Copier ailleurs et Coller en Afrique ?

 

InnovationJ’entends beaucoup parler d’innovation en Afrique. Mais je me demande si c’est réellement ce dont ce continent a besoin. Je pense qu’avant de parler d’innovation, on doit parler de ‘copier/coller’. Copier en « Remplacer par le continent/pays que vous voulez* » et coller en Afrique. Le copier/coller c’est juste le fait de prendre quelque chose, et de le reproduire à l’identique. Pablo Picasso serait d’accord avec moi. Il l’a dit lui-même  ‘Les bons artistes copient, les grands artistes volent.’

Prenons par exemple le cas de l’iPhone. Lorsqu’il est sorti, les médias nous parlaient tous d’innovation; mais en vrai, la seule chose d’innovante est le fait d’avoir regroupé différentes technologies déjà connues dans un même support. Facebook n’est pas le premier réseau social, Google n’est pas le premier moteur de recherche, Apple n’avait pas le premier lecteur MP3, et Henry Ford n’a pas construit la première voiture. Le mot « innovant » est donc mal utilisé ici, puisqu’on parle en vrai de 90% de copie et de 10% d’originalité.

Mais avant de copier, il faut déjà comprendre ce que l’on copie, et ne pas reproduire bêtement. Tenir compte de l’environnement,  adapter, contextualiser. Prenons l’exemple du e-learning dont je parlais dans cet article; pour pousser le maximum de personne à utiliser les TIC afin de se former, l’idéal serait de proposer  des plateformes en langues vernaculaires et d’en améliorer l’accès. S’adapter donc à son environnement. L’Afrique n’a pas tant que ça besoin d’innovation pour le moment, juste d’un bon copier/coller bien contextualisé. Qu’en pensez-vous?

*Europe, Asie, France..

are more likely

Achetez en ligne nos articles geek-friendly

Ingénieur, chroniqueur sur TechOfAfrica et Technophile. Passionné de photo et féru de Design et création

 Laisser un commentaire
  • http://www.vename.ci Idriss Marcial MONTHE

    Suis pas tout à fait d’accord avec l’analyse, certes toute innovation vient souvent du déjà vu ou bien d’amélioration de l’existant ou encore. Mais on parle d’innovation dans un contexte bien défini, l’environnement, le lieu, etc. Si dans mon village on n’écrase pas le manioc à la machine et qu’une personne à l’idée de le faire, alors cela reste une innovation pour mon village, mais au plan mondial non.

  • http://olaoz.com/ olaoz

    Merci pour votre commentaire. Je pense que vous et moi sommes en train de parler de la même chose. ce qui peut s’avérer innovant pour les gens du village (la machine à écraser le manioc), peut tout simplement être une pâle copie d’une autre machine. Qu’en pensez-vous?

  • JEAN MARC

    Sans concession pour votre position, je pense que l’Afrique a surtout perdu son temps a vouloir assimiler. Le départ de l’ Innovation est endogène et non exogène.
    Fini le temps du copier, coller. L’innovation ne commence pas dans la prise de conscience de la nécessité d’une machine, mais dans la conception d’une machine adaptée.Seule innove en Afrique la réponse adéquate à la problématique africaine.