MTN renoncent au projet de partage de réseau est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigeria: des SIM mal identifiées ont été bloquées http://www.techofafrica.com/nigeria-des-sim-mal-identifiees-ont-ete-bloquees/ Mon, 27 Jul 2015 09:55:02 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8842 Sur 38,78 millions de SIM mal identifiées, 10,7 millions ont été bloquées par la Commission des communications du Nigeria (NCC). Selon les statistiques de l’agence de régulation, sur les quatre réseaux de téléphonie mobile qui regroupent 80 millions d’abonnés, près de 38,78 millions de cartes SIM ont été découvertes comme non ou mal identifiées et […]

Cet article Nigeria: des SIM mal identifiées ont été bloquées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
carte-simSur 38,78 millions de SIM mal identifiées, 10,7 millions ont été bloquées par la Commission des communications du Nigeria (NCC).

Selon les statistiques de l’agence de régulation, sur les quatre réseaux de téléphonie mobile qui regroupent 80 millions d’abonnés, près de 38,78 millions de cartes SIM ont été découvertes comme non ou mal identifiées et environ 10,7 millions de cartes SIM ont été bloquées.

La mauvaise identification se traduit par de mauvaises empreintes digitales de l’abonnés, une mauvaise photo d’identité et parfois l’absence même de certaines informations biométriques essentielles.

Néanmoins, le blocage de la NCC n’est pas total sur les cartes SIM concernés. Leurs détenteurs peuvent encore recevoir des appels et SMS mais sans pouvoir en émettre en retour. Ils doivent se faire identifier correctement pour pouvoir accéder à nouveau pleinement au réseau. S’ils ne le font pas, dès le début du mois de septembre 2015, leurs cartes SIM seront désactivées définitivement.

Cet article Nigeria: des SIM mal identifiées ont été bloquées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kenya : la visite du président Obama occasionne des perturbations sur le réseau télécom http://www.techofafrica.com/kenya-la-visite-du-president-obama-occasionne-des-perturbations-sur-le-reseau-telecom/ Sat, 25 Jul 2015 13:18:30 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8568 L’actuelle visite du président des états unis d’Amérique, Barack Obama dans son pays d’origine, le Kenya cause de nombreuses perturbations du réseau télécom dans les pays. C’est le principal opérateur de téléphonie mobile dans le pays, Safaricom qui l’a annoncé. Ces perturbations seraient dues aux mesures de sécurité prises dans le cadre de la visite […]

Cet article Kenya : la visite du président Obama occasionne des perturbations sur le réseau télécom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
barack-obama-smilingL’actuelle visite du président des états unis d’Amérique, Barack Obama dans son pays d’origine, le Kenya cause de nombreuses perturbations du réseau télécom dans les pays. C’est le principal opérateur de téléphonie mobile dans le pays, Safaricom qui l’a annoncé.

Ces perturbations seraient dues aux mesures de sécurité prises dans le cadre de la visite du président Obama. Le chef de l’Etat américain a assisté à la 6eme édition du Sommet global de l’entrepreneuriat organisé à Nairobi et a rencontré son homologue kényan Uhuru Kenyatta.

Safaricom a néanmoins pris des mesures pour améliorer la connectivité de la capitale Nairobi durant la visite.

En rappel, Barack Obama est la personne la mieux protégée au monde.

Cet article Kenya : la visite du président Obama occasionne des perturbations sur le réseau télécom est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le Gabon veut lutter contre les rumeurs grâce à Stop Kongossa http://www.techofafrica.com/le-gabon-veut-lutter-contre-les-rumeurs-grace-a-stop-kongossa/ Sat, 25 Jul 2015 13:08:08 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8566 Pour lutter contre les rumeurs qui ternissent l’image du pays, la présidence gabonaise vient de lancer un site anti-rumeur. Stop kongossa de son nom,  vise à rétablir la réalité des faits face à des rumeurs qui portent atteinte à l’image du Gabon, de l’Etat Gabonais et de son Peuple, selon la description officielle. Animé par […]

Cet article Le Gabon veut lutter contre les rumeurs grâce à Stop Kongossa est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Stop-Kongossa-642x341Pour lutter contre les rumeurs qui ternissent l’image du pays, la présidence gabonaise vient de lancer un site anti-rumeur.

Stop kongossa de son nom,  vise à rétablir la réalité des faits face à des rumeurs qui portent atteinte à l’image du Gabon, de l’Etat Gabonais et de son Peuple, selon la description officielle.

Animé par l’équipe de communication du président Ali Bongo, le site, à base d’infographies, de statistiques et de captures d’écran, ficelle un web-argumentaire sous forme d’articles très informés pour redorer le blason du pays.

Si une telle initiative est une première sur le continent, la France, les Etats Unis et la Chine ont déjà utilisés de telles stratégies en communication politique pour « tordre le cou aux rumeurs ».

Cet article Le Gabon veut lutter contre les rumeurs grâce à Stop Kongossa est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Du Wi-Fi pour la capitale économique du Nigéria http://www.techofafrica.com/du-wi-fi-pour-la-capitale-economique-du-nigeria/ Fri, 24 Jul 2015 14:16:54 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8542 Grace à l’opérateur de téléphonie mobile  Airtel, les habitants la capitale économique du Nigéria, Lagos, auront un accès permanent à une connexion Wi-Fi. Une connexion Internet « super rapide » sera disponible dans les lieux publics,  et les utilisateurs pourront y accéder directement à partir de leur téléphone, tablette ou ordinateur portable. Pour cela, l’opérateur […]

Cet article Du Wi-Fi pour la capitale économique du Nigéria est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
webpageGrace à l’opérateur de téléphonie mobile  Airtel, les habitants la capitale économique du Nigéria, Lagos, auront un accès permanent à une connexion Wi-Fi.

Une connexion Internet « super rapide » sera disponible dans les lieux publics,  et les utilisateurs pourront y accéder directement à partir de leur téléphone, tablette ou ordinateur portable.

Pour cela, l’opérateur a déjà déployé plusieurs bornes Wi-Fi  dans la ville. L’idée est d’améliorer l’expérience des consommateurs sur le segment data de l’entreprise.

Le Wi-Fi sera également déployé dans les supermarchés, universités, et autres espaces publics d’intérêts dans d’autres grandes villes du pays.

Cet article Du Wi-Fi pour la capitale économique du Nigéria est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Nigeria : 37 FAI menacés de sanctions pour fonctionnement sans licence http://www.techofafrica.com/nigeria-37-fai-menaces-de-sanctions-pour-fonctionnement-sans-licence/ Fri, 24 Jul 2015 13:57:58 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8538 Au Nigéria, il est très fréquent de rencontrer des fournisseurs de services Internet (FAI), qui fonctionnent sans licence d’opération. Conformément à la loi sur les communications de 2003 du pays, La Commission des communications du Nigeria (NCC) essaye de mettre fin à ces pratiques. 37 FAI ont donc été sommées de se conformer à la […]

Cet article Nigeria : 37 FAI menacés de sanctions pour fonctionnement sans licence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
shutterstock_127719584-600x397Au Nigéria, il est très fréquent de rencontrer des fournisseurs de services Internet (FAI), qui fonctionnent sans licence d’opération.

Conformément à la loi sur les communications de 2003 du pays, La Commission des communications du Nigeria (NCC) essaye de mettre fin à ces pratiques.

37 FAI ont donc été sommées de se conformer à la loi et ont jusqu’à 14 jours pour le faire.

Des sanctions seront prises contre les FAI qui ne respecteront pas la loi à la fin du délai, a expliqué Efosa Idehen, directeur du département de contrôle et de répression de la NCC.

Cet article Nigeria : 37 FAI menacés de sanctions pour fonctionnement sans licence est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les Télécoms seront au centre d’un forum en Octobre http://www.techofafrica.com/les-telecoms-seront-au-centre-dun-forum-en-octobre/ Thu, 23 Jul 2015 09:44:52 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8838 Le forum des télécoms / TIC en Afrique  pour l’optimisation des investissements se tiendra du 21 au 22 octobre 2015 à Casablanca au Maroc. Cette rencontre qui réunira  régulateurs, représentants des Etats, opérateurs, fournisseurs de matériels, du contenu et de solutions, experts et professionnels sera un cadre d’échange  d’expériences et de propositions de solutions à […]

Cet article Les Télécoms seront au centre d’un forum en Octobre est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
telecomsLe forum des télécoms / TIC en Afrique  pour l’optimisation des investissements se tiendra du 21 au 22 octobre 2015 à Casablanca au Maroc.

Cette rencontre qui réunira  régulateurs, représentants des Etats, opérateurs, fournisseurs de matériels, du contenu et de solutions, experts et professionnels sera un cadre d’échange  d’expériences et de propositions de solutions à même d’accélérer le développement des tic, d’optimiser les investissements, de développer les partenariats et parvenir à une collaboration inter-africaine.

Des conférences plénières, des panels, des débats, des Workshop, des ateliers d’échange et de formation, un espace de démonstration et d’exposition dédié aux partenaires sont entre autres les activités qui meubleront ces deux jours que vont durer ce forum.

Il est à noter que, le secteur des Télécoms/TIC est devenu prioritaire pour la majorité  des Etats d’Africains.

Cet article Les Télécoms seront au centre d’un forum en Octobre est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afro Terminal : un réseau des africains pour les africains http://www.techofafrica.com/afro-terminal-un-reseau-des-africains-pour-les-africains/ Wed, 22 Jul 2015 18:58:57 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8702 Un réseau social par les Africains et pour les Africains, c’est ce que Chioma Anyanwu et Charles Akpom ont réalisé en 2009 lorsqu’ils ont lancé la plateforme www.afroterminal.com. C’est un réseau social qui fournit aux Africains du continent et de la diaspora la possibilité de se connecter, de partager des nouvelles et des informations pertinentes […]

Cet article Afro Terminal : un réseau des africains pour les africains est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
afro_terminalUn réseau social par les Africains et pour les Africains, c’est ce que Chioma Anyanwu et Charles Akpom ont réalisé en 2009 lorsqu’ils ont lancé la plateforme www.afroterminal.com.

C’est un réseau social qui fournit aux Africains du continent et de la diaspora la possibilité de se connecter, de partager des nouvelles et des informations pertinentes concernant l’Afrique, de discuter d’idées pour son développement socioéconomique, de construire des relations virtuelles et personnelles sur le long terme.

Muni de divers outils chat, blog, jeux, forum, groupe, partage vidéo, etc., le réseau n’a rien à envier aux plateformes communautaires européennes.

Cet article Afro Terminal : un réseau des africains pour les africains est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Gabon : Mactar SILLA lance ‘ Label TV ’, chaîne à vocation internationale http://www.techofafrica.com/gabon-mactar-silla-lance-label-tv-chaine-a-vocation-internationale/ Wed, 22 Jul 2015 15:47:31 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8532 Il existe encore trop peu de médias africains à vocation internationale sur le continent, et peu de marques dépassent les frontières du continent. Le Sénégalais Mactar Silla, personnalité du monde médiatique africain, a décidé de relever le défi: il a choisi Libreville au Gabon pour lancer une chaîne de télévision et une station de radio […]

Cet article Gabon : Mactar SILLA lance ‘ Label TV ’, chaîne à vocation internationale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>

Il existe encore trop peu de médias africains à vocation internationale sur le continent, et peu de marques dépassent les frontières du continent.

Le Sénégalais Mactar Silla, personnalité du monde médiatique africain, a décidé de relever le défi: il a choisi Libreville au Gabon pour lancer une chaîne de télévision et une station de radio privées, deux médias généralistes et indépendants à vocation internationale. Ces médias vont diffuser sous les noms de ‘Label TV’ et de ‘Label Radio’. Mactar Silla a accepté de répondre aux questions de Sylvain Béletre, analyste du secteur des médias en Afrique pour Balancing Act.

labelTV13

M. Silla explique sa stratégie : «Le pari était pris le 25 mai 2014 pour un projet qui s’est développé depuis trois ans pour prendre forme avant le passage du continent à la télévision numérique prévu le 17 juin 2015.

Nous venons de dévoiler le nom et le logo des entités du groupe audiovisuel panafricain: LABEL RADIO et LABEL TV.
Fonctionnant tant en français qu’en anglais, ces noms évoquent à la fois l’esthétique et la vision d’une Afrique positive dont l’image et la marque sont à promouvoir,  avec la signature : ‘branding the continent, l’image du continent’.»

Le projet se positionne sur l’émergence de marque africaines présentes à l’international, et comme une « Vitrine de l’Afrique Emergente avec un ancrage au cœur du continent, et une ouverture aux diverses aires géographiques et culturelles, notamment en direction des diasporas.

Les équipes recrutées par appel international à candidatures, regrouperont des professionnels aguerris et de jeunes talents de diverses nationalités et se mettront progressivement en place au cours des prochains mois, avant le lancement officiel.

Ces médias sont généralistes et ciblent tous les public. La société possède des capacités de doublage afin d’enrichir et de dynamiser la diffusion de programmes sur le continent.

Les installations flambant neuves, d’un niveau technologique sans précédent en Afrique francophone, entrent dans la phase test à compter de ce 17 juin 2015 pour une montée sur satellite planifiée pour les prochains mois.

Le projet se positionne  comme une vitrine de l’Afrique Emergente avec un ancrage au cœur du continent et une ouverture aux diverses aires géographiques et culturelles, notamment en direction des diasporas».

Les installations du groupe média se trouvent au cœur de la nouvelle commune d’Akanda, au Nord de Libreville, dans un immeuble de plusieurs étages, tout neuf et sur mesure, surplombant toute la commune, à quelques encablures du Stade de l’Amitié de la CAN 2012 et 2017. Cet immeuble a déjà été visité par de nombreuses personnalités des médias.

A terme, l’entrepreneur espère dans un premier temps monter des filiales à Dakar, Abidjan, Yaoundé ou Douala, Maurice et Casablanca pour produire et diffuser cette ‘voix de l’Afrique’.

Le financement des deux médias passera par les régies publicitaires, mais pas exclusivement. «L’immeuble dédié a des capacités d’accueil et de formation pluridisciplinaires dont 2 salles multimédia de 120 m2 et 1 salle de 60 m2 réservée à la formation aux métiers de l’audiovisuel et de la communication. L’immeuble abrite également un studio spécialisé de doublage, et profite de deux régies mobiles pouvant opérer 8 caméras chacune.

Le contenu est exclusivement africain ou focalisé sur l’Afrique avec des concepts et productions propres. »

Du côté des équipements techniques, le groupe a investi dans de nombreux fournisseurs tels que Sony, Samsung, For A , Newtech, Prodelin, Playbox , Panasonic, Lowell, Arri, Apple Mac, HP, AEQ, etc. bref, «tout ce qui se fait de mieux. Nous utilisons la fibre optique et voulons un environnement tapeless» explique M. Silla.

Avec quelles technologies allez-vous diffuser ?

« Nos équipements sont tous numériques avec la possibilité de diffusion HD ou SD selon la demande. Nous allons diffuser en satellite en réception directe (numérique) avec des possibilités de reprises sur diverses plateformes existantes (DTH, TNT, services de TV payante ou gratuite, mobile, MMDS, câble, fibre, etc.).»

Lire la suite sur le site de notre partenaire Balancingact Africa

Cet article Gabon : Mactar SILLA lance ‘ Label TV ’, chaîne à vocation internationale est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Madagascar : le réseau Internet mobile Orange connaît des perturbations http://www.techofafrica.com/madagascar-le-reseau-internet-mobile-orange-connait-des-perturbations/ Wed, 22 Jul 2015 09:49:57 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8839 Les abonnés au service Internet mobile de l’opérateur télécom Orange Madagascar ont du mal à accéder au web depuis un mois. Coupure de connexion, difficulté à trouver le réseau, un débit qui chuterait à 5 kbp/s, alors que l’entreprise vante une connexion 3G, ce sont les lots de problèmes auxquels font face les clients d’orange. […]

Cet article Madagascar : le réseau Internet mobile Orange connaît des perturbations est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange-telecom-syndicatsLes abonnés au service Internet mobile de l’opérateur télécom Orange Madagascar ont du mal à accéder au web depuis un mois.

Coupure de connexion, difficulté à trouver le réseau, un débit qui chuterait à 5 kbp/s, alors que l’entreprise vante une connexion 3G, ce sont les lots de problèmes auxquels font face les clients d’orange. Cependant, l’opérateur n’a jusqu’à présent officiellement fourni aucune explication sur la situation.

Les abonnés furieux de perdre de l’argent pour un service qu’ils n’arrivent pas à consommer qui contactent le service client pour se plaindre ne reçoivent d’autres explication que,’’ le réseau de la société rencontre actuellement des problèmes techniques qui seront résolus bientôt’’.

Il est à noter que, chez les opérateurs Telma et Airtel, bien que la qualité du service Internet ne soit pas de très bonne qualité, les abonnés parviennent tout de même à accéder au web.

Cet article Madagascar : le réseau Internet mobile Orange connaît des perturbations est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le crowdfunding fait perdre de l’argent aux banques http://www.techofafrica.com/le-crowdfunding-fait-perdre-de-largent-aux-banques/ Tue, 21 Jul 2015 19:21:25 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8833 Les banques américaines commencent à s’inquiéter de la montée en flèche du crowdfunding. Ce mode de financement, qui veut dire littéralement «financement par les foules» et dans le cadre duquel les entreprises sollicitent des milliers de personnes afin de leur apporter des capitaux sans passer par les acteurs financiers traditionnels, pourrait occasionner un manque à […]

Cet article Le crowdfunding fait perdre de l’argent aux banques est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
crowdfundingLes banques américaines commencent à s’inquiéter de la montée en flèche du crowdfunding. Ce mode de financement, qui veut dire littéralement «financement par les foules» et dans le cadre duquel les entreprises sollicitent des milliers de personnes afin de leur apporter des capitaux sans passer par les acteurs financiers traditionnels, pourrait occasionner un manque à gagner de 11 milliards par an au cours des cinq prochaines années pour les banques américaines, selon une étude de Goldman Sachs. Ce montant représente 7 % du total des profits engrangés en 2014 (150 milliards de dollars).

Au total,  Goldman Sachs estime que, sur l’ensemble des types de prêts concernés (prêts personnels, aux PME, aux étudiants, immobilier…), la part des banques pourrait se réduire de 20 % face à ces nouveaux acteurs.

Le gros du manque à gagner (4,6 milliards de dollars de bénéfice par an) provient des prêts personnels, un marché totalisant outre-Atlantique un encours proche de 850 milliards de dollars, contrôlé actuellement à 80 % par les banques.

Les plateformes de crowdfunding telles que Prosper ou Lending Club pourraient à terme se saisir d’un tiers de la part des banques sur ce marché.

Dans le crédit immobilier, les banques pourraient voir s’évaporer 2,2 milliards de dollars de bénéfice net par an. Viennent ensuite les marchés des prêts aux petites entreprises (1,6 milliard de profits en risque) à et aux étudiants (700 millions de dollars).

Cet article Le crowdfunding fait perdre de l’argent aux banques est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Alipay devient un super porte-monnaie mobile http://www.techofafrica.com/alipay-devient-un-super-porte-monnaie-mobile/ Mon, 20 Jul 2015 19:01:44 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8830 La nouvelle application mobile Alipay de la filiale financière du géant chinois Alibaba veut être une solution universelle, utilisable pour tous les paiements de la vie courante, dans le monde réel et virtuel. Pour ce faire, elle ajoute une multitude d’options à sa batterie de services existants. La plus importante des évolutions apportées à cette […]

Cet article Alipay devient un super porte-monnaie mobile est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
cosmo_community_alipaypaymentgateway_ff2d74601f83f83ecdb2667fd1521872_alipaylogoLa nouvelle application mobile Alipay de la filiale financière du géant chinois Alibaba veut être une solution universelle, utilisable pour tous les paiements de la vie courante, dans le monde réel et virtuel. Pour ce faire, elle ajoute une multitude d’options à sa batterie de services existants.

La plus importante des évolutions apportées à cette version entièrement rénovée concerne les achats dans les commerces de proximité. Non seulement les transactions sont-elles simplifiées, dans les quelques 130 000 restaurants et boutiques diverses – dont KFC, Carrefour, Walmart et quelques autres grands noms – acceptant les paiements Alipay, mais elles s’accompagnent désormais de capacités additionnelles, telles que l’accès à des coupons de réduction et autres offres promotionnelles.

La caractéristique commune à toutes les initiatives d’Alipay apparaît clairement à travers ces nouveautés : si le paiement en constitue toujours le pivot central, il est systématiquement entouré de mécanismes complémentaires, destinés à favoriser son adoption. Qu’il s’agisse de capter les clients avec des programmes marketing, de séduire les commerçants avec un annuaire et ses options de géolocalisation ou de transformer les achats en pratique sociale, l’objectif est de faire du porte-monnaie mobile le support d’une expérience globale, qui dépasse le seul acte d’échange d’argent.

Cet article Alipay devient un super porte-monnaie mobile est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
AfriCallShop, la startup qui veut vous faciliter vos appels vers l’Afrique http://www.techofafrica.com/africallshop-la-startup-qui-veut-vous-faciliter-vos-appels-vers-lafrique/ Mon, 20 Jul 2015 17:31:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8508 Si vous êtes hors du continent africain et souhaitez communiquer avec votre famille, plusieurs solutions se présentent à vous :  Vous pouvez utiliser les cartes de téléphonie classique, mais il est difficile voire impossible de savoir combien d’unités il reste effectivement sur ce type de cartes. Vous pouvez aussi utiliser des applications comme WhatsApp ou […]

Cet article AfriCallShop, la startup qui veut vous faciliter vos appels vers l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Si vous êtes hors du continent africain et souhaitez communiquer avec votre famille, plusieurs solutions se présentent à vous :  Vous pouvez utiliser les cartes de téléphonie classique, mais il est difficile voire impossible de savoir combien d’unités il reste effectivement sur ce type de cartes.

Vous pouvez aussi utiliser des applications comme WhatsApp ou Viber, mais il faudrait que votre interlocuteur ait une bonne connexion Internet et dans la plupart des pays africains, pour en avoir, il faut mettre le prix tant les problèmes de débits sont légion .

Vous pouvez aussi utiliser votre opérateur de téléphone mobile, mais c’est souvent la solution la plus couteuse.

Il vous reste une application comme Skype qui propose des prix à 20 centimes la minute, ce qui est fort intéressant mais une startup africaine  veut vous proposer encore mieux. Elle s’appelle AfriCallShop .

Téléphonez moins cher en Afrique

AfriCallShop est une plateforme de téléphonie permettant d’appeler vers l’Afrique à des prix assez intéressants, sans délaisser la qualité de la communication. Cette StartUp qui existe depuis 2014 a été créée par Abdel NJIMOLUH; ce dernier trouvant les appels vers l’Afrique trop chers, a décidé de proposer une application qui permet aux membres de la diaspora africaine d’appeler leur pays à des prix très abordables.

Voici un aperçu de leurs prix si vous appelez depuis la France et le monde :africallshop-tarifs

Vous pouvez retrouver les applications AfriCallShop avec toutes les fonctionnalités d’appel et d’envoi de SMS sur App Store, et sur Google Play. Vous avez aussi la possibilité de téléphoner directement depuis le site d’AfriCallShop.

Cet article AfriCallShop, la startup qui veut vous faciliter vos appels vers l’Afrique est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Gabon Telecom reconnait la place du data dans son développement http://www.techofafrica.com/gabon-telecom-reconnait-la-place-du-data-dans-son-developpement/ Mon, 20 Jul 2015 07:06:43 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8673 Le directeur général de Gabon Telecom, Abderrahim Koumaa estime que l’Internet est l’avenir de la téléphonie mobile. Conscient de cette réalité,  la société a multiplié par 20 sa capacité de connexion à l’international. La SAT 3 est passé  à 12 giga et l’opérateur  envisage l’élever  à 40 ou 100 giga pour permettre une meilleure fluidité. […]

Cet article Gabon Telecom reconnait la place du data dans son développement est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
TS-index-data-20120907132902983615-620x349Le directeur général de Gabon Telecom, Abderrahim Koumaa estime que l’Internet est l’avenir de la téléphonie mobile.

Conscient de cette réalité,  la société a multiplié par 20 sa capacité de connexion à l’international. La SAT 3 est passé  à 12 giga et l’opérateur  envisage l’élever  à 40 ou 100 giga pour permettre une meilleure fluidité. Hormis  cela, Gabon Telecom  compte faire venir le câble à fibre optique ACE  bientôt  pour augmenter la bande passante.

L’opérateur est également en train de déployer la fibre optique dans toutes les régions du Gabon afin d’offrir aux entreprises et PME des meilleurs services Internet.

Pour rappel, Gabon Telecom détenteur des licences 3G et 4G  a mis sur le marché en juin dernier un smartphone au prix de 35 000 FCfa afin d’encourager les Gabonais à utiliser l’Internet et les réseaux sociaux et gagner  des parts de marché dans le segment de la data.

 

 

Cet article Gabon Telecom reconnait la place du data dans son développement est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Yookos : le réseau social pour les religieux africains http://www.techofafrica.com/yookos-le-reseau-social-pour-les-religieux-africains/ Sat, 18 Jul 2015 19:18:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8708 Yookos est un réseau social nigérian spécialisé dans la religion. Lancé le 1er janvier 2011, son nom découle de la contraction de « You own Kosmos », traduit en français « Vous possédez le cosmos ». La plateforme permet de connecter les membres de l’église Christ Embassy du Pasteur Chris autour d’échanges religieux, d’enseignements bibliques, […]

Cet article Yookos : le réseau social pour les religieux africains est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
8515087_origYookos est un réseau social nigérian spécialisé dans la religion. Lancé le 1er janvier 2011, son nom découle de la contraction de « You own Kosmos », traduit en français « Vous possédez le cosmos ».

La plateforme permet de connecter les membres de l’église Christ Embassy du Pasteur Chris autour d’échanges religieux, d’enseignements bibliques, de prières.

Comme les autres réseaux, Yookos donne la possibilité de créer un profil, d’y publier des images (chastes, ndlr), d’envoyer des messages, de chatter, etc. Ici, tout tourne autour des exhortations religieuses.

Accessible sur www.yookos.com, le site dispose aussi d’une application mobile.

Cet article Yookos : le réseau social pour les religieux africains est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La transformation numérique du secteur bancaire passe par le mobile http://www.techofafrica.com/la-transformation-numerique-du-secteur-bancaire-passe-par-le-mobile/ Sat, 18 Jul 2015 02:08:12 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8821 Pour répondre aux exigences des consommateurs et pour faciliter les échanges, tous les secteurs opèrent une transformation numérique. Le secteur bancaire n’y échappe pas. Les terminaux mobiles sont en train de transformer le paysage bancaire et les systèmes de paiement. Cette année, Apple a annoncé le lancement d’Apple Pay en Europe et notamment au Royaume-Uni […]

Cet article La transformation numérique du secteur bancaire passe par le mobile est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
mobile300Pour répondre aux exigences des consommateurs et pour faciliter les échanges, tous les secteurs opèrent une transformation numérique. Le secteur bancaire n’y échappe pas. Les terminaux mobiles sont en train de transformer le paysage bancaire et les systèmes de paiement.

Cette année, Apple a annoncé le lancement d’Apple Pay en Europe et notamment au Royaume-Uni en juillet. Un moyen de payer via son mobile ou sa tablette au quotidien. Ce lancement démontre que sans nul doute le paiement mobile est devenu un élément clé en Europe ; si bien que de nouvelles opportunités se développent et de nouveaux acteurs font surface : ajout de la fonction de paiement via Facebook Messenger ou encore lancement de Snapcash par Snapchat qui ne devraient pas tarder à sortir des frontières américaines. Le marché du paiement mobile promet d’être lucratif et attire déjà bon nombre d’acteurs.

Les banques ne font pas exception, et beaucoup ont établi un partenariat avec ces nouveaux acteurs ou ont tout simplement lancé leur propre application de paiement.  Cependant, pour les banques de détail, l’importance des applications dépasse le paiement mobile. Fournir une expérience mobile positive est devenue au cours des dernières années la clé de la rétention et la construction d’une base de clients, en particulier chez les plus jeunes.

Une enquête récente a montré que plus d’un quart des clients qui ont changé de banque au cours des 12 mois précédents l’ont fait pour une meilleure expérience au niveau de la banque mobile.

 

 

Cet article La transformation numérique du secteur bancaire passe par le mobile est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Le mobile représentera 40% des transactions e-commerce au niveau mondial, fin 2015 http://www.techofafrica.com/le-mobile-representera-40-des-transactions-e-commerce-au-niveau-mondial-fin-2015/ Fri, 17 Jul 2015 01:48:26 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8818 D’après le dernier rapport d’activité sur le commerce mobile de Criteo, les performances via les applications mobiles sont meilleures que sur ordinateur en terme de conversion, tandis que les achats « cross-device » représentent à présent 40 % des transactions mobiles Ce rapport révèle que certains des plus grands acteurs du commerce en ligne ayant […]

Cet article Le mobile représentera 40% des transactions e-commerce au niveau mondial, fin 2015 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
criteo-logoD’après le dernier rapport d’activité sur le commerce mobile de Criteo, les performances via les applications mobiles sont meilleures que sur ordinateur en terme de conversion, tandis que les achats « cross-device » représentent à présent 40 % des transactions mobiles

Ce rapport révèle que certains des plus grands acteurs du commerce en ligne ayant fait du développement de leurs applications une priorité, génèrent près de 50% de leurs transactions mobiles via ces applications.

D’ici la fin de l’année, le mobile représentera 40% des transactions e-commerce au niveau mondial, rappelle Criteo.

Cet article Le mobile représentera 40% des transactions e-commerce au niveau mondial, fin 2015 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
PicRate : un réseau social pour les rencontres d’amitiés http://www.techofafrica.com/picrate-un-reseau-social-pour-les-rencontres-damities/ Thu, 16 Jul 2015 18:48:10 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8698 Le réseau social PicRate est l’ancêtre de LAGbook (Ladies And Gentleman book). Il a été créé en 2010 et s’adresse essentiellement aux jeunes entre 18 et 30 ans. PicRate est possédé par Baazar Media Pte Ltd, une société basée à Singapour et qui se donne pour mission de construire les meilleurs services web en Asie […]

Cet article PicRate : un réseau social pour les rencontres d’amitiés est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>

Le réseau social PicRate est l’ancêtre de LAGbook (Ladies And Gentleman book). Il a été créé en 2010 et s’adresse essentiellement aux jeunes entre 18 et 30 ans.

PicRate est possédé par Baazar Media Pte Ltd, une société basée à Singapour et qui se donne pour mission de construire les meilleurs services web en Asie du Sud et en Afrique.

Selon Chidi Nwaogu, l’un des fondateurs du réseau social, PicRate inclut « le partage multimédia, le marché, le forum de discussion, d’échange d’idées, de musique et de partage de fichiers, mais nous avons remarqué qu’il y avait une seule application qui a dépassé les autres dans son utilisation au quotidien et qui est notre application de partage de photos ».

Pour l’essayer, faites un tour sur picrate.me

Cet article PicRate : un réseau social pour les rencontres d’amitiés est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Mastercard teste le paiement mobile par selfie http://www.techofafrica.com/mastercard-teste-le-paiement-mobile-par-selfie/ Thu, 16 Jul 2015 01:21:53 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8813 Mastercard a présenté un système de validation de paiement de transactions en ligne effectuées depuis un mobile basé sur la reconnaissance du visage et les empreintes digitales. Il va bientôt être testé auprès de 500 utilisateurs américains. Un système qui ressemble à celui présenté lors du Cebit 2015 en février dernier par Jack Ma, le […]

Cet article Mastercard teste le paiement mobile par selfie est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
mastercard2Mastercard a présenté un système de validation de paiement de transactions en ligne effectuées depuis un mobile basé sur la reconnaissance du visage et les empreintes digitales. Il va bientôt être testé auprès de 500 utilisateurs américains.

Un système qui ressemble à celui présenté lors du Cebit 2015 en février dernier par Jack Ma, le patron du géant du e-commerce chinois Alibaba.

La validation de paiement par reconnaissance du visage ou des empreintes digitales est prête à être lancée auprès de 500 utilisateurs pilotes qui n’auront plus à saisir leur code bancaire afin de réaliser un achat. « La nouvelle génération utilise beaucoup les selfies et je crois qu’elle trouvera cette fonction assez cool et qu’elle l’adoptera », a indiqué Ajay Bhalla, chef de produit sécurité de MasterCard.

Reste à savoir si Mastercard réussira là où Apple peine à s’imposer.

Cet article Mastercard teste le paiement mobile par selfie est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Afrique du Sud : Vodacom et Cell C au centre d’une enquête http://www.techofafrica.com/afrique-du-sud-vodacom-et-cell-c-au-centre-dune-enquete/ Wed, 15 Jul 2015 01:14:41 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8810 Suite aux nombreuses plaintes reçues des abonnés concernant l’augmentation de leur plan tarifaire, les opérateurs de téléphonie mobile Vodacom et Cell C  sont l’objet d’une enquête de la Commission nationale des consommateurs d’Afrique du Sud (NCC). L’organe de défense des consommateurs, NCC a enregistré 946 plaintes d’abonnés télécoms au cours de l’année financière 2014/2015 dont […]

Cet article Afrique du Sud : Vodacom et Cell C au centre d’une enquête est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
7885381f4b86da0ad9539ef428716afc_f36Suite aux nombreuses plaintes reçues des abonnés concernant l’augmentation de leur plan tarifaire, les opérateurs de téléphonie mobile Vodacom et Cell C  sont l’objet d’une enquête de la Commission nationale des consommateurs d’Afrique du Sud (NCC).

L’organe de défense des consommateurs, NCC a enregistré 946 plaintes d’abonnés télécoms au cours de l’année financière 2014/2015 dont 25%  sur l’annulation de contrat et le changement de plan tarifaire, 24% sur la mauvaise qualité de service et 21% sur les appareils défectueux. Ces plaintes proviennent surtout de la province de Gauteng, du Western Cape et du KwaZulu-Natal.

Il est à noter qu’au cours de ses investigations qui dureront 12 mois, la NCC travaillera en se référant à la loi de protection des consommateurs élaborée pour protéger les consommateurs de services, selon leur secteur, de tous types d’abus.

Cet article Afrique du Sud : Vodacom et Cell C au centre d’une enquête est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
L’usine VMK du Congo vient de produire ses premiers téléphones http://www.techofafrica.com/lusine-vmk-du-congo-vient-de-produire-ses-premiers-telephones/ Tue, 14 Jul 2015 08:58:35 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8499 « L’usine de #VMK à #Brazzaville…. Les premiers téléphones sont sortis d’Usine hier… Je suis l’homme le plus heureux du monde… un grand merci à tous nos soutiens et aux ouvriers en (core) formation. » a déclaré Verone MANKOU via un post Facebook L’entreprise VMK qu’il dirige vient ainsi de produire les premiers téléphones sortis d’une usine […]

Cet article L’usine VMK du Congo vient de produire ses premiers téléphones est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>

« L’usine de #VMK à #Brazzaville…. Les premiers téléphones sont sortis d’Usine hier…
Je suis l’homme le plus heureux du monde… un grand merci à tous nos soutiens et aux ouvriers en (core) formation. » a déclaré Verone MANKOU via un post Facebook

verone

L’entreprise VMK qu’il dirige vient ainsi de produire les premiers téléphones sortis d’une usine africaine. Initialement conçus au Congo et ensuite fabriqués en Chine, VMK a peu à peu travaillé à contrôler toute la chaine: de la fabrication sur place au Congo à la distribution via les VMK Store déjà présents au Congo, en Cote d’Ivoire et bientôt dans d’autres pays de l’Afrique subsaharienne.

Il est aussi à noter que beaucoup d’ouvriers de VMK sont encore en formation en Chine pour apprendre et maitriser toutes les techniques de conception, fabrication et de montage des téléphones et tablettes. Le but étant pour l’entreprise non seulement de fabriquer ses propres téléphones mais aussi de mettre à disposition son usine pour d’autres marques sur le continent dans l’avenir.

Cet article L’usine VMK du Congo vient de produire ses premiers téléphones est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN Group veut étendre son réseau au Nigeria et en Afrique du Sud http://www.techofafrica.com/mtn-group-veut-etendre-son-reseau-au-nigeria-et-en-afrique-du-sud/ Tue, 14 Jul 2015 01:03:31 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8806 Suite à la mauvaise qualité de service du groupe télécom MTN au cours de l’année dans plusieurs zones de Lagos, capitale du Nigeria,  l’opérateur a perdu des consommateurs au profit d’Etisalat jugé meilleur réseau sur le plan de la data. Face aux mauvais résultats financiers enregistrés au premier semestre 2015  dùs à cette désertion de […]

Cet article MTN Group veut étendre son réseau au Nigeria et en Afrique du Sud est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MTN-afrique-du-sudSuite à la mauvaise qualité de service du groupe télécom MTN au cours de l’année dans plusieurs zones de Lagos, capitale du Nigeria,  l’opérateur a perdu des consommateurs au profit d’Etisalat jugé meilleur réseau sur le plan de la data.

Face aux mauvais résultats financiers enregistrés au premier semestre 2015  dùs à cette désertion de ces clients, MTN a annoncé qu’il investira environ 1,5 milliard de dollars d’ici la fin de cette année afin d’étendre son réseau télécom au Nigeria et en Afrique du Sud et.

Grâce à l’extension de son réseau, MTN compte renouer avec la croissance. L’opérateut espère, pouvoir  mieux tenir tête à ces concurrents Vodacom et à Cell C en Afruque du Sud et à Etisalat au Nigeria qui, ont baissé leur tarif pour gagner davantage de parts de marché.

Il est à noter que,  comparé au 1er semestre 2014,  le groupe MTN a enregistré pour la même période en 2015 une baisse de son chiffre d’affaires de 69,21 milliards de rands (environ 5,4 milliards $) soit 4,9%.

Cet article MTN Group veut étendre son réseau au Nigeria et en Afrique du Sud est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte : TE Data revoit ses tarifs internet à la baisse http://www.techofafrica.com/egypte-te-data-revoit-ses-tarifs-internet-a-la-baisse/ Mon, 13 Jul 2015 06:02:01 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8652 La filiale de l’opérateur  Telecom Egypte, TE Data, le fournisseur des services Internet se plie aux exigences  de l’Autorité nationale de régulation des télécommunications  (Anrt) et dévoile ses nouveaux tarifs Internet  revue à la baisse. Depuis le 29 juillet, les prix des forfaits internet ont été revus à la baisse dans le pays. Le forfait […]

Cet article Egypte : TE Data revoit ses tarifs internet à la baisse est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
3107-31122-egypte-te-data-a-devoile-ses-nouveaux-tarifs-internet_LLa filiale de l’opérateur  Telecom Egypte, TE Data, le fournisseur des services Internet se plie aux exigences  de l’Autorité nationale de régulation des télécommunications  (Anrt) et dévoile ses nouveaux tarifs Internet  revue à la baisse.

Depuis le 29 juillet, les prix des forfaits internet ont été revus à la baisse dans le pays. Le forfait Internet mensuel d’un débit de 512 Mbps, vendu à 95 livres, n’existe plus), il a laissé place aux forfaits d’un débit de 1 Mbps et de 10 GB de téléchargement à 50 livres, 1 Mbps et 100 GB  de téléchargement à 95 livres, 2 MB et 140 GB de téléchargement à 140 livres,  4 MB et 150 GB de téléchargement à 200 livres, 8 MB et 300 GB de téléchargement à 350 livres (100 livres = 11,5 € ou 12.7 $).

Pour le gouvernement, cette revue à la baisse des tarifs internet  a pour but d’améliorer le taux de pénétration d’Internet de qualité dans le pays et ainsi, booster son développement.

Pour rappel,  avec 34%, l’Egypte a le plus faible taux de pénétration de l’Internet de la zone Maghreb.

Cet article Egypte : TE Data revoit ses tarifs internet à la baisse est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Congo : MTN et Airtel revoient à la baisse leurs tarifs http://www.techofafrica.com/congo-mtn-et-airtel-revoient-a-la-baisse-leurs-tarifs/ Mon, 13 Jul 2015 00:59:53 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8802 Les opérateurs de téléphonie mobile MTN et Airtel ont réduit le tarif de leurs services télécoms en début d’année 2015. Cette réduction fait suite à la décision de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE) fixant les prix plafonds des communications téléphoniques off-net Voix et SMS pour ces deux opérateurs dominants. Le directeur […]

Cet article Congo : MTN et Airtel revoient à la baisse leurs tarifs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
red arrow crash - bankruptcy failure crisis 3d conceptLes opérateurs de téléphonie mobile MTN et Airtel ont réduit le tarif de leurs services télécoms en début d’année 2015.

Cette réduction fait suite à la décision de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE) fixant les prix plafonds des communications téléphoniques off-net Voix et SMS pour ces deux opérateurs dominants.

Le directeur de l’économie des marchés à l’ARPCE Antoine Ndékololo, cette réduction à 70 Francs CFA TTC pour les appels et plus 10 Francs CFA TTC pour le SMS permet  aux usagers de la téléphonie mobile Airtel et MTN Congo d’économiser.

Pour rappel, cette nouvelle tarification découle de l’évaluation du coût des communications téléphoniques menée par le régulateur télécom durant la période allant de 2011 à 2015.

Cet article Congo : MTN et Airtel revoient à la baisse leurs tarifs est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
[Chronique] Haut débit, Oh débit! http://www.techofafrica.com/haut-debit-oh-debit/ Fri, 10 Jul 2015 12:00:29 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8396 La première chose qui me frappe lorsque je rentre dans cette chambre d’hôtel à Bamako, c’est l’inscription sur un bout de papier plastifié, bien mis en évidence sur le bureau en bois clair et dégagé: « Chers clients, nous avons le plaisir de vous informer que la connexion internet à haut débit (256 kb) est disponible […]

Cet article [Chronique] Haut débit, Oh débit! est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
La première chose qui me frappe lorsque je rentre dans cette chambre d’hôtel à Bamako, c’est l’inscription sur un bout de papier plastifié, bien mis en évidence sur le bureau en bois clair et dégagé: « Chers clients, nous avons le plaisir de vous informer que la connexion internet à haut débit (256 kb) est disponible dans votre chambre. » J’ai ri. Une heure plus tard, mon rire se transformait en soupir d’agacement, quand je peinais à télécharger une vidéo de soixante secondes que j’avais reçue par email.

Les formules « haut débit », « très haut débit », « débit ultra-rapide », et autres descriptifs à base d’abus de superlatifs m’ont souvent amusé, de par leur subjectivité et tout le flou qui les entoure, et en raison de la manière dont on en use sans modération à toutes les sauces. Il en est de même des termes tels que « 3,75 G », « 3G+ », « 3G++ », « 3,9G », que les opérateurs de téléphonie mobile se plaisent à utiliser allègrement à des fins de marketing voire de publicité mensongère. Entre les débits supersoniques annoncés sur les panneaux publicitaires, et la réalité, c’est souvent la nuit et le jour.

Source: Technodot.com
Source: Technodot.com

Je me souviens qu’il y a six ou sept ans, j’avais l’habitude de charrier Jean-Paul, un ami à moi. Il venait d’acheter un téléphone mobile basique, à une époque où les premiers smartphones (encore munis de clavier pour la plupart, les écrans tactiles pour mobiles commençaient à peine à être vulgarisés) et des téléphones qui permettaient au moins d’emporter avec soi sa bibliothèque musicale, gagnaient de plus en plus de terrain. Dans ce contexte, son téléphone tout simple, avec son écran bicolore, et ses sonneries polyphoniques, qui ne lui servait qu’a émettre et recevoir des appels et des SMS faisait déjà un peu « ringard ». D’autant plus que le constructeur faisait la publicité du téléphone en annonçant qu’il embarquait… une torche. Je retrouve le ridicule de cet argument marketing à chaque fois que je tombe sur une publicité d’un fournisseur d’accès Internet, qui annonce, en 2015, qu’il fournit le « haut débit »….

La réalité, c’est qu’aujourd’hui, le débat du haut (ou du bas ) débit est déjà dépassé. Quelque soit l’appellation que l’on en fait, « Ultra Haut débit », « Débit supersonique », « 3,99 G », ce qui importe pour l’internaute, c’est ce que la qualité de sa connexion lui permet d’accomplir, c’est à dire le contenu, les services, et les applications auxquels il peut accéder décemment grâce à sa connexion Internet. Quel est l’intérêt d’avoir une connexion Internet à un débit prétendument « très haut » si une simple recherche sur Google est une expérience digne du parcours du combattant?

Au fil du temps, les services et applications proposées par le web se sont adaptées à l’amélioration de la fiabilité de la connexion Internet et de la disponibilité de bandes passantes de plus en plus larges. Les sites web d’il y a dix ou quinze ans, constitués exclusivement d’images au format gif, de texte et de liens hypertextes colorés, n’ont rien à voir avec ceux d’aujourd’hui qui font appel à du contenu multimédia lourd, à de multiples bases de données et services web mutualisés. Les sites web d’hier ne sont pas ceux d’aujourd’hui. Les applications que l’ont faisait du web ne sont pas les mêmes qu’aujourd’hui . Par conséquent, le « haut débit » d’hier, peut être le débit médiocre d’aujourd’hui, tout simplement s’il ne permet pas de tirer profit des applications actuelles du web. En d’autres termes, « c’est l’application qui fait le débit ».

La prochaine fois que je rentrerai dans une chambre d’hôtel à Bamako, j’espère ne pas trouver d’inscription annonçant pompeusement le « haut débit à 256 Kbps ». J’espère juste que la connexion Internet me permettra juste de télécharger une vidéo de soixante secondes, sans avoir l’impression d’être sur une autoroute, à dos d’âne.

C’est Vendredi, tous les commentaires sont permis. 🙂

 

Cet article [Chronique] Haut débit, Oh débit! est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Cameroun : les abonnés télécoms sont de nouveau identifiés http://www.techofafrica.com/cameroun-les-abonnes-telecoms-sont-de-nouveau-identifies/ Fri, 10 Jul 2015 00:39:30 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8796 Une nouvelle opération d’identifications est effectuée par les opérateurs de télécommunications MTN, Orange, Nexttel et Camtel du Cameroun depuis deux semaines. Face aux pressions sécuritaires actuelles dans le pays avec la recrudescence des attentats perpétrés par le mouvement terroriste BokoHaram, les autorités nationales prennent des dispositions préventives à tous les niveaux. Le secteur des télécommunications […]

Cet article Cameroun : les abonnés télécoms sont de nouveau identifiés est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
drapeau-camerounUne nouvelle opération d’identifications est effectuée par les opérateurs de télécommunications MTN, Orange, Nexttel et Camtel du Cameroun depuis deux semaines.

Face aux pressions sécuritaires actuelles dans le pays avec la recrudescence des attentats perpétrés par le mouvement terroriste BokoHaram, les autorités nationales prennent des dispositions préventives à tous les niveaux.

Le secteur des télécommunications qui est un secteur clé n’est pas épargné. Pour ce,  les opérateurs télécoms du pays par le biais de SMS convient  leurs abonnés à se rendre dans une de leurs agences muni de l’original et d’une photocopie de la carte nationale d’identité en cours de validité avant fin août 2015 sous peine de la suspension de leur numéro.

Pour rappel, l’opération initiale d’identification des abonnés aux télécoms a été conduite en 2009 par le ministère des Poste et Télécommunications (Minpostel).

Cet article Cameroun : les abonnés télécoms sont de nouveau identifiés est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Burkina Faso: La 4ème notation de West Africa Rating Agency d’Onatel est confirmée http://www.techofafrica.com/burkina-faso-la-4eme-notation-de-west-africa-rating-agency-donatel-est-confirmee/ Thu, 09 Jul 2015 00:07:19 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8786 L’opérateur burkinabé des télécommunications Onatel-SA a vu sa 4ème notation financière de l’agence régionale de notation boursière West Africa Rating Agency (WARA) confirmée à « BBB-» en grade d’investissement Cette note n’est pas fruit du hasard. Elle est due à la rentabilité élevée de l’entreprise et à sa solvabilité impulsée par l’expertise de la société […]

Cet article Burkina Faso: La 4ème notation de West Africa Rating Agency d’Onatel est confirmée est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
1702-26619-burkina-faso-onatel-a-realise-une-bonne-annee-2014-avec-131-milliards-fcfa-de-chiffre-d-affaires_LL’opérateur burkinabé des télécommunications Onatel-SA a vu sa 4ème notation financière de l’agence régionale de notation boursière West Africa Rating Agency (WARA) confirmée à « BBB-» en grade d’investissement

Cette note n’est pas fruit du hasard. Elle est due à la rentabilité élevée de l’entreprise et à sa solvabilité impulsée par l’expertise de la société sur son marché domestique, sa position de leader et sa situation financière très saine. À l’international, la note d’Onatel est d’IB/Stable/iw-6.

Pour rappel, le leader du marché national des télécoms Onatel est, coté à la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm).

Cet article Burkina Faso: La 4ème notation de West Africa Rating Agency d’Onatel est confirmée est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange va lancer sa banque 100% digitale en 2016 http://www.techofafrica.com/orange-va-lancer-sa-banque-100-digitale-en-2016/ Tue, 07 Jul 2015 00:07:16 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8785 L’opérateur Orange projette d’ouvrir une banque mobile, 100% utilisable avec un smartphone,  et fera une annonce concernant son ouverture « début 2016 ». La banque « sera 100 % digitale et 100 % innovante » selon Stéphane Richard, PDG du groupe français. « Orange est légitime pour devenir une banque: il dispose d’une marque forte, de 1.000 points de vente […]

Cet article Orange va lancer sa banque 100% digitale en 2016 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange-telecom-syndicatsL’opérateur Orange projette d’ouvrir une banque mobile, 100% utilisable avec un smartphone,  et fera une annonce concernant son ouverture « début 2016 ».

La banque « sera 100 % digitale et 100 % innovante » selon Stéphane Richard, PDG du groupe français.

« Orange est légitime pour devenir une banque: il dispose d’une marque forte, de 1.000 points de vente et d’une base de 27 millions de clients qui lui font confiance sur deux points essentiels: la sécurité et la fiabilité. », rappelle Stéphane Richard.

La nouvelle banque effectuera toutes les opérations bancaires courantes et fera du crédit immobilier ».

Cet article Orange va lancer sa banque 100% digitale en 2016 est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Bandeka : le média social pour les intellectuels http://www.techofafrica.com/bandeka-le-media-social-pour-les-intellectuels/ Mon, 06 Jul 2015 18:39:26 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8695 Si vous considérez faire partie de l’élite africaine, le réseau social qui vous sied le plus sera certainement Bandeka. Créé par le Ghanéen Yaw Boateng et le Nigérian Tunde Kehinde quand ils étaient étudiants à Harvard Business School, il a été lancé en octobre 2011. Bandeka donne aux Africains instruits la possibilité d’entrer en contact […]

Cet article Bandeka : le média social pour les intellectuels est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Screen-shot-2012-02-02-at-11.09.08-AMSi vous considérez faire partie de l’élite africaine, le réseau social qui vous sied le plus sera certainement Bandeka.
Créé par le Ghanéen Yaw Boateng et le Nigérian Tunde Kehinde quand ils étaient étudiants à Harvard Business School, il a été lancé en octobre 2011.

Bandeka donne aux Africains instruits la possibilité d’entrer en contact avec d’autres Africains pour converser, échanger des conseils, établir des relations professionnelles, d’amitié, ou encore pour trouver l’amour.

Pour les deux fondateurs, Bandeka diffère des autres réseaux sociaux en ceci qu’on ne peut y accéder que sur invitation.

Cela permet ainsi de maintenir l’intégrité du site et de forger une meilleure idée de la communauté puisque chaque membre a au moins un contact personnel sur le site.

Adresse : www.bandeka.com

Cet article Bandeka : le média social pour les intellectuels est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Egypte : Les sourds au centre de la stratégie commerciale de Vodafone http://www.techofafrica.com/egypte-les-sourds-au-centre-de-la-strategie-commerciale-de-vodafone/ Mon, 06 Jul 2015 11:13:40 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8357 L’opérateur de téléphonie mobile Vodafone Egypt va disposer de 6000 employés d’ici la fin de l’année pour son service clients destiné aux personnes malentendantes. En effet, la société, qui compte actuellement 3000 agents chargés d’assurer le service client orienté vers les abonnés déficients auditifs, envisage doubler ce nombre d’ici la fin de l’année. Et pour […]

Cet article Egypte : Les sourds au centre de la stratégie commerciale de Vodafone est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
vodafone-egyptL’opérateur de téléphonie mobile Vodafone Egypt va disposer de 6000 employés d’ici la fin de l’année pour son service clients destiné aux personnes malentendantes.

En effet, la société, qui compte actuellement 3000 agents chargés d’assurer le service client orienté vers les abonnés déficients auditifs, envisage doubler ce nombre d’ici la fin de l’année. Et pour cause, les services pour personnes sourdes, ont fait augmenter les ventes de l’entreprise de plus de 20% l’an dernier.

L’entreprise voudrait donc fournir aux personnes déficientes auditives des services télécom basés sur le langage des signes.

Notons également que Vodafone Egypte envisage de lancer une application pour fournir des services aux abonnés sourds et muets.

Cet article Egypte : Les sourds au centre de la stratégie commerciale de Vodafone est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MoBiashara : une solution de paiement en ligne http://www.techofafrica.com/mobiashara-une-solution-de-paiement-en-ligne/ Sat, 04 Jul 2015 20:50:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8754 SlimTrader, une entreprise d’e-commerce basée aux Etats-Unis possède et exploite la plateforme MoBiashara, qui permet aux consommateurs d’acheter des services ou des biens avec leurs appareils mobiles. L’outil trouve sa pertinence face à une connexion internet lente et instable sur le continent africain, ce qui fait que pour de simples transactions en ligne, il faut […]

Cet article MoBiashara : une solution de paiement en ligne est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
mobiasharaSlimTrader, une entreprise d’e-commerce basée aux Etats-Unis possède et exploite la plateforme MoBiashara, qui permet aux consommateurs d’acheter des services ou des biens avec leurs appareils mobiles.

L’outil trouve sa pertinence face à une connexion internet lente et instable sur le continent africain, ce qui fait que pour de simples transactions en ligne, il faut attendre longtemps.

Créée par Femi Akinde, un ressortissant nigérian, l’entreprise SlimTrader a ainsi trouvé dans la solution un moyen de soulager les charges liées aux transactions courantes dans les pays en développement, en fournissant le chaînon manquant à la réalisation de ces importantes activités.

Si l’accès à la plateforme est gratuit, son utilisation génère des frais incorporés aux transactions qui sont effectuées par les utilisateurs. Bien que l’ambition de SlimTrader soit grande, le service n’est disponible pour le moment qu’au Nigeria, au Kenya, en Afrique du Sud, et en Ouganda.

Le site web : https://www.slimtrader.com/

Cet article MoBiashara : une solution de paiement en ligne est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
MPayer : mieux gérer ses opérations de paiement mobile http://www.techofafrica.com/mpayer-mieux-gerer-ses-operations-de-paiement-mobile/ Sat, 04 Jul 2015 19:41:15 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8744 Avec l’adoption du mobile money par presque toutes les entreprises, le monde de la finance a de plus en plus besoin de solutions de traitement facile, efficace et rapide des opérations. L’entreprise Zege Technologies l’a compris, et c’est pour cela que le Kenyan Kariuki Gathitu, son fondateur, a créé MPayer. L’application mobile gère les paiements […]

Cet article MPayer : mieux gérer ses opérations de paiement mobile est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
mpayerAvec l’adoption du mobile money par presque toutes les entreprises, le monde de la finance a de plus en plus besoin de solutions de traitement facile, efficace et rapide des opérations.

L’entreprise Zege Technologies l’a compris, et c’est pour cela que le Kenyan Kariuki Gathitu, son fondateur, a créé MPayer.

L’application mobile gère les paiements mobiles où les opérations sont traitées sur demande, par opposition aux opérations programmées. Elle gère des comptes de recouvrement d’entreprise comme celui du service de paiement de factures de M-Pesa.

En plus, MPayer fournit aux entreprises les moyens d’intégrer leurs transactions d’argent mobile directement à leurs autres systèmes financiers de base.

Vainqueur du prix du jeune innovateur en 2011 lors de la conférence AITEC, le service est disponible sur www.mpayer.co.ke.

Cet article MPayer : mieux gérer ses opérations de paiement mobile est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Les chiffres de Whatsapp en Afrique par l’agence digitale Kouaba http://www.techofafrica.com/les-chiffres-de-whatsapp-en-afrique-par-lagence-digitale-kouaba/ Sat, 04 Jul 2015 10:20:59 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8468 Kouaba une agence panafricaine de marketing intégré et de communication digitale,  a publié sur sa page Facebook une vidéo sur les chiffres de whatapp en Afrique. Cette application lancée depuis bientôt 5 ans est aujourd’hui utilisée par des millions d’utilisateurs dans le monde. Elle est très présente en Afrique parce qu’elle est simple, facile à […]

Cet article Les chiffres de Whatsapp en Afrique par l’agence digitale Kouaba est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Kouaba une agence panafricaine de marketing intégré et de communication digitale,  a publié sur sa page Facebook une vidéo sur les chiffres de whatapp en Afrique. Cette application lancée depuis bientôt 5 ans est aujourd’hui utilisée par des millions d’utilisateurs dans le monde. Elle est très présente en Afrique parce qu’elle est simple, facile à utiliser et nécessite un débit internet très faible. Et vous, l’utilisez vous ?

Des chiffres incroyables sur #Whatsapp en Afrique …WhatsApp est devenue une application incontournable qui surpasse les SMS en Afrique. Nous avons interrogé des jeunes africains sur leur utilisation de Whatsapp… via WhatsApp et leurs réponses vont vous surprendre…

Posted by Kouaba on vendredi 3 juillet 2015

 

Cet article Les chiffres de Whatsapp en Afrique par l’agence digitale Kouaba est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Orange annonce la connexion du Bénin et des Iles Canaries au câble sous-marin ACE (Africa Coast to Europe) http://www.techofafrica.com/orange-annonce-la-connexion-du-benin-et-des-iles-canaries-au-cable-sous-marin-ace-africa-coast-to-europe/ Fri, 03 Jul 2015 10:38:51 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8464 L’opérateur Orange, ainsi que tous les membres du consortium ACE, annoncent la mise en service du câble ACE à Cotonou (Bénin) et à Ténériffe (Iles Canaries, Espagne). La connexion de ces deux stations s’inscrit dans la seconde phase de déploiement du câble sous-marin ACE qui dessert aujourd’hui 18 pays : la France, le Portugal, les […]

Cet article Orange annonce la connexion du Bénin et des Iles Canaries au câble sous-marin ACE (Africa Coast to Europe) est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
L’opérateur Orange, ainsi que tous les membres du consortium ACE, annoncent la mise en service du câble ACE à Cotonou (Bénin) et à Ténériffe (Iles Canaries, Espagne). La connexion de ces deux stations s’inscrit dans la seconde phase de déploiement du câble sous-marin ACE qui dessert aujourd’hui 18 pays : la France, le Portugal, les Iles Canaries (Espagne), la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie, la Guinée, la Sierra Leone, le Libéria, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Ghana, le Nigéria, la Guinée Equatoriale, le Gabon et Sao Tomé & Principe.

Deux pays sans façade maritime, le Mali et le Niger, sont connectés grâce à un prolongement terrestre.

orange

Le câble ACE qui étend l’accès à l’internet haut-débit en Afrique et apporte de la capacité supplémentaire aux réseaux internationaux existants, parcourra 17 000 km et sera prolongé jusqu’en Afrique du Sud au terme de la seconde phase. Des branches sont prévues pour relier le Cameroun, qui vient de signer l’accord formalisant son entrée dans le consortium ACE,  la République Démocratique du Congo, l’Angola et la Namibie.

Depuis la mise en service de la première phase, en décembre 2012, sept des pays connectés – la Gambie, la Guinée, la Guinée Equatoriale, le Libéria, la Mauritanie, Sao Tomé & Principe et la Sierra Leone – ont bénéficié pour la première fois d’une connexion directe à un câble sous-marin, leur permettant d’accéder de manière optimale au réseau haut débit international.

Un actif essentiel du réseau haut-débit du Groupe en Afrique

La construction du câble représente un investissement d’environ 400 milliards de F CFA  (700millions $ )pour le consortium dont environ 150 milliards de F CFA (250 millions $) sont pris en charge par le Groupe et ses filiales. Par ces investissements majeurs, Orange concrétise deux volets de sa stratégie : démocratiser l’internet en Afrique où le Groupe est implanté dans plus de vingt pays et contribuer à développer la qualité de service de son réseau.

Cet article Orange annonce la connexion du Bénin et des Iles Canaries au câble sous-marin ACE (Africa Coast to Europe) est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
RDC : « ELENGI NA TIGO CASH » lancé à Bukavu http://www.techofafrica.com/rdc-elengi-na-tigo-cash-lance-a-bukavu/ Fri, 03 Jul 2015 09:07:00 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8641 La nouvelle promotion « ELENGI NA TIGO CASH » de l’opérateur télécom Tigo a été lancée à travers une caravane dans les rues de Bukavu en République Démocratique du Congo(RDC), le 21 juillet dernier. ELENGI NA TIGO CASH offre pendant six mois jusqu’à 200 MB gratuit à tout abonné qui recharge à partir de 100 […]

Cet article RDC : « ELENGI NA TIGO CASH » lancé à Bukavu est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
file_displayLa nouvelle promotion « ELENGI NA TIGO CASH » de l’opérateur télécom Tigo a été lancée à travers une caravane dans les rues de Bukavu en République Démocratique du Congo(RDC), le 21 juillet dernier.

ELENGI NA TIGO CASH offre pendant six mois jusqu’à 200 MB gratuit à tout abonné qui recharge à partir de 100 unités via Tigo Cash. Le but de cette promotion est, d’encourager les abonnés TIGO à recharger leurs unités en toute facilité via Tigo Cash tout en leur donnant accès à internet et au data.

Pour rappel, Tigo Cash qui permet aux abonnés de faire leurs transactions financières, épargner et acheter des unités à partir de leur téléphone, a été lancé depuis le 20 Juillet 2012.

Cet article RDC : « ELENGI NA TIGO CASH » lancé à Bukavu est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
Zambie : le gouvernement accumule factures de téléphone impayées http://www.techofafrica.com/zambie-le-gouvernement-accumule-factures-de-telephone-impayees/ Fri, 03 Jul 2015 07:00:22 +0000 http://www.techofafrica.com/?p=8670 Le gouvernement zambien doit environ 30 millions de Kwacha (3,9 millions de dollars) à l’opérateur Zambia Telecommunications Company (Zamtel)  pour  factures de téléphone impayées.  C’est ce qui ressort d’un rapport d’audit général de la société présenté par la Commission des Finances, devant l’assemblée Nationale il ya deux semaines. 3ème opérateur télécom du marché en termes […]

Cet article Zambie : le gouvernement accumule factures de téléphone impayées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>
carte_zambieLe gouvernement zambien doit environ 30 millions de Kwacha (3,9 millions de dollars) à l’opérateur Zambia Telecommunications Company (Zamtel)  pour  factures de téléphone impayées.  C’est ce qui ressort d’un rapport d’audit général de la société présenté par la Commission des Finances, devant l’assemblée Nationale il ya deux semaines.

3ème opérateur télécom du marché en termes d’abonnés et de revenus, après MTN et Airtel, Zamtel est actuellement le seul opérateur fixe du pays et est détenu par l’Etat. Malgré son monopole sur marché du fixe,  il n’arrive pas à développer et rentabiliser ce marché et n’arrive non plus à régler ses redevances annuelles à l’Autorité des technologies de l’information et de la communication de Zambie (ZICTA), faute de moyens.

Pour rappel,  le rapport d’audit général paru en février 2015 indiquait que  Zamtel enregistre  d’importantes pertes financières depuis 2011, après le retrait sous la pression des autorités de l’investisseur libyen Lap Green Networks.

Cet article Zambie : le gouvernement accumule factures de téléphone impayées est apparu en premier sur TechOfAfrica.

]]>